Journal Next, la web-série sur les risques d’effondrement de notre civilisation, et le monde d’après

24
9
nov.
2017

Oui, pour moi les logiciels libres s'inscrivent dans les bonnes manières de faire les choses, dans le monde actuel, mais surtout dans le monde à venir, dit parfois « meilleur ». De même que j’apprécie le commerce dit « équitable », l’agriculture dite « biologique », les énergies dites « renouvelables », les semences dites non-hybride-f1 (cf. Kokopelli), etc.

Ainsi, j’ai envie de partager ici cette web-série sur les risques d’effondrement de notre civilisation, et le monde d’après.

Sur basta,
https://www.bastamag.net/Next-la-web-serie-sur-les-risques-d-effondrement-de-notre-civilisation-et-le

La chaîne Youtube de Clément MONTFORT,
https://www.youtube.com/channel/UC0i7t1CC7T0xheeBahaWZYQ

Dans quel épisode parlerons-nous des logiciels libres ? la libre diffusion de la connaissance et l’accès à la technologie informatique, à l’intelligence artificielle, etc.

Qu’en pensez-vous ?

  • # J'ai jeté un oeil...

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 09/11/17 à 20:09.

    Passionné par le sujet, je m'attendais à une websérie non-documentaire.

    J'ai regardé le premier épisode, puis le deuxième, puis le troisième… Je trouve le point de vue de l'auteur très intéressant, certains diront pessimistes mais à en juger les mesures qui sont prises dans les pays développés, je dirai plutôt que c'est une hypothèse tout à fait réaliste. Ca m'a fait penser à Jean-Marc Jancovici qui établi le même constat.

    Je veux voir jusqu'où cette websérie va aller, je m'abonne, je suis curieux.

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

    • [^] # Re: J'ai jeté un oeil...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

      Ca m'a fait penser à Jean-Marc Jancovici qui établi le même constat.

      A la différence de Jancovici, il m'a pas l'air très pro nucléaire…

      • [^] # Re: J'ai jeté un oeil...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

        J'ai pas eu l'impression que Jancovici soit spécialement pro-nucléaire. C'est surtout qu'il ne vois pas trop comment on va s'en sortir sans, a moyen terme. Sachant qu'en plus, il y a moyen de faire du nucléaire beaucoup plus propre moins sale…
        Après, on est d'accord, le 100% renouvelable reste l'objectif à atteindre.

        • [^] # Re: J'ai jeté un oeil...

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          Je te conseille de lire «l'âge des low tech» pour te rendre compte que non, tu ne veux pas du 100% renouvelable ! Les besoins miniers et de surface seraient tel que notre planète ne le supporterait pas plus que notre consommation d'énergie fossile. Et cela, sans compter que l'énergie nette disponible serait probablement trop base pour permettre à notre civilisation d'exister.

          • [^] # Re: J'ai jeté un oeil...

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 10/11/17 à 19:00.

            Je te conseille de lire «l'âge des low tech» pour te rendre compte que non, tu ne veux pas du 100% renouvelable

            On dit la même chose, mais je le formule souvent un peu différemment : j'insiste plutôt sur le fait que le "renouvelable" dont on parle dans les médias n'est en réalité ni propre ni renouvelable car la seule chose "renouvelable" est la source d'énergie elle-même (vent/soleil) mais pas les matières qui servent à la capter ou à la stocker (terres rares / neodyme, lithium, etc. sachant que les panneaux PV et les éoliennes ont aussi des durées de vie limités). Et quand on veut faire passer ça à l'échelle (pour des ordres de grandeurs comparables à ce qui se pratique aujourd'hui sur du charbon/nucléaire) il devient évident que ça ne marche pas.

            Evidemment on souhaite 100% de renouvelable à terme (par définition ce qui n'est pas renouvelable n'est pas durable à long terme). Sauf que le "vrai" renouvelable est celui dont on est sorti à la révolution industrielle (traction animale et à voile, outils simples et réparables, moulins à vent, bois-energie, agriculture pastorale, plantes médicinales, etc.) et il y avait de bonnes raisons à cela : la densité d'énergie est considérablement moindre (et pour rappel il y avait quand même à l'époque quelques famines et maladies pour une population mondiale pourtant 7 fois plus faible… donc ça ne se fera pas dans la joie et la bonne humeur comme certains semblent le penser).

            Un livre que j'aime beaucoup est celui de McKay "L’énergie durable — Pas que du vent !", notamment parce qu'il essaie d'éviter les parti-pris idéologique (techno X == "bien", techno Y == "mal") mais plutôt à se concentrer sur des chiffres (pour chaque scenario, c'est la dose qui fait le poison…).

        • [^] # Le nucléaire est sur le déclin

          Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

          J'ai pas eu l'impression que Jancovici soit spécialement pro-nucléaire. C'est surtout qu'il ne vois pas trop comment on va s'en sortir sans, a moyen terme. Sachant qu'en plus, il y a moyen de faire du nucléaire beaucoup plus propre moins sale…

          Normalement, le nucléaire pourrait être une solution énergétique sur un terme assez court. Même sans considérer le problème des déchets, qui n’a jamais été résolu, l’uranium n’est pas renouvelable ; et si tous les pays se mettaient à avoir la même proportion de nucléaire que la France, il ne durerait pas longtemps. Concernant le plutonium, on a abandonné, faute de réussir à sécuriser le refroidissement, mais on espère développer la fusion… alors qu’elle dégage encore plus d’énergie que la fission du plutonium.

