Journal Le Rêve de Staline

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
13
1
juin
2016

Bonjour nal,

Ce titre accrocheur fait référence à un article assez ancien (2011) de R Stallman qui affublait de ce qualificatif nos téléphone portables.

L'article est disponible sur Framblog ici http://framablog.org/2011/03/17/richard-stallman-reve-staline/

Depuis ces temps antédiluviens les smartphones se sont généralisés si bien que le législateur a fini par percevoir l'intérêt de cet objet, non seulement dans le cadre de la lutte contre les méchants terroristes islamo-fascistes (M. Valls), mais également contre les gentils automobilistes (3000 morts par an quand même).

http://www.phonandroid.com/bientot-police-pourra-controler-vitesse-permanence-smartphones-autres.html

http://www.lefigaro.fr/automobile/2016/05/30/30002-20160530ARTFIG00230-vers-un-controle-permanent-de-la-vitesse-des-automobilistes.php?xtor=EPR-211

Voilà deux objets chéris des français, leur automobile et leur téléphone acquièrent la mission de les surveiller dans leur comportement routier et de mettre les information enregistrées à la disposition de la maréchaussée.

Soucieux depuis longtemps de voir se développer une société de surveillance généralisée je compte ce jour comme un progrès considérable dans l'établissement d'un monde plus transparent, plus sûr et plus égalitaire car nous sommes tous égaux devant la loi.

Merci à Anthologiae pour le premier lien.

  • # Déformer, amplifier, répéter

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 01/06/16 à 13:00.

    Voilà un bel exemple de F.U.D..
    D'une part premier lien prend sa source dans le deuxième et l'exagère.
    Le deuxième, s'il cite vaguement le texte de loi, exagère aussi et en fait une interprétation fumeuse. C'est le Figaro, c'est la gôôche, il n'aime pas.

    Il ne s'agit pas de smartphone, mais de l'ordinateur de bord.
    Il ne s'agit pas d'une surveillance « totale » ou même « temps réel », mais plus d'un contrôle « a posteriori ».

    En d'autre termes, c'est le disque d'enregistrement des poids-lourds en plus moderne et étendu au « gentil automobiliste » que l'on sait respectueux de la vie et des libertés d'autrui.

    Automobiliste qui s'équipe de lui même d'ailleurs, d'appareils (caméras) pour surveiller … les autres.

    Je dis ça, je circule majoritairement en vélo ou en bus et je n'ai ni ordinateur de bord¹ ni smartphone.


    (3000 morts par an quand même)

    3500 même; autant d'handicapés à vie, 25 000 blessés, pour majorité en VL(52%).bilan 2015


    ¹: dans ma bagnole, évidemment.

    • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

      Posté par . Évalué à -10.

      Je crois qu'il est interdit de contrôler à un intervalle de moins de soixante minutes par la loi.

      De même pour la distance je crois que le minimum est de contrôler tous les 30km ce qui en ville est impossible.

      Si tu veux du temps réels il faut utiliser des mètres par secondes et cela n'a jamais été évoqué à ma connaissance.

    • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      L'article joue sur une ambiguïté dans la notion de données physiques et numériques embarquées:

      _ « Art. L. 311-2. – Les agents compétents pour rechercher et constater les infractions au présent code, dont la liste est fixée par décret en Conseil d’État, ont accès aux informations et données physiques et numériques embarquées du véhicule afin de vérifier le respect des prescriptions fixées par le présent code._

      Et une lecture du texte ne permet pas de distinguer clairement entre les deux points.

      Alors qui déforme? Un peu difficile à appréhender et la lecture de tes remarques me fait regretter de ne pas avoir été plus prudent. Pour autant je ne renie rien de mes réflexions sur une société de surveillance. Personne n'a dit aux propriétaires des véhicules, au moment de l'achat que les informations de bord pourraient être consultées par la police. Je n'arrive pas à considérer celà comme un progrès.

      • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Et une lecture du texte ne permet pas de distinguer clairement entre les deux points.

        J'ai décroché là, de quels «deux points» il s'agit ?

        Alors qui déforme?

        Qui est allé regarder de plus prêt l'article en question ?
        1. Pour constater, par exemple que «Le chapitre Ier du titre Ier du livre III» se trouve être … un article du code de la route ?
        2. Pour déterminer qui sont «Les agents compétents pour rechercher et constater les infractions au présent code» et dans quel cadre ils ont le droit de rechercher ?

        Rien dans l'article du code de la route ne motive l'interprétation d'une «surveillance de masse» ou un «contrôle permanent».

