Journal Adobe aime les choix d'Apple

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
13
mai
2010
Adobe s'est lancé dans une petite campagne de publicité pour leur Flash Player©.

Le slogan de base est approximativement «Nous aimons les choix d'Apple. Mais nous n'aimons pas ceux qui imposent aux gens la façon de faire le web.»

Dans les grandes lignes, ils parlent du succès du PDF, du succès de Flash, avec quelques chiffres à l'appuis, et que Flash, c'est tellement bien pour exprimer sa créativité, qu'Apple s'est vraiment des moins que rien pour remettre en cause ce fait avéré.

Si on regarde plus en détail, ils disent qu'ils ont ouvert les spécifications de flash, mais que leur lecteur est toujours le plus utilisé. Ils expliquent cela par la créativité de leurs employés et l'innovation permanente (bon, si les spécifications sont ouvertes, ce n'est pas une bonne raison). La vraie raison, c'est que Flash est en train de se faire rattraper et dépasser technologiquement dans le domaine du web, et que peu de monde a envie de travailler pour un truc bientôt obsolète.

Une phrase est assez amusante : «Openness is at Adobe's core.» (l'ouverture est au cœur d'Adobe). Ils ont ouvert les spécifications du PDF avec succès, ouvert les spécifications de flash, et c'est parti, ils sont une entreprise qui est fondée sur l'ouverture.

Ce serait beau si le seul moyen de faire du Flash ne passerait pas par un logiciel privateur qui a tout ce qu'il y a de plus fermé. Bon, ça casserait un peu le beau discours. Au passage, ça doit être le prix de l'ouverture vers l'étranger, ce logiciel est vendu près de deux fois plus cher en France par rapport aux USA.

Bref, Adobe veut utiliser leurs clients pour faire plier l'entreprise qui remet en question une technologie installée sur 98% des PC connectés avec Internet (ils auraient pu aussi dire 100% des macs vendus depuis 2003, flash est installé de base). Mais comme c'est Apple qui le fait, la seule bonne chose qu'à fait apple depuis pas mal de temps, ils sont un peu dans l'embarras, d'où cette campagne assez étrange.

Sinon, si vous avez envi de changer d'univers, les réactions des fan d'Apple qui font du flash avec leur version de CS5 fraîchement crackée sont pas mal. Ils sont face à un dilemme, soutenir la liberté d'expression et donc flash (formule lue sur une réaction de news), ou soutenir apple.

La compagne: http://www.adobe.com/choice/
La source avec la fameuse image: http://www.engadget.com/2010/05/13/adobe-targets-apple-in-ad(...)
Une news avec comme d'habitude, des réactions sympathiques (et aussi, attention aux yeux): http://www.macgeneration.com/news/voir/154581/flash-adobe-me(...)
  • # précision

    Posté par . Évalué à 8.

    Ce serait beau si le seul moyen de faire du Flash ne passerait pas par un logiciel privateur qui a tout ce qu'il y a de plus fermé.

    pas vraiment, il est tout à fait possible de faire du flash avec d'autres logiciels. D'ailleurs openoffice impress permet d'exporter des présentations en flash (bien entendu impossible de créer un jeu à partir de ça...).

    D'ailleurs Adobe le rappelle dans leur lettre : "There are no restrictions on the development of SWF authoring tools, and anyone can build their own SWF or FLV/F4V player."

    Donc en fait la formule "flashçapuecpaslibre" ne risque pas de changer, si les "acteurs du libre" ne décident pas de sortir un jour un créateur de contenu flash potable. En fait flash est déjà "libre" (même si je ne sais pas jusqu'à quel point Adobe a la main mise dessus, par rapport à ce qu'il en est du format pdf par exemple), et on aurait pu en dire autant du format pdf (pdfçapuecpaslibre) s'il n'existait pas xpdf et des outils libres pour créer des fichiers pdf.

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: précision

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Oui, il y a pas mal de petits outils permettant de créer des fichiers au format flash. Même apple en a un avec leur logiciel Keynote. Mais c'est très très limité.

      C'est comme si on partait d'une fonctionnalité d'exportation en html d'un logiciel de photothèque, pour dire que c'est un logiciel qui fait du html.

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: précision

        Posté par . Évalué à 1.

