Inauguration de l'espace pRint! à Dijon

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
10
avr.
2003
Communauté
Après 10 mois de travaux acharnés, pRiNT! vous invite tous à inaugurer son espace de libre accès Internet, samedi 12 avril à partir de 20 heures. Ce sera l'occasion d'une découverte de GNU/Linux, de discussions endiablées, de quelques délires, bref d'un petit moment sympa et festif. Ci-joint la présentation de notre espace: la GNU/Baignoire. -------------
GNU/BA1GNO1R3
-------------

pRiNT! est un "atelier d'informatique populaire" - un collectif de gens
voulant utiliser les ordinateurs librement, faire de l'informatique
autrement, expérimenter des techniques subversives, vivre des passions
digitales alternatives.

Après une phase d'intense mobilité, pRiNT! s'est installé à l'espace
autogéré des Tanneries. De longs travaux ont été menés pour aménager un
local pouvant aceuillir nos activités: la GNU/BA1GNO1R3. Nous y
proposons...

DES RÉSEAUX LIBRES

L'internet est un formidable outil de communication, de découverte et
de libre-expression, malheureusement de plus en plus colonisé par le
commerce et menacé par la censure. Nous proposons un libre-accès à
internet et la visite/découverte de quelques-uns de ses sites
indépendants. Venez surfer, publier librement et partager!

DES ORDINATEURS LIBRES

La société marchande gaspille quantité de matériels pourtant
parfaitement fonctionnels. Nous récupérons carcasses rouillées,
cartes-mères abandonnées, processeurs oubliés et autres pièces
périmées (ou non) pour nourrir notre atelier de libre construction.
Venez faire jouer vos tournevis et votre créativité pour faire revivre
tous ces ordinateurs dépareillés!

DES LOGICIELS LIBRES

La plupart des gens sont prisonniers des logiciels propriétaires, qui
interdisent la copie et la redistribution, empêchent la modification,
contraignent à payer pour les utiliser, et sont généralement de piètre
qualité. Nous utilisons donc exclusivement des logiciels libres, qui
sont tout le contraire; et encourageons et aidons les intéressé-e-s à
les adopter. Venez découvrir et essayer GNU/Linux!

DES SAVOIRS LIBRES

L'information est souvent dispersée et parfois péniblement accessible.
Nous mettons donc en commun quelques-uns de nos bouquins - guides
techniques, essais théoriques, récits d'expériences pratiques ou
curiosités informatiques - dans l'idée de constituer une petite
bibliothèque aidant les un-e-s & les autres à avancer, attisant la
curiosité. Venez goûter et/ou agrémenter notre coin lecture!

DES INDIVIDUS LIBRES

L'activité informatique est souvent perçue comme une asociale et
coupée de la réalité. Nous voulons au contraire permettre aux gens,
qu'ils soient geeks, (h)activistes, curieux ou non-étiquetés, de se
rencontrer et de partager de bons moments autour d'un café. Venez
tâter nos canapés et discuter!

ETC.

D'autres activités et possibilités peuvent se greffer au fur et à
mesure des participations - nous l'espérons!

Aller plus loin

  • # Re: Inauguration de l'espace pRint! à Dijon

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Pour les plus formalistes d'entre vous, voici le "tract" d'invitation:



    ______ _____ diP __ _____ ____ .
    _ _/ /_\_ /__ _(_/_ _\\_ \_ / //_ ________________________._ _
    _) \ / _/ / (_ / // _/ :///
    \ \___/ \ \_ / / \ \ p R i N T _|_
    /_____\ _____\_____/_____\ _\______\ _____\ _______________________\|


    Vous croyez être seul-e face à Microsoft? Voulez découvrir l'internet
    libre et indépendant? En avez marre de bidouiller tout-e seul-e dans
    votre coin? Vous cherchez des gens pour vous aider à passer aux
    logiciels libres? Voulez boire du café, rigoler, réfléchir, manger,
    vous divertir? Vous avez des connaissances à partager? Souhaitez
    donner votre ancien ordinateur? Cherchez à rencontrer d'autres gens
    passionnés? Rêvez d'électrons libres et d'informations débridése?

    Etc.?

    Si vous vous sentez concerné-e par une, plusieurs ou même aucune des
    questions précédentes, alors vous êtes invité-e!

    [../..]

