Journal Minnowboard : 2ème essai

Posté par . Licence CC by-sa
14
6
avr.
2014

Hello

Ce journal fait plus ou moins suite au journal de freejeff sur la Minnowboard, une carte embarquée à base de processeur x86, ayant pour objectif de concurrencer les cartes ARM, avec un design ouvert : https://linuxfr.org/users/freejeff/journaux/minnow-board

Cependant, cette carte :
- coûte près de 200 € (à comparer aux quelques 30 € pour un Raspberry Pi et moins d'une centaine d'euros pour les Cubieboard et autres ARM-Board)
- comporte une partie graphique PowerVR, très mal servie côté drivers sous Linux

Mais prochainement, la MinnowBoard MAX devrait sortir, avec du Intel HD Graphics :
http://www.minnowboard.org/meet-minnowboard-max/
2 versions sont prévues :
~ $100 pour un E3815 (Intel Atom Monocore à 1,45 GHz) et 1 Go de RAM
~ $130 pour un E3825 (Intel Atom Dualcore à 1,33 GHz) et 2 Go de RAM

On garde les ports Gb ethernet, SATA2, GPIO, USB2, mais aussi USB3.

Certes, il ne faut pas s'emballer mais c'est un pas dans une bonne direction, non ?

Unk

  • # Si on cherche la performance...

    Posté par . Évalué à 3.

    Il y a la Nvidia Jetson TK1, et là on n'est plus dans la même catégorie. En précommande à 192 $ aux USA. USB3, HDMI 1.4, 2 Go de RAM, Gigabit, architecture à pipeline programmable, 192 cœurs… Pour faire dans le massivement parallèle à bas coût, qui dit mieux ? À côté, en rapportant le prix à la puissance, toutes les cartes embarquées pour hobbyistes ou pour l'éducation sont monstrueusement chères.

    Enfin, quitte à se familiariser avec du matériel pour l'embarqué, si l'on est prêt à mettre quelques centaines d'euros autant choisir ce genre de choses. Il est bien possible aussi que l'on puisse trouver du boulot en acquérant la maîtrise de ce type de matériel.

    Avertissement : ce matériel n'est pas libre dans tous les sens du terme, mais peut être utilisé avec des outils libres.

    http://www.silicon.fr/nvidia-jetson-tk1-supercalculateur-systemes-embarques-93433.html

  • # Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

    Posté par . Évalué à 1.

    J'en ai marre du crap hardware. Des Single-board computers (SBC) ARM Allwinner et i.MX avec des OS instables et des packages incompatibles, et un manque d'universalité. Intel NUC a gagné la bataille du SBC : http://www.intel.fr/content/www/fr/fr/nuc/overview.html

    J'suis tellement certain que je donne pas d'arguments. Gros bisouxxx.

    • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne serai pas aussi impétueux, mais j'avoue que, le monde ARM, je suis en train d'en revenir. Je ne suis pas certain qu'il puisse y avoir "un pas dans la bonne direction" dans ce monde là, tellement il est bordélique.

      • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

        Posté par . Évalué à 9.

        C'est un problème délicat pour ARM (en supposant que les SBC soient un marché assez gros pour qu'ils s'y intéressent…).

        D'un côté, ce ne serait pas plus mal pour les consommateurs qu'ils tapent du poing sur la table et créent un label "standard ARM computer" ou dans le genre histoire d'uniformiser tout ce bordel.

        De l'autre, pour faire ça, ils doivent se fâcher tout rouge contre leurs clients, qui ont tous une solution "meilleure" que les autres et surtout captive et "je fais ce que je veux d'abord, tais-toi et prends ma thune!". Et si ça implique un chouïa de modif dans les designs des puces, alors là c'est la fin du monde!

        Donc il faut faire comme d'habitude:
        Attendre que les acteurs ARM se ramassent la gueule devant la concurrence (Intel) avant de se rendre compte que les clients, et bien ils préfèrent quand ça juste marche. Entre deux, les hauts décideurs continueront à dire que "mais s'ils restent chez nous, c'est tout pareil qu'ils restent chez Intel tout le temps! on peut tout-à-fait être leur standard!" sans comprendre.

        • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

          Posté par . Évalué à 6.

          ARM fait déjà ça avec ces nouveaux jeux d'instruction. Il manque surtout à ARM une plateforme de base commune qui serait l'équivalent du BIOS sur pc. Pour faire tourner Linux, il faut juste un lien série pour la console et un timer. C'est pourtant minuscule et chaque Soc le fait à sa sauce !

