Journal E maintenant, qui quitte la France?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
6
mai
2007
Depuis 1 mois, il y a des "si Sarko président, je quitte la France".
Bon, maintenant qu'on est sûr que Sarko sera président (contrairement à ce que disent la majorité des journalistes peu cultivés en la matière, il n'est pas encore président, seulement à partir du 16 Mai), allez, rigolons :

Je propose que les rédacteurs de journaux et de commentaires disant "je partirai" le redisent ici, et que dans 6 mois ils fassent le point, en écrivant un autre commentaire pour dire où ils en sont de leur démarche.

Perso, je reste, et je compte me battre pour que l'indépendance des médias, de la justice et du pouvoir reste (et je ne sais pas encore comment.)
  • # Français, dans la rue !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Perso, je reste, et je compte me battre pour que l'indépendance des médias, de la justice et du pouvoir reste

    Pareil. Je sens qu'on va avoir des occasions de sortir dans la rue.
    Partir, ce serait abandonner ceux pour qui j'ai voté PS.
  • # Moi je reste.

    Posté par . Évalué à 3.

    Parce que j'ai pas assez de fric pour me casser
    • [^] # Re: Moi je reste.

      Posté par . Évalué à 10.

      Et bien travaille plus pour gagner plus !
      • [^] # Re: Moi je reste.

        Posté par . Évalué à 10.

        Et tu viendra garder mes gosses le samedi et le dimanche.
        Envoies moi un message privé et on pourra s'arranger
        • [^] # Re: Moi je reste.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Merde... Sarko a tuer golum !
          • [^] # Re: Moi je reste.

            Posté par . Évalué à 5.

            En même temps, le sarko il va l'avoir son précieux maintenant ;-)
            (les guignols de l'info avaient fait un sketch sur Sarko en Golum, c'était pas mal du tout)
  • # Déjà parti depuis 2002...

    Posté par . Évalué à 1.

    ... et encore moins motivé pour rentrer :/

    "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

    • [^] # Re: Déjà parti depuis 2002...

      Posté par . Évalué à 3.

      Alors, avec 5 ans de recul, c'est comment ailleurs ?
      • [^] # Re: Déjà parti depuis 2002...

        Posté par . Évalué à 5.

        Bien, très très bien.

        Tu pourras trouver différents commentaires à ce sujet dans ma page perso sur DLFP, mais en résumé : je suis revenu à Barcelone depuis maintenant 3 ans, après des petites incartades en Scandinavie durant 18 mois.

        Je dis pas que l'expatriation est la solution, et je comprends tout à fait ceux qui considère un départ comme de la lâcheté. Et puis il y a ceux qui ne sont pas fait pour, ou qui ne le feront pas au bon endroit ou au bon moment. Mais il y a tellement à gagner à voir ailleurs ce qui se fait, en bien comme en mal. Tellement à apprendre, et à enseigner. Tellement à partager. Ca serait vraiment dommage de ne pas tenter le coup, au moins pour ne pas avoir de regrets.

        Pour moi en tout cas, ca a été comme un déclic (un deuxième déclic en fait, j'avais déjà vécu à l'étranger de 1985 à 1991). Je n'ai vraiment plus l'intention de rentrer en France. Je suis d'ailleurs en train de regarder du côté de la Suisse, ou de l'Italie. Quoique le Québec, ou le Brésil... Et puis l'Afrique, ca serait tellement bien aussi...

        "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

        • [^] # Re: Déjà parti depuis 2002...

          Posté par . Évalué à 3.

          Et notre fameux modèle social et nos fameux services publics, sont-ils si extraordinaire que ca par rapport aux autres pays ?
          (Pour avoir un peu comparer avec le Japon, nous sommes à l'ouest pour les services au public).
          • [^] # Re: Déjà parti depuis 2002...

            Posté par . Évalué à 6.

            Bah forcement le "service" public japonais est meilleur, mais le service dans le prive est bien meilleur aussi alors c'est pas a mettre sur le compte du service public ;-).

            Sinon, en France tu as la chance d'avoir:
            * l'ecole gratuite (au Japon tu casques des l'ecole maternelle)
            * les frais de maternite sont rembourses (ah ben oui, au Japon la grossesse n'etant pas une maladie c'est pas rembourse)
            * les allocations familliales
            (Apres les japonais se demandent pourquoi la France a un tel taux de natalite)
            ...et j'en oubllie surement.

            Enfin bref, le Japon c'est un pays que j'aime beaucoup et de qui la France a beaucoup a apprendre, mais tout n'est pas rose la-bas et la France a quand meme quelques atouts.
          • [^] # Re: Déjà parti depuis 2002...

            Posté par . Évalué à 1.

