Journal Minnow Board

Posté par . Licence CC by-sa
12
1
août
2013

Salut à tous,

je vais être assez bref, une sorte de journal bookmark.

Plusieurs parmi vous semblent intéressés par les cartes embarquées de type rasberypi ou autres basées sur des SoC arm. Il semblerait qu'un "petit nouveau" rentre dans l'arène !

La minnowboard est une carte de développement avec une particularité que je vous laisse découvrir et qui change vraiment tout.

Pour vous motiver un peu à aller sur le site :
- Tout est OpenSource (même les drivers du GPU !), OpenHardWare pour la carte (bien évidement pas les composants de la carte).
- Il y a du Sata, du PCI-e, du GigE, du CAN, de l'I²C et des GPIO !
- La carte est accessible via un UEFI.

Je suis désolé mais je ne résiste pas à l'idée de ne pas vous révéler la principale singularité de cette carte ;-)

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 3.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: singularité de cette carte

      Posté par . Évalué à 1.

      Salut,

      oui en effet ce n'est pas utile pour faire un routeur. Je pense que l'utilisation pour faire de l'embarqué facilement (genre domotique, régulation,…) grâce au GPIO ou alors faire une plateforme multimédia via le HDMI me semble tout à fait possible.

      Le fait que le GPU soit de chez intel permet également d'avoir de très bonnes performances sur un linux.

      Donc tu as raison, mais je ne pensais pas à cette cible.

      • [^] # Re: singularité de cette carte

        Posté par . Évalué à 5.

        Non le GPU n'est pas de chez Intel, enfin pas totalement, la partie controleur video est intel mais la partie acceleration 3D c'est PowerVR aka SGX aka closed source aka marche pas aka no driver for linux.

        Mais oui tu as un driver kms pour le modesetting. Tout en software quoi.

    • [^] # Re: singularité de cette carte

      Posté par . Évalué à 4.

      Je ne suis pas un expert en réseau, mais n'est-il pas possible de faire du routage avec un seul port physique, et plusieurs ports virtuels. J'imagine que cette solution a beaucoup d'inconvénients, et que le prix de la bête ne les justifient sans doute pas.

      Néanmoins, si un spécialiste pouvait éclairer ma lanterne, cela m'intéresserait. (Un intérêt désintéressé si j'ose dire, car je ne crois pas que j'aurais besoin de mettre en oeuvre cette potentielle solution dans un avenir proche).

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: singularité de cette carte

          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 01/08/13 à 18:44.

          Comme on parle de faire un routeur sous Linux avec ce genre de carte, ce n’est vraiment pas adapté et il s’agit vraisemblablement de domotique. Donc, il n’y a pas de commutateur, on n’utilisera pas les VLANs (802.1Q), mais juste un alias sur eth0 (en eth0:0, non-taggé), et le travail est quasiment nul (en gros, rajouter un truc du genre ifconfig eth0:0 192.… up).

          Il y a différents cas où on peut vouloir ça, par exemple si on veut faire un routeur onion en n’utilisant qu’un seule interface (eth0 ou wlan0 selon les cas). Dans ce cas, on se moque du débit, on se moque d’avoir d’autres interfaces, on n’a pas besoin de tagging, et la machine est configurable aux petits ognons :p (eg sur raspberry, mais avec une seule interface)

        • [^] # Re: singularité de cette carte

          Posté par (page perso) . Évalué à -4.

          Ta bande passante est divisée

          On s'en fout, la machine n'est pas vraiment capable de dépasser les 500 Mbps en pratique.

          il faut un switch administrable

          Plus facile à trouver que 2 ports sur une machine.

          Il y a des problèmes potentiel de sécu : forger les vlans

          Bon courage…

          Un câble défectueux = tout par terre

          Comme quand il y a 2 cables sur 2 réseaux différents, un cable est défectueux, ben… Ton réseau est mort, point (et tu as 2x plus de risque d'avoir un cable défectueux).

          Sinon :

          Il y a encore une fois qu'un seul port gigabit ce qui la rend inutilisable pour faire un routeur. J'ai juste ?

          C'est surtout peut-être que c'est parce que quasi tout le monde se fout complet de faire un routeur et donc qu'il n'y a pas d'acheteurs pour payer plus cher ce port inutile sur ce genre de matos.

