Forum général.général recherche prestataire hébergement

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
4
19
jan.
2014

Bonjour,

je vais quitter un de mes hébergeurs actuels et je voulais savoir si vous aviez des idées pour des prestataires corrects au niveau prestations et à un prix raisonnable.

Je désire un linux debian, accès root, une adress ip.

je n'ai pas de tonnes de site, pas trop de trafic pas de script qui massacrent la ram et le proc mais j'aime bien que ca fonctionne sans trop poser de soucis.

Ah et j'aimerais bien éviter le revendeur qui revend de l'espace dans un serveur qu'il loue à un autre.

  • # Comme d'hab

    Posté par . Évalué à 3.

    Online.net ? OVH.com ?

    • [^] # Re: Comme d'hab

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je tiens juste à recommander de ne pas prendre OVH. Leur support est assez consternant. Ça vient d'expérience personnelles et d'anecdotes d'amis et connaissances qui remontent de 2006 à nos jours.

      J'ai fini de migrer mes services vers Gandi (que j'utilise depuis quelques années) il y a quelques semaines et je suis fort content du support (et du service).

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Serveur e-mail & OVH > /dev/null

        Posté par . Évalué à 1.

        Si tu souhaites héberger un serveur e-mail chez OVH, il faut savoir qu'un gros paquet de leurs adresses IPv4 est blacklisté et pour se faire retirer des listes c'est un gros boulot, voir parfois impossible.
        Niveau support je seconde l'avis ci-dessus, et faire aussi attention que Kimsufi != OVH (même si l'interface de gestion est commune). Il faut donc savoir à quoi s'attendre… même si leurs offres restent compétitives.

  • # Firstheberg

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je suis chez firstheberg, je suis plutôt satisfait, sauf pour la bande passante qui est un peu mauvaise parfois.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # gandi

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    gandi.net c'est pas mal.

    Tu as une part de serveur, tu en fais ce que tu veux : débian, ubuntu, autre, ssh, ftp,…

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: gandi

      Posté par . Évalué à 2.

      Il me semble que tu es quand même "limité" dans le choix de la distribution à une liste d'images fournies par gandi.

      • [^] # Re: gandi

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 19/01/14 à 18:56.

        Nop, tu peux très bien mettre une image perso. Mais, je n'ai jamais pratiqué.

        La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: gandi

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu as une part de serveur

      sauf que c'est exactement ce qu'il veut eviter

      Ah et j'aimerais bien éviter le revendeur qui revend de l' espace dans un serveur qu'il loue à un autre.

      • [^] # Re: gandi

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        gandi n'est pas un revendeur qui sous-loue un hébergement qu'il louerait à un autre au-dessus de lui.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: gandi

          Posté par . Évalué à 2.

          si tu as une part de serveur tu n'as pas LE serveur pour toi tout seul.

          soit c'est du mutualisé, il y a donc d'autres clients que toi sur le serveur
          soit c'est du Serveur Privé Virtuel (VPS), tu as alors une machine virtuelle dédiée, mais tu partages le serveur physique avec d'autres clients.

          donc à part prendre un vrai serveur dédié,
          y a pas beaucoup d'alternative.

          • [^] # Re: gandi

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est plutôt du VPS, avec un système assez souple pour dimensionner ta machine (voir docs sur site Gandi).

            Personnellement je ne vois pas l'intérêt de continuer à vouloir absolument un serveur physique dédié (pour autant que ton prestataire te permet d'avoir un serveur virtuel dont tu as une garantie de fonctionnement et de performances).

            Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: gandi

              Posté par . Évalué à 2.

              un serveur virtuel dont tu as une garantie de fonctionnement et de performances).

              qu'est ce qui te garantie que ton colocataire de serveur physique va pas avoir une machine virtuelle super gourmande en CPU, i/o disques,
              et du coup faire ramer le serveur physique ?

              • [^] # Re: gandi

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Si l'hyperviseur est pas trop pourri, il peut s'arranger pour partager les ressources de manière à ce qu'aucune de ses VMs ne soit en manque. Voire les cgroups sous Linux par exemple.

                Après, si le fournisseur met trop de VMs sur chaque hyperviseur, ça va jamais vraiment marcher non plus.

                pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

              • [^] # Re: gandi

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                A priori la configuration de l'hyperviseur par le prestataire.

                Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

  • # celui que tu veux qui propose des serveurs dédiés

    Posté par . Évalué à 3.

    ceux que j'ai pratiqué :
    - ovh/soyoustart/kimsufi
    - online/dedibox

  • # merki :-)

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Trouver des adresses de loueurs d'espace est assez simple, je suis assez grand pour faire une recherche gogole, mon questionnement c'est plutôt sur le niveau de prestation.
    Les migrations s'est souvent chiant, autant éviter de passer de l'un à l'autre en essuyant les plâtres de chaque expérience ratée. C'est un peu cela que j'attendais, oui je connais ovh, gandi, free.

