Journal Linux en veille (suspend)

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
18
7
fév.
2011
Une question de débutant sur un forum m'a mis la puce à l'oreille (faut toujours écouter les débutants, ils posent d'excellentes questions). Un portable en double démarrage voit sa batterie se vider 4 fois plus vite en veille sous Linux que sous Windows.

J'ai essayé avec un wattmètre sur le mien, et suis arrivé à peu près à la même conclusion : consommation en veille sous windows inférieure à 1W, 2 à 3W sous Linux.

Je crois savoir que la norme ACPI prévoit 6 niveaux d'énergie (S0 à S5) parmi lesquels S1 et S3 sont deux niveaux de veille, dans lesquels le premier maintient plus d'éléments allumés que le second.

Et là je sèche : j'ai pas trouvé de commandes dans mon système bidouillable préféré pour choisir la profondeur de la veille. Kwak?
  • # Bien sûr

    Posté par . Évalué à  10 .

    Si tu as le verre traditionnel, j'en prendrais une avec plaisir.

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Bien sûr

      Posté par . Évalué à  3 .

      Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.
      • [^] # Re: Bien sûr

        Posté par . Évalué à  3 .

        "Il faut vous enivrer sans trève. Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise, mais enivrez vous !" :)
  • # Pas d'idée de titre !

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    S4 correspond à la mise en veille sur le disque, d'accord on appelle plutôt ça hibernation mais bon, ça reste un niveau de veille.

    J'avais trouvé plusieurs sources de doc quand je mettais renseigné pour mon netbook (un bon Samsung N210 acheter comme modèle d'exposition pour pas cher), principalement :
    - Le fichier Documentation/power/states.txt accessible sur tous les bon sites hébergeant les sources du noyaux.
    - http://acpi.sourceforge.net/documentation/sleep.html

    Je n'en sais pas plus !
  • # Si ça se trouve.

    Posté par . Évalué à  1 .

    Idem ici, sur un laptop de type MSI WIND U100, je commence à me demander si dans le cas de la mise en veille sous Windows ce dernier ne fait pas un bête « poweroff » après avoir sauvegardé l’image de la RAM sur le disque. Par contre, la commande pm-hibernate devrait faire la même chose sous Linux, c’est bien étrange ou bien j’ai loupé quelque chose.
    • [^] # Re: Si ça se trouve.

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Si la veille windows faisait ça, tu aurais un forte activité disque avant la veille...

      pm-hibernate fait bien ça ici!

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

    • [^] # Re: Si ça se trouve.

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      >ce dernier ne fait pas un bête « poweroff » après avoir sauvegardé
      >l’image de la RAM sur le disque

      Pas avec une mise en veille en quelques secondes...
  • # Powertop

    Posté par . Évalué à  7 .

    Il s'agit peut être d'un périphérique dont le mode 'power-save' est mal configuré (usb, camera, ...). Il est également possible que ta carte réseau reste active pour détecter le wake-on-lan.

    Essaye donc la dernière version beta de powertop (1.97) qui donne l'état de chaque périphérique et permet de les re-configurer (malheureusement sans indiquer comment il fait).

    Powertop n'est pas sans défauts. Sur mon portable (un clevo), le seul fait de le lancer semble casser la mise en veille :-(

    http://freshmeat.net/projects/powertop/releases/327025
    • [^] # Re: Powertop

      Posté par . Évalué à  4 .

      Pour les commandes exécutées par htop, j’avais cherché, il y a entre autre :
      vm.laptop_mode=5 dans le sysctl.conf (pour garder la conf. après redémarrage)
      echo 5 > /proc/sys/vm/laptop_mod (à chaud)

      Et sino, à adapter :

      echo 1 > /sys/module/snd_hda_intel/parameters/power_save
      for i in /sys/bus/usb/devices/*
      do
      [ -f $i/power/autosuspend ] && echo 1 > $i/power/autosuspend
      [ -f $i/power/control ] && echo auto > $i/power/control
      done
      for j in pci i2c
      do
      for i in /sys/bus/$j/devices/*
      do
      echo auto > $i/power/control
      done
      done

      Il y a pci, i2c, et un autre dont j’ai oublié le nom (car inutile sur mon ordinateur). Pour la carte réseau, pareil, avec les outils qui vont bien il y a de quoi la controller. Il faut chercher sur google les pages qui parlent d’économie d’énergie, il y a un wiki sur les thinkpad, je crois, qui est bien fait et qui explique tout ça.

      Par contre ce sont des astuces qui s’utilisent pour un ordinateur allumé, je ne sais pas à quel point elles sont valables pour la mise en veille.
  • # Mon cas

    Posté par . Évalué à  2 .

    Chez moi, en veille, mon netbook sous Ubuntu 10.10 tourne à 0,1 W (j'ai enlevé la batterie). En même temps, la décharge en veille sur batterie est non négligeable.
    Je suis preneur d'informations. J'avais fait des tests sur un fixe avec une alim de mauvaise qualité : la consommation était identique : ordinateur éteint, en veille ou en hibernation.
    • [^] # Re: Mon cas

      Posté par . Évalué à  -1 .

      J'avais fait des tests sur un fixe avec une alim de mauvaise qualité : la consommation était identique : ordinateur éteint, en veille ou en hibernation.

      parce que tu mesure la consommation à la prise electrique, alors que l'ordinateur "eteint" ne coupe jamais l'alim.

      seule la sortie 12v/5v de la carte mere est coupée (reconnectée quand tu appuyes sur le bouton ON)
      • [^] # Re: Mon cas

        Posté par . Évalué à  7 .

        et alors ? une alim de bonne qualité ne va pas s'amuser à dissiper elle-même la puissance dont l'ordi qui ne consomme presque plus rien n'a plus besoin...
  • # il y a plein de raisons

    Posté par . Évalué à  6 .

    Il faut tous les drivers gèrent correctement l'énergie. Par exemple, il faut parfois éteindre à la main les bus usb. A un moment, juste la présence d'une souris USB empêchait l'état d'endormissement profond.

    Il y a aussi les bugs qui restent sur la restauration de l'état de certain périphérique. si le drivers n'est pas sûr de se réveiller, il ne s'endort pas. Il suffit parfois d'enlever les drivers en question et de les remettre après (wifi, bluetouth, webcam,...)

    "La liberté de tout dire, n'a d'ennemis, que ceux qui veulent se réserver, le droit de tout faire"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.