          • [^] # Re: singularité de cette carte

            Posté par . Évalué à 4.

            Le Atom est parfaitement capable de tenir le Gigabit ! Mon premier routeur était un home made, à base d'un mini itx et d'un atom, de 2009, dual core multi-threader (4 cores logiques donc) avec 4 cartes réseaux. J'arrivais sans problème à tenir les 700Mbit/s. Il était équipé de pfsense, avait snort d'activer sur l'interface Wan et fournissait l'ensemble des services réseaux (hormis partage de fichier, réalisé par le NAS) à mon entreprise.

            Malheureusement, deux des 4 cartes ont grillés entre temps :/

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: singularité de cette carte

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 01/08/13 à 12:06.

        Pour répondre à froid.

        Inconvénients :

        • on divise le débit par deux, au minimum;
        • problème de congestion entre les deux réseaux parce que ceux-ci partagent le même brin physique à cet endroit et se gènent mutuellement;
        • d'autres, sûrement (cf message de alenvers).

        Avantage:

        • on a une petite carte.

        edit: trop lent à rédiger.

        The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: singularité de cette carte

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il y a des possibilités d'extension:
      http://www.minnowboard.org/expansion/

      Entre autre pour du PCIe. Ça doit permettre de coller une carte 4 ports ethernet Gb.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: singularité de cette carte

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Pour le coté multiples interfaces Gigabit:

      Avec du processeur ARMv7 de chez Marvell, il y a la Mirabox avec 2 ports Gigabit, et 2 ports USB 3.0, voir http://www.globalscaletechnologies.com/p-58-mirabox-development-kit.aspx. Supporté par Linux en mainline. Ça coûte $149.

      Sinon, toujours avec un ARMv7 de chez Marvell, mais cette fois-ci un dual core, il y a l'OpenBlocks AX3, http://openblocks.plathome.com/products/ax3/. Supporté aussi par le kernel mainline. C'est plus cher, et un peu plus difficile à se procurer en Europe.

      • [^] # Re: singularité de cette carte

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Avec du processeur ARMv7 de chez Marvell, il y a la Mirabox avec 2 ports Gigabit, et 2 ports USB 3.0,

        sympa la machine.
        J'ai l'impression que ce qu'il faudrait, c'est surtout un site qui liste tout ce qui existe et qui permette le filtrage… Trop de choix, on a le problème de surtout ne pas avoir connaissance.

        • [^] # Re: singularité de cette carte

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai l'impression que ce qu'il faudrait, c'est surtout un site qui liste tout ce qui existe et qui permette le filtrage… Trop de choix, on a le problème de surtout ne pas avoir connaissance.

          Oui, c'est une excellente idée!

          Peut-être que Free Electrons pourrait lancer l'initiative? (Thomas travaille là bas, et ils testent beaucoup de cartes si j'ai bien suivi).

          A+

    • [^] # Re: singularité de cette carte

      Posté par . Évalué à 1.

      Il y a encore une fois qu'un seul port gigabit ce qui la rend inutilisable pour faire un routeur. J'ai juste ?

      Si c'est que ça

      • [^] # Re: singularité de cette carte

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        on trouve des switchs manageables (avec VLAN) 8 ports GbE pour 20 € en Chine

        Et ils sont vraiment utilisable (c'est-à-dire, sans une interface web qui demande d'attendre 42 ans entre chaque clic) ? Et c'est vraiment du Gigabit (pas un truc qui respecte la norme gigabit mais ne tiens de 300Mbps derrière ou ne tient pas plus d'un port en gigabit) ?

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Par hasard

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Son prix ? ($200)

    • [^] # Re: Par hasard

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ouch… et il faut aussi voir la taille de la chose par rapport au raspbery pi .

      Du coup avec ça :

      Plusieurs parmi vous semblent intéressés par les cartes embarquées de type rasberypi ou autres basées sur des SoC arm. Il semblerait qu'un "petit nouveau" rentre dans l'arène !

      Je propose de mettre les super calculateurs du top 500 dans la liste des "cartes embarquées de type rasberypi"

      • [^] # Re: Par hasard

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 01/08/13 à 18:34.

