Forum général.général Choix d'un accès a Internet.

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
4
15
nov.
2014

En préparation pour un changement de logement, me me pose la question de l'accès a internet.

Mais, et c'est pourquoi je demande un avis ici, je m'y perd un peu avec ce qui semble des «demandes spécifiques» pour beaucoup.

Seulement éligible a l'ADSL (pas de fibre donc), mais en centre ville.
Le but est de faire un pouvoir m'amuser un peu avec de l'autohebergement, donc IP Fixe en option l'IPv6 (pour être dans le 21éme siècle), une préférence pour avoir le téléphone fixe.

Dans l'idée, les FAI Associatifs serais plaisant, mais je les écartes pour le moment.
Une facture totale de 50€ (Abo FAI + Ligne FT) pour que seul 10% aille vraiment pour la liberté numérique, et donc 90% pour les «Grand» opérateurs, je considère que c'est une mauvaise opération.

Autant donner 40€ (surement moins) a un opérateur qui est «pas trop mauvais» et voir comment faire avancer les principes de neutralité du net et de liberté numérique de façon plus efficaces.

Mais voila, quel peu être cet opérateur «pas trop mauvais» …

  • # Nerim

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 15/11/14 à 19:16.

    Client chez eux depuis 2001 avec des services auto-hébergés, c'est je pense le "moins pire" des FAI en France (réseau correctement [sur]dimensionné et neutralité totale).

    En revanche, un support correct, je pense que ça n'existe plus nulle part…

    Et pour info, FDN sous-traite depuis quelque temps sa connectivité ADSL via Nerim (LDCOM ayant refusé de continuer à travailler avec eux).

    Quant à l'IPv6, c'est en natif chez Nerim depuis… 2003 ! (et toujours pas chez Mandarine ou Buggues Tél. si je ne m'abuse).

    P.S. Je n'ai pas d'actions chez Nerim.

    • [^] # Re: Nerim

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est effectivement une option que je n'avais pas envisagé (même si je savais que FDN passais par eux)

      • [^] # Re: cafai

        Posté par . Évalué à 2.

        Sur Reims ? je ne peux te conseiller que CAFAI !
        https://cafai.fr

        envoyé depuis mon clavier bépo

        • [^] # Re: cafai

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je n'ai pas précisé la commune.
          Je connais assez bien CAFAI, association dont je suis membre et que je soutien.
          Et j'ai même déjà donné mon point de vue sur pourquoi ce choix était pour moi de second plan.

          • [^] # Re: cafai

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            il y avait aussi (j'imagine) une allusion à https://linuxfr.org/redaction/news/opendata-openstreetmap-et-cartographie-libre-en-entreprise-a-reims ;-) (vu que c'était le 16 octobre, tu peux nous en faire un compte-rendu ou tout simplement répondre dans la tribune pour abandonner la dépêche :/).

            • [^] # Re: cafai

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Oui, effectivement :)
              Pour cette dépêche elle est a abandonner (je l'avais oublié dans un coin)
              Si le sujet interese, je pourrais réfléchir a faire une dépêche … mais plus tard.

          • [^] # Re: cafai

            Posté par . Évalué à 1.

            Il est assez triste ton point de vue sur les FAI associatifs

            envoyé depuis mon clavier bépo

            • [^] # Re: cafai

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Je vais essayer d'argumenter un peu.
              Pour avoir une liaison internet sec chez CAFAI je doit sortir 34 € + 16,96 € = 50,96 € de mon porte monnaie.

              16,96 pour France Télécom

              Pour mon accès, il faut impérativement avoir une ligne «classique» chez France Télécom, a 16,96, soit 1/3 de ce qui sort de mon porte monnaie, alors que Bouygue (certes de façon agressive) fournis un accès internet (mais non certifié neutre) et téléphone illimité vers fixe/mobile (soit mieux que la ligne classique FT) pour moins que ce surplus que seuls les FAI associatifs continuent d'exiger.

              Ayant participé a CAFAI, et m'étant informé sur le sujet, ceci est du a des contrat signé par FDN il y as maintenant longtemps (ou le non dégroupé était la norme) et que les différents acteurs ne voudrais pas redéfinir. Les FAI associatifs sont de petites épines dans le pieds des «Grands», mais des épines quand même (donc aucune raison de leur faciliter la vie)

              Ce qui n'empéche qu'on en est a des pratiques des années 2000.

              Les 34€ restant sont fournis a CAFAI

              Tarif FDN : 27€ pour les tarif privilégié

              CAFAI revend de la marque blanche FDN. FDN facture a prix coutant a CAFAI.
              Je prend comme référence ici les 27€ du «tarif privilégié» sur le quel FDN indique faire un bénéfice minimal.

