Journal h-node.org : GNU/Linux matériel compatible, base de données

10
9
sept.
2014

Cher journal,

Oserais-je m’enthousiasmer encore à la découverte d'un site web promettant une base de données sur le matériel compatible avec nos systèmes GNU/Linux tant appréciés pour les libertés, l'éthique et les enjeux de société ?

Ayant la volonté de n'utiliser que des logiciels libres et typiquement un système GNU avec le noyau Linux, l'ont est rapidement confronté au support matériel totalement différent de ce qui se passe avec un système Windows de Microsoft. Mac OS est encore autrement différent…

En effet, l'on ne dira même pas que la combinaison GNU/Linux supporte moins de matériel qu'un Windows, car c'est parfois l'inverse… pour du matériel ancien et aussi dans la mesure où les pilotes sont pour la plupart directement présent au sein du noyau et ne nécessite aucun effort. Cela se gâte lorsqu'ils ne sont pas déjà présent…

Bref, c'est totalement différent.

Toujours est-il, qu'il y a d'un côté les trucs qui ne posent aucun problème, parce que, dans le désordre :

  • Le fabricant participe directement au développement de pilotes libres, en respectant au mieux les règles de l'art ;
  • Le fabricant communique toutes les spécifications nécessaires au développement de pilotes ;
  • Le fabricant a, ce jour là, choisi des composants déjà bien connus des développeurs de pilotes libres libres ;
  • Le fabricant a, ce jour là, décider de respecter les RFC et autres conventions d'interopérabilité avec le truc ;
  • Le fabricant ne nous a pas aidé mais parmi-nous des petits génies (inverse) sont malgré-tout parvenus à comprendre comment fonctionne le truc et à faire les pilotes qui fonctionnent ;
  • Le truc est fort rependu et tous (communautés distrib', etc.) nous faisons ce qu'il faut pour que ça marche ;

Et d'un autre côté, les trucs qui ne posent que des problèmes, parce que, dans le désordre :

  • Le fabricant semble tout faire pour brouiller les pistes de sorte à rendre le plus difficile du monde l'utilisation de son truc sans le Windows et ses pilotes privateur et obscures ;
  • Le fabricant développe des pilotes mais souhaite « garder la main » en les faisant privateurs et obscure, ne distribuant que des version compilées. Résultat, ces pilotes s'installent en désespoirs de cause (libertés, éthique, enjeux de société, …) lorsque la combinaison GNU/Linux, de part leur version de logiciel, architecture ou distribution à bien été ciblée par le fabricant (« Merci mon seigneur…») ;
  • Le fabricant ne respecte aucune règles pouvant se trouver dans quelques RFC et autres spécifications de standard. Le développement de pilotes ne peut même pas se faire proprement. Il est nécessaire d'effectuer des bricolages (hacks) qui parfois compromettent le bon fonctionnement d'autres logiciels qui n'y étaient pour rien ;
  • Malgré tout leurs efforts, nos petits génies ne parviennent pas à comprendre comment fonctionne le truc. Les pilotes ainsi développés par ingénierie inverse ne sont pas stables et ne permettent pas d'utiliser totalement le truc dans de bonnes conditions ;
  • Super, ça marche ! Nos petits génies sont vraiment géniale… Sauf que le truc date maintenant d'il y a 10 ans, totalement introuvable sur le marché, obsolète, voir n'est plus compatible avec les ordinateurs actuels ;

Ce dernier point me semble super important. Certains d'entre-nous envisage l'ajout d'une imprimante ou d'un scanner par exemple… Ils vont consulter la base de données des imprimantes et scanner compatibles. Mais les magasins ne vendent plus aucun de ses modèles là. Par contre, le vendeur propose dans la même gamme, le modèle actuel. Il ressemble vraiment fort au modèle précédent. Le nom même du modèle est presque identique. Mais pas de bol, à l'intérieur ou dans le firmware, c'est totalement différent et il n'y a aucune chance que cela fonctionne avant 2 ou 3 ans ingénierie inverse… et encore, sans aucune garantie.

Selon la démarche inverse, vous allez dans le magasin équipé de votre tablette 3G, et vous vérifiez pour chaque modèle proposé s'il se retrouve bien dans la base de données des compatibles… Pas de bol, nada, ce sont tous des nouveaux modèles, et quand bien même il serait compatibles, personne ne les a encore renseigné comme tel :(

Ce dernier point-ci est important !
Pour qu'une telle base de données puisse être utile, il est impératif qu'elle soit tenue à jour de la manière la plus réactive possible !
Sera-ce le cas dans ce cas-ci ?

http://h-node.org
http://h-node.org/home/index/fr

Annonce faite sur le site de Free Software Fondation, https://fsf.org/news/fsf-and-debian-join-forces-to-help-free-software-users-find-the-hardware-they-need

  • # hcl + client

    Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 09/09/14 à 12:25.

    cool un remplacement à h4l dont le site est cybersquatté et à smolt (non remplacé par census :/). Cela commençait à manquer de HCL (Hardware Compatibility List) dernièrement…

    Je vois qu'il y a un client listant la configuration :

    Ce sera toujours plus pratique que de ne se baser que sur un lspci -nnk (incomplet, même avec un lsusb en plus) ou hwinfo ou lshw -short… Le client permet de remonter automatiquement des informations ?

