Journal Je vais au cinéma quand je suis aux États-Unis

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
19
30
juil.
2011

Sommaire

Bonjour à la populace mouleuse, ici aux states il est encore trolldi, donc j'en profite pour faire ce que vous aimez le plus… Un nourjal sur le cinéma !

J'ai été à la Comic-Con, j'ai vu des avant-premières, je reviens du cinoche ce soir, j'ai donc plein de choses à raconter, et puisqu'on aime tous le cinéma j'en fais profiter, ouaiiiis !

La Comic Convention

Pour commencer, la San Diego Comic Convention International est la grand-messe aux États-Unis concernant les productions ricaines : les comics, mais aussi les séries télés, les flims, des jeux vidéo également, et au final on a aussi des mangas et des jeux vidéo pas que des states. Ça se passait à San Diego, oh je ne m'en serais pas douté.

Je vais découper les informations que j'ai vues par jour.

Comic-Con, Jeudi 21 juillet

Sony Pictures Entertainment nous a montré deux longs métrages animés, avec lunettes 3D à l'appui, en cours de production. Tout d'abord, The Pirates ! Band of Misfits, est développé par le créateur de Wallace et Gromit et de Chicken Run, donc de l'humour anglais, des animations en pâte à modeler, et les petits comme les grands apprécieront. C'est l'histoire d'un capitaine pirate qui aimerait bien être le Pirate de l'Année, et non pas un de ses éternels rivaux (dont j'ai oublié les noms), il décide donc de se monter un équipage et de faire de hauts méfaits d'armes. Les passages qu'on nous a autorisés à voir nous montrent un abordage de… navire de lépreux, un autre navire de naturiste, et même de vaisseau fantôme. Pour compléter le tableau, la reine d'Angleterre a gravé sur son mobilier des inscriptions du genre « Mort aux pirates », ce qui n'augure rien de bon pour le pauvre capitaine. La 3D ne sert à rien dans ce flim, mais il aura du succès.

On nous a aussi montré une histoire à base de Père Noël… Arthur Christmas. Le Père Noël possède une base militaire au top de la technologie avec une armée (au sens propre) de lutins à son service, un fils Steve Noël (toute ressemblance avec un bienfaiteur à la pomme est purement fortuite), un Grand-Père Noël, il y a un nerd de Noël nommé Arthur qui squatte la piaule des Noël et… c'est une histoire de livraison de cadeaux de Noël, rien de spécial quoi. Les enfants pourraient aimer, car il y a quand même de l'humour, c'est sympa à regarder, mais c'est tout. Ah oui, la 3D sert à rien, comme d'habitude.

FilmDistrict Studio a ensuite montré deux productions, heureusement pas en 3D. Don't be afraid of the dark, par le réalisateur Guillaume Del Toro qui a l'habitude de faire des films vraiment effrayant. Là c'est un manoir où un couple et leur fille se rendent, bien évidemment le manoir est hanté, et par des créatures sorte de singe à peau de chauve-souris. Amateurs de frisson, vous en aurez pour votre argent.

L'autre film était Drive, une histoire de conducteur de rallye italien qui se retrouve dans le besoin, il a donc l'idée vachement originale de se retrouver impliqué dans un braquage, de là le début des ennuis avec les forces de l'ordre. Scénario franchement pas original, le jeu d'acteur est pas mal dans le peu qu'on ait vu, ça ne m'a pas trop convaincu.

Un petit studio de rien du tout pour continuer… la 20th Century Fox a montré plusieurs films, je vais devoir faire de tête puisqu'ils n'avaient rien annoncé au programme de la comic-con et que c'était la semaine passée. Ce que j'ai pas aimé, c'était que pour presque toutes les productions montrées, il fallait en fait venir à la présentation en étant déjà au courant de tout ce que va sortir Fox dans les 365 jours à venir, et j'étais venu en touriste…

Bon, je vais faire rapide, ils ont montré Prometheus, In Time et Rise of the Planet of the Apes (du moins je l'ai compris bien après la présentation, quand j'ai pu voir une bande-annonce du film). Ça a bien plus parlé de making of que ça n'a montré d'extrait et parlé de scénario, en tout cas ça m'a donné de ne voir aucun des films en question.