          Il faudrait aussi un moyen de déclaration des périphériques comme pour le PCI. Actuellement, il n'y a rien de déclaratif, le code doit savoir sur quoi il tourne.

          Donc, un moyen de boot, un lien série, un timer, et une table de déclaration de périphérique, cela semble pas tellement mortel à rendre standard.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

            Posté par . Évalué à 2.

            Il faudrait aussi un moyen de déclaration des périphériques comme pour le PCI. Actuellement, il n'y a rien de déclaratif, le code doit savoir sur quoi il tourne.

            Ya, c'est Device Tree.

      • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce qui m'a semblait être un pas dans la bonne direction sur cette nouvelle version de la carte présentée ici, à base de CPU Intel Atom x86_64, avec un BIOS (ou UEFI ?) classique, c'est le changement de la partie graphique (PowerVR vers Intel HD Grephics).

        Et je suis d'accord (sur le bordel du monde ARM) : si côté ARM il n'y a pas une meilleure standardisation de certaines fonctions (détection de périphérique, boot/initialisation, …), c'est encore une fois Intel et le x86 qui vont s'imposer.

        Unk

        • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui, je suis d'accord sur ces points là ; suite au commentaire précédent, j'ai dévié sur ma marotte ARM :-)

          D'ailleurs la dernière petite machine que j'ai acheté est une Zbox. Par contre, même en visant le moins puissant et le moins cher, du côté x86, on reste en général :

          • dans une gamme de prix supérieure : 3 à 6 fois le prix des petites cartes ARM, et dans le même ordre de grandeur du matériel classique bas de gamme (tour+alim+CM+RAM).
          • dans une gamme de puissance supérieure (j'ai pris dans le plus bas de gamme et ça me fait un ordi 3 fois plus puissant que la config principale (antédiluvienne mais qui faisait ce dont j'avais besoin) que j'ai utilisée durant l'année passée.

          Donc un peu surdimensionné pour de petits serveurs personnels que peuvent assurer les cartes ARM de 30 à 70€, sans autre problème que le fait qu'il faut effectivement serrer les fesses à cause des composants chinois mal documentés (on peut se demander si les fabricants eux-mêmes savent quels blocs IP ils ont collés dedans), et pour lesquels les noyaux et drivers sont portés à l'arrache, au coup par coup, souvent au pif et par on ne sait trop qui.

          D'ailleurs, quand on dit ARM, on devrait inclure tous les procs/SoC conçus avec des patchworks de coeurs CPU et d'IP achetés ailleurs : si ceux à base de MIPS par exemple étaient plus répandus, ce serait le même bazar.

      • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

        Posté par . Évalué à 3.

        le monde ARM, je suis en train d'en revenir. Je ne suis pas certain qu'il puisse y avoir "un pas dans la bonne direction" dans ce monde là, tellement il est bordélique.

        Je sais qu'on est loin de l'idée mais peut-être qu'il faudrait juste se focaliser sur des acteurs est un certains poids à présent, la fondation RaspBerry Pi par exemple.

        Le problème avec le libre enfin, sa communauté, c'est qu'elle va souvent vite en besogne, à encenser un produit ou un logiciel en omettant trop souvent les inconvénients.

        • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

          Posté par . Évalué à 8.

          Je pense au contraire, qu'il faut standardiser et conserver plusieurs acteurs. On est bien contents d'avoir eu de la concurrence entre Intel et AMD. Avec ARM, on pouvait espérer voir une plateforme avec beaucoup de choix, quasiment les fonctionnalités des processeurs aux petits oignons.

          Une forte concurrence aurait peut-être même permis de faire peser les pilotes libres dans la balance.

          À la place, on n'a que le choix de s'enfermer chez tel ou tel petit fournisseur sans aucune garantie que la prochaine génération de puces ne nous la mettra pas profond (pardon pour l'expression).

          Je n'ai pas plus confiance dans Broadcam que dans les autres…

    • [^] # Re: Intel NUC, c'est mon dernier mot Jean-Pierre

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce problème devrait se régler dans les années à venir avec le SBSA: https://lwn.net/Articles/584123/

      L'avantage d'ARM, c'est qu'on peut acheter le design (la netlist), et donc faire ce qu'on veut avec en termes de périphériques sur la puce elle-même. Ca permet de faire des systèmes complets en termes d'I/O et de calcul qui prennent très peu de place (le SoC, et quelques annexes genre Power Management).