            Dur dur de faire mieux que le service public scandinave... Mais faut comprendre qu'ils paient souvent plus de 50% d'impots, gloups!

            Par contre, en comparaison avec l'Espagne, la France est un petit paradis, spécialement pour les jeunes. Le salaire minimum est de 600 euros ici. Le salaire moyen d'une personne de 29 ans est de 1000 euros. Il y a très très peu de logements en location, ce qui implique que de très nombreux jeunes trentenaires ont déjà un emprunt sur 30, 40 voire 50 ans pour pouvoir s'acheter un appartement.

            Dans les grandes villes (Madrid, Barcelone, et dans une moindre mesure, San Sebastian, Valence, Bilbao), la vie n'est pas tellement moins chère qu'en France (je ne compte pas Paris). Pour info, à Barcelone, un expresso coute entre 0,90 et 1,10, un sandwich-coca pour grignoter le midi coute 5 euros, un billet simple de metro coute 1,25, le billet mensuel dépasse les 44 euros.

            Pour ce qui est de la sécu, et la Santé en général, l'Espagne est loin derrière je trouve. Et il y a de grosses différences selon les Autonomies, qui ont en charge la gestion d'une partie de la Santé Publique.

            Question emploi, c'est pas gégène non plus. Le chômage atteint pas des sommets, mais ca reste relativement précaire. Beaucoup beaucoup de CDDs, et les CDIs sont révocables avec 15 jours de préavis. Bien quand t'as envie de te barrer de ta boite, un peu plus chiant quand tu te fais virer. Et puis c'est 40 heures hebdomadaires, sans RTT. La différence de jours de congés se rattrape un peu avec un plus grand nombre de jours fériés (définis au niveau national, régional et municipal).

            Après, y'a énormément de bons côtés non négligeables : le climat, l'ouverture d'esprit des gens, le football (attention, ca frise la religion ici, donc vaut mieux pas être anti-foot), la bouffe (tapas, pintxos, tortillas et tous leurs petits copains), le multiculturalisme, etc...

            "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

  • # Moi probablement...

    Posté par . Évalué à 1.

    Direction l'Ontario (Canada), même si ce départ était prévu depuis au moins deux ans. Je reprends des études dès l'acceptation de mon dossier. Disons que les événements politques récents ne font qu'accélerer les choses.

    Mes soutiens en revanche à ceux qui avaient envie de rester en France, mais pour qui il est désormais difficile de l'envisager à long terme.
  • # Un instant...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    ...j'ai cru lire qu'Enlightenment 17 était sorti.
  • # Peut-être moi...

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Je n'ai pas dis il y a un mois que je quitterais la France.

    Mais je comptais lancer une société de service.

    De plus un partenaire qui m'apporte les fonds est belge et il m'a gentiment invité chez lui.

    Donc peut-être que je vais finalement quitter la France, on va voir...

    Enfin, j'ai plus grand chose qui me retient ici, je reste pour voir comment se passent les législatives.

    Maintenant on va voir soit j'ai une chance de devenir député pour 2012 soit ce sera mon entreprise et je la monterais pas en France...

    D'une part pour les charges, je me suis rendu compte que j'ai droit a rien (ni rmi, ni chôme, ni cmu) et on me fait chier a me niquer 3heure par mois minimum a courir pour être sur les listes du chômage...
    (et radiation automatique, rendez vous la veille de la réception du courrier, etc)

    Sans aucun droit en face autant me barrer, je cotiserais a ma retraite en France et rachèterais sûrement des annuités.

    Enfin, ça va dépendre de pas mal de facteur...

    L'un d'entre eux sera ceci :
    http://www.01net.com/editorial/347979/peer-to-peer/un-rappor(...)
    Si ils arrêtent les conneries et les frais je réviserais ma position.

    Si ils arrêtent les conneries sur la LCEN, le flicage systématique, etc...

    Après on verra dans les actes.

    En tout cas si il obtient une majorité absolue au élections législatives, j'aurais pour moins cher a déménager que de rester encore en France...
  • # Yannick Noah \o/

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le préféré des français.... après Sarko ?

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # que l'independance reste ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Perso, je reste, et je compte me battre pour que l'indépendance des médias, de la justice et du pouvoir reste (et je ne sais pas encore comment.)

    Moi j'aurais plutot dit "me battre pour que l'indépendance des médias, de la justice et du pouvoir vienne".
  • # Moi

    Posté par . Évalué à 0.

    Le temps de tout organiser et de trouver un job à l'étranger ( dans un pays qui en vaille la peine )
    j'opterai pour la suède.
  • # Je rentre chez moi

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Pour ma part je retourne vers la terre de mes origines ...
    l'Ariège
  • # Moi je pars à Monaco...

