Barry : BlackBerry et Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
11
30
août
2009
Mobile
Les téléphones BlackBerry ne font pas l'unanimité du monde des utilisateurs OpenSource en raison de leur OS plus que fermé ! Il était pour l'instant impossible d'utiliser son téléphone sous Linux.

Chris Frey a lancé le projet Barry fin 2005. Le projet a perdu de son souffle puis, après la contribution de plusieurs développeurs propose une nouvelle version 0.15.

Cette version permet à présent de :
  • Lire et modifier le contenu de votre téléphone ;
  • Synchroniser votre téléphone (carnet d'adresses, agendas, mémos et tâches) ;
  • Utiliser votre téléphone en tant que modem.

Barry supporte l'ensemble des BlackBerry, même les plus récents ! Cette nouvelle version 0.15 apporte un lot important de nouveautés :
  • Amélioration du support HAL/udev pour Fedora ;
  • Disponibilité des packages pour Ubuntu 9.04 et Fedora 11 ;
  • Une nouvelle version du greffon opensync 0.3x (0.4x ?) pour la branche en cours de développement (qui inclut la synchronisation des tâches et des mémos, le support des photos lors de la synchronisation du carnet d'adresses) ;
  • Amélioration de la logique utilisée pour résoudre les conflits lors de la synchronisation des contacts ;
  • L'utilisation de FUSE pour naviguer dans son BlackBerry ;
  • Amélioration de l'internationalisation ;
  • Ajout du support des BlackBerry Storm et Pearl Flip ;
  • Ajout du support javaloader (fonctions load, save, erase, info, eventlog, screenshot, wipe, settime, etc) ;
  • Correction pour gérer les changements de comportement USB des nouveaux kernels ;
  • Ajout d'un script de complétion pour zsh ;
  • Ajout d'un parser pour les logs USB ;
  • Amélioration de l'interface graphique pour gérer la gestion du backup de son téléphone.

Les développeurs ont planifié d'ajouter le support de la communication avec la JVM pour la prochaine version. Ceci permettra de debugger des applications avec JDB ou Eclipse.
  • # Paquets pour Ubuntu

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je sais que ce n'est rien que de la jalousie, mais ça m'agace un peu, de voir des logiciels fournissant directement des « paquets Ubuntu ». Il ne faudrait pas oublier qu'Ubuntu, c'est Debian unstable figée avant que Debian ne le fasse, qu'un paquet Ubuntu, c'est un paquet Debian pour Debian unstable, et qu'un paquet Debian pour Debian stable, ça tourne aussi sous Ubuntu, le plus souvent.
    • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Il y a tout de même une petite subtilité.

      Barry est lié à OpenSync pour ce qui concerne la synchronisation.

      Or certaines distributions utilisent la dernière version stable à savoir la 0.22 et d'autres la version en cours de développement (puisque proche de sa sortie) 0.38 ou encore 0.39 (la prochaine version stable devrait être la 0.40)

      Cela nous a obligé à maintenir deux branches pour le plugin OpenSync et donc fournir les deux versions de packages.

      Nicolas
    • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

      Posté par . Évalué à 1.

      Mode Troll du lundi:

      C'est parce que comme tout le monde le sait, les utilisateurs d'Ubuntu sont des neuneus qui ont du mal à faire quelquechose d'utile au clavier en dehors de leurs mails et des smileys, alors que les utilisateurs Debian sont des linuxiens capables.

      Donc on fait des paquets pour les gens qui ne savent pas les faire eux-mêmes, un bon Debianneux aura tôt fait de se faire ses paquets, et un très bon Debianneux commencera à proposer un dépot de paquets avant qu'ils deviennent des paquets officiels.

      Voilà, il est pas beau c'uil-là?

      Ah, du coup faut que je trouve un truc pour les paques Fedora?
      Bon:
      Et les paquets Fedora sont faits parce qu'en plus les dévs ne sont pas des neuneus, alors ils ont Ubuntu uniquement pour créer et tester les paquets pour neuneus. Les paquets Fedora ils les font parce qu'ils sont normalement sous Fedora quand ils développent.

      Après vérification ça dépend de GTK et pas de Gnome. Dommage, j'espérais déjà un point Godwin sur l'interface en moins de 24h!
      • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

        Posté par . Évalué à 3.

