Apertus va créer une caméra de cinéma numérique entièrement nouvelle

25
20
avr.
2012
Audiovisuel

L'article Apertus, une caméra video professionnelle Open Source nous annonçait l'étude d'une nouvelle caméra entièrement sous licence libre.

Le projet vient de franchir une étape importante avec la conclusion d'un partenariat avec Dynamic Perception. La conséquence est que Apertus va créer une caméra entièrement nouvelle. Ce n'est plus un prototype fait sur une caméra Elphel 353.

Ce que propose Apertus est un très grand pas pour le logiciel libre et le hardware libre, peut être même une révolution ! L’équipe Apertus a plus que jamais le moral au beau fixe et pense vous donner d'autres très bonnes nouvelles dans six mois…

Sommaire

Lettre d’information Apertus - Édition Spéciale

Attention ceci est énorme ! C'est le moment que nous attendions tous ! Nous envoyons cette édition spéciale pour annoncer nos premiers pas, de géant, vers une caméra Open Source totalement nouvelle. Oui, vous nous avez bien compris ! Nous faisons beaucoup plus que juste l'élaboration d'un capteur.

Apertus va créer une caméra de cinéma numérique entièrement nouvelle !

Elle utilisera le Capteur CMOS 4K Super35 à haute vitesse d'obturation, le tout boosté grâce à du logiciel et matériel libre, avec un objectif de prix de détail bien au-dessous de 10 k$. Qu’en pensez vous?

Nous sommes actuellement en train de peaufiner les détails, la création de modèles 3D et des animations pour illustrer notre concept. Patientez un peu, ils sont tout simplement géniaux !

Une fois nos préparatifs terminés, nous rendrons l'ensemble du plan disponible pour examen et commentaires. Nous allons engager des discussions avec la communauté, ainsi que le grand public, pendant 2 semaines d'intenses consultations. Pendant ce temps, nous serons en mesure de prendre les bonnes décisions et révisions pour notre projet final. La prochaine étape est le lancement officiel de la campagne de financement pour faire de ce projet une réalité.

Il y a autre chose, que nous sommes très heureux et excités de partager avec vous.

Apertus ne va pas faire cela seul !

Nous avons établi un partenariat avec Dynamic Perception. Chris ‘Shutterdrone’ Church et Jay ‘Milapse’ Burlage sont les pionniers du HDR Motion Control Timelapse. Ils sont les développeurs du système de contrôle Open Source - OpenMoCo . L' Étape Zéro a été publié fin 2010 et bientôt sera publié le système Étape une.

Il y a de nombreux avantages qui découleront de cette coopération : en plus de contribuer avec des ressources personnelles Dynamic Perception s'est engagé à financer une partie du développement de notre projet de nouvelle caméra. La caméra Apertus fonctionnera parfaitement avec les systèmes de commande de mouvement Dynamic Perception et offrira d’étonnantes et brillantes nouvelles possibilités. Enfin, ils nous aideront également à avoir une présence légale et juridique d’Apertus aux États-Unis.

Cette structure légale, à but non lucratif est quelque chose dont nous discutons dans nos forums en ce moment : la création d'une fondation Apertus, basée aux États-Unis. Les États-Unis étant selon nous le meilleur endroit stratégique pour le financement de notre projet sur une grande échelle et dont nous avons besoin.

Nous sommes actuellement à la recherche de la meilleure solution pour la création de cette fondation, et vous pouvez participer à la discussion sur ce forum dédié.

Voici l'annonce officielle des personnes de Dynamic Perception :

Annonce Officielle

Le projet Apertus et Dynamic Perception s’unissent

Dynamic Perception et le projet Apertus se sont associés pour produire la première caméra de cinéma et de système de commande de mouvement entièrement intégrés. Ensemble, nous allons étendre les capacités et les outils disponibles pour les cinéastes partout dans le monde, tout en poussant la créativité et l'ouverture par le biais de l'électronique et du matériel open-source.

À propos du projet Apertus

Communauté née en 2006, le projet Apertus cherche à concevoir et construire une caméra de cinéma numérique en utilisant les technologies open source, pour créer une véritable plate-forme pour la production professionnelle ainsi que l'expérimentation, l'éducation et l'expression artistique.