        Personne n'a dit aux propriétaires des véhicules,
        au moment de l'achat que les informations de bord
        pourraient être consultées par la police

        On ne leur dit pas non plus que la police peut les arrêter pour contrôler l'état des pneus, le fonctionnement des feux/clignotants etc. Pourtant, il doit bien y avoir un article du code de la route qui les y autorise.

    • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 01/06/16 à 13:37.

      3500 même

      Oui, moi aussi je suis étonné que ce soit si peu (provocation que j'adore).

      Je propose surtout qu'on arrête de nous casser les burnes avec ce chiffre que personne ne sait interpréter, et qu'on s'occupe des vraies causes de mortalité en France.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Mortalit%C3%A9_en_France

      Si il n'y avait pas cette croyance populaire que la route est dangereuse à cause de "l'insécurité routière", on laisserait tranquilles nos téléphone portables et nos ordinateurs de bord, et par contre on interdirait purement et simplement le diesel, ce serait bcp plus efficace ! (environ 10x plus de morts selon une étude un peu vieillotte il est vrai)

      • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Je propose surtout qu'on arrête de nous casser les burnes avec ce chiffre que personne ne sait interpréter

        C'est marrant moi je l'interprète assez rapidement en "3500 personnes mortes à cause d'un accident de la route" mais bon je dois être un peu trop con.
        Ou alors c'est "mort" que tu as du mal à interpréter, mais ne t'inquiète pas ça viendra en grandissant. Tu peux faire l'expérimentation toi-même si tu as un poisson rouge, ou regarder Kill Bill 2.

        • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

          Posté par . Évalué à 10.

          Alors vu que t'as pas lu la page Wikipedia ou alors que tu fais exprès, je te donnes quelques chiffres :
          - cancer 150000 morts (sûrement des branleurs avec une hygiène de vie déplorable)
          - maladies cardio vasculaires 140000 morts (surement des gros qui font pas d'effort pour se bouger le cul)
          - drogues 94000 morts, dont tabac 60000 (tant pis pour les fumeurs) (et tant pis pour leurs enfants aussi tiens)
          - obésité : 55000 (des gros)
          - diabète : 32000 (encore des gros)
          - maladies infectieuses : 25000 (des pauvres, z'ont qu'à travailler)
          - accidents domestiques : 16000 (des cons, quand tu vois 8000 morts à cause des chutes)
          - suicides 13000 (encore des cons)
          - radiations 8000 (dont 5000 de radiations naturelles, tant pis pour eux, ils avaient qu'à déménager)
          - accidents de la route : 4800 (eux par contre, ce sont de pauvres innoncents, et ça oui ça me fout les boules)

          Voilà, donc je pense qu'il y a autre chose que de s'occuper de ce qui est la 24e cause de mortalité en France (même si je déplore le moindre mort, évidemment) et d'occuper 80% de l'espace médiatique (pas 100%, on parle du cancer du sein parfois, ou de la prostate - parité oblige) avec un truc aussi insignifiant.

          • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

            Posté par . Évalué à 1.

            Euh… Toi qui parle de difficulté à lire les chiffres, ceux sur les quels tu te base sont un peu plus compliqué que ça à lire. D'une part les valeurs se recouvre (bon ça on peu imaginer que ça compte principalement pour les suicides au volant ou en se jetant sous une voiture pour les cas qui nous intéresse), mais surtout la dernière colonne… Si j'ai bien compris ça signifie que les 13 000 suicides c'est en 2005 (c'est ce que semble indiquer la source) ? Comment on fait pour dire que 13 000 suicide en 2005 c'est plus que 8 000 irradiés en 2007 ? Je veux dire, il représente quoi ce classement ?

            Évidement, il n'y a pas de changement drastique qui font que l'on guéri finalement tous du cancer. L'évolution des chiffres ne devrait pas être trop importante en quelques années (bon certains chiffres ont tout de même plus de 10 ans…), mais pour quelqu'un qui veut donner des leçon à coup de « personne ne sait lire les chiffres » ça fait un peu tâche.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              ceux sur les quels tu te base sont un peu plus compliqué que ça à lire.

              En parcourant rapidement l'article, il me semble plus simple de classer la plupart des décès dans une seule catégorie,
              - pas assez «politiquement correcte», peut-être- :

              1. mort de vieillesse.

              Mais c'est vrai qu'on ne lutte pas assez contre cette maladie qui tue de plus en plus souvent avec l'âge.

          • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Outre le fait que tu n'as pas su interpréter correctement le tableau, car les données se recoupent entre elles, tu interprètes mal pas mal de chose…

            • cancer 150000 morts (sûrement des branleurs avec une hygiène de vie déplorable)

            D'après la page de Wikipédia sur le cancer :

            En 2015, on estime le nombre de décès liés au cancer à 150 000. Le cancer lié au tabac est responsable de 47 000 décès. 15 000 décès sont, eux, associés aux cancers liés à l'alcool157.