    ------------------------------------------------------------------------
    - http://print.squat.net/(...) - print at squat.net - #print irc.indymedia.org -
    ------------------------------------------------------------------------







    ------------------------------------------------------------------------
    print: pour se réapproprier l'informatique et les nouvelles technologies
    ------------------------------------------------------------------------


    pRiNT! est un "atelier d'informatique populaire" - un collectif de gens
    voulant utiliser les ordinateurs librement, faire de l'informatique
    autrement, expérimenter des techniques subversives, vivre des passions
    digitales alternatives.

    pRiNT! vient d'achever l'aménagement de son local à l'espace autogéré
    des Tanneries: la GNU/BA1GNO1R3. On y trouve d'ores et déjà un point de
    libre-accès à l'internet, un atelier de récupération & (dé)montage de
    matériels informatiques, un espace de découverte des logiciels libres,
    une petite bibliothèque technique, ainsi qu'un coin canapés, café et
    sociabilités.

    pRiNT! invite donc tou-te-s les enthousiastes, curieux, curieuses et
    autres intéressé-e-s à une...

    INAUGURATION de la "GNU/BA1GNO1R3"
    SAMEDI 12 AVRIL 03 - à partir de 20H
    TANNERIES - BD DE CHICAGO - DIJON

    Petits ateliers, cacahuètes, compilations, discussions, jus de fruits,
    découvertes, café, expérimentations, gnu/linux, ordis colorés, lectures,
    internet, fête, asciis, musée d'info rétro, rencontres, apérodisco + ce
    que vous amènerez!


    ------------------------------------------------------------------------
    pour des ordinateurs, logiciels, savoirs, réseaux, individus... libres!
    ------------------------------------------------------------------------


  • # Euuuhh... Les locaux... C'est une récupération de la décharge ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Bon, sur le principe, je trouve l'initiative excellente, mais lorsque je vois les photos des locaux ( http://print.squat.net/pics.html#travaux(...) ) j'ai un petit peu peur tout de même...

    On a l'impression que le quartier est un véritable coupe-gorge, que le local est un lieu de ssquatte de drogués (non non pas de drogués aux logiciels libres), et question salubrité, ça laisse à désirer.

    C'est temporaire ? Ou c'est prévu pour rester comme ça ?

    Parce que j'ai peur que les gens fassent une association Logiciel Libres == Vivre dans un dépotoir avec du matériel pourri dans des conditions insalubres... :/

    http://print.squat.net/docs/photos/tanneries-portail.jpg(...)
    http://print.squat.net/docs/photos/tanneries-facade.jpg(...)
    http://print.squat.net/docs/photos/print-session-1.jpg(...)
    http://print.squat.net/docs/photos/tanneries-stockage.jpg(...)
    http://print.squat.net/docs/photos/openaccess-AMP0303-2.jpg(...)

    Maintenant, il n'est pas si évident que cela de se rendre compte de l'état des locaux sur ces quelques photos, mais honnêtement, ça fait peur, personnellement, à la vue des photos, je n'irais pas là bas !

    Sérieusement, il n'a pas été possible d'obtenir une subvention de la mairie pour avoir mieux que ça ? Voire des locaux... ? Pensez à vous renseigner, parce que j'ai des doutes concernant la conformité aux normes d'hygiène et de salubrité.

    Si c'est une question de moyen, il existe plein d'organismes qui aident ce genre d'initiatives, il faut se renseigner.

    En tout cas, l'opération d'affichage sur les publicité Monoprix est superbe et le canapé en cuir à l'air d'être confortable :) Bravo !

    http://print.squat.net/docs/photos/monoprix-1.jpg(...)
    http://print.squat.net/docs/photos/monoprix-2.jpg(...)
    http://print.squat.net/docs/photos/monoprix-3.jpg(...)
    http://print.squat.net/docs/photos/monoprix-4.jpg(...)
    • [^] # Re: Euuuhh... Les locaux... C'est une récupération de la décharge ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      > On a l'impression que le quartier est un véritable coupe-gorge, que le local est un lieu
      > de ssquatte de drogués (non non pas de drogués aux logiciels libres), et question
      > salubrité, ça laisse à désirer.

      Je ne cache pas ma surprise et, euh, mon "trouble" à la lecture de ton commentaire. C'est que j'ai du mal à comprendre comment tu peux qualifier le quartier de coupe-gorge! S'agirait-il de la façade peinte? On a vu plus "agressif" que de la peinture rose, et un dessin de chat souriant, non? Serait-ce alors les graffs? En tant qu'espace d'activités politiques, sociales et culturelles, les Tanneries (où se trouve hébergé notre local) sont notamment ouvertes aux graffeurs ainsi qu'à d'autres cultures "artistiques".

