Journal ZFS dans l'installateur de Debian

Posté par . Licence CC by-sa
19
29
jan.
2014

Je n'ai pas vu passer l'info nulle part, mais il semble que c'est digne d'intérêt.

En testant l'installation de Debian cette semaine, j'ai eu la surprise de voir apparaître « Configurer ZFS » dans la liste des options.
Pour preuve :
The latest @debian testing/jessie net-install lists 'Configure ZFS' during Partition Disks

Pour situer le contexte, il n'est pas si facile de distribuer ZFS et le noyau linux ensemble :
What is the licensing concern?
I want ZFS in the Kernel
Compatibility (...)

Journal Mots de passe et ingénierie sociale

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
16
29
jan.
2014

Un article intéressant sur une usurpation d'identité pour voler un compte Twitter :
https://medium.com/p/24eb09e026dd

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire :
http://d.pr/n/KUMK
http://www.wired.com/gadgetlab/2012/08/apple-amazon-mat-honan-hacking/

Histoire de ne pas faire un journal bookmark, je vais tenter de résumer brièvement.

On parle beaucoup de mots de passe faibles/forts ces derniers temps mais on oublie encore et toujours que le maillon faible est souvent l'humain.
Que ce soit vous ou bien l'employé (sous-payé ?) d'une grosse société.

Donc voici une recette efficace pour (...)

Sécurité (R)évolutions dans le monde de la sauvegarde de données

89
18
juin
2012
Sécurité

Nous sommes presque deux mois après le World Backup Day mais il n'est jamais trop tard pour faire une sauvegarde. C'est une réalité qu'il faut accepter, votre disque dur va vous lâcher et certainement au moment où cela vous embêtera le plus. Et cela même si vous n'avez pas investi dans un superbe SSD OCZ (jusqu'à 15,58% de taux de panne !).

Subir une défaillance d'un disque dur devient aussi de plus en plus grave à mesure qu'un nombre croissant de types de données se retrouve sous format numérique (musique, photos, messages, rapports, etc.), et que leur volume augmente.

C'est pourquoi le monde du logiciel (libre ou propriétaire) regorge de solutions pour sauvegarder vos précieuses données.

Cette dépêche (voir la seconde partie) n'abordera pas des solutions traditionnelles et éprouvées telles que le très connu Amanda, le moins connu mais tout autant excellent DAR et les solutions « maison » à base de rsync. Elle n'abordera pas non plus des solutions trop restreintes à une plate-forme ou à un système de fichier (ZFS + snapshot par exemple). Elle va plutôt s'intéresser aux logiciels libres prenant en charge la déduplication.

Backup Tape Malfunction
Sous licence CC by-sa par Mrs. Gemstone

Journal Openmoko, LiMo, Android, Nova, iPhone, etc.

Posté par .
Tags : aucun
0
29
mai
2008
Bonjour,

Le concept de Smartphone qui réunit dans un même objet toutes les caractéristiques d'un téléphone et d'un ordinateur est très séduisant, ne serait-ce que pour les poches de mon pantalon !

Si jusqu'ici la fonction "ordinateur" n'avait pas vraiment convaincu du fait du verrouillage et/ou de la difficulté à développer des applications dessus (encore qu'avec le palm Treo sous Palm_OS c'était plutôt pas mal vu le nombre d'applications disponibles).

Un an après la (petite) révolution iPhone, une autre (grande) (...)

Technologie SyncML, le graal de la synchronisation de données

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
0
4
juil.
2007
Technologie
Vous vous êtes surement comme moi à un moment ou un autre posé la question de comment synchroniser des données entre deux applications ou deux ordinateurs. Oubliez toutes les solutions propriétaires, tous les bricolages, tous les trucs non standards et entrez dans le monde de SyncML.

SyncML est un protocole standard de synchronisation de données, et ayant été développé en prenant en compte les particularités des terminaux mobiles à accès ponctuels (i.e. les téléphones mobiles ou les PDA).

L'intérêt est d'offrir un moyen simple à tout constructeur de terminaux ou tout développeur de logiciel de se synchroniser avec le monde extérieur. Je ne développe pas plus car je pense que tout le monde ici comprend l'intérêt d'avoir un protocole standard... Il vous suffira de vérifier ce qu'est un format ouvert et ce qu'apporte l'interopérabilité.

Funambol est la référence pour les différentes implémentations de serveur SyncML : de nombreux logiciels libres sont disponibles sur le site, dont en particulier le serveur précédemment appelé Sync4j en Java. Le serveur open source Funambol fournit des services d'e-mail en push, de synchronisation de PIM et de gestion d'appareils mobiles pour les opérateurs mobiles, fournisseurs de services et les OEM.

