Journal RuggedPOD première présentation publique de ce projet communautaire

5
7
sept.
2014

Bonjour a tous,

Il y a quelques temps je vous ai parlé que le premier Summit Open Compute Européen se tiendrait en France sur le campus de Polytechnique les 30 et 31 octobre 2014. Nous progressons dans l'organisation de l’événement, ainsi que sur les contenus présentés.

Le projet RuggedPOD, piloté par Splitted-Desktop Systems, sera présenté pour la première fois publiquement lors de ce salon (http://ruggedpod.qyshare.com). Ce projet ouvert a pour objectif de supprimer la nécessité d'utiliser des datacenters pour héberger nos équipements électroniques en exploitant les technologies de refroidissement immersives employées dans les équipements électriques de puissance par exemple ou par GRC ( http://www.grcooling.com/ ) mais adapté à l'outdoor.

Les premiers prototypes devraient fonctionner cette semaine si tout se passe bien et nous recherchons quelques idées de démos logicielles (il y aura 4 cartes mono Xeon par RuggedPOD interconnectées en 10Gb/s).

Un appel à participation est en court pour ceux d'entres vous qui se sentiraient l’âme d'un orateur.
http://www.opencompute.org/blog/call-for-participation-ocp-european-summit-2014/

N’hésitez pas à vous inscrire d'autres part pour venir échanger sur l'architecture des systèmes ouverts. L'ensemble des project leads seront présents sur Paris.

Jean-Marie

  • # plus de data center ?

    Posté par . Évalué à 8.

    plusieurs questions:

    1/ en quoi le fait de plonger 8 cartes mères dans de l'huile dispense de la nécessité d'un endroit avec une connexion réseau redondante, un réseau électrique redondant, des gardes fous électriques (onduleurs etc…), des solutions anti DOS, bref tout ce que propose un data center pour une utilisation professionnelle de serveurs à un cout inférieur à celui d'une installation équivalente pour l'usage exclusif d'une entreprise ?

    2/ Maintenir du matériel plongé dans un cylindre rempli d'huile me semble moins facile, donc plus couteux, que du matériel à accès direct: me trompe-je ?

    3/ Pourquoi faut-il des démos logicielles ? naïvement j'ai tendance à penser que l'idée c'est de faire chauffer le bouzin et son équivalent actuel en datacenter au maximum, histoire de montrer que, au mieux, les deux tiennent la charge de la même manière, mais que la nouvelle solution proposée a plein d'avantages supplémentaires, ce qui en fait un choix d'avenir; or pour cela, pas besoin de demos logicielles spécifiques, juste d'une boucle qui fait bien mouliner les différents composants utilisés non ?

    • [^] # Re: plus de data center ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il y a déjà des data-centers dont les serveurs sont dans des bains d'huile. Au Canada il me semble.
      L'idée, c'est que les serveurs sont stoppés lorsqu'ils sont en panne matérielle, et la cuve est ouverte pour entretien lorsqu'il y a un certain nombre de serveurs à remplacer.

      Comme beaucoup de structures fonctionnent dans des clusters, ça ne pose aucun soucis technique d'invalider une machine tout en maintenant le service.

      L'objectif est de diminuer le coût de la dissipation thermique des serveurs.

      Si un serveur consomme 150W, il dégage 150W de chaleur, qu'il faut évacuer pour éviter une surchauffe.
      Soit le plafond est haut situé… beaucoup d'air etc, c'est aussi ce qui est fait dans ce data-center au Canada (ou pas loin).

      Si c'est un système de climatisation qui est utilisé, cela représente 150W pour évacuer cette chaleur.
      Globalement, diviser par deux la puissance consommée du matériel divise par 4 le coût en data-center.

      L'utilisation de techniques d'évacuation de la chaleur plus efficace permet directement de diminuer le coût total.

      Moins d'électricité, facture plus faible, équipement plus petits, moins coûteux… etc.

      Voir aussi :
      http://www.bortzmeyer.org/7326.html

      Bonne journée
      G

      • [^] # Re: plus de data center ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Si un serveur consomme 150W, il dégage 150W de chaleur

        C'est vrai, ça ? Ca semble complètement farfelu (indépendamment du fait d'être faux dès que l'on considère la ventilation et la rotation des disques à plateau), car ça sous entend que si l'on arrivait à annuler l'effet joule, on aurait des ordinateurs dont le fonctionnement serait gratuit \o/

        • [^] # Re: plus de data center ?