        Moi je m'insurge contre cette course à la consommation, alors qu'on sait très bien que recycler du vieux matériel, même s'il consomme un peu plus d'électricité, est écologiquement plus rentable que d'acheter encore une énième carte.
        Pour le Raspbery Pi, on pouvait utiliser un vieux netbook recyclé à la place.

        Pour celle-là, j'ai trouvé une Cray à l'abandon. (Bon, par contre, il faudra un peu plus de scotch pour qu'elle tienne sous le bureau…)

        ----------->[ ]

        • [^] # Re: Par hasard

          Posté par . Évalué à 2.

          Si ça t'intéresse je dois avoir encore des cartes mères i386 ou 486 chez moi.

          Je ne suis pas sur par contre d'avoir les barrettes de RAM qui vont avec (je dois les avoir jetées).

          • [^] # Re: Par hasard

            Posté par . Évalué à 7.

            Non non non Monsieur, peu de puissance ne veut pas dire pas de puissance:

            Atom E640: 2.0GFlop/s
            Cray-2: 1.7GFlop/s
            i486: 3MFlop/s (pour le DX2-66)

            Les i486 ne peuvent me suivre!

            J'ai fait une commande de gros chez Henkel pour avoir assez de duct-tape. Manque plus qu'un bureau assez gros pour scotcher le Cray en-dessous.

  • # C'est pas du ARM...

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est un Intel Atom dedans…

    • [^] # Re: C'est pas du ARM...

      Posté par . Évalué à 3.

      Donc au niveau consommation, ça n'a rien à voir avec un raspi.
      Chez moi, 3W le raspi, 27W la carte mini-Itx Atom.
      Pratiquement un rapport x10.
      Et c'est quand même 3x plus cher qu'une carte mini-ITX à base d'Atom.

      Bof ! bof !

      • [^] # Re: C'est pas du ARM...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Le TDP du 640 est de 3.3W, on ne parle pas des Atom dispos dans les mini-ITX là!
        Avec le Southbridge et la ram, tu peux tabler sous moins de 10W.

        • [^] # Re: C'est pas du ARM...

          Posté par . Évalué à 1.

          Moi, c'est un D425 avec un TDP de 10W et un chipset NM10.
          Pourtant, j'ai bien 27W à la prise…

          • [^] # Re: C'est pas du ARM...

            Posté par . Évalué à 4.

            je peux me tromper, mais TDP c'est pas la Thermal Dissipation Power ?
            en gros, la puissance thermique maxi à dissiper, pour prevoir s'il faut ou pas un radiateur ?

            plutot que la consommation electrique ?

            • [^] # Re: C'est pas du ARM...

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 01/08/13 à 12:55.

              J'allais dire que non, mais en vérifiant 5min, c'est toi qui as raison: Thermal Design Power.

            • [^] # Re: C'est pas du ARM...

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              (Vraie question) Elle passe où l'électricité consommée si ce n'est pas en chaleur dissipée ? (ce n'est pas comme s'il y avait un déplacement mécanique qui engendrerait une dépense d'énergie (ou alors, il y a de tout petits bouliers dans les processeurs))

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: C'est pas du ARM...

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                ce n'est pas comme s'il y avait un déplacement mécanique qui engendrerait une dépense d'énergie

                Au final c'est transformé en chaleur également. Sinon c'est le mouvement perpétuel.
                Et une minuscule partie en bruit et en magnétisme.

                Pareil pour l'électricité, une part très faible est transformée en vibrations mécaniques (aka bruit. Qui sera au final transformé en chaleur. Une partie microscopique du mouvement mécanique peut sortir, donc être transformé en chaleur plus loin), et en magnétisme.

                • [^] # Re: C'est pas du ARM...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Au final c'est transformé en chaleur également. Sinon c'est le mouvement perpétuel.

                  C'est en partie transformée en chaleur, mais pas entièrement. Si tu lève 1kg de 1m, il y a bien une dépense d'énergie liée à l'augmentation de l'énergie potentielle qui ne sera pas transformée en chaleur (sauf si on transforme cette énergie potentielle plus tard).

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # PC

    Posté par . Évalué à 5.