        Paraît qu'il y a encore des traitements de texte qui exportent en HTML.

        Je croyais que ça avait disparu tellement la qualité résultante est pourrie, mais on dirait que non...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: précision

      Posté par . Évalué à 2.

      cette phrase "There are no restrictions on the development of SWF authoring tools, and anyone can build their own SWF or FLV/F4V player." est un pur mensonge

      si tu fais le moindre produit un tant soit peu évolué, tu te prendras deux mails à peu près en même temps, l'un te proposant de racheter ta boite/ton projet et l'autre t'annonçant que tu as violé divers brevets
      • [^] # Re: précision

        Posté par . Évalué à 2.

        tu connais des précédents à ça ? (avec Adobe bien entendu)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: précision

          Posté par . Évalué à 1.

          oh, tu devrais gratter du coté de PDF plutot que Flash. certains se sont même fait arreter pour ça.
          • [^] # Re: précision

            Posté par . Évalué à 3.

            tu piques ma curiosité là, arrête le teasing, tu parles de quoi par exemple ?

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ce serait beau si le seul moyen de faire du Flash ne passerait pas par un logiciel privateur qui a tout ce qu'il y a de plus fermé./

    Tant que le format est ouvert, c'est le problème du libre si il n'est pas capable de créer un logiciel qui sache écrire (et lire) le format.
    Trop facile d'accuser Adobe... Bizarre j'entends toujours "libérez les specs, le libre s'occupe du reste", Adobe a libéré les specs, et maintenant c'est "libérez les logiciels, les specs c'est pas assez on veut tout". Ca casse beaucoup les arguments du libre comme quoi il suffit de libérer les specs et après le libre c'est génial...

    Mais comme c'est Apple qui le fait, la seule bonne chose qu'à fait apple depuis pas mal de temps,

    Désolé, mis je trouvement plutôt absolument dégueulasse qu'une entreprise empêche une autre d'installer un logiciel sur sa plate-forme.
    Que ce soit pour empêcher un "méchant" de dominer le monde (ah ah ah... Format ouvert, donc Apple pourrait très bien implémenter son Flash) n'est pas une raison suffisante pour faire ce genre de saloperie (surtout qu'Adobe avait très bien fait les choses, en créant un convertisseur format Flash vers du code pour iPhone, donc standard, mais non, il faut que ce soit "natif C++" maintenant... Dégueulasse, c'est tout).
    • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

      Posté par . Évalué à 4.

      En même temps, si des gens comme microsoft ou apple n'ont pas non plus cherché à faire leurs propres outils d'authoring flash, c'est que la techno n'est pas vraiment intéressante.

      Le libre à côté, il en a déjà fait des outils qui créent du flash.
      • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        >> c'est que la techno n'est pas vraiment intéressante.

        . Ce n'est en aucun cas une question de techno, mais uniquement une question de domination, de business et de positionnement sur le marché.

        Les décisions prises par Adobe, MS, Apple sont uniquement prises par rapport à des intérêts commerciaux.
    • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

      Posté par . Évalué à 10.

      Et oui, là c'est Flash, donc tout le monde espère que les 2 géants dominants vont se modérer entre eux:

      - Moins de Flash sur internet
      - Plus de respect des standards et ouverture chez Apple (genre qu'on arrête de nous prendre le choux avec "comment faire un rendu bien pour l'iPhone qui marchera que avec l'iPhone de ton site!")

      Je me demande aussi si les réactions auraient été les mêmes avec des acteurs différents?
      Supposons que je sais pas moi, un truc basé sur XUL remplace Flash sur le marché.
      C'est libre, c'est beau, la petite larme à l'oeil, nous avons un standard ouvert et des logiciels libres pour le lire sur 99% des machines de la planète (qui servent à surfer).
      Et là c'est le drame: Apple décide que non, c'est pas beau, il en veut pas.

      Aura-t-on les mêmes cris de joie sur le "Moi j'aime pas XUL! Grâce à Apple, on va s'en débarrasser!"

      Et où sont les arguments techniques et la régulation du marché dans tout ça?
      Comment dire d'un côté "Il faut une meilleure prise en compte de la concurrence, ça bénéficiera automatiquement à Linux!" d'un côté, et de l'autre se réjouir que chez Apple, on impose le non-Flash, tout comme nombre de constructeurs imposent du MS?

