Journal Bookmark: HADOPI

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
4
29
juin
2010
Cher journal,

d'autres que moi t'en on parlé, la mise en oeuvre de l'HADOPI pointe son nez avec un cortège de décrets d'application. La menace rôde pour cet été. Pendant la coupe du Monde de football? Avant l'arrivée du Tour de France sur les Champs-Elysées? Nul ne sait, mais Maître Eolas, sur son blog nous apporte son analyse juridique avec son ton inimitable et une finesse rafraîchissante.

C'est donc ce lien que je souhaite partager avec les autres auteurs lecteurs qui feuillettent tes pages.

http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/06/29/HADOPI-%3A-l-op%C(...)
  • # commentaires

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    > C'est donc ce lien que je souhaite partager avec les autres auteurs lecteurs qui feuillettent tes pages.

    Et c'est donc sur ce site que tu iras lire mes commentaires très pertinents et amusants.
  • # Ah enfin !

    Posté par . Évalué à 3.

    La nouvelle saison d'HADOPI va pouvoir commencer ! Il faut dire que depuis le temps qu'on nous la promet avec tout son cortège de petits mails... Heureusement qu'il y avait les beaux efforts d'Orange ([http://linuxfr.org/~inico/29825.html]) et la dernière saison de Mandriva, toujours en cours, pour nous faire patienter (parce que le foot...).

    De quoi tenir en haleine tout l'été !
    • [^] # Re: Ah enfin !

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      De quoi tenir en haleine tout l'été !

      A condition de conserver sa connexion internet jusque là....
      • [^] # Re: Ah enfin !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        C'est du pipeau, jamais ils n'oseront la cou
      • [^] # Re: Ah enfin !

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce serait dommage, pour une fois qu'il y a des séries passionnantes libres
  • # Condition nécessaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Si j'ai bien compris le texte, pour être condamnable il faut:
    1 - télécharger un oeuvre protégée
    2 - ne pas avoir sécurisé son accès
    Il faut 1 et 2

    Mon accès est sécurisé.
    Dossier suivant.
    • [^] # Re: Condition nécessaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Non.
      1. ne pas avoir sécurisé son accès ;
      2. télécharger, ou que quelqu'un télécharge par son accès une œuvre sans autorisation ;
      3. recevoir un recommandé donnant une solution de sécurisation ;
      4. dans l'année, n'avoir toujours pas sécurisé son accès ;
      5. dans l'année, télécharger, ou que quelqu'un télécharge par son accès une œuvre sans autorisation ;
      6. que le parquet prouve que l'on n'avait pas sécurisé son accès.
      • [^] # Re: Condition nécessaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Le point 3 est actuellement irréalisable, puisqu'aucun logiciel de sécurisation n'a été défini. Il restera irréalisable, puisque l'HADŒPDI souhaite ne pas conseiller de logiciel concret.

        Le point 6 est irréalisable de façon raisonnable.
      • [^] # Re: Condition nécessaire

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu oublies une étape : Que la Commission de Protection des Droits daigne transmettre le dossier au parquet. Ceci dit, d'après le texte, “elle peut transmettre comme elle peut ne pas transmettre” (même si elle le devrait normalement, mais comme le dit notre bon Maître Eolas, les fonctionnaires n’appliquent pas avec zèle l’article 40 du Code de procédure pénale qui les oblige).
    • [^] # Re: Condition nécessaire

      Posté par . Évalué à 4.

      Mon accès est sécurisé.

      Ben non pas assez, c'est ce que risque de répondre M le juge.

      Pour être sur que ton IP est bien utilisé par toi seul, et aucun méchant pirate qui te voudrais du mal et téléchargeant illégalement, il te faut la main sur l'ensemble de la route IP depuis le segment accordé à ton hébergeur par l'IANA jusqu'à ta machine.

      Sinon un méchant pirate qui voudrait te prendre ton IP et se faire passer pour toi peut le faire en bidouillant l'infrastructure de ton FAI. Sans même que tu t'en rende compte.
      Pour sécurisé ton accès internet de façon fiable il te faut donc l'accès exclusif à l'ensemble des équipements réseaux qui peuvent faire transiter des paquets depuis et vers toi.

