Journal Joli coup de FDN contre Hadopi

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
32
6
mai
2010
Vicieux comme coup en plus... Bon, ça va être un peu journal bookmark car d'autres expliquent mieux que moi [1], pour résumer FDN demande l'annulation du décret permettant la récupération des données [2], et ce le dernier jour avant expiration du délai de recours (pour bien faire chier au dernier moment), HADOPI aurait malencontreusement oublié de demander un avis à l'ARCEP (quelle idée aussi de devoir demander des avis quand on sait déjà ce qu'on veut faire...). Si le décret est annulé, ce sont des mois de retard pour cet HADOPI déjà technologiquement dépassé (pas d'annulation de la loi complète, on fait ce qu'on peut, mais c'est déjà beau de la retarder et la rendre encore plus obsolète le jour de sa mise en oeuvre réelle, si jamais elle est mise en oeuvre réellement un jour, pas comme DADVSI où j'attends toujours ma condamnation à 6 mois de prison et 30 K€ d'amende pour ce que je fais, vilain casseur de DRM que je suis [3])

[1], [2] et [3] : si vous cherchez un lien ici, c'est que vous êtes un peu trop drogué des habitudes de certains de LinuxFr, le web c'est avec des hyperliens, remontez lire le texte et cliquez sur les hyperliens
  • # j'aime [2]

    Posté par . Évalué à 10.

    Comment dire ?[1]

    [1] voir titre
    [2] ...les renvois
    • [^] # Re: j'aime [2]

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Oui, j'ai honte d'avoir écrit ça... Euh... En fait non, je n'ai pas honte, ça m'a toujours fait bizarre de voir ce genre de chose dans les journaux. Bon, OK, les commentaires virent la balise "a", mais qu'on se le répète : ce n'est absolument pas le cas des journaux! Non aux URL en fin de journaux! oui, un commentaire qui dénonce grave les gens qui mettent les URL en fin de journaux)
      • [^] # Re: j'aime [2]

        Posté par . Évalué à 3.

        [1]

        [1] Tout à fait d'accord [2]

        [2] Je deteste ce genre de redirection débile dans les journaux [3]
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par . Évalué à 10.

          Merci à totof2000 qui nous prouve qu'il y a deux comiques : le comique de répétition et le comique de répétition.

          Merci à totof2000 qui nous prouve qu'il y a deux comiques : le comique de répétition et le comique de répétition.
          • [^] # Re: j'aime [2]

            Posté par . Évalué à 1.

            Désolé, je ne voulais pas envoyer ce commentaire (tout au moins tel quel).
      • [^] # Re: j'aime [2]

        Posté par . Évalué à 6.

        Oui, j'ai honte d'avoir écrit ça...

        Il ne faut pas, ça fait journal qui dénonce.
      • [^] # Re: j'aime [2]

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        >>> ça m'a toujours fait bizarre de voir ce genre de chose dans les journaux.

        En fait, c'est pas forcément vrai, car il y a aussi le confort de lecture. Par exemple avec un renvoi, tu peux aussi situer un contexte plus global du document vers lequel tu pointes. Ainsi le lien vers la _photo_ est probablement intelligent, mais un lien vers un article de loi [1] proposant l'annulation de la chose est peut être un peu "over" dans l'article.

        En plus c'est pas forcement très agréable à lire des textes truffés de liens, surtout si le texte est amené à être lu _en entier_ et le lien est là pour donner des approfondissements et pas une sorte de gigantesque arbre de lectures interactif comme un sommaire (par exemple, la poule est un _animal_ qui _pond_des_oeuf_ dont les _maladies_ sont souvent connus par les _aviculteurs_)

        Et en plus, moi j'aime bien la liste des liens en dessous avec une explication a coté de ce que le lien pointe. Toutes les dépêches sont comme cela, parce que les modérateurs sont idiots ?

        [1] loi 19-478 du 11 septembre 1987 portant sur la contrefaçon au sein de l'ue avec les commentaires de _lien vers éolas_ et _lien_vers télérama_
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par . Évalué à 2.

          oui mais non :
          - c'est pas accessible ou très peu
          - que le lien soit en ligne ou en note c'est idem : si tu ne connais pas le terme ou cherche à en savoir plus, tu devras cliquer sur le lien, de toutes manières
          - une liste de lien en notes est pertinent si, et seulement si, ces liens sont matérialisés par un texte pertinent, et ne sont pas qu'un pauvre lien avec une explication à coté

          combien de fois faudra vous le dire ???
      • [^] # Re: j'aime [2]

        Posté par . Évalué à 6.

