Forum général.petites-annonces JH cherche du travail

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
9
13
sept.
2014

Bonjour, je suis actuellement en recherche d'emploi.

J'ai obtenu ma thèse en physique en avril dernier.

Je ne suis pas certain de vouloir m'orienter vers la recherche, néanmoins, un métier avec une forte dominante scientifique me plairait beaucoup et serait tout à fait dans mes cordes. Étant assez familier avec les machines, un emploi dans lequel l'utilisation de l'informatique est essentielle me plairait assez. Je sais coder dans quelques langages (python, C, un peu de C++, Matlab) et je pense être très capable de m'adapter à un contexte particulier. J'ai un intérêt particulier pour tout ce qui est data-mining, régression de modèles, statistiques, traitement d'images, modélisation numérique, mais je suis ouvert à toute proposition.

À défaut d'avoir un job à me proposer (mais si vous en avez un je suis intéressé), connaîtriez vous quelques entreprises qui seraient intéressées par mon profil ? Les conseils pour mener ma recherche d'emploi de manière efficace et fructueuse sont également les bienvenus.

Merci à tous ceux qui auraient pris le temps de me lire.

Cordialement.

  • # Les CRITT en général

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Les CRITT en général recherche des profils comme le tien (jeune docteur). CRITT = Centre Régional d'Innovation et de Transfert de Technologies.

    Je n'ai pas eu vent de poste au sein de celui dans lequel je travail, mais je peux toujours demander si tu le souhaites, sachant qu'on est basé sur Poitiers (maison mère) et à Saintes (antenne) et qu'on fait essentiellement de l'info

  • # Polytechnique ?

    Posté par . Évalué à 3.

  • # prof

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Prof en prépa privé ?

    Sinon, tu postules en temps que docteur ou ingénieur ?

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: prof

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 14/09/14 à 01:21.

      C'est un peu la question piège.

      Je m'explique : en fait, j'ai fait un master 2 à dominante recherche dans le domaine de la physique des hautes énergies, ce qui est quasiment invendable dans le secteur industriel de mon point de vue (même si on y apprends des choses très intéressantes). Par contre j'ai fait un master 1 en optique et optronique qui peut être plus vendeur, pas mal d'info pendant mes études, et j'aime beaucoup l'info, mais je n'ai pas du tout un profil d'informaticien classique.

      Puis j'ai fait ma thèse, qui est un travail assez harassant intellectuellement, mais je pense que ça m'a permis de développer une vraie maturité et une hauteur de vue, une méthodologie efficace, qui je pense serait quelque chose de très intéressant pour une entreprise. Par contre c'est relativement atypique comme parcours, donc j'ai aussi l'impression que ça va être dur de séduire un recruteur, même si je croise les doigts.

      Finalement, je postule en précisant que je suis docteur en physique, je pense que c'est important de le préciser, et je ne vois pas comment expliquer autrement un gap de trois ans sur mon CV.

      Sinon, j'envisage actuellement de préparer sérieusement l'agrég ou le capes, mais j'aimerai tout de même travailler dans le privé.

  • # où ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Tu te limites à une zone géographique particulière ou bien ?

    Quelques trucs qui semblent coller :
    https://www.google.com/about/careers/search#j=phd+statistics

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: où ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et comme conseil je dirais, quand tu postules essaies d'être plus spécifique que « je suis ouvert à toute proposition ». Les recruteurs aiment bien avoir affaire à des gens qui donnent l'impression de savoir où ils vont (même si c'est pas vrai).

      Sinon j'aime bien les astuces listées ici même si je n'approuve pas forcément tout inconditionnellement : http://www.asktheheadhunter.com/crocs.htm

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: où ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, je suis d'accord, j'exagère un peu en disant que je suis ouvert à toute proposition (je ne me vois pas faire du dev web, mais pourquoi pas). Une des problématiques de mon message, c'est effectivement, quel boulot cibler, ceci étant dans la perspective d'une carrière à long terme, car je crois que vu mon âge, je ferai mieux de me concentrer sur un domaine particulier et y faire carrière, car si je dois enchaîner des expériences qui n'ont rien à voir avec les autres, on n'est pas sorti de l'auberge. C'est pourquoi je cherche un boulot assez évolutif où je pourrai éventuellement me former à une ou plusieurs technos, et envisager un avenir professionnel sur le long terme.

  • # My 2 cent

    Posté par . Évalué à 1.