              C'est donc un peu plus de 50% qui passent dans les frais divers lié a la connexion : Collecte, trafic, infrastructure …

              Le prix de gros facturé aux petit FAI étant parfois a peine moins cher que ce qui est le prix de détail.

              7€

              Il reste ~ 15% du prix a CAFAI avec ~ 7€. Ceci est nécessaire pour les divers frais lié a l'association.

              Ce n'est donc que ~10% de la somme qui sort de mon porte monnaie qui va dans la défense de la liberté numérique et de la neutralité du net.

              Le reste du monde

              A coté de cela, pour de 25 a 35 €, soit de 15€ a 25€ de moins que chez CAFAI. j'ai Internet (Fibre si éligible), téléphone (illimité, tout ça) et même la TV (avec Madame c'est quelque chose qui compte).
              A coté de cela, même si je prend une option VPN chez FDN (8€ / mois) pour nettoyer ma connexion, il me reste, par rapport au cout d'un abonnement CAFAI entre 7 et 17 € (entre 80 et 200 € par ans) que je peu investir dans la défance des liberté numérique et de la neutralité du net, par exemple en don a LQDN.

              Alors non, dans ce cas, je ne fait pas vivre l'asso locale, mais j'apporte un soutien au niveau national et même européen. Ce que je considère comme plus performant.
              De plus ma moitié est heureuse car elle as ces programme TV, et elle as pas a se soucier de pouvoir utiliser le téléphone.

              Voici ma vision des choses (déjà évoquée avec l'association CAFAI). Mais je suis ouvert a toute argumentation sur le sujet.

              • [^] # Re: cafai

                Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 16/11/14 à 23:34.

                Les associatifs ne proposent de dégrouper car il y a une notion d'engagement d'intervention (il me semble, ceci est à vérifier), et impossible pour un associatif de garantir une intervention en x heures sur le dslam. Sans parler du prix d'accès, qui ne peut être amorti qu'en centaine d'abonnés sur une seule desserte.

                Les associatifs comptent plutôt sur le wifi.
                tetaneutral link toulouse
                ( ici le tout dernier nanobeam, alimenté via PoE )

                Et oublier les réticences quant aux aspects fonctionnels : ça marche du feu de dieu. En plus, j'en entendu dire que certains sympathisants partageaient allègrement leur débit fibre de 500m/S en dl et 200m/s en upload avec ce type d'équipement, permettant d'aggréger des débits de branques aux bénéf' des adhérents.

                CAFAI propose t il ce type de service ?? Si non, alors tu peux les y encourager ;-)

                • [^] # Re: cafai

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  leur débit fibre de 500m/S en dl et 200m/s en upload

                  tes unités sont approximatives :

                  • 500 Mb/s en descendant (c'est plutôt du 300 Mb/s pour du gigabit)
                  • 200 Mb/s en débit montant

                  soit de l'ordre de 50 Mo/s en téléchargement et 20 Mo/s en téléversement (oui, ce dernier terme me parait toujours autant bizarre). Les encapsulations empilées au niveau du réseau font que le passage de l'octet au bit ont plutôt un facteur 10 que 8 :/

                • [^] # Re: cafai

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  L'engagement d'intervention me semble effectivement nécessaire pour l'opérateur de Collecte (donc ceux qui ont du matériel dans le NRA) mais ce n'est pas le cas des FAI associatifs actuellement.
                  Sinon ceci impliquerais que des FAI pas trop gros (type Nerim ou OVH) aient du personnel un peu partout en France et les accès pour tout les NRA sur les quels ils auraient au moins un client.
                  Pour moi il y as un problème de logique.

                  FAI WiFi

                  Si je considère qu'un FAI associatif est difficilement intéressant pour le particulier sur l'ADSL, je trouve qu'il as justement tout son potentiel dans ce qui sont les alternatives d'accès locale.

                  CAFAI as effectivement un plan de desserte Wi-Fi d'un petit village en Zone blanche. Les difficultés étant ici surtout d'avoir de bon contact locaux.

                  Et c'est une initiative que je soutiens car elle me semble vraiment viable et intéressante.

  • # OVH

    Posté par . Évalué à 4.

    Si tu es sur un DSLAM qui est dégroupé par eux, tu peuxvoir avec OVH. (Et tu peux même demander du SDSL à 5Mbps chez eux sans devoir te couper un bras).

    Et le support est correct je trouve (ils m'ont même aidé à configurer mon OpenWRT en IPv6 pour que cela marche sur leur réseau).