La compagnie ScheduleWorld propose un service (gratuit pour l'instant...) reposant sur une version modifiée du serveur Funambol qui se synchronise automatiquement (enfin à chaque synchronisation avec le serveur ScheduleWorld) avec Google Calendar et qui permet donc d'avoir son agenda partout et tout le temps.

NdM : Quand bien même cette dépêche met en avant un ensemble de technologies propriétaires (voir seconde partie de cette dépêche), il nous a semblé intéressant d'avoir un exemple concret (réaliste ?) basé sur un produit libre pour l'intégration de ces technologies mobiles qui se répandent. Funambol est sous licence GPL pour le client et HPL pour le serveur, cette licence étant basée sur la GPL et qui reprend des termes semblables à l'Affero GPL pour assurer que la partie serveur reste libre. Ceux qui ont eu à mettre en oeuvre une solution mobile et assurer son intégration ont ainsi des éléments pour se départir du carcan de solutions propriétaires qui s'intégrent difficilement par nature.

Bureautique dblatex : Docbook XML -> LaTeX -> PDF

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
22
nov.
2006
Bureautique
La sortie de la version 0.2 de dblatex est l'occasion de présenter ce logiciel relativement méconnu.

Dblatex est un logiciel permettant de convertir un document Docbook en un document LaTeX qui pourra alors être publié en PDF (ou PostScript et DVI).

Contrairement aux autres moteurs de publication traditionnellement associé à Docbook comme FOP ou XEP qui s'appuient essentiellement sur XSL-FO et Java, dblatex s'appuie sur Python, xsltproc et des feuilles XSL pour réaliser la conversion XML->LaTeX et sur un moteur TeX pour la publication.

Dblatex supporte une grande partie de la spécification Docbook et comporte des fonctionnalités peu ou pas supportées par les autres alternatives, par exemple :
Sa grande force réside dans l'interfaçage et l'utilisation de technologies/logiciels standards, portables et éprouvés (Python, xsltproc, LaTeX).
Cela conduit à un logiciel :
  • facile à installer/administrer
  • facile d'utilisation
  • libre
  • portable (*BSD, GNU/Linux, MacOS, Windows)
  • performant (grâce à xsltproc et LaTeX)
  • pérenne (tant que xsltproc et LaTeX seront là...)
  • au rendu très agréable à l'oeil ;-)

D'un côté nous avions LaTeX qui était (est toujours ?) la référence en matière de publication scientifique depuis des années et qui possède un moteur de rendu extrêmement puissant en plus d'un nombre infini de paquets/contributions et de l'autre une technologie très prometteuse pour l'édition de documentations techniques qui sépare enfin proprement le fond et la forme : Docbook.
Dblatex jette enfin un pont entres les deux mondes.

Journal Installer Linux chez ses amis, oui mais après ?

Posté par .
Tags : aucun
0
14
sept.
2005
Bonjour,

Je commence enfin à me sentir un peu à l'aise avec mon système (une Debian Testing) et vais franchir la douloureuse étape suivante qui consiste à installer et à maintenir linux chez mes amis.

Je me tourne donc vers mon journal pour trouver un peu d'aide pour passer l'étape :

1) Quelle distribution est la mieux adaptée pour à la fois une utilisation (je n'ai pas dit administration !) par un novice et une administration à distance par un (...)

Journal Les applications scientifiques et industrielles des logiciels libres

Posté par .
Tags : aucun
0
18
mar.
2005
Le 10 mai 2005 se tiendra à Paris à l'espace Hamelin une conférence sur les logiciels libres et sur leurs applications industrielles et scientifiques.

On notera en particulier une introduction aux logiciels libres avec la problématiques des brevets, la présentation de Scilab (pas tout à fait libre cependant), Maxima et Octave, la présence de Mandrake, de PSA, de Renault et du CNES.

Ce n'est pas donné (145 euros pour les étudiants et 240 euros pour les autres) mais les sujets (...)

Journal Quel téléphone portable pour Linux ?

Posté par .
Tags : aucun
0
25
nov.
2004
Bonjour,

Mon vieux téléphone portable commençant à donner des signes de faiblesses, je souhaite en changer pour en prendre un plus moderne.
Pleins d'offres alléchantes abondent, seulement je m'inquiète de la compatibilité avec Linux.

Je suis tombé dans mes recherches sur les sites de gnokii et gammu mais ils s'adressent en particulier aux Nokia.
Apparemment (suivant le conseiller que j'ai eu au téléphone) si je désire juste le téléphone avec un bon appareil photo, les meilleurs téléphones au niveau qualité (...)