J'ai ensuite assisté à une discussion sur la traduction de mangas aux États-Unis. Notamment que par rapport à la France c'est le jour et la nuit. Quelques exemples : des mangas avec de l'inceste, c'est publié en France sans aucun problème, alors qu'aux États-Unis ça choquerait l'audience. Ou encore, Jésus et Bouddhha était décrit comme intraduisible en anglais par les traducteurs et éditeurs présents au panel, pourtant si vous suivez le lien on voit que ledit manga était édité en France depuis longtemps. Bon, ils ont aussi révélé qu'ils voulaient attirer la clientèle des comics sur les mangas, et ont donc eu recours à la méthode de traduction suivante : un scénariste de comics ne tient pas compte du texte japonais, et écrit dans les bulles ce qu'il aurait fait dire aux personnages s'il avait été le créateur. Ça ou alors la première traduction d'un manga étant fait de façon massacrée, tous les mangas ont une réédition avec une traduction améliorée… J'aime bien le système de parution en France, moi.

Après la Comic-Con, je vais voir en avant-première Captain America : the First Avenger. Avec des lunettes 3D bien sûr, rou rou. Un film sur un freluquet ricain qui, au temps de la 2nde guerre mondiale, se fait injecter un produit bleu dans le corps pour devenir un super beau gosse musclé, et sa caractéristique de super héros est d'avoir un bouclier qui résiste à tout. Il a donc pouvoir libérer l'Europe du joug de… de… de machin, j'ai oublié le nom. Pas Hitler, Allociné me souffle que c'est le fameux commandant allemand "Red Skull" (vachement allemand comme nom).

Le film était agréable, de l'action bien réalisée, pas trop de diplomatie/parlotte/bouche-trou, un bon film de super-héros qui revisite la "culture américaine" pendant la guerre mondiale, personnellement j'ai bien aimé, ça faisait un moment que les films de super-héros étaient ratés. Par contre, la 3D ne sert à rien pour ce film.

Au fait, "The First Avenger", ça vient du fait que l'année prochaine, nous verrons débarquer sur nos écrans un film adapté de The Avengers, une sorte de club de super-héros Marvel pour combattre une choucroute de super-méchants.

Comic-Con, vendredi 21 juillet

De ce que j'ai retenu ce jour-là, ça commence par Adult Swim, qui est la "face cachée" de Cartoon Network, et comme son nom l'indique, c'est plutôt du contenu pour adulte… Non non, il n'y a pas de pr0n, il y a du contenu un peu trash, et qui piétine allègrement les valeurs morales.

Children's Hospital est une parodie de série télé sur la vie dans un hôpital. Quoi, vous voulez que j'en dise plus ? Et bien, on nous en a montré un épisode, épisode assez court puisque l'objectif sur Adult Swim est qu'un épisode ne puisse pas être entrecoupé de pubs, donc ça a duré 10 minutes. Personnellement je n'ai pas beaucoup ri, je devais être trop fatigué pour comprendre certaines blagues en anglais.

NTSF:SD:SUV:: est une série télé sur une force spéciale antiterroriste à San Diego, là aussi complètement parodique. L'épisode affiché était un peu trash, notamment une lutte inégale entre un homme armé d'un coupe-bordure face à un homme armé d'un souffle-herbe, et qui fut remporté par le second. J'ai beaucoup apprécié, et j'espère que ça arrivera en France.

J'ai assisté en fin de journée à une diffusion en avant première de Batman : Year One. Plus exactement, l'adaptation en long-métrage animé dudit comic qui parle des origines de Batman. C'est joli, on a de l'action, de l'histoire à rebondissement, bref on a du Batman. Le dessin animé mélange différents styles graphiques : le dessin "classique" des Batman, de la 3D en cell-shading pour les carambolages en voiture, et des fonds réalisés avec de la peinture (aquarelle ?). J'ai beaucoup aimé.