            En gros, plus d'un tiers des cancers sont largement imputable au mode de vie. Et on ne peut pas dire que l'État ne fait rien contre le tabac. L'alcool n'est pas assez combattu en France pour des raisons culturelles c'est vrai.

            Et beaucoup de cancers sont eux dus soit à la génétique, soit à la vieillesse. La portion restante étant de causes inconnus ou très éparses. Difficile en tout cas de stopper les cancers autrement que ceux imputables au mode de vie.

            • maladies cardio vasculaires 140000 morts (surement des gros qui font pas d'effort pour se bouger le cul)

            Difficile d'avoir des chiffres sur la part du mode de vie dans ces maladies. Cependant il est évident que le mode de vie a une incidence forte sur leur apparition : manque de sport, tabagisme, diabète, alimentation inadapté, etc.

            Ce qui reste, comme pour les cancers, sont difficilement évitables.

            • drogues 94000 morts, dont tabac 60000 (tant pis pour les fumeurs) (et tant pis pour leurs enfants aussi tiens)

            Hum, tu trouves que l'État ne lutte aps assez contre le tabac et les drogues ?

            • diabète : 32000 (encore des gros)

            À part les diabétiques de type I, ce qui concerne moins d'un diabétique sur dix, ces morts là sont en effet évitables avec une meilleure hygiène de vie.

            Il est vrai que l'État ne fait pas encore assez sur ce secteur, bien que ce soit en progrès.

            • accidents domestiques : 16000 (des cons, quand tu vois 8000 morts à cause des chutes)
            • suicides 13000 (encore des cons)

            Hum, tu veux que l'État fasse quoi contre les suicides en particulier ? Ou même les accidents de la vie qui arrivent.

            • maladies infectieuses : 25000 (des pauvres, z'ont qu'à travailler)

            L'État peut difficilement faire un meilleur bilan, le système de santé dans ces cas sont assez efficaces dans l'ensemble. Le problème est que certaines maladies ne sont pas soignables, et certains patients sont parfois trop fragiles aussi.

            Bref, faire mieux est délicat, et ce qui est possible de faire est un immense chantier (faire encore mieux contre les maladies nosocomiales, l'hygiène dans la population…).

            Voilà, donc je pense qu'il y a autre chose que de s'occuper de ce qui est la 24e cause de mortalité en France (même si je déplore le moindre mort, évidemment) et d'occuper 80% de l'espace médiatique (pas 100%, on parle du cancer du sein parfois, ou de la prostate - parité oblige) avec un truc aussi insignifiant.

            Tu oublies la lutte contre le tabagisme, les drogues, les campagnes de prévention ou de dépistages…
            Je pense que le seul combat que l'État ne fait pas suffisamment c'est vis à vis de l'alcool, et éventuellement la malbouffe. Mais dire que seul la sécurité routière est visée c'est du grand n'importe quoi.

            Sans oublier que rien n'empêche de lutter contre l'insécurité routière et les autres causes de mortalité. Ce n'est pas exclusif.

            • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

              Posté par . Évalué à 5.

              Hum, tu veux que l'État fasse quoi contre les suicides en particulier ?

              Au hasard, de la prévention, non ?

              Amha, il y a des causes bien différentes au suicide mais il y a sans doute pas mal ou l'État peut faire quelque chose: harcèlement, licenciement…

          • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            • accidents de la route : 4800

            C'est les chiffres comptant la prévention qui est déjà faite.
            Si l'état ne s'en occupait pas autant, il y aurait sans doute plus de morts, et ce ne serait pas le 24e cause de mortalité.

    • [^] # Re: Déformer, amplifier, répéter

      Posté par . Évalué à 1.

      pourtant des societes d'assurance en france propose des rabais des prix d'assurance si tu confuis bien avec leur application sur smartphone

  • # «Machine qui rève»

    Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 01/06/16 à 13:10.

    Peut-on encore parler clairement de surveillance de l'Humain ?

    Lorsque Edison Thomas a inventé le phonographe Marie espionnait en haut de l'escalier au rythme ternaire de "Ramona" qui venait battre la chamade d'une danse menant à la transe et reveillant des instincts bestials.

    Aujourd'hui les gens au téléphones ou au volant ont perdu le lien avec leur semblables et les paradigmes de notre siècle ne doivent pas se tourner vers des fréquences toujours plus élevées.