      Le grand principe du Libre, c'est le Choix! Et le respect de ce Choix, c'est de laisser les utilisateurs qui le veulent utiliser Flash sur leurs produits Apple.
    • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      >> "libérez les logiciels, les specs c'est pas assez on veut tout".

      Champomy d'abord !
    • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je n'ai pas parlé de la position d'Apple, parce qu'ici, quasiment tout le monde est d'accord sur le cas d'Apple. Mais c'est vrai qu'il fallait le préciser, Apple fait quelque chose de bien, mais pas avec les bons moyens.

      Mais ça ne fait que rajouter un truc inacceptable de plus pour leur boutique. À cotés de l'interdiction de l'open source, l'obligation de montrer tout le code source à apple (dans le libre, on s'en fiche, dans le milieu du propriétaire, ça gêne), l'interdiction du téléchargement de contenu sur internet par les applications, l'interdiction d'applications qui dupliquent de près ou de loin les fonctionnalités de base, les 30% de commission sur les ventes, le coût du contrat, l'obligation d'avoir un mac récent pour développer, l'impossibilité de savoir à l'avance si une application va être accepté ou refusée, les applications des amis du patron acceptées alors qu'elles ne correspondent pas à la charte (application PlayBoy alors que toute les autres applications de charme ont été supprimées du jour au lendemain), etc… Alors l'obligation de faire directement de l'objective-C et de ne pas utiliser Flash ou Mono, ça passe presque inaperçu.

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

        Posté par . Évalué à 1.

        Il n'y a pas d'interdiction pour les applis opensource sur l'iphone, premier lien trouvé avec une recherche opensource iphone sur google: [http://opensourceiphonesoftware.com/].
        Apple ne demande pas de voir ton code.
        Pas de téléchargement à partir de l’application, genre des niveaux supplémentaires pour un jeu? [http://developer.apple.com/technologies/iphone/sdk/inapppurc(...)]
        Mon macbook a 3ans et je n'ai pas de problème avec xcode, et n'importe quel mac intel (2006) permet de compiler des applis pour l'iphone. Je sais 4ans ce n'est pas pas vieux, mais ça ne date pas d’hier non plus.

        Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pour l'open source, cela a changé, mais une recherche sur google m'a fait tomber sur ce truc http://blogs.computerworld.com/15725/iphone_app_contract_sho(...) qui parle de l'interdiction d'utiliser des technologies open source.

          Il me semblait qu'Apple demandais de voir le code, mais effectivement, je me trompe.

          Les téléchargements à partir des applications sont très très surveillées, d'où la mise en place de l'API. Un émulateur de vieux jeux vidéos s'est fait refuser parce qu'il permettait de télécharger des jeux, sans passer par la case Apple Store.

          Tu le dis toi même, «n'importe quel mac intel (2006) permet de compiler des applis pour l'iphone». Être obligé de changer sa machine qui a 5 ans pour compiler une application, ce n'est pas très sympathique.

          Envoyé depuis mon lapin.

          • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

            Posté par . Évalué à 3.

            Pour l'open source, cela a changé, mais une recherche sur google m'a fait tomber sur ce truc http://blogs.computerworld.com/15725/iphone_app_contract_sho(...) qui parle de l'interdiction d'utiliser des technologies open source.
            Il n’y a rien dans la licence d’Apple qui interdise d’utiliser de l’open source, l’article que tu pointes parle d’un article de l’EFF à propos de la licence du SDK de l’iPhone, et l’EFF joue son rôle en criant au drame et au scandale, et en exagérant un peu*, demander plus pour obtenir ce que l’on veut, essaye avec ton boss pour ta prochaine augmentation ;)
            (Au passage, sérieux, pointer sur un article d’un des ces parasites de l’industrie qui passent leur temps à pronostiquer ce qui va avoir du succès, et se plantent dans 99,99% des cas?)