    En gros c'est une carte mere de pc miniature avec un intel atom et de la ram dessus.
    Ca serait interressant si ca ne coutait pas 10x le prix d'un raspberry. (je suis pas sur qu'il y ait 10x les perfs)

    • [^] # Re: PC

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui je pense que c'est l'idée, mais l'atout principale est pour moi le fait de donner l’accès aux GPIO et autres bus sans passer par la complexité qu'il y a dans tout le monde ARM. Du coup c'est assez simple de se faire une petite carte que fait de la conversion analogique numérique en SPI ou I²C en utilisant IIO. Cela évite de devoir utiliser Comedi par exemple.

      En ce qui concerne le prix. Si tu regardes combien coûte une carte CAN compatible Linux. C'est autour des 400€ chez Peak. La tu as une carte avec du CAN et avec un river directement inclue. Tu peux directement faire du socketCAN dans CAN Festival.

      On est dans l'ordre de grandeur du prix d'une BeagleBoard par exemple.

      Donc je pense que c'est plus qu'un PC (GPIO), et de l'ordre de grandeur du prix d'une BeagleBoard. C'est donc une outil assez intéressant.

      • [^] # Re: PC

        Posté par . Évalué à 3.

        le fait de donner l’accès aux GPIO et autres bus sans passer par la complexité qu'il y a dans tout le monde ARM.
        Ben certes, tu passes juste par la complexité qu'il y a dans tout le monde X86. Depuis la disparition du bus ISA, c'est assez pénible d'avoir des accès aux GPIO …

        Je suis nostalgique de cette période ou on pouvait insérer dans son PC des cartes self-made. Pourquoi n'y a-t-il pas un standard pour ce genre de choses sur le X86 ?

        • [^] # Re: PC

          Posté par . Évalué à 2.

          Avec l'usb tu peux déjà faire pas mal de chose (mais avec une latence élevé par contre).

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: PC

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 12/08/13 à 16:58.

            Avec l'usb tu peux déjà faire pas mal de chose (mais avec une latence élevé par contre).

            Je l'attendais celle-là. L'USB est une grosse m**** ! Bien trop complexe pour la mise en oeuvre d'un montage simple. Il te faut au moins un microcontrôleur. L'avantage de l'ISA c'est que tu avais des composants qui n'avaient pas vraiment d'intelligence, juste des périphériques "passifs": quelques portes logiques pour le décodage d'adresse et hop, on n'en parlait plus …

            • [^] # Re: PC

              Posté par . Évalué à 2.

              Il existe des ponts USB/série ou USB/parrallèle. Faire une carte avec plusieurs composant de décodage n'est pas simple du tout surtout si cela va vite (>10Mhz).

              C'est souvent bien plus simple avec un microcontrôleur et une pile logiciel USB toute prêt. Mais c'est vrai aussi que l'usb, cela ne marche pas top.

              J'avoue que j'aimerais qu'une boite réinvente l'ISA mais sur un fil, avec connection point à point bi-directionnel. Cela éviterait ainsi la gestion manuelle des boites aux lettres des protocoles à messages comme CAN. Il parait utiliser un bête protocole adresse-taille-data encodé en UTF-8. On pourrait ainsi facilement chainer des puces sans besoin de milles pattes, tout en ayant de bonne latence.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: PC

                Posté par . Évalué à 2.

                Il existe des ponts USB/série ou USB/parrallèle.

                Pour le série : Ca reste une liaison série pour laquelle il reste nécessaire d'avoir un microcontroleur à l'autre bout. Pour le parallèle, bien souvent ce n'est pas du parallèle mais du centronics (implémentation du protocole : tu ne peux pas accéder aux registres du port //).

                C'est souvent bien plus simple avec un microcontrôleur et une pile logiciel USB toute prêt. Mais c'est vrai aussi que l'usb, cela ne marche pas top

                C'est bien plus compliqué à mettre en oeuvre ….

                J'avoue que j'aimerais qu'une boite réinvente l'ISA mais sur un fil, avec connection point à point bi-directionnel.
                ????