          Posté par . Évalué à 3.

          dès que l'on considère la ventilation et la rotation des disques à plateau

          Les pertes par frottements (énergie cinétique convertie en chaleur) son prises en compte dans des gros systèmes mécaniques, mais dans des éléments comme des ventilateurs on les néglige car c'est pas un (ou deux) petit roulement qui va changer grand chose à la consommation du moteur.

          car ça sous entend que si l'on arrivait à annuler l'effet joule, on aurait des ordinateurs dont le fonctionnement serait gratuit

          Presque ;-), car en effet c'est la principale cause des pertes d'un système électrique.
          Dans les puces (au sens électronique) c'est la raison qui pousse la course à la diminution de la gravure, car ainsi on peut augmenter la fréquence (et mettre plus d'éléments) sans brûler le composant. D'ailleurs quand on parle de puissance d'un composant on parle de son TDP, c'est assez significatif ;-).

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

        • [^] # Re: plus de data center ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Ca semble complètement farfelu

          Loi de conservation de l'énergie. Tu veux qu'il devienne quoi l'energy électrique consommé ?

          si l'on arrivait à annuler l'effet joule

          avec des si…

    • [^] # Re: plus de data center ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bonsoir Pierre,

      En complement.

      1/ Les datacenters deviennent potentiellement plus petits et donc on peut en avoir en mode redondant (la redondance se fait entres sites, plutot que sur le site). Tu peux aussi te passer de climatisation et de controle d'humidite (l'huile ne se melange pas a l'eau).
      2/ Pas tant que cela, pour nettoyer les serveurs il faut le faire a l'air comprime.
      3/ C'est toujour mieux de montrer qu'un serveur sert a autre chose que chauffage (il y a des equipements qui sont plus efficaces et moins chere pour ca ;))

      Jm

      • [^] # Re: plus de data center ?

        Posté par . Évalué à 3.

        1/ Les datacenters deviennent potentiellement plus petits et donc on peut en avoir en mode redondant (la redondance se fait entres sites, plutot que sur le site). Tu peux aussi te passer de climatisation et de controle d'humidite (l'huile ne se melange pas a l'eau).

        Je mettais davantage l'accent sur la redondance des infrastructures nécessaires autour du serveur, le réseau électrique me semblant en particulier critique. Les entreprises sont elles prêtes à financer l'installation et la maintenance et le savoir faire nécessaire à un réseau électrique redondant en interne plutôt que de bénéficier des facilités offertes par un data center.

        2/ Pas tant que cela, pour nettoyer les serveurs il faut le faire a l'air comprime.

        oui mais pour une machine qui pose problème, faut-il arrêter les 7 autres contenues dans le cylindre ?
        D'autres part, perd-on les avantages des composants compatibles avec des échanges à chaud (hotswap) ?
        Est-ce qu'au lieu des 30 sec nécessaires pour changer une barrette de RAM, on doit prendre 10 min pour éteindre les 8 serveurs, ouvrir la boiboite, sortir le serveur problématique, le nettoyer, changer la barrette, remmetre le serveur, refermer l'ensemble, nettoyer toute l'huile qui a coulé partout pendant la manipulation et tout relancer.

        3/ C'est toujour mieux de montrer qu'un serveur sert a autre chose que chauffage (il y a des equipements qui sont plus efficaces et moins chere pour ca ;))

        Ca ne répond pas à la question: vous vous positionnez sur l'hébergement de serveurs, pas sur la création de nouveau type de serveurs. Donc j'imagine que ce que vous cherchez à démontrer avec ces démos, ce sont les avantages de ce nouveau type d'hébergement, et là j'ai du mal à concevoir ce qui serait spécifique dans ces démos.

        DISCLAIMER: je n'y connais strictement rien en data center, si ce n'est ce dont j'ai besoin pour gérer mes serveurs qui y sont hébergés

        • [^] # Re: plus de data center ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Bonsoir Pierre,

          En fait ce type de technologie s'adresse aux proprietaires de datacenters qui cherchent a diminuer les couts au m2 et font tourner des machines virtuelles plutot que de l'hebergement. Dans beaucoup de ces datacenter, la panne d'un serveur n'engendre pas de maintenance immediate, mais s'effectue principalement de maniere reguliere, et si uniquement un serveur est en panne, il n'y a pas forcement utilite a le reparer rapidement (Microsoft sur Azure par exemple peut conserver des serveurs en panne sur des periodes superieures a 1 mois).

          Pour repondre plus precisemment a ta question sur la maintenance, celle-ci s'effectue sur RuggedPOD un peu comme dans une ruche, ou chaque plateau contient l'electronique d'un serveur. Donc pour changer une barrette memoire, pas besoins de couper toutes les machines, juste le noeud en panne.

          Pour la partie demo, tu as raison, mais faire tourner un OpenStack n'a jamais ete super interessant, on essaie de trouver quelque chose de plus "visuel" (peut-etre qu'on se prend la tete pour rien).