            Les téléchargements à partir des applications sont très très surveillées, d'où la mise en place de l'API. Un émulateur de vieux jeux vidéos s'est fait refuser parce qu'il permettait de télécharger des jeux, sans passer par la case Apple Store.
            Abandonware:Un logiciel abandonné ou abandogiciel ou, plus couramment un abandonware (par anglicisme), est un logiciel (le plus souvent un jeu vidéo, mais il peut aussi s'agir d'un utilitaire[1],[2],[3],[4],[5]) considéré comme abandonné sous prétexte qu'il n'est plus supporté ni exploité commercialement par son éditeur ou ayant droit, si bien que certains utilisateurs prennent des libertés par rapport à la législation sur la propriété intellectuelle pour l'utiliser, le reproduire et le partager gratuitement bien qu'il soit encore protégé[6]. La notion d'abandonware n'a pas de base légale (tant que l'éditeur n'a pas libéré les droits ou fait faillite), mais peut se défendre devant un tribunal comme un droit coutumier du fait de l'obsolescence rapide d'un jeu.
            [http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_abandonn%C3%A9]
            Si un éditeur décide de porter plainte, il le fera contre le petit gars qui a porté l'émulateur sur iPhone, ou contre apple?

            Tu le dis toi même, «n'importe quel mac intel (2006) permet de compiler des applis pour l'iphone». Être obligé de changer sa machine qui a 5 ans pour compiler une application, ce n'est pas très sympathique.
            Soleil vert est fait à base de macs de plus de 5ans.
            Plus serieusement:
            Comme nous le faisons régulièrement, nous avons étudié les statistiques du site. Ils confirment le net déclin des Mac Power PC parmi nos lecteurs.
            Aujourd'hui ces machines ne représentent plus que 27,74% du parc de Mac visitant notre site, contre 72,26% pour les machines Intel.

            [http://www.macbidouille.com/news/2008/07/16/les-mac-power-pc(...)]
            L’article date de 2008, et le site en question est représentatif du public susceptible de s'intéresser au dev d'applis pour iphone, me think.

            *[http://www.youtube.com/watch?v=kHmvkRoEowc]

            Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Il me semblait qu'Apple demandais de voir le code, mais effectivement, je me trompe.

            Donc on peut proposer des applications avec des énormes backdoors… j'aurais penser qu'ils essayaient de sécuriser au maximum leur plate-forme.
    • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

      Posté par . Évalué à 3.

      Il y a des compilos opensource pour l’AS, tu as mtasc pour l'AS2 et haxe, qui permet de générer de l'AS3, en plus pour l'as3 adobe livre le compiler de flex en plus ou moins opensource(il me semble), après pour ce qui est des IDE, on parle d'opensource, l'endroit ou les gens ce disputent pour savoir qui de vim ou d’emacs est le meilleur IDE, donc faut pas trop en demander.

      Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

      Posté par . Évalué à 7.

      Tant que le format est ouvert, c'est le problème du libre si il n'est pas capable de créer un logiciel qui sache écrire (et lire) le format.
      Trop facile d'accuser Adobe... Bizarre j'entends toujours "libérez les specs, le libre s'occupe du reste", Adobe a libéré les specs, et maintenant c'est "libérez les logiciels, les specs c'est pas assez on veut tout". Ca casse beaucoup les arguments du libre comme quoi il suffit de libérer les specs et après le libre c'est génial...


      Ça me fait toujours marrer cette soit-disant "ouverture" d'Adobe ...
      Adobe a passé 10 ans à lacher les specs des années à la bourre, avec une interdiction totale de faire un client Flash, et d'un coup, depuis moins d'un an qu'ils ont "libéré" les specs (plus de restrictions) du format Flash seulement, et pas du format vidéo associé ni du protocole RTMP, ils se disent une entreprise "ouverte". Et ils continuent à poursuivre les gens qui veulent reverse-engineerer les protocoles non ouverts.

      Bref, je n'appelle pas ça être "ouvert" : Adobe (Macromedia, à l'époque) a toujours fait chier les libristes sur leurs implémentations, il y a toujours eu des menaces plus ou moins déguisées, bref, je ne partage pas du tout ta vision d'un format ouvert et "z'avez pu qu'à".

      Désolé, mis je trouvement plutôt absolument dégueulasse qu'une entreprise empêche une autre d'installer un logiciel sur sa plate-forme.