      Fait une lettre recommandée à ton FAI en demandant ces accès exclusifs. Bien entendu il refusera, voire il ne répondra pas. Mais ce n'est pas grave, tu auras un accusé réception.
      Si un jour tu reçois la méchante lettre recommandée, c'est pas grave, ton FAI te donne la défense ultime : c'est lui qui refuse que tu sécurise ton installation. A partir de là, on ne voit vraiment pas ce que tu pourrais faire.
      • [^] # Re: Condition nécessaire

        Posté par . Évalué à 4.

        Vous vous compliquez trop la vie.


        C'est bien plus simple que ça.

        Les majors (et donc le gouvernement) veulent simplement pouvoir tuer le téléchargement.

        Ils ont tenté de fermer napster, razorback, razorback2, piratebay, mininova etc.

        Comme vous pouvez le constater, ça n'a eu aucun succès.

        Mais ça nécessite d'espioner les réseaux, ce qui est couteux. Et la police a autre chose à faire.

        Qu'importe, on crée des polices privées (première pirouette). Et il faut des preuves (l'ip n'en est pas une). Qu'importe une pirouette supplémentaire : les agents de l'HADOPI sont assermentés (comme un radar ou un flic qui met un PV). Et enfin il reste une dernière contrainte technique : Même en affirmant qu'une IP est à l'origine d'un dl (supposons qu'une preuve irréfutable existe), on ne sait pas qui a téléchargé (vpn ? lan ? wifi ? box rootée / Virus / backdoor ? etc.). Donc on ne peux pas condamner M. truc, le propriétaire de la ligne, pour avoir téléchargé quelque chose. On ne peux pas le prouver. On le condamne donc pour "défaut de sécurisation". C'est à dire que quelqu'un a téléchargé depuis sa ligne, potentiellement lui. On s'en fout, on ne veut pas savoir qui c'est. On sait juste que c'est depuis sa ligne et il en est responsable. Et tant pis si les plus grandes entreprises, les gouvernements, et même les agences de renseignement les plus connues sont régulièrement victimes d'attaques couronnées de succès. Le particulier se doit d'être irréprochable, ce que les professionnels ne sont pas capables de garantir.

        Bienvenue dans le monde vu selon les majors.
        • [^] # Re: Condition nécessaire

          Posté par . Évalué à 2.

          Comme vous pouvez le constater, ça n'a eu aucun succès.

          Mais ça nécessite d'espioner les réseaux, ce qui est couteux. Et la police a autre chose à faire.


          Zut, il manque un bout pardon.

          "Comme vous pouvez le constater, ça n'a eu aucun succès." = étape 1 (fermer napster & cie)

          "Mais ça nécessite d'espioner les réseaux, ce qui est couteux. Et la police a autre chose à faire" = étape 3. L'étape 3, c'est de frapper massivement pour faire peur (ce que le gouvernement appelle "pédagogie).

          Entre les deux, il y a eu l'étape 2.

          L'étape 2, ça consistait à (tenter de, parfois avec succès) faire des exemples. Faire payer très cher (parfois plusieurs dizaines ou centaines de milliers d'euros ou de dollars) à de supposés grand téléchargeurs (parfois des ados ou des grand mères) voire même à requérir des peines de prison. Or, tout ce que les majors ont réussi à faire, c'est à s'attirer beaucoup d'inimité et de rancœur (et ce n'est pas terminé).


          Désolé, pour le post complètement décousu. Je ne sais pas comment je me suis démerdé pour qu'il manque des phrases en plein milieu.
  • # mdr

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Mouarf !
    On va encore bien rigoler, de quoi se décontracter les mâchoires pendant toutes les vacances.
    Commentaire probablement inutile et non pertinent je le reconnais.
    • [^] # Re: mdr

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et Hadopi , ce n'est pas non plus utile et pertinent.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.