          Mais dans la réalité, le parc de centrales du pays le plus nucléarisé du monde est vétuste et on n’est plus capable que de construire une centrale défectueuse en explosant les délais et les budgets.

          Pour que le nucléaire puisse être une solution plutôt que de nous péter à la gueule, il faudrait remplacer tous les jean-foutres qui sont actuellement aux postes de décision de la filière par des gens responsables et capables de la remettre à flot. Pour ça, il faudrait commencer par arrêter de mettre des jean-foutres à la tête de l’État : si nous avions des dirigeants un tant soit peu responsables, ils imposeraient déjà que l’EPR soit conforme à l’état de l’art avant qu’il soit mis en service ; ça donnerait un premier signe fort à la filière qu’il est temps d’arrêter les conneries.

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

            Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-2).

            Même sans considérer le problème des déchets, qui n’a jamais été résolu

            Il y a pourtant un réacteur nucléaire naturel dans le monde, peu de gens semblent se soucier des déchets de cette réaction naturelle.

            et si tous les pays se mettaient à avoir la même proportion de nucléaire que la France, il ne durerait pas longtemps.

            L'objectif n'est pas que cela dure longtemps, l'objectif est de se donner plus de temps pour s'adapter car à l'heure actuelle les énergies renouvelables sont bien plus chers que le nucléaire et pour que ce soit viable il faut considérablement réduire la consommation énergétique en très peu de temps. Le risque est donc que le climat se dérègle le temps qu'une solution vraiment pérenne soit mise en place.

            C'est une question de priorité, si on considère le CO2 comme le problème numéro 1, le nucléaire est une bonne solution pour le siècle en cours.

            Concernant le plutonium, on a abandonné, faute de réussir à sécuriser le refroidissement, mais on espère développer la fusion… alors qu’elle dégage encore plus d’énergie que la fission du plutonium.

            Sauf que la fusion et la fission n'ont rien à voir, ce n'est pas le même genre de procédés techniques derrière. Ce qui n'est pas faisable avec le plutonium peut l'être pour la fusion, ce n'est pas qu'une question d'énergie.

            Mais dans la réalité, le parc de centrales du pays le plus nucléarisé du monde est vétuste

            Ce n'est pas parce qu'un réacteur est à l'arrêt pour maintenance qu'il est vétuste. Tu noteras que malgré cela, le rendement d'une centrale est supérieur à n'importe qu'elle autre source d'énergie (centrale à charbon, gaz, hydraulique, éolienne ou solaire). Une centrale injecte dans le réseau plus longtemps d'électricité que les autres sources. Pas mal pour un truc vétuste. Note que les américains par exemple ont des centrales dont l'âge de l'arrêt est de 80 ans. La France en est encore loin.

            on n’est plus capable que de construire une centrale défectueuse en explosant les délais et les budgets.

            Car c'est le premier et que la règlementation a changé aussi au milieu. Ce n'est pas anodin dans la réalisation d'un tel projet.

            Pour ça, il faudrait commencer par arrêter de mettre des jean-foutres à la tête de l’État : si nous avions des dirigeants un tant soit peu responsables, ils imposeraient déjà que l’EPR soit conforme à l’état de l’art avant qu’il soit mis en service ; ça donnerait un premier signe fort à la filière qu’il est temps d’arrêter les conneries.

            Je rappelle que l'État n'a pas un grand pouvoir sur le nucléaire qui est gérée par un organisme indépendant et dont apparemment beaucoup trop de gens semblent ignorer ses avis. Par exemple insister pour fermer la centrale de Fessenheim alors que selon l'autorité d'autres centrales seraient meilleures candidates.

            Le problème du tout renouvelable est que pour l'instant :

            • La production énergétique est trop aléatoire, il faudra redonder les installations et avoir de quoi stocker en cas de panne sèche (ce qui n'est évidemment pas gratuit, on parle d'une électricité entre 2 à 20 fois plus cher) ;
            • Cela consomme en minerais voire en énergie (produire un panneau solaire avec l'électricité au charbon de Chine, ce n'est pas terrible) ;
            • Ces installations ne sont pas pilotables (contrairement à l'hydraulique, le nucléaire ou le charbon / gaz) ce qui rend difficile le maintient du signal électrique à 50 Hz si on ne s'alimente qu'avec cela. Pourtant c'est essentiel d'avoir cette garantie pour nos appareils ;
            • L'électricité français consomme déjà très peu de CO2, passer au renouvelable tout de suite pourrait même nous en faire consommer plus et en aucun cas cela aidera la France à remplir ses objectifs de CO2 (qui est je pense la priorité numéro 1) ;
            • Malgré toute la crainte du nucléaire, le charbon, et le gaz (qui resteront nécessaires même en cas de 100% renouvelable pour assurer le pilotage du réseau) ont tué et tuent plus aujourd'hui que le nucléaire. Que ce soit dans les mines ou la pollution.

            Personnellement, je suis favorable au nucléaire en temps que système temporaire pour gagner du temps pour résoudre l'ensemble du problème vis à vis du climat (et donc de notre mode de vie ou des progrès techniques). Comme le temps manque, je pense qu'on n'a pas le luxe de condamner le nucléaire pour le moment. Il faut je pense plutôt chercher à diminuer notre consommation (en rénovant les bâtiments par exemple) ce qui permettra de fermer notamment des centrales faute de besoin plutôt que de les remplacer tout de suite alors que la demande énergétique reste forte.

            • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

              Posté par . Évalué à 2 (+5/-4). Dernière modification le 12/11/17 à 03:06.

              Il y a pourtant un réacteur nucléaire naturel dans le monde, peu de gens semblent se soucier des déchets de cette réaction naturelle.

              Parce que le soleil n'est pas sur Terre, qu'il tourne depuis 4 milliards d'années et qu'on est tranquille pour encore autant de temps avant qu'il ne se transforme en géante rouge, que sa propre gravité garde les "déchets" lourds en son centre et que ces déchets de la fusion de l’hydrogène sont de l'hélium et dans le pire des cas ne dépasseront pas l'atome de fer (création de supernova, impossible avec une étoile de la taille du soleil).

              Merci de ce sophisme.

              • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-3).

                C'est gentil de me prendre pour un idiot mais je pensais plutôt à un cas naturel sur Terre en surface : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_nucl%C3%A9aire_naturel_d%27Oklo

                • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-1).

                  C'est gentil de me prendre pour un idiot

                  Tu indiques « Il y a pourtant un réacteur nucléaire naturel dans le monde, peu de gens semblent se soucier des déchets de cette réaction naturelle. » sans autre précision. Ça me semble difficile d'accuser les autres de ne pas avoir deviné de quoi tu parles. Surtout que le truc en question est inconnu de 99,9 % des gens (statistique INSEE 2016).

                  Le lien Wikipédia que tu donnes indique :
                  - c'est terminé depuis 2 milliards d'années (2 milliards hein, pas 2 siècles)
                  - « les réacteurs naturels ont produit 5,4 tonnes de produits de fission, 1,5 tonne de plutonium et d’autres éléments transuraniens. Tous ces éléments sont restés confinés jusqu’à leur découverte, en dépit du fait que l’eau coule dedans et qu’ils ne se présentent pas sous des formes chimiquement inertes. »
                  Bon ben voilà, le problème que tu soulèves n'existe pas.

            • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

              l'heure actuelle les énergies renouvelables sont bien plus chers que le nucléaire

              Ça dépend où.

              Au Québec, l’hydroélectrique représente 95% de la production d’électricité et elle est moins cher qu’en france (d’un point de vu consommateur).

              • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

                Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

                On parle d'un scénario 100% renouvelable en France pour remplacer le nucléaire, avec une énergie hydraulique quasiment à pleine capacité, la France ne peut pas recourir à cette méthode pour avoir de l'électricité renouvelable pas chère.

                Sinon on peut aussi parler de la géothermie islandais, mais jusqu'à présent ce n'est pas possible à cette échelle en France non plus.

                • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

                  Posté par . Évalué à -1 (+1/-3). Dernière modification le 12/11/17 à 15:05.

                  On parle d'un scénario 100% renouvelable en France

                  Pourquoi encore et toujours restreindre à la France?

                  Ici (Belgique) la contrainte est simple :
                  continuer a se faire entuber par les fournisseurs étrangers (GDF-Suez) jusqu'à se que Tihange nous irradie tous (c'est probablement se que va choisir le gang mafieux qu'on appel gouvernement [de droite]) ou chercher plusieurs autres solutions compatible avec notre surpopulation.

                  Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

                  • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

                    Pourquoi encore et toujours restreindre à la France?

                    Car on parle de Jancovici, qui est un ingénieur français et dont ses travaux portent essentiellement sur le cas français.

                    Ne pas oublier que la politique énergétique en rapport avec la lutte contre le CO2 sera propre à chaque pays, en lien avec ses ressources naturelles, sa population, sa géographie, des coûts et compétences sur place et sa pollution actuelle. On ne peut pas généraliser une politique énergétique mondiale.

                    Typiquement la Belgique a des points communs avec la France. Un nucléaire très présent. Mais il y a des différences de taille, le pays est bien plus dense (donc les coûts d’implémentation d'une éolienne n'est pas la même), a très peu d'hydroélectricité et a donc recours a beaucoup plus de charbon / gaz / pétrole que la France, la météo n'est pas la même non plus. La Belgique a aussi bien plus recours au gaz de chauffage que la France où le radiateur électrique est trop présent (ce qui induit une très forte sensibilité au froid hivernale pour la consommation électrique).

                    Donc on peut en parler de la situation belge (je précise que j'y vis aujourd'hui)., ou même la situation canadienne, allemande ou polonaise. Mais il faut le préciser. Avec l'histoire du Jancovici pro-nucléaire, le début se porte surtout sur le cas français qu'il étudie.

                    continuer a se faire entuber par les fournisseurs étrangers (GDF-Suez) jusqu'à se que Tihange nous irradie tous (c'est probablement se que va choisir le gang mafieux qu'on appel gouvernement [de droite]) ou chercher plusieurs autres solutions compatible avec notre surpopulation.

                    Note, le soucis en Belgique semble venir du fait que l'AFCN (l'autorité qui s'occupe du nucléaire civile n'est pas indépendante comme en France. Donc l'État peut faire ou subir des pressions politiques pour le maintient du nucléaire même si les infrastructures ne sont pas à la hauteur. C'est ça je pense le vrai problème. Le fait que ce soit des opérateurs étrangers n'a pas une grande importance.

                • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

                  Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

                  Sinon on peut aussi parler de la géothermie islandais, mais jusqu'à présent ce n'est pas possible à cette échelle en France non plus.

                  C'est déjà possible de faire de la géothermie en France en s'en donnant les moyens, ça a commencé timidement suite au premier choc pétrolier et ça a bien grossi depuis quelques années.
                  Bien entendu ça n'est pas de la haute énergie pour produire de l'électricité comme en Islande mais pour le chauffage et l'eau chaude ce qui à grande échelle allégerait déjà une bonne partie de la consommation électrique et gazière.
                  Rien que le bête échangeur air-sol pour chaque bâtiment (puits canadien ou provençal) permet une consommation réduite de chauffage et de climatisation tout en étant rentabilisé en moins de dix ans (sans compter les aides fiscales).

            • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1). Dernière modification le 12/11/17 à 09:47.

              Malgré toute la crainte du nucléaire, le charbon, et le gaz (qui resteront nécessaires même en cas de 100% renouvelable pour assurer le pilotage du réseau) ont tué et tuent plus aujourd'hui que le nucléaire. Que ce soit dans les mines ou la pollution.

              Tu as des sources fiables pour ceci ? Et qui prennent en compte le fait que, au niveau mondial, le charbon et le gaz produisent ensemble beaucoup plus d'énergie électrique actuellement que le nucléaire (source, 10.9% en 2012, contre 16.9% rien que pour l'hydroélectrique, le reste étant gaz et pétrole et charbon). C'est une étude, en plus, difficile à mener, et qui mettrait de côté la question des déchets et des centrales vieillissantes (phénomène récent), de toutes façons.

              Mais même si c'était le cas, il faut être conscient que le nucléaire au niveau mondial ne représente déjà pas grand chose pour ce qui est de l'électrique, mais il ne représente presque rien pour ce qui est de l'énergie en général : selon wikipédia, c'est 4%, moins que l'hydroélectrique à 7%, donc j'ai du mal à voir pourquoi on en parle autant comme d'une solution, même en mettant de côté tous ses dangers.

              Bref, le seul truc objectif qui, à mon avis, pourrait faire baisser significativement la part du pétrole, charbon et du gaz, c'est juste qu'on consomme moins, ça demande un effort et surtout pas qu'on perde du temps à se demander s'il faut faire plus de nucléaire (alors que ça stagne depuis longtemps), on n'en a pas les moyens à grande échelle, c'est juste un solution (pour l'électrique uniquement) pour un petit nombre de pays, si on peut appeler ça une solution, avec de plus des risques difficiles à évaluer ou prévoir.

              • [^] # Re: Le nucléaire est sur le déclin

                Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-2).

                Tu as des sources fiables pour ceci ?

                Suffit de sortir tous les articles parus ces dernières années qui chiffrent des morts liés à la pollution atmosphérique, aller j'en ai un : http://www.lemonde.fr/pollution/article/2016/07/05/le-charbon-entraine-23-000-morts-prematurees-en-europe-chaque-annee_4964092_1652666.html

                Des trucs comme ça lié au charbon (sans compter les mines et que dans le reste du monde la situation est sans doute pire), ce n'est pas nouveau. Les radiations de Fukushima n'ont entrainé la mort de personne à ce jour (les seuls morts liés sont liés au stress de la catastrophe et à l'évacuation de la zone sinistrée par le séisme).

                donc j'ai du mal à voir pourquoi on en parle autant comme d'une solution, même en mettant de côté tous ses dangers.

                Car en France nous avons déjà le nucléaire et que de ne pas les exploiter jusqu'au bout est absurde pour l'environnement et pour les coûts (car on rentabilisera moins les investissements sur les centrales).

                Jamais je n'ai dit qu'il fallait miser sur le nucléaire au niveau mondial, mais prolonger la situation existantes dans les pays qui en ont car les infrastructures, le savoir faire et les gains associés sont déjà là.

                Bref, le seul truc objectif qui, à mon avis, pourrait faire baisser significativement la part du pétrole, charbon et du gaz, c'est juste qu'on consomme moins

                Oui, et il faut faire ça avant de passer à des énergies comme l'éolien ou solaire à cause des coûts et investissements à faire. Car si on produit un parc pour la consommation d'aujourd'hui alors que dans 20 ans on aurait pu avoir un parc producteur deux fois plus petit, ça coûtera cher pour un gain dérisoire.

                on n'en a pas les moyens à grande échelle, c'est juste un solution (pour l'électrique uniquement) pour un petit nombre de pays

                On parle ici de la France, il est évident que la question du 100% renouvelable demande des stratégies différentes suivant les États. On ne peut pas comparer la France qui a une électricité peu émettrice en CO2 grâce au nucléaire avec la Norvège ou Suède qui reposent essentiellement sur l'hydroélectricité (à un niveau que la France ne peut pas atteindre), de la géothermie pour l'Islande qu'avec la Pologne ou la Chine où le charbon est roi.

                Une éolienne en Pologne a donc un effet bénéfique bien plus important et moins coûteux qu'en France pour la lutte contre le CO2. Cela change tout dans la stratégie à adopter pour le siècle en cours. C'est ça qui faut retenir. Donc personne ne dit qu'il faut construire en masse des réacteurs nucléaires dans le monde, on parle des pays qui en ont de les maintenir en vie le plus longtemps possible. C'est différent.