      Ce qu'a exactement fait Adobe pendant toutes ces années avant mi-2009. Bref, ils n'ont aucune leçon à donner.
      • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        et pas du format vidéo associé

        Le format associé est MPEG-4 part 1 (MP4) + MPEG-4 part 3 (AAC) + MPEG-4 part 10 (AVC). Tout est diffusé.
        Faut arrêter de mentir sur la partie, vidéo, depuis qu'ils sont passé au standards, ce n'est plus une attaque valide!

        ni du protocole RTMP

        Ca OK, font pas de l'open partout en effet, ça craint. Mais c'est un truc bien spécifique, il faudrait déjà s'occuper du 99% ouvert avant de râler sur le 1% manquant...

        ils se disent une entreprise "ouverte". Et ils continuent à poursuivre les gens qui veulent reverse-engineerer les protocoles non ouverts.

        Source?
        Blue5 a l'air d'être toujours la, et open-source...
        • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

          Posté par . Évalué à 2.

          Le format associé est MPEG-4 part 1 (MP4) + MPEG-4 part 3 (AAC) + MPEG-4 part 10 (AVC). Tout est diffusé.

          Il n'y a pas vraiment de "format associé", juste des formats "supportés" ; Flash peut lire du H264/AAC, oui, mais il me semble (je n'ai pas retrouvé de source) que le format "par défaut" est bien le VP6 ou autre connerie proprio.

          Faut arrêter de mentir sur la partie, vidéo, depuis qu'ils sont passé au standards, ce n'est plus une attaque valide!

          Doucement, je fais partie des "supporters" de H264, ce n'était pas une attaque dessus mais bien sur VP6.

          Ca OK, font pas de l'open partout en effet, ça craint. Mais c'est un truc bien spécifique, il faudrait déjà s'occuper du 99% ouvert avant de râler sur le 1% manquant...

          Arrête ton char, RTMP c'est une très grosse partie de leur marché, même si le code source ne doit pas être très gros. Il savent que c'est une partie très stratégique, et c'est justement pour ça qu'ils ne le libère pas (en plus que c'est la partie qui "protège" le contenu).

          Source?
          Blue5 a l'air d'être toujours la, et open-source...


          Je parlais surtout du client côté client : rtmpdump ... C'est ça avec Adobe : si vous créez du contenu, allez-y, développez du libre. Par contre si vous voulez faire un client, pas possible : on veut contrôler entièrement la plateforme client. Ça ne te rappelle rien ? Ah si, la politique du lecteur Flash avant l'"ouverture" du format.

          Faut arrêter de les prendre pour des bisounours, quand ils réclament un "marché ouvert" (marché ?!?!) ils veulent juste qu'on ne les empêche pas d'enfermer leurs utilisateurs. Ils ont le contrôle de 98% des plateformes desktop et ne veulent surtout pas le lâcher. Là ils sont obligé de lâcher du lest parce qu'Apple est en train de leur tailler un short (et d'autres les suivent) mais c'est bien la seule raison qui les fait "s'ouvrir". Sinon, selon moi, cette boîte n'a aucune envie à l'ouverture.

          Bon, en disant ça, je me rends compte d'une certaine contradiction avec le PDF par exemple. Mais je pense que les gens autour de Flash chez Adobe sont les anciens de Macromedia ; et que PDF date d'une autre époque, avec des gens qui ont une mentalité différente.

          PS: La poursuite de l'année dernière contre rtmpdump :
          http://www.chillingeffects.org/anticircumvention/notice.cgi?(...)
          • [^] # Re: Non, ce n'est pas correct du tout de la part d'Apple

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            mais il me semble (je n'ai pas retrouvé de source) que le format "par défaut" est bien le VP6 ou autre connerie proprio.

            Adobe a laissé tombé depuis un moment tout support de VP6, ça fait un petit moment qu'ils sont en full-MP4/H.264/AAC. (il y a eu une phase FLV/VP6/MP3, puis FLV/H.264/MP3, mais maintenant c'est bien tout standard, ils avaient pas le choix d'alleurs l'industrie partait dans cette direction)

            PS: La poursuite de l'année dernière contre rtmpdump :

            OK pour cette partie, je peux rien dire.

            Là ils sont obligé de lâcher du lest parce qu'Apple est en train de leur tailler un short (et d'autres les suivent) mais c'est bien la seule raison qui les fait "s'ouvrir". Sinon, selon moi, cette boîte n'a aucune envie à l'ouverture.

            Je n'ai pas dit le contraire. Ils sont allés sur H.264 uniquement parce qu'ils savaient que sinon c'était le mur.