      Mais sans vouloir être agressif, j'ai la désagréable impression que tu amalgames "graff", "récupération" ou "originalité" avec "délinquance", "drogue", "violence", ce qui me paraît pour le moins dangereux et inexact...

      Pour précision, le lieu est effectivement un "squat", ou du moins, l'a été pendant ces 3 dernières années (sans rentrer dans les détails, le lieu a été "régularisé" il y a peu, au terme de larges mobilisations contre sa disparition). Mais il n'a aucun, mais alors aucun rapport avec la drogue (sauf peut être le café =))! Dans la réalité, les squats n'ont souvent pas grand chose à voir avec ce que nous montre la télé - au lieu de drogue et de déchéance, c'est plutôt de l'inventivité et une diversité d'activités que nous avons à proposer. Quant à l'insalubrité, le lieu héberge une salle de spectacles de 600 places, validée par une commission de sécurité... les normes étant draconiennes, je doute que tu y trouve à redire :)

      > C'est temporaire ? Ou c'est prévu pour rester comme ça ?

      Les locaux sont d'anciens bâtiments industriels. Mettre de la couleur et les remplir de projets, c'est mieux que de les laisser gris et abandonnés. On fait de notre mieux, mais c'est un constant "work in progress".

      > Parce que j'ai peur que les gens fassent une association Logiciel Libres == Vivre dans > un dépotoir avec du matériel pourri dans des conditions insalubres... :/

      Le "matériel pourri", on le revendique. On fait de la récupération, de l'échange et du don, pas des courbettes aux industriels pour qu'ils nous lachent deux trois cartes (ça ne marche pas de toutes façons). Partir de matériel jugés obselètes pour remonter des trucs qui marchent, c'est un de nos objectifs. Faire un pied de nez à la société de consommation, qui gaspille et pollue dans tous les sens.

      Alors c'est sûr qu'on a pas des P4 rutilents, mais on s'en fout, on ne veux pas être une succursale de la FNAC. Partir de peu, c'est, si on veux, un gage d'inventivité. Et c'est une logique qui me semble plutôt proche de celle des LL...

      Du reste, pRiNT! n'est pas juste une asso de logiciels libres. Notre envie, c'est aussi de s"insérer dans un cadre plus global de recherche d'alternatives. C'est pour ça qu'on est aux Tanneries, dans un lieu qui en revendique et en expérimente. Des alternatives, non seulement aux logiciels propriétaires, mais aussi à la musique commerciale (par les concerts de groupes indépendants - prix libre ou pas cher), à la culture dominante (par des expos, ateliers, initiatives variées) et au mode de vie capitaliste en général (par la récupération, la gratuité, etc.).

      > Maintenant, il n'est pas si évident que cela de se rendre compte de l'état des locaux
      > sur ces quelques photos, mais honnêtement, ça fait peur, personnellement, à la vue
      > des photos, je n'irais pas là bas !

      C'est dommage. Je pense que de venir sur place t'aiderait à dépasser un bon paquet de préjugés.

      Cela dit, je peux comprendre en partie ton impression - dans la section "travaux" du site, on a essentiellement montré des espaces pas aménagés et poussérieux. Abandonnés. C'est normal, c'est de ça qu'on est partis. De zéro, quoi. On a fait une dalle, du ciment, des murs et de la chaux. Posé de la moquette et fait de la peinture. Il n'y a pas encore de photos, mais ça viendra. Et puis t'as qu'à venir samedi pour constater, va! :)

      > Sérieusement, il n'a pas été possible d'obtenir une subvention de la mairie pour avoir
      > mieux que ça ? Voire des locaux... ?

      Non. Il n'y a qu'à voir les déboires de COAGUL (le LUG de Dijon - cf www.coagul.org) pour trouver un local, tant les listes d'attente sont énormes et les possibilités limitées. Mais nous n'avons jamais demandé de subvention, ce qui garanti notre totale indépendance. Plus encore, nous voulons prouver qu'on peut s'organiser de manière autonome, contre de la solidarité et du savoir-faire. Et ça marche!

      > En tout cas, l'opération d'affichage sur les publicité Monoprix est superbe et le canapé
      > en cuir à l'air d'être confortable :) Bravo !

      Merci :)

      Quant au ton de ma réponse, il paraît peut-être dur, mais je te suis gré d'avoir fait part de tes impressions en toute sincérité!
      • [^] # Re: Euuuhh... Les locaux... C'est une récupération de la décharge ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Bon, étant donné que mes propos ont peut-être été mal interprétés, je vais détailler le fond de ma pensée et tenter de répondre aux questions qu'ont soulevé mes interrogations, car j'estime que cela a son importance.

