Journal L'éducation nationale se réveille (un peu)

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
1
juin
2004
Bonjour mon petit journal !

Je suis tombé sur un PDF (publicitaire) de l'éducation nationale ce matin, et je pense que cela pourrait intéresser certains d'entre vous...

http://www.orion.education.fr/DAA3/DAA3Publication.nsf/0/9f24fa1c33(...)

Notamment les pages 10/11/12...


Morceaux choisis :

Offre de formation 2004
Les essentielles
- De l'architecture réseau à l'architecture
de sécurité
- Serveur Linux en EPLE - Horus
- Formation des nouveaux arrivants
- Accompagnement au changement
- L'alternative des suites bureautiques,
l'offre libre et client léger
- Convergence voix données
Les traditionnelles
- Introduction au développement orienté
objet
- Langages de développement [Java]
- Méthodes de programmation [UML]
- Séminaire technique XML
- Séminaire Panorama des Bases de
Données
- Serveur BEA WebLogic
- Produits de FireWall (NetAsq)
- Système de sauvegarde (Time Navigator)


Premier pas de Jean-Pierre R. (indice:il est premier ministre) vers la vérité???
  • # Titre un peu pompeu quand même...

    Posté par . Évalué à 4.

    Je travaille dans l'éducation nationale depuis plusieures années, et je dois dire que Linux et autres on utilise depuis plus longtemps qu'avant-hier.
    Notre serveur applicatif est sous Linux depuis 4 ans maintenant, nous avons un serveur de fichier sous Samba (et sur laquelle tourne une SuSE) depuis à peu près autant de temps.
    Nos accès web sont assurés via une passerelle amon (baséee sur une mandrake) qui fait pare-feu et serveur de proximité transparent (entre autres).

    Par ailleurs, nos serveurs d'applications locales sont tous deux sous Linux (deux LFS que j'ai installés à la main, tout seul, comme un grand, na ).

    Autant je suis pour souligner les efforts quand il y en a, et visiblement, c'est le cas, autant je ne suis pas pour dénigrer une institution sous prétexte qu'elle ne respecte pas les idées communément admise des seuls geeks.

    Tout le monde ne peut pas être sous Linux.

    Voilà mon point de vue sur cette affaire.
    • [^] # Re: Titre un peu pompeu quand même...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et puis dans l'academie c'est Mozilla qui rulez (pour parler d'jeuns geek).
      Sans compté qu'a l'université du havre le Rezo c'est freeBSD (enfin la ou y'a pas du cisco et qques truc bizard), les serveurs (mel, dns, http entre autre) c'est Debian, le webmel c'est squirrelmail... Faut arreter un peut, le mamouthe il est pas si vieux que ca et il reagit encore.
  • # Et puis c'est pas de J.P.R...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Parce que pour que le mamouthe ce decide a proposer des formations c'est qu'il y a au moins 10 ans d'utilisation, non mais... c'est pas bientot fini de parler de truck qu'on ne connais pas?

    Est ce que je parle d'orthographe moi?...
    ... Oh, what a nice door.... => |^|
  • # S3IT, OASIS tout ça...

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai bossé pendant un an au rectorat de grenoble pour le projet européen OASIS ( http://oasis.cnice.mecd.es/fr/index.htm(...) ) : la version européen du S3IT. Pour faire simple le but est de simplifier les données et les logiciels, favoriser l'interopérabilité au niveau technique, administratif et pédagogique. Vaste programme mais il y a des choses intéressantes ( http://www.ac-grenoble.fr/carmi-internet/slis/descr.html(...) , le cartable électronique de Savoie qui tourne avec Zope par exemple, en tout cas pour les projets que j'ai vu de près )

    Quelques détails : suite au boulot fait par l'équipe du rectorat, l'europe était prête à allouer une somme "conséquente" pour continuer pendant un an. Le rectorat a refuser, motif : manque d'information et "peur de gérer une grosse somme d'argent" ...
    Pour ma part, pour un peu je n'était plus payé vers la fin du contrat, pourtant un CDD.

    Il y a une équipe de prof qui faisait de formation à distance pour des lycéen et collègien. Au début ils ont tout fait avec Word/etc et LearningSpace. Une partie a été reprise et "purifier" pour fonctionner avec Zope. Mais manque de bol, ils ont continué à faire du word/etc : chacun bosse dans son coin, fait sa petite popote. Exemple un logiciel fait avec director pour le français qui gérer les exo (normal) mais aussi les comptes étudiant puisqu'il y a pas de base commune (enfin elle n'a pas été communiqué).... et ca on peut le multiplier presque par le nombre de profs.

    Autre détail qui m'a un "peu" supris : il y a une formation XML au mois de juin 2003 donc quand il faisait bien chaud à grenoble, payé par le rectorat. La formation ne s'est pas déroulé pas le rectorat même, donc (implication) impossible d'avoir des verre d'eau pour les formateurs. (la formation aurait eu lieu dans le rectorat c'était bon) . D'ou l'utilisation de la technique "on se débrouille avec les moyens du bord".

    Autre détail : mon responsable ne pouvait pas faire de déplacement, pourtant autorisé, le budget alloué. Raison : barrage parce qu'apparement ca fait de l'ombre à un projet local. (j'ai pas de preuves noir sur blanc bien concrête, mais à force on fini par comprendre).

    Tout n'est pas à prendre au pieds de la lettre : "peur de gerer une grosse somme d'argent" j'ai pas de preuve concrête noir sur blanc, mais je regrête parfois de ne pas avoir enregistrer certainnes conversations ....

    Toujours est-il que cette kyrielle de petits détails quotidiens comme ça qui zappent toutes motivations de faire quelque chose, bien qu'il y ait plein de boulot intéresant à faire.

    Je vais pas écrire un roman, mais personnellement j'ai assez peu d'espoir malgrès c'est joli papier. (enfin disons qu'il faut multiplier tous les délais par 10)

    Désolé de m'emporter mais c'est l'enthousiasme combiné au mot S3IT que j'ai croisé plus d'une fois

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.