    Pas mieux que les autres questions déjà posées, si ce n'est : et l'anglais ? Tu es à l'aise ? C'est très recherché. Ou l'allemand éventuellement.

    Sinon, si c'est le datamining et ces choses là qui t'intéressent, regarde du côté du nosql, du text-mining, c'est très à la mode et très recherché (entre autre sur Paris, mais es tu près à monter sur Paris si tu n'y es pas ?)

    Quoi qu'il en soit, en tout cas :

    je postule en précisant que je suis docteur en physique, je pense que c'est important de le préciser, et je ne vois pas comment expliquer autrement un gap de trois ans sur mon CV.

    Je ferrais tout pour ne pas présenter ça comme ça, même si le "domaine" de la société n'a rien à voir avec ce que tu as fait dans ta thèse. Bien au contraire, je m'appuierai sur cette expérience pour "caser" des mots clefs recherchés par les entreprises :

    • autonomie
    • rigueur
    • capacité de synthèse/restitution

    C'est pas un trou, et trois ans pour une thèse, c'est rapide. Il m'en a fallu cinq. Je n'ai eu aucun problème à le justifier au vu de ce que j'avais fait à côté de ma thèse (activités d'enseignement, organisation d'un colloque avec entre autre la prise en charge de toute la partie éditoriale des proceedings… gros boulot !). Si tu pars pour un entretien en te disant "j'ai un trou", ça ne va pas le faire du tout :) Il faut que tu valorise au maximum cette expérience, même si le sujet n'a rien à voir. Au contraire, case ce qui importe, ces mots clefs, ou d'autres que tu pourrais trouver. Et prouve-les, par exemple en expliquant en trois phrases simples ce que tu as fait. S'ils comprennent, tu as gagné le point "capacité de synthèse/restitution".

    Pour en revenir à l'anglais, c'est récurent la question. Ca te sera forcément posé, voir testé.

    J'ai expliqué à mes recruteurs lors de ma première recherche de boulot que j'avais un canadien dans mon jury de thèse. Du coup, il était ok pour lire mon mémoire en français, mais pas pour que la soutenance se fasse en français, et donc je l'ai faite en anglais. Fait appuyé par un diplôme, le TOEIC, avec mention Maîtrise Professionnelle Internationnale (Ca claque et ça calme la mention. En fait j'en ai un mieux, mais moins connu en entreprise). Du coup, ils n'ont même pas osé me "tester". Et quand j'ai fait des entretiens l'an dernier parce que j'avais envie de bouger un peu et que les recruteurs avaient envie de "tester", ça c'est vite fini : j'ai vécu deux ans en angleterre… Je te laisse deviner qui a abandonné la langue de shakespeare le premier :)

    J'adore cette partie des entretiens. Parce que même si je me suis planté sur la technique, là, mis à part si je "tombe" sur quelqu'un qui a aussi vécu dans un pays où on parle anglais, c'est moi qui mène la danse. Et ça, ça fait beaucoup dans un entretien quand le candidat est sur un terrain où il est bien à l'aise.

    • [^] # Re: My 2 cent

      Posté par . Évalué à 3.

      Sur la mobilité, je suis tout à fait prêt à bouger, il n'y a aucun problème. Vu ma situation (en province) c'est une condition sine qua none pour trouver un job, donc c'est déjà inclus dans ma réflexion et je suis prêt à me relocaliser.

      Je dirais que le lieu n'est pas si important. Je suis prêt à partir sur un autre continent, mais il faudrait des bonnes contreparties parce que ça ne doit pas être simple de s'installer dans un autre pays.

      • [^] # Re: My 2 cent

        Posté par . Évalué à 1.

        Ok. Donc l'anglais parlé, c'est pas ton truc. Et écrit ? Même pas un petit peu ?

        • [^] # Re: My 2 cent

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 15/09/14 à 00:03.

          Je crois que j'ai répondu dans un autre message, mais je me considère parfaitement bilingue, en tous cas de manière amplement suffisante dans un contexte professionnel, aussi bien à l'écrit qu'à l'oral.

          Je pensais plutôt aux frais de type billet d'avion, déménagement, etc. J'ose imaginer qu'une boîte qui recrute à l'international a de toutes façons les moyens de régler ce genre de problèmes.

      • [^] # Re: My 2 cent

        Posté par . Évalué à 1.