  • # Jouer au démineur en 2157

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

    l’accès à la technologie informatique

    Encore faut il qu'il reste suffisamment de matières premières pour pouvoir continuer à fabriquer des ordinateurs. si l'auteur est assez pessimiste, ce sujet ne sera pas abordé parce qu'il n'a pas de sens.

    • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

      Posté par . Évalué à 0 (+2/-3). Dernière modification le 10/11/17 à 13:16.

      1) quand ca ne sera plus rentable d'extraire les terres rares, l'humanité se décidera probablement à recycler (certains le font déjà en chine)

      2) les biotechnologies et les nanomatériaux promettent de révolutionner ce secteur.

      Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

      • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        quand ca ne sera plus rentable d'extraire les terres rares, l'humanité se décidera probablement à recycler (certains le font déjà en chine)

        Ce n'est pas qu'une question de rentabilité (économique) mais aussi de faisabilité (technique/ressources/énergie) : il faut de plus en plus de métaux pour extraire de l'énergie/pétrole, et il faut de plus en plus d'énergie pour extraire des métaux. Idem pour le "recyclage" (qui ne se fait pas sans perte, a fortiori quand des usages sont dispersifs ou quasi-dispersifs - ce qui est un peu le cas dans les composants ultra miniaturisés en électronique) : il arrive un moment où ça ne passe plus… (ou du moins, les flux vont diminuer)
        Voir notamment https://www.youtube.com/watch?v=mqhC6uI8TUY

        • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 11/11/17 à 13:53.

          Je me suis tapé 4 heures de confs du monsieur. Il a quand même pas mal de préjugés sur le transhumanisme, la lois de moore (qu'il prétend encore active) et d'autres concepts (oh les vilains humains ils ont des smartphones). (mes remarques touchent surtout cette vidéos)
          Si non certains points qu'il soulève sont intéressant.

          Perso ma vision se résume a une simple remarque :
          Nous sommes en pleine révolution scientifique/technologique et posséder les connaissances/compétences pour tenter de prédire le futur de ces bouleversements est tout simplement impossible. (quand on voit déjà se qu'il faut comme patiente/motivation/compétence rien que pour choisir quel logiciel libre utiliser, impossible de prédire l'évolution de la génétique, des imprimantes 3D, des biotechnologies, des nanotechnologies, etc).

          Si non merci pour le partage :)

          Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

          • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

            la lois de moore (qu'il prétend encore active)

            Elle l'est, les prévisions tablent plutôt sur un fléchissement à partir de 2020. En tout cas à l'heure actuelle elle reste d'actualité.

            Notons que la loi de Moore ne parle que d'un nombre de transistors par centimètres carrés qui doit doubler tous les deux ans, cela ne parle pas de performance (qui resterait à savoir mesurer).

            • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

              Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 11/11/17 à 14:22.

              Il me semble avoir lu quelques part, il y a déjà un moment, que les deux principaux fondeurs (Intel et AMD) arrêtaient la course au nombre de transistor (trop coûteuse) et visaient plus tôt a rattraper leur retard dans l'efficacité énergétique face à ARM et diminuer les frais de fabrication (bien qu'à titre personnel je trouve qu'un processeur ARM ne vaut pas un x64).

              Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

              • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

                AMD n'est pas un fondeur tout d'abord.
                Intel n'est pas seul sur le marché, Samsung et TSMC sont aussi dans la course (d'ailleurs Intel a un léger retard sur la question sur la concurrence).

                Et non, malgré tout la cadence reste haute. Note que ce n'est pas la question du nombre de transistor qui compte mais la densité de transistors. Et pour réduire la consommation d'une puce, le mieux est d'augmenter cette densité, car cela réduit l'effet Joule des connections (car plus petits) donc besoin de moins d'énergie pour faire tourner la puce.

                Puis en plus, en tout cas pour le stockage sur des SSD, on a des couches de transistors maintenant. Donc avec une légère élévation spatiale, on peut doubler le nombre de transistors sur une même surface. SI on prend ça en compte, la loi de Moore pourrait s'appliquer longtemps.

                • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                  Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                  La loi de Moore est déjà entrain de ralentir. On est passé de 18 mois à 22 mois. Et le ralentissement est projeté avec une accélération durant la prochaine décennie. La principale raison, c'est l'explosion des coups. On atteint aujourd'hui de l'ordre de 10 milliards de dollars d'investissement par usine. Le tout à payer en moins de deux ans pour pouvoir construire la génération d'après (pas comme une centrale nucléaire qui elle s'amortie sur 40 ans).

                  De plus la performance par coeur, du fait de pas mal de problématique physique (dissipation thermique et perte électrique), stagne depuis 2015/2016. C'est probablement une des explications du rattrapage en cour de amd et arm sur Intel.

                  Tout ca, c'est le résultat de la loi de Amdahl et l'augmentation de la difficulté à optimiser un système. Pour faire simple, au début, c'est facile, mais à la fin, ca devient de plus en plus dure.

                  • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

                    La loi de Moore est déjà entrain de ralentir. On est passé de 18 mois à 22 mois

                    WTF ? La loi de Moore c'est 2 ans soit 24 mois. Ca n'a jamais été 18 mois.

                    Et le ralentissement est projeté avec une accélération durant la prochaine décennie

                    La plupart des acteurs s'accordent à dire qu'après 2020, la loi de Moore sera véritablement finie. Mais dans les faits aujourd'hui ça tourne encore.

