Journal Nouveauté importante dans l'écosystème Raspberry pi

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
19
8
avr.
2014

Vous qui êtes frustrés par les limites actuelles de la Raspberry Pi, notamment en terme d'entrées sorties et d'évolutivité, vous serez probablement intéressés par ce nouveau module .

Il s'agit d'un module de la taille d'un module DDR2 SO-DDIMM intégrant un chip BCM2835 et 512 Mb de RAM (comme le RPI), avec en plus 4 Gb de Flash. La mémoire flash est connectée diractement sur le processeur, mais le reste des interfaces du SOC sont disponibles sur le connecteur SO-DIMM, ce qui devrait permettre de repousser les limites actuelles de la carte. Au final, vous avez une Raspberry Pi avec plein de broches IO, ce qui repousse les limites de la carte "historique".

Ce module est initialement prévu pour ceux qui envisagent de créer leur propre cartes, à base de RPi, cependant, la fondation a mis au point une carte de prototypage qui permet d'accéder aux interfaces du module avec de la connectique plus "standard" et accessible pour l'amateur et/ou le concepteur. Elle fournit le nécessaire pour l'installation d'un OS en mémoire flash, l'alimentation électrique du module.

Je viens de voir la nouvelle sur minimachines, je n'ai pas le temps de vérifier si ces cartes sont dispo, mais je regarderai et vous tiendrai au courant (a moins que vous n'ayez le temps avant moi de trouver l'info).

En tout cas c'est une belle évolution de la carte. Ca fait pour moi des nuits blanches en perspective !!!

Lien vers l'article qui m'a fait découvrir cette info :

http://www.minimachines.net/actu/raspberry-pi-compute-module-vers-de-la-domotique-open-source-16914

  • # Merci

    Posté par . Évalué à 3.

    Merci pour cette info utile.
    Cela me fait penser à la CFA 10036 avec son compagnon pour accéder aux I/O, certes un poil cher mais opensource (portage par FreeElectrons)+ openhardware.

  • # production?

    Posté par . Évalué à 4.

    Est-ce que ça exploite la main d'œuvre chinoise?
    Question de la part d'un néophyte des processus industriels:
    Est-ce vraiment si désavantageux que ça de fondre et d'assembler ce genre de carte dans nos contrées?

    Oui, je n'achète plus de composants électroniques pour mes loisirs au pire, du second main. J'ai même révoqué l'achat de la carte Improv dont je vous parlais précédemment.

    Est-ce une question de main d'œuvre pas chère ou des normes anti-pollution laxistes, des normes de sécurité des conditions de travail, etc…?

    • [^] # Re: production?

      Posté par . Évalué à 2.

      Est-ce vraiment si désavantageux que ça de fondre et d'assembler ce genre de carte dans nos contrées?

      Je ne peux pas répondre à ta question, mais on fond en France (ST a au moins 2 fab en France à Crolles (Isère) et Rousset (Bouches du Rhones), il y en a probablement d'autres et il y en a aussi en Italie. Pour de l'assemblage, je pense que qu'ST en fait un peu aussi. Je crois que c'est surtout une histoire de coût.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: production?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      De mémoire la fabrication de la Raspberry Pi se fait(sait?) en Angleterre

      http://www.numerama.com/magazine/23646-les-createurs-du-raspberry-pi-relocalisent-la-production-en-angleterre.html

      • [^] # Re: production?

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est le cas. La fondation Raspberry Pi n'est pas à but lucratif cependant.
        Tant qu'ils rentrent dans leurs frais, cela ne pose pas de problème. Tout ce qui va au-delà c'est du bonus pour aider d'autres gens.
        Si une entreprise (plutôt son patron) voit qu'elle peut grugé 0.001€/unité en déplaçant sa production autre part, elle le fera.

        La RPi Foundation produisait justement au début en Chine parce qu'ils ne savait pas s'ils allait rentrer dans leur frais. Maintenant qu'ils ont atteint un multiple de la masse critique, ils produisent en Grande-Bretagne.

