Journal Google et vie privée (encore)

Posté par . Licence CC by-sa
12
14
août
2013

Ca y est !!! Google a clarifié son point de vue sur la vie privée en se basant sur une affaire datant de 1979. En gros, voici leur argument : tout comme il ne faut pas être surpris si l'assistante d'un collègue lui ouvre son courrier, il ne faut pas être surpris que Google scrute et utilise vos informations personnelles.
Plus de détail sur pcinpact.

Maintenant, à vous de voir si vous tenez non seulement à votre vie privée, mais aussi à la vie privée de vos correspondants.

  • # Désolmé pour le titre ...

    Posté par . Évalué à 3.

    Il ne sagit pas de vie provée mais de vie privée.
    Désolé pour la boulette. Si un modérateur pouvait modifier, je lui serais extrêmement reconnaissant.

  • # Pas d'accord

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    En fait, personne n’a le droit de s’attendre au respect de sa vie privée dès lors qu’il donne ses informations à un tiers.

    Je ne suis pas d'accord avec eux. Quand je paye la poste avec mon timbre pour qu'elle transporte mon courrier ça ne lui donne pas le droit de l'ouvrir.

    Après dans le cas de google, vu qu'on ne les paye pas c'est certes différent, ils font leur beurre avec ce qu'ils ont.

    Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

    • [^] # Re: Pas d'accord

      Posté par . Évalué à 5.

      Oui, mais non. Pour moi, un email c'est une carte postale et non une lettre. Un email transite en clair dans l'infrastructure mail de ton fournisseur, il peut donc la lire, tout comme un facteur peut lire une carte postale.

      Après cette position a le mérite d'être claire et peut être réutiliser à des fins de communication. Et la c'est quand même très pratique d'avoir cette phrase

      • [^] # Re: Pas d'accord

        Posté par . Évalué à 6.

        Là on ne parle pas de carte postale. On parle de courrier ouvert par un tiers (l'assistante du collègue). Leur position se tient peut-être aux US, mais en france par exemple, tout courrier nominatif ne peut être ouvert par un tiers, même en entreprise.

        • [^] # Re: Pas d'accord

          Posté par . Évalué à 10.

          Bon, j'en remet une couche, parce que ça m'énerve de voir une contribution avec une grosse bêtise à +6, mais les cartes postales sont protégées par le secret de la correspondance.
          http://www.fondationlaposte.org/article.php3?id_article=257

          Please do not feed the trolls

          • [^] # Re: Pas d'accord

            Posté par . Évalué à -2.

            Bon, j'en remet une couche, parce que ça m'énerve de voir une contribution avec une grosse bêtise à +4
            Mais que vient foutre la carte postale lorsqu'on parle de l'ouverture de courrier d'un employé par une assistante ?

        • [^] # Re: Pas d'accord

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          tout courrier nominatif ne peut être ouvert par un tiers, même en entreprise.

          N'importe quelle personne un peu en vue reçoit plus de 100 courriers et emails par jour qu'il faut lire et auxquels il faut réfléchir (je ne compte pas les copies pour info ni les choses sans intérêts). Bien souvent elles on l'assistance d'une ou plusieurs personnes. La totalité du courrier est ouvert et lu par l'assistant, que ce soit au nom propre du destinataire (Monsieur François HOLLANDE) ou au nom de sa fonction (Monsieur le président de la république). Et souvent même l'assistant fait la réponse, le courrier ne sera jamais lu par le supposé destinataire.
          Je connais actuellement un exemple (un député-maire) et j'en ai connu un autre (le DG d'une grosse boîte) qui confient 100% de leurs courriers et emails pros (et persos pour le DG) à d'autres personnes. Seule une petite partie des correspondances sont remontées au destinataire original.

          • [^] # Re: Pas d'accord

            Posté par . Évalué à 6.

            Mais, tant le président de la république que le PDG débordé DÉLÈGUENT, explicitement ou implicitement, à une autre personne la fonction de prendre connaissance du courrier.
            C'est totalement différent d'une entreprise qui s'arroge le droit de lire le courrier des autres.

            La meilleure solution, c'est encore de ne pas utiliser Google et, si on l'utilise à des fins de moteur de recherche, ne pas oublier d'utiliser Adblock.

            • [^] # Re: Pas d'accord

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Nous sommes d'accord.

              Je répondais à :

              tout courrier nominatif ne peut être ouvert par un tiers, même en entreprise.

              Ce qui est peut-être vrai du point de vue de la loi (même s'il y a délégation explicite, je n'en sais rien), mais dans les faits c'est faux.

        • [^] # Re: Pas d'accord

          Posté par . Évalué à 2.