        J'aime bien cette habitude de lien à la fin, et pour moi c'est le même esprit que dans les articles scientifiques où les citations sont entre [] et les references exactes données à la fin. Pour lire souvent des articles scientifiques, c'est un procedé naturel et intuitif quand on a un peu l'habitude.

        Après qu'on puisse mettre des liens dans le corps d'un journal rend cette methode potentiellement inutile, mais elle n'en reste pas moins lisible.

        Je pense donc qu'il n'est pas une bonne idée de fustiger ceux qui procèdent ainsi, même si tu es libre de procéder autrement.
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par . Évalué à 8.

          Pourquoi ne pas mélanger les deux ?
          Chaque [i] dans le corps pointerai sur la page, et on aurait un récaputilatif "[i] url" à la fin.
          Tout le monde serait content, et à la fin, les bisounours envahiraient la terre, et Hurd sera disponible :)
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          pour moi c'est le même esprit que dans les articles scientifiques

          Disons qu'un paquet de scientifique impriment les articles. Et sur papier il ne se passe pas grand chose lorsqu'on clique sur un hyperlien.
          • [^] # Re: j'aime [2]

            Posté par . Évalué à 4.

            Entre un hyperlien qui englobe 3 mots passe-partout, qui oblige à passer la souris pour visualiser une url guère plus instructive avant de cliquer
            et un renvoi bien explicité suivi d'une url, le choix n'est pas si évident.

            Mais on peut contenter tout le monde en mettant les 2, au prix d'un simple copier coller d'url, comme pour cette tentative malheureuse:
            http://linuxfr.org/~nomorepost/29472.html
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          > intuitif quand on a [...] l'habitude.

          Réfléchissez-y, c'est évident !
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par . Évalué à 4.

          Après qu'on puisse mettre des liens dans le corps d'un journal rend cette methode potentiellement inutile, mais elle n'en reste pas moins lisible.

          si, ça reste illisible pour la grande majorité, et totalement inaccessible

          Les documents scientifiques dont tu parles sont soit en format papier, soit en format électronique avec une possibilité, comme sur wikipedia, de sauter à la note et de revenir au texte, ici ça n'est pas le cas : c'est ça qui rend ces notes non pertinentes et inaccessibles

          Je pense donc qu'il n'est pas une bonne idée de fustiger ceux qui procèdent ainsi, même si tu es libre de procéder autrement.

          encore le faire intelligemment... lien = hyperlien = texte compréhensible sur lequel on clique pour avoir accès à une ressource. et pas lien = url du lien cliquable
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Pour lire souvent des articles scientifiques, c'est un procedé naturel et intuitif quand on a un peu l'habitude.

          Je me trompe, ou c'est intuitif uniquement pour ceux qui ont pris l'habitude, et ont du mal à changer?

          Avant, on n'avait pas les hyperliens, fallait faire sans, dire qui c'était en bas de page, OK.
          Sauf que... C'était avant. Sur du papier, un endroit sans hyperlien. Mais ça a changé : maintenant, tu as une page où tu as juste à passer la souris pour voir l'adresse, où tu as juste à cliquer pour voir l'article référencé.

          Désolé, l'argument du "sur papier, c'est intuitif à force de ne pas avoir le choix", ça ne me convainc pas vraiment pour quand on parle d'un support qui a évolué : je n'arrive pas à comprendre ce qu'il y a d'intuitif à forcer la lecture en bas de page, "manuellement" (avec les yeux sic), en plein milieu d'un texte, quand on a la technologie pour éviter ces mouvements. Et bizarrement, les gens qui n'ont pas connu les articles scientifiques sur papier ne font pas ce genre de choses, à croire que ce n'est pas si intuitif que ça (quand on n'a pas pris une veille habitude qu'on a du mal à vouloir changer...)

          Ah sinon : laver son linge à la main, c'est un procedé naturel et intuitif quand on a un peu l'habitude, et on a du mal à comprendre comment ça marche une machine à laver, ça change nos habitudes tout autant.
          • [^] # Re: j'aime [2]

            Posté par . Évalué à 6.

            Avant, on n'avait pas les hyperliens, fallait faire sans, dire qui c'était en bas de page, OK.
            Sauf que... C'était avant. Sur du papier, un endroit sans hyperlien. Mais ça a changé : maintenant, tu as une page où tu as juste à passer la souris pour voir l'adresse, où tu as juste à cliquer pour voir l'article référencé.


            Je trouve cette pratique moins intuitive à la lecture sur écran qu'à la lecture sur papier. En effet, sur papier, si on veut voir à quoi fait référence [1], [2], etc ... on va voir en bas de page ou a la fin de l'article, tout en gardant une marque là ou on était. Sur écran, il faut scroller sans cesse. Un lien hypertexte, je clique droit et j'ouvre un nouvel onglet, et je peux facilement revenir dans le texte initial sans perdre le fil de la lecture.
            • [^] # Re: j'aime [2]

              Posté par . Évalué à 3.