Le projet a non seulement porté sur le développement logiciel et matériel pour l'enregistrement vidéo et l’interaction avec la caméra mais aussi sur la capacité de fournir des solutions de rechange open-source pour plusieurs domaines clés de la post-production. Dans la poursuite de cet objectif, le projet Apertus prévoit de créer une suite vidéo logiciel de conversion RAW. Des travaux sont également en cours pour développer Blender comme base en post-production.

MoCoBus

Dynamic Perception apporte sa nouvelle technologie MoCoBus sur le marché, qui fournira un cadre ouvert pour de nombreux types de dispositifs destinés à être connectés et contrôlés à la fois dans un studio et sur le terrain. Contrairement à d'autres type de motion control et de technologie d’automation de studio, tous les aspects de MoCoBus seront véritablement ouverts et disponibles pour l'intégration de produits open-source et à “code source-fermé”.

Comme projet à long terme, l'un des objectifs de Dynamic Perception et du projet Apertus sont de fournir des produits alternatifs pour tous les appareils «intelligents» dans le studio et qui sont à la fois open-source et compétitifs quant aux prix, caractéristiques et capacités. Nous croyons que non seulement la technologie open-source fonctionne dans les mains d'individus créatifs, mais la rapidité avec laquelle la technologie peut s'adapter aux nouvelles situations permet de prouver que de nouvelles possibilités auront aussi un impact sur les produits traditionnel.

Le contrôleur nanoMoCo sera le premier produit réalisé par Dynamic Perception et utilisant la technologie MoCoBus - permettant le montage par des particuliers et des fabricants pour créer facilement des dispositifs de base à hautes performances et capacités et ce, à un coût extrêmement faible.

Un nouveau monde, une nouvelle caméra

Le résultat de ce projet sera donc une caméra de cinéma entièrement équipée avec l'intégration complète de MoCoBus directement dans l'interface utilisateur de l'appareil, permettant le contrôle de tous les enregistrements de mouvement, et d'autres tâches d'automatisation de studio directement depuis l'appareil sans avoir besoin de plusieurs autres contrôleurs et dispositifs qui doivent être configurés indépendamment et lancés.

En réduisant le nombre d'appareils qui ont besoin d'être en interaction avec la caméra , non seulement nous pouvons réduire le temps entre la conception et la réalisation, mais aussi réduire le coût global et le travail requis pour créer les plans les plus expressifs que vous pouvez imaginer.

En fin de compte, nous pensons qu'un cinéaste en solo devrait être en mesure de produire des plans de qualité qui exigeraient actuellement toute une équipe pour être exécutés, et aussi être en mesure de le faire pour le budget d'une production indépendante.

Bien sûr, toutes les capacités de contrôle au monde ne sont pas importantes si la caméra ne peut pas enregistrer une vidéo à couper le souffle, et, à cette fin, l'équipe Apertus s’investit massivement dans la création d'une caméra qui sera sur un pied d'égalité avec n’importe quelle caméra de cinéma professionnelle, mais pour une fraction du prix seulement. Les détails sur le cahier des charges de cet appareil seront bientôt publiés.

Le studio Open-Source

Notre objectif chez Dynamic Perception est de soutenir la création d'alternatives open-source pour tous les outils utilisés dans le cinéma. Bien que nos racines soient dans la création d’appareils de commande de mouvement, notre cœur est dans le processus créatif. Au cours de la prochaine année, nous allons créer ou soutenir des projets couvrant tout, de l'automatisation de l'éclairage, et à la post-production.

Ces outils sont seulement aussi bons que les connexions existantes entre eux, et sachant cela, nous nous efforçons de rendre intelligents, et capables de travailler en réseau, des outils qui vous permettent de contrôler chacun de ces dispositifs à partir de l'interface la plus appropriée, selon vos besoins - que ce soit dans la caméra elle-même, dans un contrôleur manuel spécialisé, ou encore dans votre ordinateur avec vos autres applications.

  • # la suite ?

    Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 20/04/12 à 14:12

    Elle utilisera le Capteur CMOS 4K Super35 à haute vitesse d'obturation, le tout boosté grâce à du logiciel et matériel libre, avec un objectif de prix de détail bien au-dessous de 10 k$. Qu’en pensez vous?

    Dans l'absolu, cela fait très cher. Mais j'imagine que si la version 1 fonctionne, vous trouverez sans doute une boite comme Parrot ou Archos, pour sortir une version moins chère. Il est d'ailleurs possible d'utiliser la même base logiciel, mais du hardware moins bon pour augmenter la base d'utilisateur (un prix de moins de 500€, cela devrait intéresser du monde).