Comic-Con, samedi 23 juillet

La seule chose dont je peux vraiment parler, c'est que j'ai vu Sucker Punch. À l'image de 300, le scénario est tiré par les cheveux et n'est qu'un prétexte pour avoir de l'action démesurée en masse. Sauf que contrairement à 300, ce ne sont pas des beaux mecs en capes et maillot de cuir qui combattent, mais de belles nanas en tenue très légères. Legendary Picture sait faire des films avec de l'action et des effets spéciaux géniaux, mais pour les histoires on repassera. En attendant l'action était chouette à voir.

Le reste ne concernait pas directement le cinéma, ou alors j'étais trop crevé pour comprendre, et c'est déjà assez long comme ça, il n'est déjà plus trolldi à l'heure où j'écris ça.

Comic-Con, dimanche 24 juillet

J'ai surtout testé des jeux vidéo, comme samedi, et j'ai dis que je n'en parlerai pas. On va donc faire un saut spatiotemporel à la suite des aventures cinématographiques.

Des flims à Los Angeles

La personne avec qui je voyage aux states m'annonce une avant-première au cinéma d'un film qui ne sera pas distribué dans les salles. C'est quoi ce bins ?

Tekken : Blood Vengeance

Ce film était en "avant-première" dans quelque chose comme 300 salles de cinéma aux states, il y avait aussi une avant-première à Paris et en Australie, sauf que mon avant-première à moi à Los Angeles avait quelque chose de spéciale : les producteurs de la série du jeu vidéo Tekken et du film étaient là ! D'ailleurs il y avait deux avant-premières, notre salle était à moitié vide (ou à moitié remplie), tandis que l'autre salle de cinéma à Los Angeles était pleine à craquer mais n'avait pas les réalisateurs du film. Ah ah !

Avant qu'on ne voie le film, il y avait une borne d'arcade, et on nous a fait une démonstration de Tekken Tag Tournament 2, dont on voyait l'action sur l'écran géant du cinéma. C'est d'ailleurs la première fois que je voyais un écran aussi grand, c'était gigantesque, et les personnes qui jouaient était très habiles, donc l'action était magnifique à voir.

Je ne me souviens plus exactement des personnalités présentes, et à vrai dire c'est juste une façon d'enrichir l'avant-première, on s'en fout donc, n'est-ce pas ?

On a eu le temps de voir une pub : le film qu'on s'apprête à voir ne sera pas publié en cinéma. À la place il sortira directement en DVD en fin d'année, ainsi qu'une offre "Hybride" où sur un même blu-ray on aura le film, le jeu Tekken Hybrid sur ps3, et une démo de Tekken Tag Tournament 2 sur ps3.

Bref, assez parlé de détails, le film ! Déjà c'est un film avec des personnages animés en 3D, plutôt qu'avec de vrais acteurs. Très bonne idée, car les acteurs dans une adaptation en film d'un jeu vidéo, ça fait moche. Par contre, le film était à voir avec des lunettes 3D, et là la 3D ça n'apporte rien. Franchement, ça sert à quoi de faire un film en 3D si ça n'apporte rien et que ce ne sera même pas disponible en salle ?

Le scénario, qui est bien évidemment un prétexte pour que des personnages de la série se tapent dessus, est cependant bien réalisé. Celui qui a conçu le scénario a aussi travaillé pour l'anime Cowboy Bebop, et il a fait du bon travail.

Et bien sûr, ce qu'on attend d'un jeu de combat, c'est que l'adaptation en film ait aussi du combat. De ce côté-là, c'est un pur régal. La fin part un peu en n'importe quoi, mais les combats sont bien placés, avec une escalade à l'action bien gérée.

À la fin du film, on a eu une discussion entre le producteur du jeu et le scénariste du film. On y apprend des anecdotes, notamment qu'une des protagonistes importantes du film, Alisa Bosconovitch, avait été créée dans le jeu vidéo à la va-vite par le réalisateur parce qu'il restait une place à combler pour Tekken 6. « Alors, c'est un androïde femelle, elle peut se désarticuler et faire exploser sa tête, elle ressemble à ça et s'habille comme ça, voilà, terminé. » Les deux têtes d'affiche du film sont elle et Ling Xiaou, deux personnages féminins choisies exprès pour garder les combats masculins brutaux pour la fin du film (attention : un cliché sur les femmes se battant comme des larves s'est introduit dans ce paragraphe, veuillez saisir la HALDE dans les plus brefs délais).