                Pour ma part, un simple pont PCI vers un bus d'adresses sur 16 bits (ou 32 …) et un bus de données sur 16 bits (ou 32) ferait l'affaire Pour éviter le nombre de broches, on peut utiliser des astuces comme utilisait le 68008 pour avoir moins de broches. A ce stade on n'a pas forcément besoin d'un débit rapide et on peut multiplexer adresse/données ou envoyer les données sur 8 bits avec selection poids fort/poids faible …

                ….. celà dit je commence à comprendre ce que tu veux dire : un bus série avec un protocole du style "adresse _registre:commande" -> periph "adresse_registre:commande_lecture"->periph (qui renvoie la donée) : Ca sa'appelle pas SATA ce bus/protocole ? En tout cas dans mes souvenirs, ça y ressemble … Ca ressemble aussi à l'I2C …

                • [^] # Re: PC

                  Posté par . Évalué à 2.

                  "….. celà dit je commence à comprendre ce que tu veux dire : un bus série avec un protocole du style "adresse registre:commande" -> periph "adresseregistre:commandelecture"->periph (qui renvoie la donée) : Ca sa'appelle pas SATA ce bus/protocole ? En tout cas dans mes souvenirs, ça y ressemble … Ca ressemble aussi à l'I2C …"_

                  Cela ressemble mais cela n'est pas du tout la même chose. Le SATA offre tout une gamme de "commandes" qui n'ont pas d’intérêt dans ce cas. Le but est de faire tenir un bus sur 2 fil, mais un bus splité par défaut pour masquer la latence (genre amba splité ?).

                  L'I2C propose un adressage indépendant de l'adressage de la mémoire du microcontrôleur, c'est plus un moyen pour adresse une puce, qu'une zone mémoire précise. De plus, l'espace d'adressage est trop faible pour changer le principe (8/10 bits).

                  Il faudrait un truc où les messages arrivent tout cuit dans une zone mémoire dédié, comme avec un DMA, sans surcout de gestion de message pour le contrôleur maitre. L'idée est que chaque périphérique puissent envoyer ses donnés par trame toutes les x ms, au lieu de faire des questions/réponses lentes avec latence. L'USB apprend que c'est encore mieux si le protocole binaire ne dépend pas du lien physique, cela permettrait de l'implémenter sur du CAN ou de l'I2C, pour l'émuler sur des vieux truc et l'accélérer sur d'autre (genre lien LVDS à 1Gbps). Le bus aurait son propre espace d'adressage mappé sur les espaces d'adressages des différents microcontrôleurs. C'est encore mieux si la phase d'init ne nécessite pas de pré-configuration, cela permettrait par exemple au microcontrôleur maitre, d'envoyer leur firmeware aux autres µp. Un codage UTF-8 permet d'avoir des messages très court si on utilise le bus pour lire un simple ADC souvent, tout en ayant la possibilité de prévoir un adressage 64 bits.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: PC

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ben heu… Jcrois que c'est à peu près ce qu'est PCIExpress (qui est un truc série, ça ressemble pas du tout au PCI en fait). Gag.

                    • [^] # Re: PC

                      Posté par . Évalué à 3.

                      oui, cela ressemble au PCIexpress en plus simple. Le pci express est bien trop complexe pour des microcontrolleurs ou pour des pucs "passives" comportant des IOs. Électriquement, je te souhaite du bon courage pour faire fonctionner des pistes à 2.4 Ghz. Et je ne parle même pas de la consommation.

                      "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: PC

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Un IsaExpress ? (avec au passage une correction des problèmes que pouvait rencontrer ce bus …).

                        • [^] # Re: PC

                          Posté par . Évalué à 2.

                          L'espace d'adressage est de 24 bits, c'est petit. Il y a aussi une gestion d'interruption qui peut être complexe à utiliser. Je ne parle même pas de la lecture qui impose un cycle d'envois/réception de message, sans doute bloquant. Je ne pense pas qu'il y ait non plus de DMA sur l'ISA.

                          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: PC

        Posté par . Évalué à 3.

        On est dans l'ordre de grandeur du prix d'une BeagleBoard par exemple.
        Pas du tout. La beaglebone Black est disponible à moins de 50 euros et dispose de plein de GPIO dont 2 bus CAN.