                    C'est probablement une des explications du rattrapage en cour de amd et arm sur Intel.

                    Bof, Intel ce n'est pas juste une bonne finesse de gravure, c'est aussi de bonnes idées. Mais depuis 5 ans quand AMD était au fond du trou et ARM qui stagnait à augmenter la menace, Intel s'est relâché, ses dernières puces étaient de simple rafraichissements des gammes plus vieilles. AMD avec Ryzen a tout remis à plat pour revenir dans la course.

                    Note d'ailleurs que ARM et AMD ne font pas leur puce eux même mais exploitent les usines de Samsung ou de TSMC qui eux ont réussi à devancer Intel sur la question de la finesse de gravure.

                    Bref, tu as raison sur quasiment tous les points, mais dire que la loi de Moore ne fonctionne plus aujourd'hui est faux même si sa fin approche à grand pas.

                    • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                      Note d'ailleurs que ARM et AMD ne font pas leur puce eux même mais exploitent les usines de Samsung ou de TSMC qui eux ont réussi à devancer Intel sur la question de la finesse de gravure.

                      Même ça c'est bidon, les finesses de gravure ne sont pas comparables entre les fondeurs qui la calculent selon différentes méthodes et c'est souvent en défaveur d'Intel. Au final les quatre gros fondeurs sont dans un mouchoir de poche, même le retard de Global Foundries reste très mesuré.

                    • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                      Posté par . Évalué à 4 (+1/-0).

                      Note d'ailleurs que ARM et AMD ne font pas leur puce eux même mais exploitent les usines de Samsung ou de TSMC qui eux ont réussi à devancer Intel sur la question de la finesse de gravure.

                      Je mettrais un bémol là-dessus quand même, parce que les finesses de gravure ont de moins en moins de signification. Les 10/14nm ont tellement d'autres contraintes à côté que l'avantage du 10nm sur le 14nm n'est pas si évident.

                      Et quand tu regardes ce qui se passe autour, tu vois aussi certaines boites qui ne veulent plus aller vers le plus dense non pas à cause des coûts, mais parce que le FinFET ça amène plein d'autres problèmes, et ils préfèrent rester sur du FD-SOI même si les finesses de gravure sont encore derrière.

                      Bref, il devient difficile de comparer les technos de façon impartiale.

                    • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

                      La plupart des acteurs s'accordent à dire qu'après 2020, la loi de Moore sera véritablement finie. Mais dans les faits aujourd'hui ça tourne encore.

                      Vu qu'une croissance infinie n'est pas possible, forcément un jour où l'autre ça va stopper. Mais ça fait 30 ans que j'entends dire que la loi de Moore va s'arrêter dans 2 ans, toujours avec de vrais arguments. Et si j'avais 10 ans de plus, ça ferait probablement 40 ans que j'entendrais ça :-)

                      • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

                        Je n'ai pas souvenir qu'autant d'acteurs différents aient un tel consensus sur la question. En général tu en avais toujours un ou deux (et pas forcément Intel ou Samsung hein).

                        Ne pas oublier que depuis 10 ans, à chaque génération nous avons perdu de la concurrence sur des usines capables de réaliser la finesse de gravure la plus fine du moment. À cause justement des coûts et des difficultés techniques.

                        Comme tu le dis, si on se limite aux transistors 2D, il y a une limite infranchissable de toute façon. Et nous y sommes pas si loin. Et probable que les dernières marches se franchissent en dehors de la loi de Moore pour des raisons de coûts (le temps de rentabiliser la génération d'usine précédente).

                        • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                          Je n'ai pas souvenir qu'autant d'acteurs différents aient un tel consensus sur la question

                          Je ne suis pas familier de ce milieu, mais Wikipedia US ne parle pas de ce consensus. Il y est indiqué que ça devient difficile (ça l'a toujours été), que ça devient très cher, que ça ralenti un peu, mais dans le pire des cas ils prévoient que ça fonctionne encore jusqu'en 2025.

                          Nous le saurons dans 10 ans :-)

                    • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                      La loi de Moore est déjà entrain de ralentir. On est passé de 18 mois à 22 mois

                      WTF ? La loi de Moore c'est 2 ans soit 24 mois. Ca n'a jamais été 18 mois.

                      Tu peux lire le premier paragraphe de https://en.wikipedia.org/wiki/Moore%27s_law .

                      Mais dans les faits aujourd'hui ça tourne encore.

                      Du coup, bah, non.

                      Bof, Intel ce n'est pas juste une bonne finesse de gravure, c'est aussi de bonnes idées. Mais depuis 5 ans quand AMD était
                      au fond du trou et ARM qui stagnait à augmenter la menace, Intel s'est relâché, ses dernières puces étaient de simple
                      rafraichissements des gammes plus vieilles. AMD avec Ryzen a tout remis à plat pour revenir dans la course.

                      Ce que tu racontes n'a aucun sens ! Pour commencer, je parle de performance par core. Si tu as plus de temps avant d'avoir un nouveau processus de fabrication, tu l'investit dans ce qui peut te donner plus de performance pour ton investissement. ARM, AMD et compagnie n'ont pas d'usine, donc ils n'investissent pas directement dans un processus de fabrication (autrement que en choisissant l'usine avec laquelle ils vont faire leur production). Du coup, pour eux 4 mois supplementaires pour optimiser les performances d'un core, c'est un avantage. Comme en terme de complexite, la loi de Amdhal limite les optimisations que l'on peut faire (En terme de hardware, c'est plutot un domaine bien balise, du coup, c'est plutot une question de compromis que de nouvelle technique d'optimisation). Au final tout le monde finira dans un mouchoir de poche pour le meme jeu d'instruction.