    Mais avant il faut finir la v1 :)

    "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

    • [^] # Re: la suite ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      C'est cher à l'achat car effectivement ce sera au début à petite échelle mais si construit en plus grand nombre bien entendu le prix peut baisser.

      Petite précision c'est de l'open source les mises à jours, les changement de versions du firmware elles seront gratuites, ce n'est pas tout le temps le cas du côté des produits "commerciaux"…

      et oui il faut finir la v1 :)

      Diogene

      • [^] # Re: la suite ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        J'insiste sur le prix car j'ai vu pas mal d'exemples où c'était important.

        La beagle board qui est une carte de hobbyst avec un omap 3430 avec le minimum de composant qui avait un prix "tel que le mari n'avait pas besoin d'en parler à sa femme avant achat": ~150$.

        Cette carte a eu du succès, l'expérience a été recommencé avec le 4430.

        Opengraphics a voulu se financer en vendant une carte pci avec un gros FPGA, cela devait servir de plate-forme de développement et d'avances dans leur frais futures : 1500$ (le fpga coutant 400$). Ils n'en ont vendu que qq centaines d'exemplaires et le projet semble au point mort.

        La raspery Pi à 35$ est en rupture de stock, malgré le cpu ARM quasi obsolète (arm9).

        L'arduino et la mini carte de dev du msp430 suivent la même logique : rendre la techno accessible au plus grand nombre pour faire vivre l'écosystème logiciel.

        A 10k€, vous êtes clairement orienté professionnel uniquement, et encore professionnel spécialisé qui ne peut pas se contenter d'une camera DV ou d'un appareil photo reflex qui fait vidéo.

        "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

  • # De la technique, que diable !

    Posté par . Évalué à  10 .

    Bonjour,

    je ne sais pas si je dois vous féliciter ou pas pour cette étape, car ce que vous présentez n'est qu'un discours de commerciaux. Je trouve que la démarche de recherche de financements et de partenariats est légitime, mais il est temps de revenir un peu sur la technique.

    Il y a beaucoup de choses à revoir sur l'ergonomie et les aspects bas niveaux de la Elphel et je trouve dommage que vous n'expliquiez pas votre chaîne de traitement : du capteur au pc.

    Il y a plusieurs points que je vais soulever, je vais donc le faire ici de manière à ce soit public.

    1 ) Le système de caméra Elphel est complexe à trigger, car la caméra se désynchronise lorsque le trig externe n'est pas utilisé. Nous avons réussi à contrer ce problème en utilisant des µcontroller pour envoyer un trig périodique lorsque rien n'est reçu, mais ce n'est qu'un hack et il faudrait que cela soit fait au niveau FPGA.

    2 ) Le binning par moyenne de photosites n'est pas possible lorsque l'on redimensionne la taille de capteur, ceci est du au capteur, mais il aurait été possible de le faire au niveau du FPGA, ce qui aurait nettement augmenté la sensibilité de la caméra.

    3 ) La bande passante de la caméra : Le flux du capteur ne peux être envoyer en raw, ni même en jpg 100%, car la liaison entre la caméra et le pc se fait en ethernet 100. Je pense que même en giga-ethernet cela ne sera pas suffisant. Il faudrait au minimum de l'usb3 voir du Thunderbolt quitte à avoir un adaptateur ethernet dans un premier temps. Il me semble qu'implémenter un bus usb via le fpga est dans le domaine du faisable. Cela serait vraiment dommage d'avoir un tel capteur, et de transférer les images en JPG.

    4) Au niveau de l'électronique, avez vous contacter la société Armadeus, ils ont des cartes tout à fait pertinentes, des compétences avancées en FPGA et tout chez eux est OpenSource et OpenHardWare. Je sais qu'ils interviennent dans une thèse qui fait du traitement RT sur des vidéos en ce moment, donc je pense qu'ils seraient heureux de réfléchir au projet avec vous. Ils ont présenter au RMLL des outils permettant d'optimiser le transferts du FPGA vers le processeur dans leur bus de manière à éviter de interruptions.

    Il serait vraiment temps d'expliquer quelle stratégie vous souhaitez mettre en oeuvre.

