Ad Bard, une régie publicitaire en ligne dédiée au logiciel libre

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags : aucun
6
7
juin
2009
Commercial
La régie publicitaire en ligne Google Adsense cumule, entre autres, trois problèmes. D'abord cela participe au « Google everywhere ». Ensuite elle est (presque) en situation de monopole. En enfin elle affiche des publicités qu'il n'est pas possible de contrôler (autrement que par liste noire).

Il arrive ainsi souvent que des sites de promotion et de diffusion du logiciel libre se retrouvent à l'insu de leur plein gré à afficher des annonces pour du logiciel propriétaire.

Dans ce contexte l'apparition de la régie Ad Bard, soutenue par la Free Software Foundation (FSF), est une alternative intéressante. Elle se veut « éthique » et souhaite faire apparaître sur les sites affiliés uniquement de la publicité pour les produits et les services Open Source, en se réservant le droit de sélectionner aussi bien les annonceurs que les afficheurs.
  • # Et DLFP ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    DLFP veut rester indépendant, et ce système ne semble pas entraver la liberté des éditeurs...

    Parce qu'il y a moyen que nous entrions directement dans le top-10 en terme d'affichages/mois :-)
    • [^] # Re: Et DLFP ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      déjà proposé en tribune modérateurs :D

      par contre, je ris quand je vois le prix du slot quand on veut annoncer : $250 en promo sinon il semblerait que cela soit $1000 .
      • [^] # Re: Et DLFP ?

        Posté par . Évalué à 2.

        ca a quoi de drole ?
        • [^] # Re: Et DLFP ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          combien de projets peuvent se permettre de dépenser $250 simplement pour promouvoir son projet ?

          Ce qui est drôle c'est que les $250 sont présenté comme une ristoune par rapport au vrai prix de $1000 ... et quand je constate que certains ont du mal à financer un serveur dédibox ou kimsufi ... j'ai comme un doute sur l'interet pratique de CETTE solution avec une grille aussi excessive.

          Par contre, sur le principe, oui, l'idée est bonne.
          • [^] # Re: Et DLFP ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            C'est pas dédié aux projets, mais aux entreprises qui veulent vendre des services autour du libre. Et ça irait justement pour financer les projets libres qui ont probablement déjà plein de visites sur leur sites.

            DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

            • [^] # Re: Et DLFP ?

              Posté par . Évalué à 2.

              même chose, sortir $1000 c'est pas rien...
              • [^] # Re: Et DLFP ?

                Posté par . Évalué à 5.

                oui alors ça c'est pourtant expliqué sur le site : le prix donné de 1000 $ c'est par rapport au nombre d'annonceurs. Certes c'est plutôt bien élevé à la base, mais c'est appelé à diminuer. La réduction accordée c'est pour tempérer un peu le prix de départ qui est encore trop élevé.

                Advertising rates on the Ad Bard Network are determined by the number of member websites currently participating in the network

                Je ne sais pas combien coûte une opération adsense pendant 1 mois, mais bon 205 $ pour un affichage ciblé pendant 1 mois (sauf si tous les geeks qui consultent les sites visés sont comme moi et utilisent adblock), cela ne me semble pas si élevé quand on compare le prix des pubs dans les magazines papiers.

                Une boîte qui a de l'argent (genre Novell), cela ne va pas lui faire peur, enfin bon si peut-être un peu de voir qu'un des annonceurs c'est boycottnovell.com

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: Et DLFP ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  une campagne adword pour 1 mois coute entre 0€ et très très très cher pour des mots clés hautement concurrentiel. le mot clé redhat et linux coute moins de 2€ par clic. gnome est à moins de 0,5€.

                  on peut facturer au cpm ( cout par mille impression ), on peut aussi opter pour un modèle au cpc ( cout par clic ) qui ne facture pas l'impression mais le clic, on peut aussi opter pour le modele cpa ( cout par acquisition ) qui facture l'adoption du service promu et non du clic.

                  ici, il y a quoi ?
                  - un truc qui ne correspond à rien des méthodes connues sur internet et qui correspond à une approche du type campagne presse
                  - un ticket d'entrée délirant
                  - un risque d'absence de ciblage ( je vois pas novell sur boycottnovell au hasard )

                  à mon sens, cela sens fortement le" yet another GNU flop ".
                  • [^] # Re: Et DLFP ?

                    Posté par . Évalué à 4.

                    bon ben voilà, avec 1000 clicks pour le mot Gnome, cela coûte 500 € chez Google si j'ai bien compris. Cela ne me semble pas forcément un meilleur calcul...