                      Sur le sujet, je te conseille de visionner la conference de David Patterson https://www.youtube.com/watch?v=1FtEGIp3a_M (Un saut a 39min pour ce qui l'en est de la fin de la loi de Moore).

                      Corollaire interressant de la fin de la loi de Moore, c'est que les performances intrinseques d'un jeu d'instruction vont progressivement etre de nouveau interressante a regarder… Si il y en a vraiment une ! Car finalement, un ARM, un x86, voir meme un RISC-V sont tous implementes a coup de micro code sur des pipelines de profondeur identique…

                      • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

                        Tu peux lire le premier paragraphe de https://en.wikipedia.org/wiki/Moore%27s_law .

                        Bah justement, tu l'as mal lu :

                        In 1975,[4] looking forward to the next decade,[5] he revised the forecast to doubling every two years.[6][7][8] The period is often quoted as 18 months because of Intel executive David House, who predicted that chip performance would double every 18 months

                        C'est bien tous les 2 ans, les 18 mois sont une erreur habituelle (tu noteras que la loi de Moore n'a jamais vérifié l'histoire des 18 mois depuis les années 70).

                        Mais dans les faits aujourd'hui ça tourne encore.
                        Du coup, bah, non.

                        Et si on continue plus loin :

                        However, other observers expect the geometrical reduction in scaling, the traditional formulation of Moore's law, may end by around 2025.[26]

                        Bref, ce n'est pas fini encore.

                  • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                    De plus la performance par coeur, du fait de pas mal de problématique physique (dissipation thermique et perte électrique), stagne depuis 2015/2016. C'est probablement une des explications du rattrapage en cour de amd et arm sur Intel.

                    C'est surtout que ça fait dix ans que Intel fait des sauts de puce et qu'ils n'ont aucune raison de faire des bonds de géant alors qu'ils ont une avance confortable sur la concurrence, une renommée et un jeu d'instruction à la fois prédominant et relativement efficace. Intel se fait un peu presser par AMD depuis Ryzen mais la pression est moindre qu'avec l'Athlon64 et la riposte se s'est pas faite attendre. Quant aux autres constructeurs, ils sont dans l'embarqué donc avec un cahier des charges différent mais si Apple ne sort pas d'ordis portables à base d'ARM alors qu'il en est l'un des leaders c'est que ce n'est pas du tout au niveau (sachant qu'en plus il y a des progrès permanents sur la capacité des batteries, l'économie d'énergie des CPU et la délégation des tâches au GPU+VPU). La parallélisation a des avantages mais la performance par thread et par cœur est plus polyvalente et ça reste un atout d'Intel même dans un pauvre Celeron.

                    • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                      Posté par . Évalué à 3 (+0/-0).

                      Quant aux autres constructeurs, ils sont dans l'embarqué donc avec un cahier des charges différent mais si Apple ne sort pas d'ordis portables à base d'ARM alors qu'il en est l'un des leaders c'est que ce n'est pas du tout au niveau (sachant qu'en plus il y a des progrès permanents sur la capacité des batteries, l'économie d'énergie des CPU et la délégation des tâches au GPU+VPU). La parallélisation a des avantages mais la performance par thread et par cœur est plus polyvalente et ça reste un atout d'Intel même dans un pauvre Celeron.

                      Hum…
                      https://www.qualcomm.com/news/releases/2017/05/31/qualcomm-announces-flagship-companies-build-windows-10-pcs-powered

                      Lenovo, HP, Asus pensent apparemment qu'ARM pour faire un laptop, c'est prêt.
                      Le jeu d'instructions x86 est converti à la volée (si j'ai bien compris), et d'après les annonces (donc à prendre avec des pincettes parce qu'aucun journaliste n'a pu mettre la main sur le moindre produit), ça tournerait décemment.

                      • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                        Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                        ARM a commencé par l'économie d'énergie et augmente maintenant les performances, x86 a pris le chemin contraire donc oui c'est la suite logique de passer au marché de l'ultrabook en refroidissement passif.
                        Il y a de fortes chances que ce soit au niveau des Intel Atom et Core M d'entrée de gamme mais pas à celui du plus petit processeur Core i pour portable (je ne parle même pas de la gamme fixe au rapport performance/consommation/prix inatteignable pour de l'embarqué). Il va falloir attendre un bon moment avant de voir du portable haute performance en ARM avec des performances par thread équivalentes à ce que propose Intel.

                        La conversion du jeu d'instruction x86 est déjà ce que font Intel et AMD avec du RISC en interne (base de Mips ou de Alpha) et ils ont tous deux des dizaines d'années d'avance en terme d'optimisation et d'expérience. Il y a vingt ans, les Cyrix étaient plus performants d'une génération entière car ils implémentaient en dur les instructions étendues de Intel donc tout ça me fait dire que Qualcomm avec sa conversion à la volée ne fait qu'un coup de pub et ne sera pas au niveau que ce soit en terme de performance ou en efficacité.
                        Après comme tu le dis il faudra attendre des tests.

      • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-2).