        Salut

        Si tu es toujours en recherche, une offre en traitement du signal :
        http://www.notocord.com/jobs/ing_nieur_traitement_du_signal_hf

  • # un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Il y a quelques temps, j'avais posté cette offre d'emploi (bien mal m'en a pris):
    http://linuxfr.org/forums/general-petites-annonces/posts/offre-d-emploi-developpeur-python-dba-dans-un-hedge-fund-a-cambridge

    On est toujours à la recherche de différents profils (analyste quantitatif, développeur, etc), et beaucoup de gens dans la boîte ont des doctorats en math/physique, donc beaucoup d'analyse de données.

    Si ça pourrait t'intéresser (ou un de tes potes/collègues), tu peux m'envoyer un email: cf.natali at gmail.com

    P.S. : Merci d'éviter les messages du type "La finance c'est le mal", le gars cherche un boulot et j'essaie juste de l'aider…

    • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

      Posté par . Évalué à -1.

      P.S. : Merci d'éviter les messages du type "La finance c'est le mal", le gars cherche un boulot et j'essaie juste de l'aider…

      Exemple bien trouvé où le "test" d'anglais va être très sérieux. Et où la thèse, même dans un autre domaine que la finance étudiée.

      Et où je fuirais très vite : Poste toujours ouvert ? Malgré le temps passé ? Combien de recrutés même si l'annonce reste la même ? Quels ont été les éceuils pour les candidats ?

      • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 14/09/14 à 18:06.

        J'aime pas ça, mais je vais me répondre à moi même…

        C'est un poste "no go" parce que c'est un poste où quelqu'un est prévu pour le fournir et qu'il faut qu'il y ait un nombre assez conséquent d'échecs (je suppose).

        Par contre, là où j'aime bien la chose, c'est que tu peux postuler. Tu vas être reçu, entendu et classé second. Tu vas pouvoir t'entrainer pour le poste final. Et quand le vrai poste se présentera, bin tu sera classé premier. Moi, je foncerai ;)

      • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Comme indiqué dans mon commentaire, on est toujours à la recherche de différents profils.
        Le poste en question a été - plus ou moins - pourvu, mais on n'est pas un grand groupe, avec une politique RH, des quotas et des grilles de salaires : si je me souviens bien, ils avaient cherché 6 mois avant de m'embaucher.
        On ne cherche pas à remplir des cases, mais plutôt à embaucher des gens compétents, il y a toujours du boulot à faire. Par exemple, un de nos analystes a été embauché avant la fin de son PhD, mais n'a commencé que 6 mois plus tard.
        Il n'y a pas d'arnaque, rien de surprenant à ce qu'un poste reste ouvert 6 mois, par contre c'est vrai que le recrutement est très sélectif (de mémoire, on doit embaucher en moyenne 3 personnes par an sur 400/500 CVs reçus).

        • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je t'ai envoyé mon CV, si tu souhaites discuter davantage, n'hésite pas à me faire signe.

        • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

          Posté par . Évalué à -5. Dernière modification le 14/09/14 à 21:24.

          Hmm,

          si je me souviens bien, ils avaient cherché 6 mois avant de m'embaucher.

          Donc tu est "chez eux", maintenant. Non ? ;)

          Il n'y a pas d'arnaque, rien de surprenant à ce qu'un poste reste ouvert 6 mois, par contre c'est vrai que le recrutement est très sélectif (de mémoire, on doit embaucher en moyenne 3 personnes par an sur 400/500 CVs reçus).

          Je ris bien de ces statistiques. Ca doit passer sous le coude les 400/500 CVs. Pour 3 emplois.

          C'est bien ce que je dis : les 3 emplois sont fixés, le reste, ça passe sans but.

          Quand on sait en plus qu'il y a une rémunération à l'embauche dans ce genre de boite…

          • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Ca t'amuse de toujours répondre à côté de la plaque, systématiquement ?

            C'est bien ce que je dis : les 3 emplois sont fixés, le reste, ça passe sans but.

            Non, on n'a pas de quotas à remplir, c'est juste une moyenne de se que l'on observe. On ne s'arrête pas au troisième candidat recruté sur l'année N, cela n'aurait aucun sens.

            Maintenant, merci d'arrêter de polluer ce sujet, et d'aller jouer ailleurs, parce que cela devient fatiguant.

    • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci beaucoup, j'avais en effet vu ton offre à l'époque, mais je n'ai pas osé postuler.

