Revue de presse de l’April pour la semaine 18 de l’année 2020

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
19
5
mai
2020
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[Numerama] Le confinement pousse l’Éducation nationale à regarder vers le logiciel libre

✍ Julien Lausson, le jeudi 30 avril 2020.

« C’est l’un des effets inattendus de la crise sanitaire. Alors que le confinement dure depuis six semaines, le ministère de l’Éducation nationale explore l’utilisation de logiciels libres pour aider son personnel. »

[Reseaux-Telecoms.net] Comment valoriser les services de logiciels libres basés sur le cloud

✍ David Linthicum, le mercredi 29 avril 2020.

« Alors que l’usage de l’open source s’est banalisé dans l’entreprise, aussi bien dans le cloud que sur site, celles‑ci ne savent plus trop comment valoriser leur IT dans le cloud. »

[LeMagIT] Les nouvelles attaques contre le logiciel libre

✍ Thierry Carrez, le mercredi 29 avril 2020.

« Le logiciel libre est à nouveau attaqué. Ses adversaires cherchent à le redéfinir à leur profit, notamment à grand renfort de licences restrictives. Ils disposent de beaucoup de moyens. Une communication claire, forte et coordonnée du monde du Libre est nécessaire pour le préserver. »

[The Conversation] Les fab labs apportent des solutions concrètes et locales à la crise du Covid‑19

✍ Kevin Lhoste, le mardi 28 avril 2020.

« Les fab labs sont équipés pour concevoir de nouvelles technologies et les prototyper rapidement – en attendant le passage à l’échelle industrielle, ils équipent soignants et patients. »

[NotreTemps.com] Virus : organisations de défense des droits et avocats alertent sur le traçage numérique

Le mardi 28 avril 2020.

« Le projet controversé de traçage numérique, envisagé par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de coronavirus après le confinement, représente une atteinte à la vie privée et aux libertés, alertent mardi des organisations de défense des droits, syndicats et avocats. »

Et aussi :

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.