    • [^] # Re: hcl + client

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      C'est bizarre, la page dit "Laptops are currently unsupported". Quelle est la différence entre un ordi portable et de bureau? C'est la même chose fondamentalement. C'est la première fois que je vois un programme faire une telle différence, et je me demande si le programme refusera de marcher si je le lance depuis un portable, ou bien si le site refusera mes rapports de compatibilité s'il détecte que je les ai envoyé depuis un portable…

      Sinon la seconde chose qui me chagrine est que pour rapporter du matériel, il est écrit qu'on doit utiliser une des distribs appuyées par la FSF (c'est à dire pas grand chose d'utilisé, ça fait vraiment un micro pourcentage des utilisateurs), ou une Debian avec seulement le dépôt "main" activé (là y en a plus, mais ce choix est arbitraire).
      Encore une fois, je me demande ce qu'il se passe si on envoie un rapport de matos fait depuis une autre distrib. Sera-t-elle refusée? Non parce que cela rend le site beaucoup moins utile si quelques pourcents des utilisateurs GNU/Linux seulement peuvent rapporter.

      Bien sûr, je comprends tout à fait qu'ils limitent leur site aux matos qui ne marchent qu'avec du Libre, tout comme je comprends qu'ils appuient particulièrement les distribs qui prennent le parti de ne rien accepter de non-Libre. C'est la FSF, c'est leur rôle. Par contre tout le monde aurait à y gagner si tout le monde pouvait faire des rapports de matos. Y a des moyens de savoir si un matériel donné utilise des drivers/firmware non-Libre.
      Sans compter que ça veut rien dire si les dépôts non-Libres d'une Debian sont pas activés au moment du test: il suffit qu'ils aient été activés à un moment pour avoir installé des drivers proprios à ce moment là. De même qu'il est possible aussi de désactiver les dépôts non-Libre sur toute (ou presque, je sais pas si y a des distribs qui ne séparent pas le non-Libre dans un dépôt à part, mais ce serait l'exception) distrib GNU. Sur le coup, ils mettent uniquement Debian à part parce que c'est une collaboration entre FSF et eux. Mais c'est loin d'être une différenciation justifiée.
      D'ailleurs même les distribs 100% Libres, les utilisateurs ont pu installer "à la main" des drivers non-Libres à un moment.

      Enfin voilà, ce serait bien plus logique de faire une détection automatique du driver utilisé pour un composant particulier, de l'envoyer avec le rapport, et là les utilisateurs qui savent peuvent flagger le driver comme Libre ou non (et ne pas afficher sur le site tout rapport avec un driver non-Libre). Y aurait donc une table dans la base pour les drivers qui dise s'il est Libre ou non et s'il utilise un blob binaire ou non. L'utilisateur n'aura donc pas à se poser de question et pourra envoyer son rapport, qui sera automatiquement ajouté si on sait que le driver associé est Libre, ou refusé avec message explicatif dans le cas contraire. Si c'est un driver inconnu, le rapport peut rester en attente d'autres membres de la communauté à même de dire si c'est un driver Libre ou pas.
      D'ailleurs je suis à peu près sûr que leur client envoie déjà automatiquement le driver utilisé au serveur (en tous cas, je vois qu'ils listent les drivers par périphérique sur le site), y a plus qu'à (comme on dit) implémenter le système de validation sur le site. Deuxième chose serait de s'assurer qu'ils l'acceptent et qu'ils soient pas trop arrêté sur leur décision de privilégier certaines distribs.

      Je jetterai un œil plus tard, y a peut-être un patch à faire et à leur envoyer. :-)
      Mais comme je dis toujours, si quelqu'un aime l'idée et veut proposer avant moi, faites vous plaisir! J'ai pas exclusivité sur les idées et je serais pas contre utiliser mon temps autrement.

      Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • # C'est l'inverse qu'il faut faire

    Posté par . Évalué à 3.

    Étant donné que la plupart des périphériques marchent sous Linux, il aurait été plus logique de faire une genre de blacklist. Une liste de tous les périphériques à fuir en somme.

    Parce que là je vois des modèles de cartes graphiques, genre Radeon 6450 supportée, etc. Putain ils vont lister tous les modèles de Radeon ?

    En plus de ça, il est mentionné que les Radeon fonctionne mais à ma connaissance il faut un firmware non-libre pour que ça fonctionne correctement. Je me trompe peut-être mais en tout cas si y'a des firmwares/microcode non-libres diffusés pour être utilisé avec les pilotes libres, c'est qu'ils ont une utilité. En fait leurs fonctions sont même décrites sur le wiki de Debian : "Without this package installed, poor 2D/3D performance in the radeon driver is commonly experienced. Some GPUs may require firmware to operate the X Window System." (source : https://wiki.debian.org/AtiHowTo )

    • [^] # Re: C'est l'inverse qu'il faut faire

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui tu as besoins de firmware non libre pour toutes les radeons y compris celle ou il dise que non. Pour la petite histoire pour des raisons historiques les vieux modèles de radeon ont eu leur firmware inclus dans le package firmware canal historique que Debian considère libre même si ce n'est pas le cas.

      Pour revenir à cette initiative je trouve que c'est encore une fois un gachis de ressources. Ce n'est pas faire un site pour lister le matériel qu'il faut faire mais financer le développement de tout effort de reverse engineering des firmwares et autre composants qui posent problèmes. Je ne sais pas quand la FSF comprendra que leur initiative sont inutile et infructueuse (tout comme leur support a replicant qui est juste une vaste blague).

      • [^] # Re: C'est l'inverse qu'il faut faire

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ce n'est pas faire un site pour lister le matériel qu'il faut faire mais financer le développement de tout effort de reverse engineering des firmwares et autre composants qui posent problèmes.

        C'est un peu n'importe quoi cette réflexion. Dans l'absolu, peut-être que ce serait bien (je ne juge pas) mais en vrai, il y a des gens motivés pour faire A, même si B serait mieux, mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas soutenir A.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.