              Si c'est bien foutu, il y a un lien vers la note de bas de page sur le [1], et un lien pour revenir au bon paragraphe dans la note de bas de page.
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par . Évalué à 1.

          Un truc qui pourrait être pas mal dans les publications scientifiques c'est que quand on passe le pointeur au-dessus d'un renvoi à une référence celle-ci s'affiche comme ça se fait avec title="titre de mon lien" en html.
      • [^] # Re: j'aime [2]

        Posté par . Évalué à 10.

        En même temps, c'est bien, parce que ça a permis de lancer une discussion constructive sur le sujet du journal.
        • [^] # Re: j'aime [2]

          Posté par . Évalué à 10.

          L'inconvénient c'est qu'une fois avoir lu tous ces commentaires, on ne se souvient plus de quoi parlait le journal...
          • [^] # Re: j'aime [2]

            Posté par . Évalué à 6.

            Je pense pas me tromper en disant que ne pas se souvenir d'hadopi c'était plus ou moins le projet de ceux qui l'ont faite passer et qu'ils ont été bien emmerdé de la voir rester longtemps à l'assemblée, passer à la tv, être discutée commentée, et maintenant ils vont être jugé d'après ses résultats.
            J'ai l'impression que c'était ce genre de loi pas vraiment faite pour être efficace mais plutôt à usage interne, le gouvernment pour montrer à une catégorie socio professionelle qu'il comprend et agit (sans rien faire dans le fond) et donc mérite des voix, les dirigeants de la SACEM pour montrer à ses sociétaires qu'ils agissent et font bouger le gouvernement, donc qu'ils méritent leurs salaires, les cadres sup des sociétés du divertissements qu'ils ... pareil que la sacem ...
            Bref, de l'efficacité à la française.

            Donc c'est normal qu'on se souviennes pas du sujet. Il y en a pas.
          • [^] # Re: j'aime [2]

            Posté par . Évalué à 6.

            Ce n’était pas un journal pour dénoncer les notes en bas de journal?

            Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Très très beau coup

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Sans aucun doute un très beau coup réalisé là par FDN, merci à eux, on va finir par s'habituer :)
  • # A voir

    Posté par . Évalué à 6.

    En même temps je ne suis pas sûr que ça change grand chose. Le gouvernement a déjà montré qu'il s'asseyait allègrement sur les procédures, les lois, les décisions de la Cnil/du conseil constitutionnel quand ça l'arrangeait. Un loi dont on lançait déjà le déploiement avant qu'elle soit votée (ça passera de gré ou de force), un logiciel de "sécurisation" toujours aux abonnés absents mais ça n'empêche pas de commencer. Comment prouve-t-on sa bonne fois si la seule "preuve" reconnue n'existe pas : On s'en fout, faut frapper vite et fort (sur qui, on s'en fout aussi, il faut faire peur, c'est tout).

    Je pense que ça va se terminer par "on va demander l'avis à posteriori" et il sera favorable (sinon des têtes vont sauter). C'est beau la ChineFrance.

    Sinon dans la continuité des trucs plus que louche, outre le recyclage d'Albanel à France Télécom (sans doute un engagement du "Grenelle environnement"), il y a la dernière polémique à propos de brevets sur le marquage et la détection de fichiers déposé par... des conseillés d'Albanel, ceux même chargés de plancher sur cette partie du dossier. Il n'y a pas de mal à se faire un peu de thunes au passage. Franchement, ça me donne de plus en plus envie de gerber. Ils ne se cachent même plus pour faire leurs magouilles. Quand un gus est pris en plein conflit d'intérêt, ça se termine toujours par un démenti du genre "M.Z est un homme intègre... aucun problème de déontologie...". Circulez, il n'y a rien à voir.
    • [^] # Re: A voir

      Posté par . Évalué à 3.

      Le bon exemple de déploiement avant que la loi soit voté c'est pas hadopi mais c'est l'arjel (jeu en ligne).

      Le conseil constitutionnel n'a pas encore rendu sa décision, mais les pre-decrets sont deja disponibles pour les acteurs du milieu (bah oui il faut que ce soit pret pour la coupe du monde de foot...).
      • [^] # Re: A voir

        Posté par . Évalué à 3.

        Le "avant que la loi soit votée", c'était pas plutôt pour la publicité sur la télévision publique?
        Sarko avait personnellement veillé à ce qu'elle disparaisse avant le vote parce qu'il ne tombait pas bien avec son calendrier autopromotionnel...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.