            Non, je te rassure, je sais bien qu'ils ne sont pas bisounours, mais je réagissais surtout sur qu'on dit que ce n'est pas ouvert : Flash et la vidéo sont ouverts maintenant, même si ils l'ont fait par obligation, ce n'est plus une excuse pour ne pas avoir de lecteur Flash libre, si il n'y a pas de lecteur Flash libre c'est un problème du lire, plus d'Adobe.
  • # Apple et le flash

    Posté par . Évalué à 10.

    Le refus d'Apple du flash n'a pas grand chose à voir avec l'ouverture. Ce n'est qu'un prétexte. Apple veut juste contrôler à 100% sa plateforme. Aujourd'hui le seul moyen d'installer une appli sur un iPhone c'est de passer par leur boutique. Flash c'est un peu une plateforme sur la plateforme. Une fois Flash installé, plus besoin d'obtenir l'agrément de sa seigneurerie Jobs pour sortir une appli pour iPhone. Plus besoin de payer la dîme à sa sainteté si on fait une appli payante. Non, on peut proposer son appli directement sur son propre site, sans intermédiaire. En somme tout ce qu'Apple ne veut pas.
    • [^] # Re: Apple et le flash

      Posté par . Évalué à 4.

      Genre Flash c'est le sauveur de l'environnement carcéral qu'est l'iPhone.
      Il n'a jamais été question d'accepter le plugin Flash, mais de permettre d'écrire des applications iPhone à l'aide de l'environnement Flash donc tu passes toujours par la case App Store. Donc hors sujet.

      Le succès d'Apple repose sur sa capacité à proposer un environnement cohérent et ergonomique. Si le terme interface nazi entrait dans le dictionnaire, ce serait la photo de Steve Jobs qui l'illustrerait.
      Le problème de Flash/iPhone, c'est que les applications générées n'utilisent pas les contrôles natifs, pis encore, ça ne respecte aucunement les guidelines d'interface Apple. Dans la logique Apple, ouvrir la porte à Flash/iPhone, c'est ouvrir la porte aux applications à l'interface brouillonne, c'est probablement le point le plus important pour eux.
      Le truc chiant, c'est que l'éviction de Flash/iPhone fait des dommages collatéraux comme MonoTouch, Unity, etc ... qui ont fait l'effort de s'adapter à l'expérience utilisateur iPhone contrairement à la merde Adobe.

      C'est vite oublié que Flash sapusaipalibre, que les specs Flash sont "ouvertes" sauf qu'il est interdit de les reproduire, de les partager, faut impérativement les récupérer chez Adobe (jusqu'au jour où Adobe décidera de ne plus les fournir), que Flash rends plus difficile l'accessibilité sur le web, que Flash repose sur pleins de technologies propriétaires pour le multimédia, etc ...
      Mais bon, si on se fout d'avoir un web ouvert et interopérable, je suppose qu'on se fout également de l'accessibilité.


      Vous voulez faire des applications web pour l'iPhone ===> HTML5, c'est ouvert, interopérable (exception faite de l'utilisation de H.264), pas besoin de la bouze Flash. Et contrairement à Flash, pas besoin d'outils propriomerdiques.

      l'iPhone c'est la prison, mais Flash c'est le balai dans le fondement.
      • [^] # Re: Apple et le flash

        Posté par . Évalué à 4.

        l'iPhone c'est la prison, mais Flash c'est le balai dans le fondement.

        Il faut bien justifier la vente de l'iZob 2$95 sur l'apple se tord. Notez, je ne sais pas si cela existe, mais avec 200 000 applications cela pourrait.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Apple et le flash

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est pas les coussins péteurs et les applis axel-compliant (comprendre avec pleins de photos de b00bs) qui manquent sur l'appStore.
      • [^] # Re: Apple et le flash

        Posté par . Évalué à 3.

        Je pense que unity va passer entre les mailles du filet, c'est utiliser pour faire des jeux, et la les regles pour l'ihm, osef, et le but c'etait vraiment de pourir la vie d'adobe.

        Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: Apple et le flash

          Posté par . Évalué à 2.

          au fait, il y a moyen de faire tourner cette me**** d'unity sous Linux, ou alors c'est vraiment encore moins accessible qu'un binaire windows avec wine ?

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.