      Bien que je pense avoir les qualités nécessaires pour ce poste, je suis un peu « ignorant » en ce qui concerne les bases de données. Je pense que le remède consiste à garder près de moi une grosse pile de documentation imprimée sur du papier A4, en tous cas je crois que ça peut se combler assez vite.

      Je suis un peu faible en C++ et QT, je vois que beaucoup d'offres stipulent que des compétences dans ces deux technos sont requises, que ce soit dans du data-mining ou autre. Je pense que ce serait bien de travailler sur un petit projet perso pour me faire la main.

      Pour ce qui est de l'anglais, je ne mentionne pas le TOEIC (que je n'ai pas) tout simplement parce que je ne l'ai jamais passé, mais j'ai (très) largement le niveau.

      • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour ce qui est de l'anglais, je ne mentionne pas le TOEIC (que je n'ai pas) tout simplement parce que je ne l'ai jamais passé, mais j'ai (très) largement le niveau

        Tu peux aller dans un institut de langue (genre Wall Street Institut) et pour 50€ à ~100€ tu peux repartir après une heure avec un test d'anglais en candidat libre.
        Par exemple le TOEIC ou le BULATS.

        Et que ce soit le TOEIC avec son gros chiffre qui ne veut pas dire grand chose AHMA, ou le BULATS et son niveau plus général, si le recruteur n'y connait rien en test de langue (et en anglais) ca ne va pas changer grand chose.

    • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai envie de changement en ce moment. Disons que je stagne et que mon boulot devient de plus en plus barbant (avant, je travaillais sur des projets innovants, où il fallait réfléchir, etc… Maintenant, c'est du bête développement (web, client lourd, etc…))

      Et si on a aucune compétence en Python, mais qu'on est bien calé ailleurs (bd, c++), ça intéresse malgré tout ?

      • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Et si on a aucune compétence en Python, mais qu'on est bien calé ailleurs (bd, c++), ça intéresse malgré tout ?

        Chez nous, malheureusement je pense que Python est un pre-requis : c'est un peu la "lingua franca", meme le CEO code regulierement en Python.

        Par contre, si tu consideres un job dans la finance, je te conseille d'aller faire un tour sur le site http://www.efinancialcareers.com, C++ et Java sont tres populaires dans la finance.

        Il y a pas mal d'offres, et si tu n'as pas peur du risque, je te conseille d'eviter les grands groupes du style Goldman Sachs, Bank of America, etc, et de te concentrer sur les hedge funds : c'est en quelque sorte l'equivalent des start-up dans la finance, donc atmosphere bien plus sympa que les grands groupes, projets interessants et varies, et remuneration plus attractive. Par contre, l'esperance de vie moyenne d'un hedge fund est de 5 ans, donc si tu veux la securite de l'emploi il vaut mieux eviter :-)

        • [^] # Re: un hedge fund à Cambridge, ça t'intéresserait ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Après, il y a connaitre un langage et… connaitre un langage xD
          Le premier se réfère simplement à la syntaxe, le second, tu y rajoutes une connaissance profonde de l'API standard plus des modules courants.

          Le premier peut s'acquérir vite. Le second demande plus de temps, mais peut faire l'objet d'un bon apprentissage en y mettant vraiment le nez assez rapidement aussi.

          Après, ce qui me tente le plus, c'est le côté Cambridge :) Je ne recherche pas spécialement du long long terme. L'objectif se serait de pouvoir passer du temps en Angleterre (j'en ai toujours rêvé) tout en améliorant mon anglais (j'ai un très bon niveau, mais je ne suis pas bilingue).

  • # SSII sur toulouse

    Posté par . Évalué à 1.

    Les grandes SSII sur Toulouse embauchent de temps en temps des docteurs. Je connais des docteurs en astrophysique et en mathématique qui ont été embauchés pour des projets chez Thalès ou Airbus : informatique avec une composante scientifique (données satellite, avionique).

    Exemples de grandes SSII : Sogeti, Cap Gemini, Sopra, Thalès Services, …
    (il y a eu récemment des fusions-acquisitions, et je ne sais pas si les noms sont encore d'actualité)

    Et en ce moment, je ne sais pas s'il est facile de se faire embaucher… (Airbus a ralenti ses développements)

    • [^] # Re: SSII sur toulouse

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Sogeti, Cap Gemini

      C'est pas le même groupe ?

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.