    Ces gens sont aliénés, «ils sont fous !» leur regard au volant est aggare comme le russe qui a perdu sa kitty, leur teint est blanc comme un cul de poule, ils fondent lorsqu'ils voient la lumière du jours. Ces gens sont des esclaves qui subissent la pression imposée par les temps modernes et des régimes totalitaires technocrates, arrivés à destination leur état psychologique est proche de l'épuisement et les gens deviennent de plus en plus violent. Les pilotes du grand prix de Monaco sont plus détendus que ces gens là qui ne sont pas bons pour cela.

    Le régime politique en France à mené des combat sociaux intéressants sur le plan de la restructuration du travail ces cinq dernières années, mais ce n'est ni l'objet de ce journal ni la une des périodiques en ce moment, néanmoins c'est un échappatoire à la morosité et un espoir de changement pour briser des chaines invisibles.

    Il m'est d'avis que les manifestations de casseurs sont dirigées par des armées d'aliens qui se shoot au téléphone et à la conduite mal-barrée.

    Sinon, oui Iggy Pop chatte avec la police avec sa/votre carte bleue pour le prochain Millenium, c'est peut-être une raison pour aller raser le stade.

  • # ;-)

    Posté par . Évalué à 2.

    3000 morts par an

    quand même

    • [^] # Re: ;-)

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Je trouve que c'est beaucoup de moyen pour si peu de mort…

      On est un peu plus de 60 millions en France, il me semble qu'il y a eut 600 000 décès en 2015, donc 3000 mort sur les routes… c'est triste mais peut on vraiment descendre en dessous sans mettre énormément de moyens pour une faible amélioration.

      S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

      • [^] # Re: ;-)

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Les morts sur la route c'est aussi :

        • Beaucoup de blessés légers
        • Au moins autant d'handicapés supplémentaires que de morts

        Bref, c'est quand même utile de lutter contre, d'autant que tous ces accidents sont évitables avec le respect du code de la route (alors que beaucoup de décès en France sont dus à des choix de vies du citoyen, ou à une fin de vie normale). Des décès évitables et avec effets collatéraux, les accidents de la route sont plutôt bien placés.

        • [^] # Re: ;-)

          Posté par . Évalué à 2.

          Et surtout, ce sont des morts "injustes" (si il en est des justes).

          Tu te vautre seul chez toi, c'est de ta faute. C'est triste mais c'est comme ça.

          Tu te fais réduire en bouilli pour un inconnu qui roulait à 200Kmh alors que tu conduisais tranquillement en respectant le code de la route. C'est moins juste…

          • [^] # Re: ;-)

            Posté par . Évalué à 10.

            Oui, sauf que ce cas, c'est pas 3000 morts par an. Et d'ailleurs on sait même pas.

            Sur les 3000 morts par an, combien sont des bons pères de famille qui se sont simplement endormis au volant ? Combien se sont retournés pour parler à leur gamin et n'ont pas vu le platane qui a traversé la route ?

            Pourquoi on ne trouve pas de stats sur ces morts ? Combien sont fautif ? Combien sont passagers ? Combien sont bourrés à 3g/L ? Combien ont leurs 12 points ?

          • [^] # Re: ;-)

            Posté par . Évalué à 10.

            Pour citer l'inénarrable Coluche:

            Bon alors on roulait, peinards, quand on est rentrés dans l'autre con là !
            Enfin je dis l'autre con, on peut pas l'accabler non plus hein !
            Lui, il roulait pas vite.
            Il roulait à droite hein…
            Bon et puis il est mort !
            Et merde ! Les autres nous avaient bien évités jusque-là alors !
            On s'habitue aussi.
            Les gens le savent qu'on roule bourrés quand même !

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: ;-)

              Posté par . Évalué à -6.

              On est tous mort de rire au moins une fois dans sa vie grâce à Coluche !

              Mais quand même je me demande à quel degrès il faut le prendre.

      • [^] # Re: ;-)

        Posté par . Évalué à 5.

        Je trouve que c'est beaucoup de moyen pour si peu de mort…

        Je suis d'accord. Le lobby de la route est très puissant, notamment les associations qui passent en prime time et nous sortent des mesures à la con déduites d'études faites au doigt mouillé.

        On nous casse les bonbons depuis des années avec les barres symboliques : j'ai connu l'objectif -8000 morts, l'objectif -4000… Je n'ai jamais compris pourquoi le chiffre était exprimé en nombres de morts et non en pourcentages du nombre de conducteurs. En fait si je sais pourquoi…

        3000 morts par an quand même

        Je faisais allusion à une réplique de Valls.

        • [^] # Re: ;-)

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je faisais allusion à une réplique de Valls.

          C'est quoi le rapport entre cette citation de Valls et le nombre de morts sur la route ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.