Journal Anniversaire

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
13
14
mar.
2012

Les médias, généralement friands d'anniversaires, en ont, me semble-t-il, laissé passé un. C'est en mars 1862, il y a donc 150 ans, que Victor Hugo commença la rédaction des Misérables. Les deux premiers tomes parurent le 3 avril (Fantine et Cosette), la suite le 15 mai (Marius, L'idylle rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denis, Jean Valjean).

La saga, articulée autour du personnage de Jean Valjean, commence en 1815 lors de sa libération du bagne et fini à sa mort en 1833 après le mariage de Cosette et Marius. D'un point de vue historique la période couvre depuis la fin de l'épopée napoléonienne (Waterloo) jusqu'aux émeutes de juin 1832 pendant la monarchie de juillet.

Ce roman est unanimement reconnu aujourd'hui comme un sommet de la littérature française et mondiale. Il a inspiré plus de 35 films (dont le premier dès 1907, sur la barricade par Alice Guy Blaché), au moins 11 téléfilms, 6 dessins animés et une comédie musicale. C'est à la fois un roman épique et un hymne à l'amour et à l'humanité, dont tout le monde connaît le titre mais que bien peu ont lu.

Pourquoi donc est-il fait si peu de publicité à cet événement ? Parce qu'à l'heure de l'I-machin la lecture serait devenue définitivement ringarde ? Ou parce que nos élites biens pensantes seraient de l'avis du royaliste Lamartine que « Les Misérables sont un sublime talent, une honnête intention et un livre très dangereux de deux manières : non seulement parce qu'il fait trop craindre aux heureux, mais parce qu'il fait trop espérer aux malheureux » ?

Titre de l'image
Illustration : Cosette, tirée de l’édition Hetzel et Lacroix, Paris 1865.

La page de Wikipedia sur les misérables.

  • # Les Misérable

    Posté par . Évalué à  6 .

    Même si Jean Valjean est quasiment aussi increvable qu'un terminator, sa mort doit plutôt remonter à 1833 et les émeutes à 1832 :)

    C'est effectivement un monument ce bouquin! C'est sans doute typique de l’époque, mais tous les personnages encaissent tragédie sur tragédie jusqu’à la fin, ça fait presque trop au bout d'un moment. Mais bon, ça ne s'appelle pas Les Veinards non plus.

    • [^] # Re: Les Misérable

      Posté par . Évalué à  3 .

      Et à la place de Lamartine, je ne m’inquiéterais pas de l'espoir que le livre peut donner au peuple.

      À part Valjean qui trouve la rédemption après une vie de clandestinité et de fuite, les seuls qui s'en sortent sont ceux qui ont un héritage. Les malheureux meurent malheureux (Fantine, tous les Thénardiers, Gavroche et ses frères…) et ceux qui ont voulu se révolter finissent massacrés (ceci dit, Hugo n'est pas Tarantino non plus, il n'allait sans doute pas finir les émeutes de 1832 sur un happy end avec les insurgés qui tuent Louis-Philippe).

  • # petite erreur

    Posté par . Évalué à  4 .

    Insurrection républicaine à Paris en juin 1832. Le roman finit en 1832 non en 1932.
    J'adore les Misérables.

  • # epub

    Posté par . Évalué à  1 .

    est-ce que quelqu'un saurait où il est possible de récupérer un epub des misérables ? Ce bouquin doit bien être tombé dans le domaine publique, non ?

    • [^] # Re: epub

      Posté par . Évalué à  -2 .

      Il n'y a pas de moteur de recherche sur ton web ?

      • [^] # Re: epub

        Posté par . Évalué à  6 .

        C'est plus intéressant d'avoir le retour d'une personne ayant valider la qualité de l'epub ou du site diffuseur.

        Et en plus, ca permet à d'autres personnes intéressés d'avoir le lien direct et de ne pas avoir à faire la recherche chacun.

        Désolé si être sur un site communautaire te défrise.

        • [^] # Re: epub

          Posté par . Évalué à  1 .

          C'est plus intéressant d'avoir le retour d'une personne ayant valider la qualité de l'epub ou du site diffuseur.

          Si c'est ça que tu voulais savoir alors c'est ça qu'il fallait demander. Or tu n'as même pas fait l'effort d'aller chercher chez les plus connus des distributeurs d'ebooks d'œuvres du domaine public que sont http://ebooksgratuits.com et le projet Gutenberg ni même de faire la moindre recherche sur un moteur de recherche ce qui t'aurais permis de poser une question intelligente.

          Mais tu as raison ma réponse n'a rien apporté à la communauté, tout comme ta question.

          • [^] # Re: epub

            Posté par . Évalué à  1 .

            ma réponse n'a rien apporté à la communauté,

            Tout à fait d'accord

            tout comme ta question.

            Ben non, les commentaires ci-dessous montrent les liens vers les versions epub. Le schmilblick a bien avancé.

            C'est ça l'approche communautaire. J'ai remonté un besoin, d'autres ont déjà répondu aux mêmes besoins et apportent leur pierre à l'édifice.

            Sans rancune

    • [^] # Re: epub

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    • [^] # Re: epub

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Ce bouquin doit bien s’être élevé dans le domaine public, non ?

      Il est disponible en ePub par les bons soins du projet Gutenberg, avec une partie de l’œuvre de Hugo.

      • [^] # Re: epub

        Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 14/03/12 à 10:14

        Merci, j'avais oublié l'existence de ce site.

        A noter qu'il faut prendre la version "par tome" pour l'avoir en Français http://www.gutenberg.org/ebooks/17489

        C'est mieux pour lire ce qui est quand même l'un des chef-œuvres de la littérature Française.

      • [^] # Re: epub

        Posté par . Évalué à  10 .

        Pour rester dans le sujet du site, un grep rapide sur la version en texte brut montre que Victor Hugo a utilisé 78 fois le mot "libre" et aucune fois "open source". Le message me semble clair.

  • # aujourd'hui

    Posté par . Évalué à  4 .

    Pourquoi donc est-il fait si peu de publicité à cet événement ?

    Peut être parce qu'en France, il n'y a plus ce que vous appelez des "misérables", seulement quelques sans domicile fixe qui ont choisi de vivre en marge de la société.

    • [^] # Re: aujourd'hui

      Posté par . Évalué à  4 .

      Sinon, doivent-ils fêter les 150 ans de la mort de Victor Hugo, de sa naissance, du début de la rédaction des misérables, de la fin de sa rédaction ?

      Autant fêter le non-anniversaire de Victor Hugo et de ses oeuvres, comme ça on n'a pas à choisir le point de départ de l'anniversaire, et se demander pourquoi il n'y en a pas eu de publicité.

  • # Podcast La marche de l'Histoire - France Inter

    Posté par . Évalué à  3 .

    Je ne l'ai pas encore écouté mais cela peut en intéresser certains :
    http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-1862-les-miserables

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.