J'ai beaucoup aimé Tekken Blood Vengeance, surtout parce que je m'attendais à une daube habituelle. Cependant, c'était un bon film, et même si je ne connaissais rien de l'univers de Tekken (jamais joué) j'ai pu apprécier le film. Je pense qu'entre potes le soir, après avoir joué au jeu, ça fera plaisir, puisque certaines parties du film ne peuvent pas être réalisées dans les jeux vidéo Tekken (notamment les combats à trois… Oups, j'en ai trop dit).

Cowboys & Aliens

Il est trolldi, je ressors du cinéma, et je fais une remarque sur le fait qu'il est trolldi pour commencer un journal sur le cinéma. Maintenant il est minuit 20, c'est-à-dire en France 9h20 du matin le samedi, mais puisque je suis lancé, on va bientôt en finir.

Un homme se réveille en plein Far West. Il a oublié qui il était, par contre il a un joli bracelet autour de son poignet gauche. Après quelques histoires avec le patelin typique de « l'Ouest », des vaisseaux aliens commencent à tirer un peu partout sur le pauvre village et choppent des villageois au hasard, et puis le héros qui était emprisonné dans une diligence se libère et utilise son bracelet top cool pour envoyer des décharges sur un vaisseau alien. Les villageois décident donc, gentil monsieur inclu, de partir à la recherche des aliens, parce que c'est pas gentil de kidnapper les gens comme ça. C'est pour ça que l'homme amnésique était dans le passé un bandit redoutable qui avait mangé des bébé phoques juste pour avoir de l'or.

Le scénario est bof, il étale quelques valeurs comme « Indiens, vils coyotes, gentils villageois, on est tous égaux pour foutre la raclée aux méchants », « l'abus de drogue sur le scénariste fait ressusciter des femmes mourantes qui étaient jetées dans un feu » ou encore « que tu sois un humain ou une créature à quatre bras, tu es avide d'or ». L'action en elle-même est correcte, c'est distrayant, mais l'histoire a de sacrées incohérences, je pressens que ce film sera commenté par un odieux connard car il a sa place.

Ah oui, à la fin du film, on voit une boutique du Far West qui vend du Hardware.

Bref, c'est un blocbuster : un flim à ne pas voir.

Pour la suite

Incroyable, j'ai étalé ma vie privée, les bots de Google vont savoir que je suis aux États-Unis !

Et je pense que j'aurai d'autres expérience cinématographiques tant que je serai là, surtout de flims qui débarqueront en France dans quelques mois.

Il est minuit 42, je relis ce nourjal et je poste. Roh mince, du coup il n'est plus minuit 42, c'est pas élégant ça…

  • # Whedon!

    Posté par . Évalué à  4 .

    À noter que c'est Joss Whedon qui réalise et scénarise "The Avengers". Le film tombe en plein dans sa thématique préférée: la construction d'une famille (celle qu'on choisit, pas la biologique) à partir d'éléments disparates. J'attends avec impatience de voir le résultat - en espérant que travailler avec autant d'acteurs aussi connus ne mette pas trop d'obstacles sur son chemin.

    Quand à "Sucker Punch" de Snyder, je m'attendais à quelque chose de réellement over the top et j'ai été un peu déçu. Certaines scènes sont très bien filmées (notamment l'attaque du train!), mais je n'ai pas été emporté dans un délire de violence chorégraphiée comme je m'y attendais. C'est dommage, il ne manquait pas grand chose…

    • [^] # Re: Whedon!

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Pour Sucker Punch, moi j'ai pas été un peu mais carrément déçu, ce film est un prétexte à déballer des scènes d'action malheureusement déjà vues ailleurs. D'autant plus déçu que j'attends les films de Snyder avec à chaque fois une grande impatience.
      J'ai l'impression qu'il n'est bon qu'avec des films de commande/adaptations.