        Tout d'abord, comme je l'ai indiqué, il est difficile de se faire une idée sur les photos de l'état des lieux, d'autant plus que je ne suis pas de la région, et que je ne connais pas le coin.

        Cependant, à première vue, rien qu'en regardant les photos, je dois admettre que j'ai été plutôt mal à l'aise.

        Ce n'était pas les à cause des Graffs, Tags, ou autre, mais c'était un sentiment global, sur la perception que j'avais sur les photos.

        Apparemment, l'impression était fausse, et c'est une bonne chose, d'autant que si vous étiez en plein travaux et que depuis il y a de la moquette et que vous avez repeind les murs, alors effectivement, mes propos n'ont plus lieu d'être. :)

        Comme je l'ai dit, il s'agissait seulement d'une impression se dégageant d'une photo, et qui concernait une personne ne connaissant pas les lieux, c'était donc un avis totalement subjectif, et je suis content d'un côté qu'il soit faux :)

        Conçernant le matériel "pourri", ce n'était pas tant à critiquer le fait que vous utilisiez du matériel de récupération ou ancien, ce que je trouve d'ailleurs très honorable et très intelligent, mais plutôt de voir l'amoncellement de matériel, au milieu de diverses choses, bref, cela rejoint le point cité au dessus, une impression générale se dégagent des photos.

        D'ailleurs, je tourne chez moi avec quelques vieux ordinateurs (un 386SX16 notemment, ainsi qu'un 486DX² 66, et un PII350 pour les plus anciens)

        De toute façon, proposer un service gratuit ou pas cher ne peux pas se faire avec du matériel dernier cri, c'est évident, et pour surfer sur internet, nul besoin est du dernier P4/Athlon.

        Quand à venir sur place pour vous rencontrer et juger par moi-même, j'aimerais bien, mais malheureusement je suis un peu loin (La Rochelle), et le fait que je sois en pleine création d'entreprise ne me laisse pas beaucoup de temps libre devant moi.

        Cependant, si ultérieurement j'ai l'occasion de passer dans la région, je ne manquerai pas de vous rendre visite avec quelques boissons sous le bras ;)

        Concernant le fait que vous ne vouliez pas toucher de subventions, je trouve cela dommage, car le système a beau ne pas être parfois du goût de tout le monde, il faut que vous sachiez que vous payez, que je paye des impôts, des charges, et autre, et que cet argent distribué en subvention, c'est un juste retour auprès des gens qui entreprennent pour la collectivité.

        Il ne faut pas voir une éventuelle aide comme une subversion de la philosophie du libre, je pense au contraire qu'il est grandement temps que l'Etat prenne une place beaucoup plus importante dans le financement de solutions libres.

        Libre à vous de ne pas accepter de telles aides, mais je trouve cela dommage. Cet argent public mérite davantage de servir un projet tel que le votre que celui d'une association qui va offrir des formations Word/Excel.

        En tout cas, merci pour tes réponses franches, et désolé si mes interrogations ont été davantage prises pour des critiques que pour ce qu'elles étaient, c'est à dire une demande d'information.

        Je souhaite beaucoup de succès à votre projet, et je suis heureux de voir que non seulement mes peurs étaient infondées, mais en plus je m'étais trompé :)

        D'ailleurs, lorsque mon entreprise tournera, et si jamais j'ai à récupéré du matériel lors d'évolutions de parc informatique en entreprise, je ne manquerai pas de vous le faire parvenir si vous êtes intéressés ;)

        En attendant, bon courage pour la suite, et qui sait peut-être à bientôt autour de quelques bonnes choppes !
    • [^] # Re: Euuuhh... Les locaux... C'est une récupération de la décharge ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Moi j'y vais de temps en temps aux tanneries alors je prends le
      risque de répondre. C'est parti.

      Pour quelqu'un qui ne connait pas les tanneries je trouve ton mail
      un peu trop long.

      MAVIE : POURQUOI JE VAIS DE TEMPS EN TEMPS AUX TANNERIES ?
      j'y suis allé 7 ou 8 fois depuis que je connais (2000).

      Parce qu'il y a des concerts toutes les semaines avec des groupes
      du monde entier ( Europe, scandinavie, USA...) 4 groupes par semaine
      en moyenne.
      Le style : souvent punk hardcore mais l'exemple qui tue est le suivant :
      la semaine dernière : quatuor à cordes (haydn, schostakovich). J'étais
      épaté. ( zavez vu quand pour la dernière fois vu un quatuor à cordes ?)