    Gandi, je ne veux plus travailler avec eux depuis le jour ou ils ont cédés un de mes domaines acheté en 1999 à une entreprise (un associé) qui avait déposé une marque en 2009 (alors que l'achat du nom de domaine antérieur vaut préséance) et ou ils n'ont voulu rien entendre. Alors j'ai géré en live, j'avais quelques billes et nous sommes arrivés à une transaction qui satisfaisait les deux. Mais je n'ai plus confiance, j'ai retiré mes billes de chez eux.

    ovh, cela m'ennuie un peu la versatilité de la boite, un jour un truc, puis plus dispo avant X temps, puis ca revient et plus au même prix, puis augmentation unilatérale pour X raisons. si je prend un truc chez eux à X euros, je ne suis pas certains de ne pas me retrouver à X+x% 6 mois après. De plus étant passé donner un coup de main sur un hébergement "pro" (un mut.) à 60 euros et des bananes par an (pas d'accès ssh), je n'arrive pas à me faire à leur interface. Et je dois avouer que je ne maîtrise pas complètement certaines arcanes du serveur, notamment la partie mail et qu'un tout petit peu de truc simple me rassurerait.

    Sur les dédi box de chez free, j'ai entendu plusieurs fois des gens parlant de disques cramés rapidement et cela me fait chier de devoir vivre dans la crainte que cela arrive au moment ou j'ai peu de temps à consacrer à une remise en route (double effet kiss cool de la loi de l'emmerdement maximal), ceci imposant une sauvegarde très régulière, ce qui est chiant dès que la bdd est un peu imposante.

    Donc je suis dubitatif sur quoi choisir. le VPS ne me pose pas de soucis plus que cela SI l'entreprise qui loue le vps est compétente et loue du vps sur SES serveurs. Pour qu'en cas de soucis (ca arrive forcément un jour), il y ait un échelon de moins dans les prises de décision. Je ne suis pas la nsa ou le cea et si il y a des loupés, genre redémarrage, indisponibilités de quelques heures je ne vais pas en faire un plat, si le travail est fait comme il faut avec la diligence que l'on peut attendre d'un prestataire compétent et désireux de faire du bon travail.

    Voila, je vous remercie toutefois de vos réponses cela va me permettre de pousser un peu ma réflexion.

    Pour netissime, justement en allant voir, depuis mon fai, site hors d'atteinte..

    Délai d'attente dépassé
    Le serveur à l'adresse www.netissime.com met trop de temps à répondre.

    • [^] # Re: merki :-)

      Posté par . Évalué à 2.

      si je prend un truc chez eux à X euros, je ne suis pas certains de ne pas me retrouver à X+x% 6 mois après.

      hmm, j'ai des serveurs chez eux depuis 2008,
      c'est le meme prix depuis le debut.

      par contre il est vrai que maintenant, pour le meme prix, je pourrais avoir mieux,
      c'est inherant aux progres techniques.
      mais changer ca veut dire "migrer" et c'est pas toujours faisable facilement.

      • [^] # Re: merki :-)

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        il me semble bien que le prix de l'hébergement des personnes que j'ai dépannées à augmenté pour une raison un peu obscure de gestions des ddos ou un truc du genre… et c'était ça ou dehors…

        mais avec l'age… peut être que la mémoire…

        • [^] # Re: merki :-)

          Posté par . Évalué à 1.

          Si le prix ne change pas toujours, il y a parfois les prestations qui diminuent. Genre bande passante qui passe de illimité à limité (et bien sûr obliger d'accepter les nouvelles CGU au renouvellement). Mais j'ai eu le cas des adresses IPv4 devenu payantes aussi.

          • [^] # Re: merki :-)

            Posté par . Évalué à 2.

            en effet j'ai eu ca aussi

            Mais j'ai eu le cas des adresses IPv4 devenu payantes aussi.

            par contre la bande passante, je ne sais pas quelle offre tu avais, mais j'ai plutot l'impression d'avoir eu l'inverse.

            100Mbps qui sont passés à 200 voire 500Mbps pour le meme prix.

    • [^] # Re: merki :-)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Gandi, je ne veux plus travailler avec eux depuis le jour ou ils ont cédés un de mes domaines acheté en 1999 à une entreprise (un associé) qui avait déposé une marque en 2009 (alors que l'achat du nom de domaine antérieur vaut préséance) et ou ils n'ont voulu rien entendre.