      Et le problème d'ARM, c'est qu'on peut acheter le design (la netlist), et donc faire ce qu'on veut avec en termes de périphériques sur la puce elle-même. Ce qu'on veut, et surtout pas ce que font les p'tits copains d'en face.

  • # Là ça commence à être vraiment sympa

    Posté par . Évalué à 6.

    • Les drivers GPU sont directement inclus dans le noyau,
    • Le GPU est compatible OpenCL,
    • Il y a l'USB 3.0 pour le traitement d'images,
    • Du Giga Ethernet pour faire une architecture client serveur rapide,
    • Du Sata2 pour du transfert pouvant aller à 300 Mo/s
    • pas mal de signaux : SPI, I2C, I2S Audio, 2x UARTs (TTL), 8x GPIO (2x PWM), +5V, GND,

    Il devient possible de se servir de cette carte avec une debian donc tout la puissance de apt-get, on se rapproche vraiment d'un PC ! Mais avec plein de connectiques en plus !

    Un petit exemple de ce que l'on pourrait faire avec :

    serveur d'acquisition de données avec un Convertisseur analogique numérique de qualité, qui renvoie vers le réseau, ou écrit sur une simple clef USB3.0.

    Un serveur de vision en utilisant des caméras USB3.0.

    On peut aussi envisager avec la puissance d'OpenCL de faire des calculs temps réel sur des données issues de la caméra et renvoyer une info en streaming vers autre chose comme par exemple un système à contrôler.

    On peut donc faire tout ce que l'on fait avec un PC en ayant les entrées numériques d'une arduino …

    L'avantage que je trouve important par rapport à NUC est la présence des entrées/sorties. Cela permet la communication avec un autre monde que celui du PC.

    Maintenant il reste toujours le problème de performances associé à l'utilisation d'un noyau linux lorsque l'on pilote des entrées/sorties.

    Il n'y aurait plus qu'à fournir un petit boîtier comme pour la NUC qui donnerait accès aux différents bus et entrées/sorties et ça serait parfait !

    Conclusion, il va vraiment falloir que je me mette à OpenCL pour faire du traitement temps réel sur les images avec ce genre de matos ça motive bien …

    • [^] # Re: Là ça commence à être vraiment sympa

      Posté par . Évalué à 3.

      Le GPU est compatible OpenCL

      Sous Linux aussi ? (de mémoire, le SDK OpenCL Linux officiel de Intel n'utilise que le CPU (contrairement à Android/Windows). Il y a aussi le projet Beignet, très décrié pour réinventer la roue plutôt que réutiliser Gallium/POCL/… et dans tous les cas j'ai compris que c'était encore très immature).

      • [^] # Re: Là ça commence à être vraiment sympa

        Posté par . Évalué à 1.

        A priori sur le lien que tu as posté ils écrivent que le framework fonctionne déjà sur 99 % de la bibliothèque OpenCV ce qui semble être déjà un premier résultat intéressant. Mais c'est vrai que c'est un peu frustrant de toujours passer derrière windows pour les sdk …

  • # Vortex86

    Posté par . Évalué à 1.

    En x86 pas cher et pas puissant, quelqu'un a testé les Vortex86 qui sont sur les 86duino ? Architecture XXe siècle, mais boostée en fréquence. Je me demande ce que ça donne comme utilisabilité, ou au moins dans les benchmarks.

    • [^] # Re: Vortex86

      Posté par . Évalué à 2.

      Et sinon en x86 pas cher et puissant, tu as des laptops d'occasion qui ne demandent qu'à avoir une seconde vie (j'ai acquis dernièrement un Lenovo x200 d'occase avec un P8600, 2Go de RAM, 160 Go de disque dur, etc. pour 100 € ! :)

      • [^] # Re: Vortex86

        Posté par . Évalué à 5.

        Oui mais la consommation est comparable ?

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Vortex86

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 07/04/14 à 18:10.

          Si tu prends en compte l'énergie et le CO2 que nécessite la fabrication de la carte (vs prolonger la vie d'une machine existante), je pense que tu peux attendre de longues années avant que les 2 courbes se croisent !

          (Et de plus, honnêtement: un laptop Lenovo x200, ça n'a pas une consommation si énorme que ça (pas comme un PC fixe de Gamer qui consommerait 1kW). Au pire je pense qu'on doit tourner autour de 30W, et probablement moins la plupart du temps)

          • [^] # Re: Vortex86

            Posté par . Évalué à 3.