      Parce qu'il y a des fanzines, des flys sur un présentoir.

      Parce qu'il y a souvent des réunions/conférences/débats/expos sur des
      sujets d'actualité.


      Bref c'est un lieu de culture mon pote !



      POUR LA QUESTION DE LA PROPRETE
      La salle de concert est très propre. Le reste je connais pas.
      Mais je vois pas pourquoi la salle d'ordos serait plus sale.

      POUR LA QUESTION DES DROGUES ET DU COUPE GORGE
      Les drogués, je suis ennuyé, je sais pas faire la différence entre
      un ingénieur qui vomit dans sa voiture et un junky qui vomit son manque.
      Pour répondre à ta question, j'ai jamais vu le second cas aux tanneries :)
      en manque ou pas d'ailleurs.
      Et puis si l'entrée est un peu impressionnante (c'est pour faire peur aux
      fachistes :), la salle de concert est très sympa.

      POUR LA QUESTION DES SUBVENTIONS
      je sais pas si ils ont envie de se lier à la mairie. C'est un débat classique
      chez les libertaires : participer ou non au système qui nous pourrit.
      Applaudi plutôt à l'exploit de leur activité, sans l'aide des subventions.

      POUR LA QUESTION DU MATERIEL
      il me semble que tu gères du matériel info, donne leurs tes machines quand
      tu les remplaces au lieu de les envoyer à la casse où elles ne serviront à
      personne. (ou donne leurs l'adresse ;)


      J'ai vu que quelqu'un avait répondu pendant que je rédigeais. Et je vois que
      j'oublie un point important : la politique. Et bien je ne suis pas assez dedans
      pour en parler, et je ne me suis jamais fait agresser politiquement aux
      tanneries.
      Ils préfèrent laisser parler leurs actions culturelles pour eux. Et sur moi, sur
      tous les amis que j'ai amené, ça a marché. Ils sont guéris(mouai)des préjugés
      qui entâchent encore ta jolie cervelle à propos des squats, des anarchistes...

      Cordialement,

      isydort
      entachent encore
      a marché
      • [^] # Re: Euuuhh... Les locaux... C'est une récupération de la décharge ?

        Posté par . Évalué à 1.

        J'apprécie ta réponse, et je t'invite à lire celle qu j'ai faite à darkveggy au dessus : http://linuxfr.org/comments/193689.html(...)

        En fait ce qui pouvait très bien passer pour des critiques de ma part était essentiellement des interrogations, car comme tu as pu t'en douter, je ne connaissais pas les lieux, et les photos, comme tu as pu le constater, n'inspiraient pas vraiment confiance.

        Cela dit, je suis heureux d'apprendre que les locaux ont été préparés avec amour par nos amis, et que le quartier est finalement un endroit chaleureux où je ne manquerai pas de passer un jour, histoire de partager quelques verres ;)

        En attendant, merci de m'avoir un peu mieux informé sur le coin :)
  • # Re: Inauguration de l'espace pRint! à Dijon

    Posté par . Évalué à 1.

    Hello,
    je fais parti des gens qui contruisent pRINT.
    Je ne suis pas un squatteur. Je mets un costard pour travailler. Comme plein de geeks.

    Je comprends que lorsqu'on est habitué à l'esthétique des pôles d'entreprises, aux locaux flambants neufs et aux machines derniers cris, on puisse être surpris par les Tanneries. C'est un vieux local industriel abandonné depuis 15 ans, et ramené à la vie depuis peu. Il faut savoir que sur Dijon les salles sont chères...
    Et même si nous avons tenté d'aménager l'atelier avec un minimum de coût, en faisant de la récup par exemple, nous devons quand même pas mal de sous à l'arrivée. Alors, si on avait voulu tout faire "clean", on y serait jamais arrivé.

    Je me permets de rassurer les personnes qui ne connaissent pas Dijon : le quartiers des Tanneries est l'un des plus calmes. _vraiment_ calme. Trop calme même, mais bon, on a rien sans rien.

    Quand aux drogues, elles seront bien sûr refoulées de la salle. Toutes les drogues. Même le tabac. C'est mauvais pour les machines, et nos cerveaux.

    Finalement, quoi que l'on dise, la GNU/baignoire existe. C'est notre désir qui prend forme. Le rêve de participer à l'émergence sur Dijon d'une communauté de passionné(e)s de LL aimant partager leur savoir, et conscient(e)s du monde dans lequels ils vivent.

    pRINT est ouvert à tous. Venez voir !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.