      Tu as un lien qui détaille un peu ? Il me semble avoir vu passé ça dans les journaux DLFP à l'époque mais j'ai pas trop suivi.

      disques cramés rapidement et cela me fait chier de devoir vivre dans la crainte que cela arrive au moment ou j'ai peu de temps à consacrer à une remise en route

      Ça serait peut-être bien d'avoir un système de backup/redéployement automatisé un minimum parce que ce problème tu vas forcément finir par l'avoir à un moment ou l'autre quel que soit ton hébergeur. Si tu fais ça bien, ça peut aussi grandement faciliter tes migrations d'un hébergeur à l'autre.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: merki :-)

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pour le truc du back-up redéploiement, il faut voir le temps que je vais passer à le construire par rapport au temps que je vais faire la migration. Il est un peu complexe d'automatiser un truc que de juste le faire Bon je vais le faire par des scripts plutôt que en live, comme cela j'aurais la manip pour la fois d'après. Je suis pas un mec qui saute de machine pour gagner quelques euros, cela fait probablement 10 ans que je suis chez mon hébergeur, même si en payant le même prix ca augmente par rapport aux prix du marché qui diminuent, même si je n'utilise que peu et la structure et l'espace disque et la ram et jamais (en fait seulement 2 fois en 10 ans) le support technique.

        J'ai accepté de changer d'hébergement 1 ou 2 fois, je ne me souviens plus parce qu'ils ont probablement coupé la machine alors que ce que j'avais me convenant très bien, me retrouvant avec des solutions que je maîtrisais donc un peu moins.

        Mais lorsque les prix ont commencé à augmenté régulièrement, j'ai décidé de partir.

        Pour l'affaire en question, rien ne sert d'en reparler la moitié est pour l'autre contre, le jeux du 50-50. J'ai juste décidé de ne plus travailler avec eux, même si cela me coûte plus chère.

        • [^] # Re: merki :-)

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bon bah pour référence, l'affaire qui t'a fait fait quitter Gandi : https://linuxfr.org/users/herve_02/journaux/il-y-a-prestataire-technique-et-prestataire-technique

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

          • [^] # Re: merki :-)

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            ui

            • [^] # Re: merki :-)

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              D'ailleurs en relisant la chose, je me souviens même d'un détail intéressant, bien que cela ne faisait pas parti du journal que je voulais faire, et qui est remonté après coup.

              Lorsque on a enregistré le nom de domaine en 2001, il n'y avait pas autant d'informations et je sais qu'en 2009, ils ont changé un truc au niveau de la sécurité et ont ajouté directement les infos qui étaient manquantes (ajoutées et/ou non obligatoires), infos provenant du nom du domaine, et donc le cegeb a été ajouté à la rache en nous prévenant bien sur, et je n'y ai pas prêté attention, car la politique de gandi, pour l'achat, le transfert et tout le toutim c'était l'adresse mail : en 2001 à l'achat du domaine, le propriétaire de l'adresse était le propriétaire du mail du compte owner.

              Alors ca m'a un peu énervé lorsqu'en 2010, on m'explique que j'avais mal rempli, en fait gandi l'avait rempli en auto lors de sa mise à jour de sécu. Alors j'ai géré en live, mais gandi à transféré le domaine d'une société de 3 personnes, à une seule des 3 personnes de la société, en son nom propre.

              Elle peut s'estimer dans son droit de le faire, elle a, de mon point de vue, outrepassé les droits de son statut. D'ailleurs ca c'est bien réglé en live parce que j'avais la possibilité de demander la rétrocession du domaine et de la marque et nous avons négocié sur cette base là, plutôt que de négocier avant toute chose, comment on allait gérer la séparation de l'activité et la cession du domaine.

              Donc c'est juste que je trouve que leur politique ne correspond à ce que j'attends d'un prestataire technique que je ne veux pas travailler avec eux, j'en suis parti après 10 ans de fidélité. Comme un mari (ou une femme) trompé(e)

              Ca a bien marché au bluf… sorte de social engineering - cool pour eux, mais bye gandi

  • # Conseil

    Posté par . Évalué à 0.

    Bonjour,

    Je suis tombé ici un peu par hasard, car je recherchais moi aussi un prestataire (j'ai débuté il y a quelques temps mon activité) dans le même domaine et j'ai trouvé ce post.
    Je l'ai suivi de loin, mais maintenant que j'ai ma propre expérience, je voulais la partager avec vous.

    J'ai vraiment trouvé chaussure à mon pied comme dirait l'autre avec CMRP (surtout que j'ai très peu de connaissance en matière d'hébergement, de serveurs etc).
    Comme vous, je cherchais quelque chose de fiable, à des prix raisonnable (comme un peu tout le monde en fin de compte).
    Et franchement, je n'ai pas à me plaindre d'eux, au contraire, ils m'ont aidés pour toutes les questions hébergement, et tout fonctionne impeccable.

    Après, c'est vrai que j'ai vue souvent des mauvais retours d'OVH, à priori, il y a beaucoup de monde qui partent de chez eux.

    Tenez moi au courant en tout cas si vous le voulez bien :)

    À bientot, Dude.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.