        On parle déjà d'attraper des astéroïdes et d'extraire les minerais dedans.
        Si ça fonctionne, on est tranquilles pour quelques siècles…

        Enfin, si tout ne s'est pas cassé la gueule avant…

        • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

          Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

          On parle déjà d'attraper des astéroïdes et d'extraire les minerais dedans.

          Mouais bof… Autant je suis assez confiant sur le fait qu'on puisse ramener quelques grammes de finesse dans un monde de brutes par-ci par-là, autant je ne crois pas une seule seconde que ça passe à l'échelle pour ramener des quantités significatives (rien qu'à cause de l'énergie nécessaire pour s'extraire de l'attraction terrestre puis ramener les minerais… Sans parler des difficultés techniques elles-mêmes)

          • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

            Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

            C'est une vieille idée de la NASA à l'époque de la course à l'espace. Comme pour la colonisation de Mars, leurs ambitions ont été drastiquement revues à la baisse et ce n'est plus que de la science-fiction que nous servent quelques milliardaires rêveurs.

            La préoccupation principale des agences spatiales c'est plutôt de nettoyer les orbites basses, moyennes et géosynchrones des milliers de gros déchets spatiaux du type vieux satellites en panne ou retirés du service et les restes d'étages de lanceurs.
            C'est moins glamour mais ça permettrait d'éviter le syndrome de Kessler : des collisions en cascades et une pollution de centaines de milliards de petits débris dont les résultats pessimistes seraient une panne générale de tous les systèmes par satellites dont nous dépendons ainsi que la fin des structures comme les stations ou les hypothétiques ascenseurs spatiaux.

          • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

            Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

            rien qu'à cause de l'énergie nécessaire pour s'extraire de l'attraction terrestre puis ramener les minerais…

            Pas besoin de faire monter et descendre des camions, il suffit de faire tomber des morceaux d’astéroïde sur les pays qu'on aime pas dans des zones désertiques.

            Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

            • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              Ça m’a bien fait rire (euh… c’était bien une blague, hein ?).

              Mais il y a intérêt à bien calculer son coup : la terre tourne, si tu rates ton timing, ton morceau d’astéroïde tombera carrément ailleurs !

              Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

              • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                Ça m’a bien fait rire (euh… c’était bien une blague, hein ?).

                Ouai, dans la réalité ils espèrent plus tôt, dans un premier temps, arriver à les exploiter dans l'espace pour concevoir les bases/vaisseaux spatiaux (évitant ainsi de lancer des cargos depuis la terre se qui est trop coûteux avec les fusées).
                Par contre, verrons nous de notre vivant un POC ?

                ton morceau d’astéroïde tombera carrément ailleurs !

                La gravité dépends de sur qui il tombe :D

                Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

                • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                  Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

                  La gravité dépends de sur qui il tombe :D

                  Flash spécial: l'astéroïde destiné à l'exploitation minière vient de s'écraser en Mongolie, pays riche en minerai.
                  Heureusement les secours étaient déjà prêts: le promoteur avait stationné toutes ses machines d'exploitations à proximité et a pu commencer à remettre en route l'exploitation des mines. Le commentaire du CEO:
                  "Absolument, une tragédie bien regrettable. Mais nous sommes là et nous aiderons le pays à se relever. D'ailleurs les marchés le voient bien: l'action a pris 30% ce matin, MOUHOUHOUHAHAHAHA… oups! Pardon! Je veux dire que nous sommes prêts à mettre tous nos moyens disponibles pour venir en aide au pays!"

                  • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                    Mise en application de l'expression "une pierre deux coups!" :D

                    Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

        • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          L'histoire française nous dit plutôt autre chose. De la fin du 17ème siècle au milieu du 19ème, la principale source d'énergie et de matériaux fut le bois. On n'avait pas encore trouvé nos mines de charbon, contrairement aux anglais. L'état à du déployé des gardes forestiers pour protégé sa ressource et en enlevé la gestion des mains des locaux. Cela au bénéfices premiers des militaires et des industrielles. Pendant les quasi 150 ans que cela à durée, il y a eu au moins un mort par an dans les gardes forestiers lié à un conflit sur la ressource. L'ajout d'un petit âge glacière a finit de déstabilisé le système et on a eu le droit au chaos en France pendant un moment. (La mauvaise gestion de nos forêts date de cette époque)

          Pourtant, on avait découvert les états unis alors, et ils étaient couvert de bois. Mais il fut impossible de transporter cette ressource en France, car on manquait de l'infrastructure pour.

          Du coup, il est assez facile de faire un parallèle avec la situation actuelle aussi bien pour le pétrole que pour les astéroïde. Et je doute fortement qu'on aura à temps l'infrastructure pour produire suffisamment dans l'espace et ramené le tout sur terre. D'ailleurs, on n'a toujours pas de source d'énergie sérieuse dans l'espace (je parle d'un truc avec un ordre de grandeur dans la dizaine de méga watt).

      • [^] # Re: Jouer au démineur en 2157

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Dans le recyclage on n'a pas un rendement de 100%, je doute même que ça soit physiquement possible.

  • # L'effondrement du spectateur?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

    J'ai regardé deux épisodes et demi: où est le fond? On voit des gens évoquer que le monde va s'effondrer et… c'est tout! Pourquoi? Comment? Quelles solutions? On ne saura pas. Par contre les entends parler de ce qu'ils ressentent et de comment machin a peur de choquer sa copine et ses am…ZZZzzzzzzZZzzz

    http://devnewton.bci.im

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.