          Haha moi si l'assistant(e) n'ouvre pas le courrier à mon nom je peux garantir qu'il ne sera jamais ouvert par personne ou alors va falloir augmenter mon temps de travail de 2 heures par jour.
          Les mails y'a les filtres anti spam et les règles qui me permettent à peu près de m'en sortir mais là encore j'ai 2 adresses dont une qui est redirigée vers le secrétariat et qui est la plus diffusée.

          Et à la maison les courriers nominatifs il ne doit pas nous en arriver des masses qui ne soient pas des factures / relevés / pubs. Je n'ouvrirai pas un courrier destiné à ma femme si l'adresse est rédigée à la main mais en 17 ans je ne crois pas que ça soit arrivé ;)

      • [^] # Re: Pas d'accord

        Posté par . Évalué à 9.

        Oui, mais non. Pour moi, un email c'est une carte postale et non une lettre. Un email transite en clair dans l'infrastructure mail de ton fournisseur, il peut donc la lire, tout comme un facteur peut lire une carte postale.

        Je peux tuer le chat de mon voisin, ça veut pas dire que j'ai le droit de le faire.
        Même les cartes postales sont protégées par le secret de la correspondance… T'es pas destinataire, t'as pas le droit de lire, c'est tout (jurisprudence de la Cours d'appel de Poitier, 1/12/1877). Il n'y a pas à ergoter sur les moyen techniques à mettre en œuvre pour le faire.

        article 226-15 du code pénal :

        Le fait, commis de mauvaise foi, d'ouvrir, de supprimer, de retarder ou de détourner des correspondances arrivées ou non à destination et adressées à des tiers, ou d'en prendre frauduleusement connaissance, est puni d'un an d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.

        Est puni des mêmes peines le fait, commis de mauvaise foi, d'intercepter, de détourner, d'utiliser ou de divulguer des correspondances émises, transmises ou reçues par la voie électronique ou de procéder à l'installation d'appareils conçus pour réaliser de telles interceptions.

        Il n'est nullement question des moyens nécessaire à mettre en œuvre pour violer le secret de la correspondance.

        Please do not feed the trolls

    • [^] # Re: Pas d'accord

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Le problème est si tu utilise un fournisseur respectueux de ta vie privée mais pas ton correspondant…

  • # Et alors ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Vous avez attendu ça pour vous inquiéter de Google ?
    Car franchement cette phrase ne change rien, ça confirme juste ce qu'on dénonce depuis le début, il n'y a rien de nouveau dans l'histoire en fait.

    • [^] # Re: Et alors ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Vous avez attendu ça pour vous inquiéter de Google ?
      Moi non.

      Car franchement cette phrase ne change rien, ça confirme juste ce qu'on dénonce depuis le début, il n'y a rien de nouveau dans l'histoire en fait.
      Si, la nouveauté, c'est que Google le reconnnait maintenant.

      • [^] # Re: Et alors ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si, la nouveauté, c'est que Google le reconnnait maintenant.

        Bof, c'était plus un secret polichinelle enfin percé qu'un renouveau politique.

        • [^] # Re: Et alors ?

          Posté par . Évalué à 3.

          C'était un secret de polichinelle pour les lecteurs de linuxfr, pas pour tout le monde. Quand on me demande de créer une adresse gmail et que je réponds que mon adresse mail me convient car je tiens à ce que ma vie privée, aussi inintéressante et futile qu'elle soit, reste privée, je passe pour un gros parano. Ça fera peut-être changer quelques personnes cette petite phrase de google, mais je sais que la plupart continueront avec gmail. Par contre, je passerai moins pour un uluberlu maintenant :)

  • # Consumer Watchdog

    Posté par . Évalué à 4.

    L’organisme américain Consumer Watchdog, qui lutte pour les droits des consommateurs

    Ou pour les interets de Microsoft? http://techrights.org/2009/05/04/consumer-watchdog-exposed/

  • # Mais que fait la concurrence ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Cher Papa Nöel, je suis prêt à payer, mais j'aimerais bien qu'un service de messagerie :

    • soit exclusivement soumis au droit français (tant qu'à être fliqué, je préfère le flicage de proximité)
    • ne me demande pas de louer mon propre nom de domaine (ça fait peur à Mme Michu, et puis que se passe-t-il si on oublie de renouveler et que quelqu'un rachète le nom de domaine ?) (ou bien si on est mort ou tout autre empêchement débouchant sur le même problème)
    • ait un minimum de sécurité (genre pas laposte.net, qui, la dernière fois que j'ai essayé, ne proposait pas de https)
    • respecte la vie privée de ses utilisateurs, autant que faire se peut
    • [^] # Re: Mais que fait la concurrence ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Ça ne respecte pas ton premier ton premier critère (c'est hébergé en Suisse), mais il y a MyKolab qui propose d'héberger tes mails ainsi que tes contacts et tes calendriers. C'est fourni pas l'entreprise qui développe Kolab (un groupware libre).

      Et accessoirement, ça permet de soutenir indirectement le développement de Kolab et de Roundcube :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.