• # exactement cela

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 24/11/18 à 06:52.

    Exactement cette définition, sans se poser des questions : un troll c'est ça, point. Et surtout sans en oublier la fin "for the troll's amusement or a specific gain." très importante, et qui renvoit sur la notion de malveillance de l'intervention.

    Ensuite le contexte est indispensable, c'est le "in an online community", car démarrer, et même provoquer, une discussion dans un espace public n'a rien de trolliphere, alors qu'avoir exactement le même comportement et les mêmes mots dans un espace d'une communauté, l'est. D'un côté tu as un engagement de discussion basé sur un argumentaire, dans l'autre tu as une volonté de nuisance (ou au mieux de la bêtise).

    Exemple :
    Personne1 : et blabla. Personne2 : OK. Personne3 : d'accord. NouvellePersonne4 : mais non car arg titi !
    N'est pas un troll, juste un étranger qui croit pouvoir discuter mais qui tombe sur une communauté immature et/ou refusant l'inconnu et/ou pour qui inconnu+argument est insupportable.

    C'est le cas très souvent sur les nouveaux espaces publics des internets, qui semble être une nouveauté moderne : on accuse de troll n'importe qui ou n'importe quoi, qui n'est pas d'accord ou qui apporte un argumentaire avec un avis différent et minoritaire.

    Du coup, revenir à la définition est essentiel : " dans une communauté + hors sujet ou seulement digressif + volonté de créer la zizanie ou une réponse émotionnelle + pour s'amuser ou autre gain personnel "

  • # Divan

    Posté par . Évalué à 5.

    Vu le premier tag, apparemment tu t'es fais basher sans comprendre pourquoi. Tu peux donner le lien ?

    Sinon, si tu veux qu'on parle, n'hésite pas, nous sommes là pour ça.

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # les trolls, c'est la vie ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Perso, j'aime bien les trolls qui ont pour but de berner les gens et leurs faire sortir une diatribe que l'on a imaginée a priori. C'est marrant et cela donne parfois des résultats et des argumentaires que l'ont aurait pas imaginé. C'est une sorte de sel dans les débats qui n'est pas désagréable.

    Seulement, voilà, des fois ce n'est pas ça et pleins de gobelins veulent se faire passer pour des trolls … Je trouve que lorsque les intentions sont réellement malveillantes envers la personne et non une digression le sujet traité avec comme unique objectif d'attirer le passant, alors c'est chiant. On devient tous des gros cons à tendance SJW ou "c'était mieux avant" et l'ambiance se dégrade.

    Globalement un troll bien fait aura plutôt tendance à souder une communauté car il peut être récurrent, et ainsi créer un marqueur communautaire, alors que c'est faux trolls agressifs et malveillants vont cliver et blesser les gens. En général, on a plus d'intérêt à participer à une communauté si elle nous fait du bien ou si elle nous fait progresser dans nos opinions même si ça peut être un peu violent, la violence pour la violence conduit à la radicalisation de gens qui auraient pu être tout à fait pertinents et qui quitteront à coup sur la communauté, laissant la place à ceux dont le cuir est plus tannés et créant un espace plus rude et moins bienveillant.

    Donc les trolls et les faux-trolls ne sont donc pas à prendre à la légère si on aime la communauté à laquelle on participe, mais les bons trolls amènent de la légèreté !

    Après il y a toujours des ratés lorsque l'on essaye à cette discipline et je pense qu'il faut l'accepter, et ne pas questionner la communauté. Imagine un comique qui fait un bide et qui questionne sont publique pendant 5 minutes en étant énervé sur pourquoi ils n'ont pas trouvé cela drôle … Cela serait assez triste et pathétique pour ce comique …

    Il ne suffit pas de sortir les marottes sacrées du site pour que cela fonctionne, il faut aussi que ce soit à propos et que ce ne soit pas détecté par certains, ce qui est loin, très loin d'être évident.

  • # C'est ça

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    • [^] # Re: C'est ça

      Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 25/11/18 à 16:42.

      Non, ce n'était pas un troll mais une frustration et même si je me suis emballé sur 2 points, ça n'enlève pas le ressenti général mais certes, j'ai donné le bâton pour me faire frapper.
      Alors oui, c'était de toute façon pas l'endroit pour se plaindre ni même la façon de le faire mais ça n'était pas un troll.

      L'accusation de troll est le nouveau point godwin mais avant tout une grosse fénéantise intellectuelle.

  • # Les trolls c'est comme la colonisation

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Ils provoquent des dégâts, mais il ne faut pas oublier leur rôle positif.

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.