    • [^] # Re: OVH

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      OVH passe ici par de la collecte SFR. (Pas de DSLAM OVH)

      C'est l'opérateur que j'ai actuellement, avec un vieux forfait qu'ils ne veulent pas déménager (pas intéressant pour eux ?)

      J'apprécie chez eux un vrai
      SAV. Mais je trouve ma connexion moyennement fiable (Ralentissements, micro coupures, …) et le modem est vraiment en carton (Je le patch à coup de Rpi)

      Donc aujourd'hui c'est aussi payer plus cher pour finalement des options que je n'utiliserais pas (Cloud, 2éme ligne téléphone, option fax, Mail pro, …)

      Donc oui, ça correspond bien à mes besoins sur le papier. Mais j'ai un coin de ma petite tête qui se dit que je vais peu être aller voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.

      Je sais que je suis compliqué, mais j'assume.

  • # bah, Free

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Visiblement Free te conviendrait :

    • moins de 40 €, accès à la chaîne NoLife.tv en bonus
    • une IP fixe
    • un téléphone, utilisable en SIP à partir de ton mobile en plus (ou avec un forfait supplémentaire à 0 € qui ne te coûtera que le prix de la carte SIM à 10 €)
    • de l'IPv6 avec 2-3 limites
    • des coupures ponctuelles et des limitations en non dégroupé (ce qui ne te concernera peut-être pas)
    • [^] # Re: bah, Free

      Posté par . Évalué à 0.

      Les peerings problématiques de Free n'en font pas à mon avis un FAI "neutre", comme le souhaite l'auteur de la demande (peering avec Google, entre autres).

      • [^] # Re: bah, Free

        Posté par . Évalué à 2.

        depuis quand Google est un operateur de telecommunication ?

        le Peering, c'est quand un operateur passe des communication à un autre.
        par exemple Free/Orange, Free/Cogent, Orange/Cogent, Free/Equinix

        Google lui ne se trouve qu'à l'autre extremité du cable europe/us derriere d'autres operateurs.

        • [^] # Re: bah, Free

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu peux parfaitement peerer avec des entreprises qui ne sont pas des opérateurs.
          Pour cela, soit tu passes directement un contrat avec la boite (et vous trouvez votre solution à vous pour monter cela), soit tu passes par des plateformes de peering (genre FranceIX).

        • [^] # Re: bah, Free

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il me semblais que Google était son propre opérateur internet pour ces services.
          Ce qui implique donc qu'on puisse avoir un accord de peering avec eux.

          • [^] # Re: bah, Free

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Il me semblait que Google était son propre opérateur internet

            ce n'est pas complètement faux, cf. https://peering.google.com/about/ (je ne crois pas que c'est limité à leurs services, que ce soit youtube ou autre…).

            Pour autant, quelles clauses sont gênantes ?

        • [^] # Re: bah, Free

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Google lui ne se trouve qu'à l'autre extremité du cable europe/us derriere d'autres operateurs.

          Tiens… C’est bizarre, ils ont un AS : http://bgp.he.net/AS15169.

          Et… Ho tiens… C’est encore plus bizarre, nous on peer avec eux à France-IX.

          • [^] # Re: bah, Free

            Posté par . Évalué à 2.

            ils sont quand meme pas nombreux les operateurs directement reliés à l'AS de google
            D'apres les routes ipv4 directs, j'en compte une dizaine
            http://bgp.he.net/AS15169#_graph4

            et d'apres le tableau des PEERS ipv4
            http://bgp.he.net/AS15169#_peers

            en france google aurait des Peers avec :
            - absolight
            - freenet
            - neotelecom

            Bref, dire que FREE (Illiad) a des problemes de Peering avec Google est une erreur,
            Free a des problemes de peering avec ces partenaires à cause du trafic genéré par Youtube (Google), mais ce n'est pas directement Google le PEER
            et le probleme pourrait etre resolu en changeant de partenaire par exemple.

        • [^] # Re: bah, Free

          Posté par . Évalué à 1.

          Google est un opérateur (AS15169) :

          https://peering.google.com/

    • [^] # Re: bah, Free

      Posté par . Évalué à 1.

      Et jusqu'à demain, il est possible de souscrire à une offre sur vente privée pour 1,99€/mois pendant 1 an. L'économie réalisée permettra de soutenir plein de causes en parallèle.

      • [^] # Re: bah, Free

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Mais je ne déménage pas tout de suite. Et des offre d'appel tel que celle-ci, il va peu être y en avoir du côté de noel.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.