        Donc je pense que c'est plus qu'un PC (GPIO), et de l'ordre de grandeur du prix d'une BeagleBoard. C'est donc une outil assez intéressant.
        Trop cher ….

        On peut trouver des cartes PC104 moins cher (exemple : http://www.micro-technic.com/Shoppen/Micronix-PC/104/CPU-Module-x86.html ).

  • # Rien de transcendant au final ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Si j'ai bien compris où tu voulais nous mener, la singularité de ce hard réside dans sa plateforme sur base d'Atom.

    Certes, on retrouve des GPIO, mais bon, rien de neuf sous le soleil dans cette tranche de prix!
    En effet, il existe depuis des années des cartes aussi compactes voir plus sur plateforme x86.

    La même sous les 100$, je prend…

    • [^] # Re: Rien de transcendant au final ...

      Posté par . Évalué à 3.

      Ce n'est pas transcendant certes.

      Mais par rapport à ce que tu proposes, il y a le giga ethernet et surtout un driver graphique inclue dans le noyau. Il me semble que c'est le plus gros problème aujourd'hui.
      Donc au final si ça ne révolutionne pas grand chose c'est tout de même très intéressant.

      • [^] # Re: Rien de transcendant au final ... et GMA 600 ?

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 01/08/13 à 11:46.

        Bonjour

        Concernant la partie graphique de cette carte, je lis "GMA 600" : je ne connais que le douteux (et sans drivers libres -ou du moins très limités-) PowerVR SGX avec cette dénomination chez Intel.
        Est-ce que c'est le même ou un autre, avec un vrai driver libre ?

        Unk

        • [^] # Re: Rien de transcendant au final ... et GMA 600 ?

          Posté par . Évalué à 6.

          J'ai essayé de vérifier et apparemment tu as raison !

          Il n'y aura pas de drivers libres de chez Intel permettant d'exploiter la puce de décodage, l'accélération 2D et 3D. Du coup je trouve cette carte vraiment moins intéressante.
          C'est bien dommage.
          Je pense que leur idée est d'aller sur le terrain de la beagle board et de son DSP qui permet de faire pas mal de choses, mais du coup pas d'accès à VA-API.

          Je suis déçu, cela m'apprendra à aller voir les spec des composants avant de poster …

  • # Connecteur.

    Posté par . Évalué à 2.

    Un "expansion connector" permettant de sortir tout un tas de signaux et de faire un chevelu hirsute ?

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

  • # Consommation ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je n'ai pas vu d'ordre de grandeur de la consommation électrique pour cette carte.

    C'est toujours un critère pertinent pour ce type de matériel dont une application typique peut être l'auto-hébergement.

  • # Ça c'est de l'info !

    Posté par . Évalué à 3.

    je ne résiste pas à l'idée de ne pas vous révéler la principale singularité de cette carte

    Ça c'est de l'information maximale ! ;)
    Mais on ne saura peut-être jamais ce que toi tu entends par "principale singularité"…

  • # Spécificité?

    Posté par . Évalué à 8.

    Je crois avoir trouvé dès que je suis arrivé sur le site! La carte est étanche.
    Je ne vois pas d'autre explication vu leur logo de projet et l'image avec un poisson et des bulles partout!!
    J'ai vraiment cru çà…

  • # Moi je sais ce qu'il y a de nouveau

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est une carte dont le marketing fait de l' open source washing, parlant de « Open Hardware », alors que bon, même le cul de la Reine d'Angleterre il est plus ouvert qu'un processeur Intel.

    • [^] # Re: Moi je sais ce qu'il y a de nouveau

      Posté par . Évalué à 1.

      open source washing

      Vous êtes durs, les gens. :(
      Des cartes qui bootent sur Tianocore, y'en a pas beaucoup.

      splash!

      • [^] # Re: Moi je sais ce qu'il y a de nouveau

        Posté par . Évalué à 4.

        En fait c'est un vrai problème : le plus libre que tu puisse faire actuellement, c'est une board à base de FPGA qui embarquerait de l'opencore (ou opensparc à la rigueur). Mais même là, le design du FPGA lui-même est secret (et les méthodes industrielles de fabrication aussi). Bon après on commence tout doucement à rentrer dans l'extrémisme.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.