            Donc 3 ou 4 fois moins qu'un desktop, mais à 3 à 6 fois plus qu'un SBC ARM. Résultat moyen si on est à la chasse au watt.

            • [^] # Re: Vortex86

              Posté par . Évalué à 4.

              Tu es à la chasse aux watts pour des raisons de contraintes industrielles, ou pour des raisons d'environnement ?
              Acheter une carte neuve (type SBC) n'a de pertinence que dans le premier cas (cf. mon post précédent).

              • [^] # Re: Vortex86

                Posté par . Évalué à 1.

                Je n'ai pas dit que j'étais à la chasse aux watts. Je n'ai pas dit que je cherchais un SBC ou autre. J'ai dit "si on".

                On peut se caguer des raisons d'environnements pour aller à chasse aux watts. Outre le fait de vouloir consommer moins par principe, certains peuvent aussi :

                • vouloir économiser quelques € ou quelques dizaines d'€ sur leur facture annuelle EDF ;
                • vouloir réduire les apports d'énergie (création de chaleur) dans leur appartement ou leur local trop chaud ;
                • et s'il en sont déjà à devoir climatiser, ils payent deux fois les watts (une fois ceux qui chauffent, et une autre fois pour expulser les premiers).

                Il y a peut-être encore d'autres raisons possibles n'ayant pas de lien avec la consommation (par exemple éventuellement la place, la durée de vie), mais là c'est juste pour montrer qu'il n'y a pas que le CO2 comme paramètre de choix quant à la consommation.

                • [^] # Re: Vortex86

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  L'autonomie de l'onduleur :) @Work, ce qui a décidé la direction sur le choix de matos moins gourmand, c'est la réduction/simplification du déploiement des onduleurs.

                  alf.life

                • [^] # Re: Vortex86

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est bien ce que j'ai dit: il peut y avoir des raisons industrielles (e.g. data-center avec une forte densité de machines)

                  Par contre pour le grand public (et même pour la plupart des usages pro), je pense que c'est très largement injustifié

                  • on ne va pas dire qu'une machine de 30W représente quelque chose de significatif, que ce soit en consommation d'énergie ou en dissipation thermique/clim ! (et à l'inverse si les ordres de grandeurs étaient significatifs, je pourrais retourner ton dernier argument en disant que ça fait une économie de chauffage en hiver)
                  • par contre, on n'a clairement qu'une planète ! Le CO2 est un sujet très significatif (et mécompris par la plupart des gens) mais ce n'est qu'un aspect du problème (le problème amont étant la finitude des ressources naturelles). Prolonger la durée de vie des machines me semble absolument essentiel (pour diminuer la demande sur de nouvelles machines)
                  • [^] # Re: Vortex86

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    on ne va pas dire qu'une machine de 30W représente quelque chose de significatif

                    60€ par an (vu que ça tourne 24/24h), je trouve ça significatif, surtout que ça fait le prix de 2 raspberry.

                    je pourrais retourner ton dernier argument en disant que ça fait une économie de chauffage en hiver

                    Sauf que ça chauffe même quand tu n'es pas là.

                    Prolonger la durée de vie des machines me semble absolument essentiel (pour diminuer la demande sur de nouvelles machines)

                    Ça, c'est le gros avantage du x86, on peut facilement faire tourner un OS libre dessus et on a le choix. Par contre, on se retrouve avec certains dilemmes. Si je veux faire tourner un vieux portable, il faut parfois changer quelques pièces. Et, environnementalement, vaut-il mieux acheter un nouveau disque dur/ssd ou une carte ARM ?

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Vortex86

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      on ne va pas dire qu'une machine de 30W représente quelque chose de significatif

                      60€ par an (vu que ça tourne 24/24h)

                      (oui, j'aime vérifier des chiffres)

                      Prix EDF 2014 (je viens de regarder ma facture) : 0,0883 €/kWh HT
                      Donc allons y:
                      365 jours * 24 heures * 0.030 kW * 1.2 TVA * 0,0883 €/kWh HT = 30 € en arrondissant fortement (pour faciliter : 1W = 1€/an).

                      Je te demande donc me démontrer l'assertion 30 W = 60€ par an… J'ai loupé un truc?
                      (En Belgique, ça semble être du même ordre de grandeur. Reste l'Allemagne qui est hors de prix et la on a 60€/an effectivement si mes calculs sont justes mais je ne pense pas qu'on parle d'Allemagne)


                      Après, je ne remet pas en cause le mot "significatif", ça reste le prix d'1 Raspberry Pi. Juste qu'il y a quand même un facteur 2 suivant mes calculs ce qui n'est pas rien.