      Chippeur, arrête de chipper !

      • [^] # Re: Whedon!

        Posté par . Évalué à  1 .

        La scène du train est quand même une belle réussite! La chorégraphie est bien rythmée, les accélérés/ralentis incessants caricaturent les clichés des scènes d'actions "modernes", le jeu de miroir dans le métal des androïdes ouvre des enchaînements inattendus, le tout filmé en un long plan-séquence…

        Mais c'est vrai que pour un film qui contient à la fois des samouraïs mécaniques géants, des zombies nazis, un dragon, des androïdes tueurs et les coulisses d'un cabaret façon années 50, il est décevant qu'il ne donne au final que l'impression d'être un peu trop sage.

      • [^] # Re: Whedon!

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        J'ai rarement trouvé un film aussi mauvais que Sucker Punch, j'ai eu l'impression de passer une heure et demie devant Game One et MTV.

    • [^] # Re: Whedon!

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Ouais, ben à ce propos, c'est bien dommage que Firefly n'ait pas continué tiens!

      Prochainement, je vous proposerais peut-être un commentaire constructif.

      • [^] # Re: Whedon!

        Posté par . Évalué à  1 .

        Je voulais justement éviter de retourner le couteau dans la plaie…

        Heureusement il y a plein de bonnes nouvelles pour ceux qui aiment Whedon: outre "The Avengers", il y a aussi "Cabin in the Wood" qui va finalement voir le jour, ou plutôt l'obscurité des salles, alors qu'il était il y a peu encore enterré par la faillite de la MGM.

        Ajouter à cela les nombreux comics qu'il supervise et parfois écrit, ainsi qu'une rumeur sur la possibilité d'une éventuelle suite au "Dr Horrible Sing-Along Blog", il y a de quoi adoucir un peu la disparition de l'équipage du Serenity.

        Ce que j'aimerai surtout, c'est que les acteurs de Firefly trouvent enfin des rôles à leur mesure. Nathan Fillion a "Castle", mais Summer Glau et Morena Baccarin se sont retrouvées dans des productions pas très flatteuses. Et j'aimerais voir plus souvent Alan Tudyk, Jewel Staite, Gina Torres…

        Pour terminer sur du positif, Sarah Michelle Gellar revient bientôt avec "Ringer".

        • [^] # Re: Whedon!

          Posté par . Évalué à  4 .

          Pour terminer sur du positif, Sarah Michelle Gellar revient bientôt

          comment dire...

          • [^] # Re: Whedon!

            Posté par . Évalué à  1 .

            Quel est l’intérêt d'un tel commentaire?

            Je suis toujours surpris de l'empressement avec lequel les gens aiment à cracher leur venin à tout vent.

            Partager ce que l'on aime, cela permet à d'autres de faire des découvertes, et parfois de tisser des liens. Mais tourner en dérision ce que les autres aiment, qu'est-ce que cela t'apporte? C'est une vraie question: pour moi cette attitude est une énigme.

            • [^] # Re: Whedon!

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Je sais pas, c'est comme si j'écrivais : "Un point positif, Tiffany Amber Thiessen revient bientôt !"
              :)

              Chippeur, arrête de chipper !

  • # Sujet du commentaire

    Posté par . Évalué à  -1 .

    Incroyable, j'ai étalé ma vie privée, les bots de Google vont savoir que je suis aux États-Unis !

    Google le savait depuis que t'as cherche le billet le moins cher en ligne.

    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # Bouh

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Juste pour dire que Sucker Punch, j'ai beaucoup aimé.
    Faut dire que je savais pas du tout ce que j'allais voir et ça a été une agréable surprise.

    Le scénario m'a paru plutôt bien foutu au final, ils ont réussi à mettre un peu de profondeur et de choses derrière les scènes de pseudo-jeu-vidéo, de manière à ce que ça ne ressemble pas uniquement à du liant pour meubler entre deux clips.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.