    De notre cotès, notre communauté souhaiterait pouvoir utiliser des capteurs infrarouge fait en France mais uniquement distribués aux USA, car pas de PME pour faire le travail. Nous pourrions donc facilement monter un projet oseo, pour créer ce genre de dispositif, sachant qu'une caméra normale nous coûte 80k€, qu'elles sont faites pour les industriels et que nous n'avons accès à rien même pas les libraires pour pouvoir récupérer le flux. Tout doit se faire par le logiciel windows propriétaire et nous n'avons ni le temps ni les compétences pour faire l’ingénierie inverse. Il en va de même pour nos caméra SCMOS qui coûtent dans les 60k€ et ou nous ne pourrons jamais avoir accès au FPGA. Notre problème est que nous ne sommes pas un labo d'électronique embarquée donc nous n'avons pas les compétences pour faire ces choses là et que les labos qui les ont considèrent que ce n'est pas de la recherche, ils ne sont donc pas intéressés.

    Bref il y a un espace d'innovation très important, et un tel projet s'il est fait en collaboration peut permettre l'apparition d'une vrai plateforme opensource pour les flux vidéo telle que les arduinos pour les bidouilleurs. C'est pour cette raison que j'aimerais bien avoir plus de détails techniques.

    Beaucoup de financement pourraient être dégagés par une collaboration intelligente.

    • [^] # Re: De la technique, que diable !

      Posté par . Évalué à  3 .

      Pour le 3), c'est plutôt du firewire 3200 qu'il faudrait, à priori la norme de périphérique la plus rapide. C'est aussi une norme avec plein de royalities. 300i/s * 12megapixel * 12 bits/pixel, cela fait du monde. Ou alors une agrégation de lien gigabyte ethernet ? Cela couterait toujours moins chère qu'une carte 10 gigabytes ethernet.

      "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

      • [^] # Re: De la technique, que diable !

        Posté par . Évalué à  2 .

        Et pourquoi pas 4 liens HD-SDI?

        Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: De la technique, que diable !

          Posté par . Évalué à  2 .

          Cela a l'air de truc professionnel pour la vidéo, c'est donc beaucoup moins courant que de l'ethernet.

          Je suis prêt à parier que le dual link a 3Gbps coûte beaucoup plus chère que 2 cartes 10 giga ethernet (2*400€). Il faudrait voir aussi la quantité de royalties à payer pour l'objet en question.

          "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

          • [^] # Re: De la technique, que diable !

            Posté par . Évalué à  2 .

            D'un point de vue royalties je ne sais pas, mais sinon tu trouves des cartes HD-SDI qui supportent le 4k pour 600$ (bon, je triche peut-être un peu, vu qu'ils sont spécialistes du cassage de prix chez Black Magic, et une carte comme ça vaut plutôt dans les 2000$).
            Mais effectivement, c'est un connecteur que tu retrouves plutôt sur le matériel professionnel, mais comme tu le fais remarquer plus haut, à 10K€, a priori la caméra ne s'adresse pas à un public d'amateurs.
            En fait, je ne comprends pas trop qui est la cible de ce projet.

            Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: De la technique, que diable !

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Freejeff,

      Je ne peux encore révéler tout ce qui sera mis en oeuvre pour des raisons techniques (je ne suis pas le plus calé de la bande) et des raisons stratégiques (nous sommes en pleine construction finale du projet) Plus qu'un discours commercial on pourrait le qualifier de marketing viral et j'assume complètement!

      Celui qui pourrait répondre à la plupart de tes questions (de 1 à 4 ou nous avons déjà des solutions) comme discuter avec toi d'un partenariat est notre chef de projet.

      Envoie moi un mail; ensolitaire@free.fr que l'on en discute, toutes les synergies sont bonnes à prendre!

      Diogene

  • # Ca roule !

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Maintenant que je sais qu'on peut faire une voiture complète et plus performante en OpenSource ( http://www.wikispeed.com/ ), faire un projet comme une caméra me semble … à la portée d'une équipe motivée.

    Bon courage !

  • # Aux États-Unis ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Pourquoi les États-Unis sont préférés à un autre pays pour créer la fondation ?

    • [^] # Re: Aux États-Unis ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Parce que c'est là bas qu'il y a de l'argent et que nous voulons lancer une campagne de financement! Parce que nous sommes aussi en lien avec l'Open Source Hardware Association dont le siège est aux USA comme Elphel à la base de la première caméra test.

      Donc nos liens avec ce pays sont forts

      La fondation basée aux US reste une fondation internationale les membres étant disséminés sur 4 continents. Sans être protectionniste il est vrai que les US ont un rôle locomotive non négligeable et nous ne le négligeons pas.

      Diogene

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.