                      • [^] # Re: Vortex86

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        En Belgique, ça semble être du même ordre de grandeur.

                        En Belgique, tu n'as pas un prix fixe pour tout le pays, la plus grosse partie de ta facture dépend du transport qui dépend de là où tu vit et là où je vis, c'est assez mal desservi en transport électrique. La dernière fois que j'ai regardé, c'était 2€ par watt h24 par an.

                        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                        • [^] # Re: Vortex86

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          OK, ma recherche rapide sur la Belgique était trop rapide, ça a a l'air d'être très fluctuant en effet et proche de 2€/an/W dans certains cas, après recherche plus poussée.
                          Mais faire attention, la Belgique (et les endroits les plus chers en électricité de la Belgique) n'est qu'une partie de la francophonie, ce prix n'est pas le plus commun donc non généralisable dans une discussion sur les coûts.

                  • [^] # Re: Vortex86

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Bon, écoute, on ne va pas épiloguer 107 ans.

                    • Ce n'est pas significatif dans certains cas dont le tien, tant mieux pour toi. Mais, oui, dans l'absolu, c'est significatif et ça vient s'ajouter aux autres puissance consommées : chez moi je dois changer les ampoules de deux pièces l'été, ça aide à les rendre moins invivables. Et oui ça chauffe aussi en hiver : ampoules, ordis et moi-même suffisent généralement à me chauffer. Mais ce n'est en aucun cas une économie : que les calories soient diffusées par les radiateurs ou par des ordis, il en faut le même nombre pour arriver à la même température et elle sont facturées au même prix. C'est juste que ce n'est pas génant en hiver. Je n'ai pas prétendu que la réutilisation de portables n'était pas adaptée à certains cas, peut-être l'est-elle même pour une majorité ; donc de ton côté ça serait gentil de considérer les opinions et situations d'autres gens comme de possibles parties de la réalité, réalité non industrielle. Et on se fout de savoir si elles sont minoritaires ou majoritaires, j'ai précisé les cas, et elles ont une existence réelle.

                    • C'est bon, on a compris, on est au courant, je n'ai pas prétendu le contraire. Par contre la construction d'un SBC ne doit demander qu'un dixième (au pif) de l'énergie demandée pour celle desktop (boîtier : métal + plastique, câbles internes, grosse alim) ou d'un portable (boîtier : plastique + métal, écran(!), clavier, mécanique, alim). A comparer avec un SBC, généralement sans boîtier : un PCB 4 à 10 fois moins gros, des composants en nombre réduit, des connecteurs, auquels on ajoute une alim ridicule vu la faible puissance à fournir. Du coup en un an, l'utilisation d'un portable représente probablement plus d'énergie que la construction d'un SBC.

                    • [^] # Re: Vortex86

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Mais ce n'est en aucun cas une économie : que les calories soient diffusées par les radiateurs ou par des ordis, il en faut le même nombre pour arriver à la même température et elle sont facturées au même prix. C'est juste que ce n'est pas génant en hiver.

                      Je suis, comme beaucoup de monde, chauffé au gaz de ville. Le prix de l'énérgie n'est donc pas le même entre chaleur de l'ordi et chaleur du chauffage.

                      • [^] # Re: Vortex86

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Dans ces cas-là, lequel revient le plus cher ?

                  • [^] # Re: Vortex86

                    Posté par . Évalué à 3.

                    on ne va pas dire qu'une machine de 30W représente quelque chose de significatif, que ce soit en consommation d'énergie ou en dissipation thermique/clim !

                    Si ça n'est pas significatif, tu es d'accord pour payer pour moi ?

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: Vortex86

                      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 08/04/14 à 16:23.

                      Je maintiens que l'énergie est aujourd'hui quasi-gratuite rapportée au service rendu. Le jour où on sera vraiment en pénurie de ressources après avoir tout gaspillé (et où l'énergie et les ressources restantes seront vraiment plus chères), on regrettera l'époque où on ne payait "que" 30 à 60 € pour 30W à l'année…

                      • [^] # Re: Vortex86

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Les matières premières (terres rares & co) sont plutôt plus problématiques que l'énergie. Faute d'énergie fossile, on peut toujours se démerder avec du renouvelable à prix d'or. Faute d'un élément rare quelconque, on l'a dans le baba.