    Posté par . Évalué à 1.

    ...en passant par Bruxelles...
  • # Je reste

    Posté par . Évalué à 1.

    Je reste pour me battre, et parce que dans 5 ans, le cauchemard est fini si tout va bien (ou plutot si tout va mal).
    • [^] # Re: Je reste

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Tu surestimes les français, dans ils voteront encore Sarko !
      • [^] # Re: Je reste

        Posté par . Évalué à 2.

        Berlusconi avait beau avoir les médias avec lui, il s'est fait viré quand même quand les gens ont vu le désastre une fois au pouvoir. Je me dis que ça sera sans doute pareil cette fois ci. Donc à moins de trucage des élections (mais j'y crois pas), je pense pas qu'il passe une deuxième fois. Là, il pourra plus dire qu'il est le candidat de la rupture.
        • [^] # Re: Je reste

          Posté par . Évalué à 7.

          Berlusconi avait déja été élu en 1994 et même s'il avait du quitter le pouvoir assez tôt, son bilan était déja très négatif d'autant qu'il avait déja des problèmes avec la justice (corruption, collusion avec la mafia, liberté de la presse). Donc quand les Italiens l'ont élu en 2001 pour un deuxième mandat, on ne peut pas dire qu'ils ont été très lucides...
  • # Et après ?

    Posté par . Évalué à 2.

    à ceux qui partent :

    après être partis, vous trouvez un super pays super cool sans Sarko :tout est cool... mais après ? il n'est pas exclu (ya des cons vieux fachos réac partout) qu'un Sarko soit mi sà la tête de ce beau pays d'accueil. Vous ferez quoi ? partir, encore ?

    Je conçoit très bien qu'on ai envie de partir. Mais partir "seulement à cause du Nain"... ça me paraît inapproprié.
    • [^] # Re: Et après ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Mais partir "seulement à cause du Nain"... ça me paraît inapproprié.

      Il suffit de partir aux Pays-Bas, pas de problème de Nain.
  • # Vous pouvez venir en Bretagne

    Posté par . Évalué à 1.

    http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/result(...)

    Et en il y a plein de boulot pour les ingénieurs en informatique :-)
  • # J'hésite

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Puisque je me sens visé, je répond.

    J'ai effectivement envi de partir pour les raisons évoqués dans mon journal.
    J'ai plusieurs problème qui s'y opposent.

    - C'est un peu ma vie, mais ma grand mère me fait un chantage affectif sur mon départ, donc ça c'est génant.
    - Je ne sais pas où partir, et comme je veux me mettre d'accord avec ma copine, c'est pas facile.
    - J'ai pas envie de partir avec mon sac à dos, à l'aventure, j'aimerai atterrir dans un pays avec un taf quasiment dès mon arrivé, et où me loger. J'ai beaucoup de mal à trouver des structures, des pointeurs pour l'exil. J'ai d'ailleurs posté ce journal pour avoir des infos concrètes, j'ai rien eu, je suis donc au même point. Je suis de plus trop vieux pour être "volontaire international en entreprise", ça va donc être dur.
    - J'hésite à rester ici pour me battre, même si j'ai des doutes à ce que ça soit utile, et surtout sachant que ce sont les vieux qui ont élus Sarko (voir un journal récent), je balance entre "Pays de merde, qui va couler inexorablement" et "faut assurer la relève".
    - Je veux partir dans un endroit où je pourrai continuer à faire avancer le projet Isaac qui me tient absolument à coeur.
    - Ca va dépendre aussi de mon évolution professionnel, si j'arrive à trouver un taf intéressant et motivant en France, cela pourrait me pousser à rester.
    - C'est con à dire, mais j'ai un superbe appart avec jardin en plein centre ville de Nantes, à pas trop cher pour ce que c'est et ça m'ennuirait de le quitter. (oui je sais, confort, bourgeois, toussa)
    - J'attend de voir si mon pays reste une démocratie, je suis un peu moins effrayé qu'avant, mais falloir rester vigilant, je pense que ça sera vicieux. D'un autre côté, je me demande si le fait qu'il ait eu ce qu'il voulait ne va pas le calmer. (j'ai une amie qui est la cousine de son ex femme, qui lui as dit "je vais voter pour lui parce que j'espère qu'il sera enfin heureux dans son travail").

    Je vais voir comment ça évolue, de toutes façons, quand je disais que je partirai, je pensais déjà prendre mon temps pour le faire.

    Donc voilà l'état de mon balancement pour le moment.

    PS : Si j'oublie d'ici 6 mois, n'hésite pas à me le rappeler.

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: J'hésite

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'oubliais de préciser, que comme Golum, j'ai pas trop les moyens de partir.

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.