        • [^] # Re: production?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Si une entreprise (plutôt son patron) voit qu'elle peut grugé 0.001€/unité en déplaçant sa production autre part, elle le fera.

          Rarement pour un bénéfice aussi faible. ;)
          Les patrons ne tiennent pas compte que du prix car :

          • Si tu produis loin, c'est plus difficile de discuter ou résoudre les problèmes que sur place.
          • Si la langue diffèrent trop, même avec un anglais commun, les difficultés de communication se font ce qui peut poser des soucis.
          • En produisant loin, tu as des intermédiaires et des délais en plus liés au transport ce qui te rend dépendant.
          • Les normes et les politiques diffèrent entre les pays ce qui peut être source d'instabilité du financement.
          • Le faire en Chine demande de mémoire un certain transfert de compétences pour avoir le droit de s'y installer.

          Bref, certains reviennent en Europe car justement si la Chine est moins cher en salaire, ce n'est pas forcément moins cher au total, et ce n'est pas non plus très simple.

          • [^] # Re: production?

            Posté par . Évalué à 3.

            certains reviennent en Europe car justement si la Chine est moins cher en salaire, ce n'est pas forcément moins cher au total

            et un peu de social-washing ne fait pas de mal non plus…

            • [^] # Re: production?

              Posté par . Évalué à 4.

              Pour compléter la réponse voici les raisons de la production en chine au début :
              We have started manufacture

              Donc en gros c'était :

              1. Délai de production : il n'est pas précisé si c'est dépendant du coût
              2. Capacité de production : directement lié au coût
              3. Taxes à l'importation : la taxe d'importation sur le produit complet assemblé à l'étranger est nulle (?!) alors qu'importer les différents composants individuels pour les assembler en GB est soumis à taxes.

              La troisième raison est différente car plus liée à l'optimisation fiscale (exploitation d'une faille absurde du système).

              Le choix d'être parti sur une fondation au lieu d'une entreprise est très intéressant je trouve. Je ne crois pas avoir vu beaucoup d'autres exemples similaires dans la production d'objets physiques en grande quantité et liée au libre.

              • [^] # Re: production?

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 10/04/14 à 22:59.

                Légalement, la Raspebery Pi Foundation est une organisation à but non lucratif qui souhaite augmenter le nombre de "lettrés informatique". Elle possède (?) une entreprise nommée Raspberry Pi, Inc. qui se charge de la production et vente du matériel.
                Comme la RPi Foundation possède RPi, Inc. tous les gains doivent êtres utilisé non-pas pour enrichir certaines personnes (quelqu'un a-t-il des données sur les salaires des employés?), mais pour servir à promouvoir le but de la Foundation.
                Enfin, c'est ce que j'ai compris du droit anglo-saxon et de l'article traitant du changement du Président de la RPi Foundation.

                Personnellement, je pense que les personnes clef derrière le RPi étaient tout simplement dégoutées par ce qu'il se fait en GB niveau informatique avant la fac. J'ai eu l'immense droit de voir ce qu'on fait en France et en Allemagne à ce niveau ces dernières années et je ne trouvait ça pas très top. En GB, cependant, l'informatique pré-universitaire semble réellement seulement orientée consommation de produits.
                Faire une fondation et non une entreprise permettait bien plus directement de s'adresser aux problèmes identifiés. Surtout, ils ne risquaient pas d'abandonner leurs idéaux en milieu de route. Partir sur un fondation permettait de bien fixer les choses.

              • [^] # Re: production?

                Posté par . Évalué à 1.

                Intéressant et déprimant de mauvaise volonté de la part de nos gouvernements.

                Mais bon, j'aurais voulu quelques chiffres pour appuyer les faits.

  • # Disponibilité des cartes

    Posté par . Évalué à 2.

    Il semblerait que les cartes en question soient disponibles en juin, mais ce n'est pas une info que je qualifierais d'officielle, j'ai lu ça quelque part mais je n'arrive plus à retrouver la source.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.