Journal Le Figaro prône la révolution!

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
4
7
fév.
2012

Cher journal, je ne suis pas un lecteur assidu du Figaro mais l'herbe paraissant toujours plus verte dans le champ d'à côté j'ai franchi la clôture et je suis tombé, dans la partie économique, sur un article qui traite d'un livre: Jeremy Rifkin, La troisième révolution industrielle.

Je ne sais pas si l'herbe est plus verte mais à la lecture de l'article elle semble bonne:

De nouvelles méthodes de stockage de l'énergie, notamment via l'hydrogène, devront être développées pour pouvoir stocker l'énergie ainsi produite. Dès lors, le réseau électrique pourra être transformé en réseau intelligent, grâce à Internet.

Lecteurs du Figaro! J'entends les lendemains qui chantent!

Et toi lecteur de Linuxfr tu y crois à la révolution industrielle?

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/02/07/20002-20120207ARTFIG00521-une-troisieme-revolution-industrielle-est-en-vue.php

  • # .

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 07/02/12 à 18:18.

    tu veux dire que ça cause d'un réseau de productions décentralisées, et inter-connectés en répartition de charges/demandes, avec points de stockage géographiquement répartis ? Ha, tiens, ça me rappelle une discussion d'il y a quelques temps ici même (...) les points de stockage en plus, aujourd'hui. Logique.
    Hop, lecture.

  • # Stockage sous forme gazeuse

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    La société SolarFuel (travaillant par exemple sur un projet concret avec entre autres Audi) utilise un principe "similaire", en "convertissant" l'énergie électrique en gaz, gaz réutilisable, entre autres, pour produire à nouveau de l'énergie électrique.
    L'idée est de permettre un stockage de l'énergie.

    Une image (en allemand) pour illustrer le principe:
    http://www.solar-fuel.net/uploads/pics/SF_Illu_2_01.jpg

    • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

      Posté par . Évalué à 3.

      Intéressant, mais il faut voir le rendement. Si il y a un rendement de 40% à 70% (via électrolyse) pour transformer l'électricité en dihydrogène, et qu'il y a un rendement de 60% à 70% (via pile à combustible) pour le retransformer en électricité. Le rendement globale n'est seulement que de 24% à 49%, ce qui représente pas mal de perte ...

      • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        ce qui représente pas mal de perte...

        Tout à fait, mais c'est toujours mieux que 100% de perte ;-).
        Les 100% de perte, c'est typiquement ce qui se passe si l'éolien produit de l'électricité la nuit sous l'effet du vent, mais que la consommation n'existe pas en face.
        Il vaut mieux dans ce cas avoir des pertes, même élevées, plutôt que pas de stockage du tout.

        En fait, tous ces projets ont été appréciés sous un jour nouveau après la décision de l'arrêt du nucléaire en Allemagne.

        • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

          Posté par . Évalué à 0.

          Certes, mais je n'ai pas compris quel était l'intérêt par rapport aux batteries "classiques", même coté environnemental je ne suis pas sûr que ce soit plus écologique de stocker l'hydrogène.

          • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

            Posté par . Évalué à 3.

            Je serais curieux de connaitre la quantité d'énergie que l'on peut stoker dans des batteries L-ion de la taille d'une piscine.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              batteries L-ion de la taille d'une piscine.

              Et je serais curieux de connaitre le prix d'une telle batterie ;)

              * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

          • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            intérêt par rapport aux batteries "classiques"

            De ce que j'avais retenu du projet, l'accent était plutôt porté sur un stockage de l'énergie sous forme de méthane.
            Et dans ce cas, l'intérêt principal venait du fait qu'il n'y avait rien de nouveau à construire pour stocker l'énergie: le réseau de pipelines existant pourrait très bien servir de stockage, en privilégiant l'apport du méthane issue de la conversion d'énergies renouvelables (solaire, vent) sur le méthane issue de l'extraction (gaz de schistes, import depuis Russie).

      • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

        Posté par . Évalué à 8.

        Le rendement globale n'est seulement que de 24% à 49%, ce qui représente pas mal de perte ...

