Appel à partenariat pour créer d'autres Petits hackers

Posté par . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud, palm123 et ZeroHeure. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
15
7
avr.
2014
Lug

Un appel à projet sur l’éducation populaire et la jeunesse autour du numérique vient d’être lancé. Et nous, à la Maison du libre (mld29.net), dans la dynamique des Fabriques du ponant (consortium fondé entre Les petits débrouillards Bretagne, La Maison du Libre et Telecom Bretagne), nous avons créé un club d’informatique et d’électronique pour les jeunes qui a maintenant 4 ans d’existence (détails dans la seconde partie de la dépêche).

Nous (c’est pas encore défini si c’est la Maison du libre, les Fabriques du ponant et /ou le Patronage laïque Guérin) avons avec cet appel à projet l’envie d’étendre ce travail sur d’autres territoires bretons. Cela sera aussi pour nous l’occasion d’approfondir notre « club » avec des ouvertures le mercredi, et pendant les vacances scolaires.

Donc pour pouvoir étendre ce travail auprès des jeunes, nous recherchons des partenaires en Bretagne.

Quatre ans d'activité du club d’informatique et d’électronique pour les jeunes

MDL29

C’est un refuge pour tous les jeunes geeks qui peuvent être un peu en décalage du fait de leur passion, avec leur cercle social, mais c’est aussi un moyen d’expliquer ce qu’est le libre dans son ensemble. Le type d’activité que nous avons développé c’est installation GNU/linux, découverte du bash et des scripts, apprentissage de vi, initiation à l’électronique, création de robot, développement d’un jeu vidéo sur téléphone portable, TCP/IP, serveur apache, blender, etc. Bref que du libre.

Avec ces jeunes nous avons aussi organisé un stage de découverte électro-multimedia dans une structure de quartier (le patronage laïque). Nos petits hackers ont animé pendant une semaine des initiations autour de l’Arduino, Blender, screencast (pour pouvoir créer sa chaine YouTube) et GIMP (retouche photo).

Toujours avec le patronage laïque Guérin, nous avons organisé un camp geek où les jeunes de la structure ont pu vivre leur passion de SF, fantastique, jeux vidéo et un peu d’électronique. Et enfin, le patronage laïque a aussi lancé une activité autour de Minecraft où le patron se sert de ce jeu vidéo de création de monde virtuel pour travailler sur le vivre ensemble.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.