                        • [^] # Re: Vortex86

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Elles ne sont pas si rare,les terres rares. Leur problème,c'est qu'elles sont très souvent mélangées a du thorium… produit radioactif qui n'est pour l'instant pas vraiment utilisable pour produire de l'énergie et devient donc un déchet radioactif de l'activité des mines. Les chinois ont des lois moins sévères sur le stockage de ces produits, ceux qui leur permet leur exploitation, mais ils ont aussi compris l'intérêt potentiel du thorium et ceux sont aujourd'hui les plus gros investisseurs dans la recherche pour transformer ces déchets en quelque chose de plus utile.

                      • [^] # Re: Vortex86

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Vous êtes décidément obtus : jusqu'à présent, aucun de vos interlocuteurs ne s'est laissé embarquer à discuter de l'avenir, mais seulement du présent, de la réalité réelle, là, aujourd'hui, des cas concrets. Mais non, il faut que vous relanciez, à chaque fois, à côté de la plaque, bien que vous ne receviez pas de contradiction sur ce sujet (à force d'essayer, ça va venir, ce sera gagné).

                        Donc : où est-ce que les lecteurs du forum peuvent vous adresser leurs factures quasi-gratuites ?

          • [^] # Re: Vortex86

            Posté par . Évalué à 3.

            Je ne parle pas de CO2, je parle de consommation d'électricité. Tu es au courant qu'EDF va (encore) augmenter ses tarifs ?

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Vortex86

              Posté par . Évalué à 1.

              Vu qu'ils vendent à perte, il serait temps…

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Vortex86

                Posté par . Évalué à 3.

                Et vu que

                Je pense que ça n'a pas fini d'augmenter…

                • [^] # Re: Vortex86

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Disons que l’alternative au nucléaire coute au moins 2x plus chère (cf le prix en Allemagne et en Belgique), mais il pourrait faire +30% d'histoire d'investir là, où il faut.

                  Refuser d'augmenter les prix c'est de la folie :
                  * moins d’investissement pour les besoins futurs en électricité
                  * moins de sureté nucléaire
                  * moins d'intérêt pour les productions alternaltives plus chères.

                  En plus, cela pousse EDF a vendre plus en volume pour se rattraper, ce qui est contre les économies d'énergie.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Vortex86

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Disons que l’alternative au nucléaire coute au moins 2x plus chère (cf le prix en Allemagne et en Belgique)

                    Vu que le coût de la production d'électricité en Belgique n'intervient qu'à 35-40% dans la facture et qu'il y a quand même 50% d'énergie nucléaire, je doute qu'on puisse dire que c'est l'alternative qui coûte si cher. Si tu veux comparer comme ça, il faut déjà prendre en compte les investissements (direct et indirect) de l'état, ça peut déjà être plus proche du vrai coût de l'énergie.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Vortex86

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Le prix du kwh de base est connu, j'ai plus les chiffres en têtes, mais l'éolien ou autre, c'est 4x. L'EPR fait à peine x2, par rapport à la génération actuelle.

                      "La première sécurité est la liberté"

  • # Encore un petit effort

    Posté par . Évalué à 1.

    Il manque juste un deuxième port S-ATA (pour faire du RAID) et une deuxième prise RJ45 (pour faire passerelle). Le fait que ce soit x86 permet d'installer quasiment tout OS / soft sans modif.
    Bon le fait qu'elle ai de l'USB3 permet surement de palier à ces petits manque …

    • [^] # Re: Encore un petit effort

      Posté par . Évalué à 3.

      En bas de la page, on peut lire "High Speed Expansion Port Detail, 1x PCIe Gen 2.0 Lane, 1x SATA2…" donc je pense qu'il est possible de connecter un second disque dur et une seconde carte réseau même s'il faudra sans doute un adapteur pour la connection.

      Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • # Toujours des blobs par contre

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Dommage que les CPU Intel postérieurs aux Core Solo/Duo (Yonah) et Core 2 Duo (Merom) nécessitent un firmware MEI non libre qui empêchent de les faire marcher avec Coreboot autrement qu'avec un gros blob redistribuable et au final d'avoir réellement la main sur la machine

  • # Précommande du modèle double-cœur/2Go

    Posté par . Évalué à 1.

    Le « gros » modèle de la Minnowboard Max est ouvert aux précommandes chez Mouser (le lien est bien moche, j'espère qu'il fonctionnera, sinon rechercher « minnowboard » sur le site de Mouser). Le prix est de 116,76€ HT. La livraison est apparemment comprise.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.