        Et encore, là c'est en partant du principe que l’hydrogène se comprime tout seul, se range tout seul dans des bonbonnes et se livre tout seul au client.
        Hors, l'hydrogène c'est le gaz le plus chiant à comprimer et à garder comprimé (vu que c'est le plus petit c'est celui qui passe le mieux au travers des membranes, mais par contre une mole d'hydrogène prend la même place q'une mole de gaz de ville à pression égale).
        En fait c'est pas rentable du tout de comprimer de l'hydrogène, d'autant plus que du fait de sa légèreté il a une énnergie volumique déplorable, et même très comprimé (aujourd'hui on tourne à 350bars) on a pas grand chose au final (dans une bonbonne de 24l sous 350 ATM on a 350g d'hydrogène).
        En plus il faut se méfier des effets cryogénique d'une détente trop importante du gaz.
        Bref le stockage d'énergie par l'hydrogène, c'est un peu compliqué.

        • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

          Posté par . Évalué à 4.

          Hmm.

          Stocker de l'hydrogène, c'est un peu comme stocker de l'air tout court. Il suffit de regarder les résultats publiés par MDI (voiture révolutionnaire à air comprimé qui sortira l'an prochain depuis plus de 10ans maintenant), ou plus exactement, l'absence totale de résultats de mesure d'autonomie réelle publiés par MDI pour comprendre que c'est pas si simple...

          Mais ils avaient depuis longtemps proposé le concept du groupe électrogène à air comprimé, et dans la foulée listé les possibilités de comprimer cet air avec de l'énergie "durable" (solaire, éolien, etc.);

          • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

            Posté par . Évalué à 1.

            Il me semble que l'hydrogène et l'oxygène produits par l'électrolyse de l'eau peuvent se stocker autrement que sous forme gazeuse comprimée (sous forme ionique en solution).

            Il y a quelques mois, Science et vie (oui bon, c'est peut-être pas le top de la référence scientifique) avait fait un numéro spécial sur le solaire. Dans mes souvenirs le principal problème actuellement était le coût et la disponibilité à grande échelle du platine utilisé pour les électrodes nécessaires à la catalyse.

            • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

              Posté par . Évalué à 3.

              sous forme ionique en solution

              Le problème c'est que l'hydrogène sous forme ionique en solution ça s’appelle un acide, et que l'oxygène sous forme ionique en solution ça s'appelle un oxydant.
              Et si dans un moteur (donc un truc relativement chaud de base) tu mets un carburant à la fois acide et oxydant, tu risque d'avoir le carburant qui consomme le moteur plutôt que l'inverse. A moins d'utiliser des matériaux à la fois chiant à usiner, chers et rares. Il y a peut être des solutions du coté de certains alliages aluminiums qui peuvent permettre de réduire les couts, mais après il te reste encore le problème du remplissage du réservoir par l'usager.

    • [^] # Re: Stockage sous forme gazeuse

      Posté par . Évalué à 1.

      Si c'est pour stocker de l'énergie électrique sous une autre forme, il y a plus simple et probablement avec un meilleur rendement: pomper de de l'eau dans un réservoir la nuit et les vider en entrainant une turbine au passage la nuit.
      Il me semble que c'est ce que fait déjà EDF avec les barrages en France; et au moins on utilise des processus dont les rendements ne sont pas trop dégueus (je n'y connais pas grand chose en chimie mais il ne me semble pas que les rendements soient spectaculaires et si je me rappelle bien il faut du consommable parce qu'il y a une électrode qui se fait bouffer dans l'histoire).

      Sinon ce n'est pas la première fois que je lis des opinions en faveur de réseaux avec une production/régulation décentralisée (pas vu le journal/thread auquel tankey fait allusion). Quelqu'un a-t-il du contenu sérieux sur le sujet?

  • # Interview radio

    Posté par . Évalué à 2.

    Jeremy Rifkin a été interviewé sur France-Inter dimanche midi dans « Le journal 3D »
    Le podcast est accessible ici : http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11558-05.02.2012-ITEMA_20342455-0.mp3

    Ça m'a moi aussi attiré l'oreille. Le mec s'inspire beaucoup d'internet dont il semble ne pas avoir une trop mauvaise vision. Il propose un modèle distribué pour un certain nombre de domaines comme l'énergie, l'éducation…
    J'ai en tout cas été assez agréablement surpris d'entendre des idées que je trouve assez proche de la philosophie du LL ou de la neutralité du net.

  • # pub

    Posté par . Évalué à 5.

    le réseau électrique pourra être transformé en réseau intelligent, grâce à Internet

    On dirait une pub d'IBM pour la Cloud+BigData.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.