                    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                    • [^] # Re: Et DLFP ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      sauf que ... qui sont les 1000 cliqueurs sur gnome ?

                      sachant que nous sommes sur des sites essentiellement de libristes ...

                      maintenant, réfléchit sérieusement à la SSII qui espère ses 1000 clics pour faire des économies ...

                      et compare au fait que sur adword tu ne paies pas sur 1 mois mais tu provisionne pour X clics. donc ta campagne peut durer 6 mois voire 24 mois pour avoir tes 1000 clics.

                      donc ?

                      ad-barbu suxorise :p
                  • [^] # Re: Et DLFP ?

                    Posté par . Évalué à 5.

                    euh oui alors les AdWords quand même c'est de la bonne grosse Poudre Verte. parce que bon, Google ne te rend aucun compte dessus, ne te garantit rien, aucun placement ou première place même si tu payes plusieurs fois ce que paient les autres, c'est à dire tes gros concurrents déjà bien en place. tu payes et c'est tout, on t'envoie bien quelques chiffres et rapports mais qui te les certifie ?

                    les comptes sont plus que opaques. et Google n'a aucune raison de t'expliquer comment ça marche vraiment, ou ce que payent les autres, ce que serait un juste prix. c'est du "essaye et apprends", si t'es content tu ajustes. "plus tu payes, mieux c'est", cool, merci, ça s'appelle pisser dans un violon sauf que c'est mesuré au litre. si une campagne a relativement bien marché on ne sait pas si on a beaucoup trop dépensé, et si elle n'a pas marché on ne sait pas si on n'a pas acheté assez de présence ou si le message ou le nom du produit ou du site était nul. quel progrès les AdWords, merci !

                    c'est une vaste fumisterie, c'est de la Poudre Verte, en fait ça marche surtout parce que c'est marqué Google dessus. si Ad Bard est clair sur ses mécanismes et ses comptes, rien que ça me ferait aller voir ce qu'ils proposent et acheter de la pub chez eux, même s'ils coûtent dix fois plus cher que les autres.

                    en fait quand par ailleurs je vois avec quelle légèreté des comptes AdSense sont fermés sans recours possible dès qu'ils s'approchent du premier paiement à effectuer, avec des réponses bidons automatisées au point de faire passer PayPal pour des gens honnêtes et droits, je crois que ce critère de clarté et de transparence des comptes prévaudra.
  • # "Publicité éthique"

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    "Publicité éthique" ? N'y a-t-il que moi qui trouve cela incompatible ? Qu'en est-il de la pollution, en terme de consommation réseau (plus de trafic, pour transporter ces pubs, souvent sous forme d'image en plus, donc plus de cablages...) ? en terme de pollution de l'espace visuel ?

    A quand un logiciel "libre et éthique" pour le spammage de masse, incluant une base "libre et éthique" d'adresses emails ?

    Heureusement qu'il existe des logiciels bien libres et éthiques comme AdBlock ou SpamAssassin...
    • [^] # Re: "Publicité éthique"

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      "Publicité éthique" ? N'y a-t-il que moi qui trouve cela incompatible ?

      Je suis d'accord avec toi qu'il y a beaucoup de pollution visuelle, mais de la à dire que toute publicité est mauvaise, je ne te suis plus.

      Un peu de communication honnête, discrètre et ciblée permet de faire découvrir de nouveaux projets et produits, de briser les monopoles et de faire avancer les choses, tout simplement. A quoi bon innover si personne n'est au courant?

      Après bien entendu très peu de publicités sont valables, je te l'accorde bien entendu. Et pour info, j'ai moi aussi adblock sur mon ordinateur ainsi que sur celui de tous mes proches :)
    • [^] # Re: "Publicité éthique"

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      il n'y a aucun oxymore puisque la FSF le dit :D

      c'est comme GNU/Linux ... rien ne justifie l'appellation à par RMS qui gueulait sur USENET GNU/Linux parce que GNU Hurd remplacera Linux et que l'on parlera de systeme GNU/Hurd donc il faut habituer les gens à parler de GNU ( c'est en 1993 que j'ai lu ce propos ed GNUbee ).

      il y en a même qui disent que Ad barbu est un google adwords killer ! quand on pense que ce n'est rien d'autre qu'un bloatware inadapté ( drupal ) qui va livrer du contenu en rotation avec un nombre de slot limité ...

      que ceux qui pensent que ca ressemble aux CGI gérant la pub de l'époque Web 0.x se dénoncent !
    • [^] # Re: "Publicité éthique"

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > "Publicité éthique" ? N'y a-t-il que moi qui trouve cela incompatible ?

      L'APEAS (Agence Provençale pour une Economie Alternative et Solidaire) propose d'y réfléchir : formation marketing solidaire
      http://www.apeas.fr/spip.php?article775

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.