          Jean-Marie

          • [^] # Re: plus de data center ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Quel est l'avantage du watercooling + effet cheminé, à la OVH, qui ne consomme pas grand chose non plus. J'imagine que le bain d'huile doit bien envoyé ensuite son énergie quelques part ?

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: plus de data center ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              L'avantage de l'huile c'est le non controle du taux d'humidite du fluide caloriporteur car l'eau ne se mixte pas avec. L'energie en outdoor est emis dans l'atmosphere par les parois du bac avec ailettes comme sur un transformateur electrique.

              • [^] # Re: plus de data center ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Donc, vous ne sortez pas la chaleur de la pièce ?

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: plus de data center ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je pense que c'est pour ça qu'ils parlent d'outdoor : ils mettent les bidons dehors. Après, c'est dommage aussi de ne pas utiliser toute cette bonne chaleur pour quelque-chose de plus intéressant que réchauffer les pattes des petits oiseaux.

                  • [^] # Re: plus de data center ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ou faire pousser quelques plantes ;) On est en train de reflechir sur un moyen de recuperer la chaleur mais pas facile ;) C'est deja mieux que de mettre des climatiseurs partout.

                    • [^] # Re: plus de data center ?

                      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/09/14 à 16:06.

                      A part chauffer une serre ou un piscine, difficile de trouver un usage.

                      Une fontaine d'eau chaude, cela peut être sympa (pour se baigner en hiver).
                      https://www.extremeiceland.is/images/Photos/AH182829/ah29-3.jpg

                      "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: plus de data center ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      À défaut de climatiseurs, on peut déjà utiliser un système de pompe à chaleur pour extraire les calories du "milieu" chauffé par les serveurs, non? Typiquement, dans une habitation, ça reviendrait à mettre une bouche de VMC (double flux) dans la pièce des serveurs.

  • # Fais chauffer Monique

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    nous recherchons quelques idées de démos logicielles (il y aura 4 cartes mono Xeon par RuggedPOD interconnectées en 10Gb/s)

    Minez du bitcoin, ou plutôt une altcoin dans laquelle les CPU ont encore du sens face aux GPU et ASIC (cf ici).

    Vous pouvez aussi jouer au concours de kékettes (c'est le but) et faire un million de transactions par seconde sur la base de données Nosql du jour. Si des entreprises sont là, ça peut être vendeur (bon pour info ils ont réussi à atteindre le même nombre psychologique sur des instances EC2).

    • [^] # Re: Fais chauffer Monique

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Minez du bitcoin,

      … et faites un don à Linuxfr !

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # incendies

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est pas un peu risqué de faire cohabiter des infrastructures électriques de puissance avec de l'huile généralement inflammable?

    • [^] # Re: incendies

      Posté par . Évalué à 8.

      L'huile à l'état liquide ne peut pas prendre feu.
      Ce sont les vapeurs d'huile qui brûlent.

      C'est en partie pour ça qu'il est toujours drôle de voire les voitures américaines dans les séries télé exploser dès qu'une balle atteint le réservoir, parce que si ce dernier est plein il y a fort à parier que le trou et la chaleur de la balle soient à un endroit où l'essence est liquide, et donc l'explosion tant attendue ne risque pas de se produire. Si par contre le réservoir est grand et plein à moins d'un quart, c'est plus crédible. La voiture peut cependant prendre feu, à partir du réservoir, et se consumer sans explosion.
      Et oui, c'est pareil avec l'essence et avec l'huile, d'ailleurs on peut faire rouler une voiture avec de l'huile (pas n'importe quelle voiture non plus et pas forcément sur des milliers de kilomètres sans encrassement sévère).

      Donc l'équipement plongé dans l'huile et qui chauffe ne risque pas de provoquer la moindre flamme. Heureusement, sinon les baraques à frites exploseraient bien plus souvent ^
      Il reste à faire attention aux vapeurs, mais pas plus que dans la cuisine d'un macdo.

      Yth.

    • [^] # Re: incendies

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Est-ce que c'est vraiment de l'huile genre huile moteur ? J'imagine qu'il doit y avoir des liquides plus adaptés au transfert de chaleur.

      • [^] # Re: incendies

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il y a deux options, huiles minerales (type moteur, mais avec des proprietes legerement differentes pour limiter les sulfites et acides, nous testons des derivees d'huiles Diala de chez Shell. L'autre option les huiles vegetales, Dupont de Nemours a rachete un brevet a Valagro (cocorico) pour des huiles transformateurs qui peuvent etre interessantes. Ces huiles sont tres interessantes pour leurs pouvoirs dielectriques et isolantes. La version Valagro a le merite d'etre entierement bio degradable.

        • [^] # Re: incendies

          Posté par . Évalué à 3.

          on comprends que l'huile peut être plus facile à manipuler que des water block, mais ensuite, la chaleur est envoyé ou ?

          "La première sécurité est la liberté"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.