        Un point pour le troll !

        Je suis informaticien, sous ubuntu car j'ai tous simplement la flemme de gerrer seul le PC familial.
        Au moins celui là il tourne "presque" tout seul et les users n'ont pas à se plaindre du SLA trop faible sur les fonctions vitale 'surf web, video, photo, musique'

        Donc oui, c'est "pratique" d'avoir un OS "grand public" stable, et proche de celui que j'utilise pour "jouer au développeur".

        Vive Debian pour les bons;
        qu'il fasse évoluer Ubuntu pour le bien des ...
        moins bons.

        Ceux qui crient contre ubuntu devraient se faire leurs prises de sang tous seul : pour une infirmière c'est pipeau comme opération ;)

        Mais nous trollons n'est-ce pas ?
        • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

          Posté par . Évalué à -2.

          Un informaticien sous Ubuntu... assez paradoxal, ça...
        • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

          Posté par . Évalué à 3.

          ̉Écoute, j'ai un doute et je pense que tu soupçonnes une absence de second degré dans mon commentaire précédent.
          Et bien si, il est au second degré.

          Est-ce que moi je prends tous les commentaires au premier degré? Hein?

          Et pis c'est pas comme si j'avais dit que les Mandriviens n'avaient qu'une seule main avec trois doigts...

          (Je viens de tenter l'autoprise de sang et tu m'as complètement convaincu. Quelqu'un connaît le numéro des urgences en Chine?)
        • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

          Posté par . Évalué à 2.

          Je suis informaticien, sous ubuntu car j'ai tous simplement la flemme de gerrer seul le PC familial.
          Au moins celui là il tourne "presque" tout seul et les users n'ont pas à se plaindre du SLA trop faible sur les fonctions vitale 'surf web, video, photo, musique'


          Marrant, je fais exactement l'inverse:
          - pour les PC qui "doivent fonctionner" coûte que coûte, je pose une Debian avec éventuellement un accès SSH. Tu poses un newb sous Debian, sans lui donner le mdp root, t'es tranquille pendant des années.

          - ceux qui ont envie de bidouiller un peu eux-mêmes et qui n'utilisent par leur machine pour des choses "vitales" comme bosser, je leur installe Ubuntu et je les laisse tout casser si ça les amuse.

          A long terme je trouve que Debian est bien plus une solution de flemmard: quand t'as tout installé et paramétré t'es tranquille jusqu'à la prochaine stable.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

            Posté par . Évalué à 1.

            Hello,

            - pour les PC qui "doivent fonctionner" coûte que coûte, je pose une Debian avec éventuellement un accès SSH. Tu poses un newb sous Debian, sans lui donner le mdp root, t'es tranquille pendant des années.

            A long terme je trouve que Debian est bien plus une solution de flemmard: quand t'as tout installé et paramétré t'es tranquille jusqu'à la prochaine stable.


            Marrant ça... Tu installes une distribution linux au débutant, mais tu ne leurs donnes pas la possibilité de faire ce qu'ils veulent avec, notamment le truc primaire: installer/désinstaller des logiciels et ensuite leurs laisser la possibilité de la personnaliser comme ils veulent ?
            Mais explique-moi donc où se trouve la liberté là dedans ?
            En tous cas, j'espère pour toi que tu ne les fais pas switcher en leurs vantant les mérites des 4 libertés tout ça... parce que là il s'agirait d'une belle hypocrisie: ils seraient encore plus libre si ils étaient sous windows ou macos !.

            Et j'ai beau relire, je ne trouve pas vraiment de second degrès dans ce commentaire... étonnant.
            • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

              Posté par . Évalué à 4.

              Dommage qu'on t'ait moinssé, car ta remarque est pertinente.
              Je laisse le choix "pas de mdp root et j'arrive dès que t'as un soucis" ou "t'as le mdp mais faut apprendre à te débrouiller".

              Y'a des gens qui prennent la première option, d'autres la seconde.

              De plus, si tu veux raisonner dans l'absolu des 4 libertés, je ne vois pas en quoi j'y porte atteinte: les gens sont libres de réinstaller le système sans formater /home. Ben oui, faut savoir faire. Mais administrer un OS faut savoir faire aussi, donc ça ne me parait pas malsain de mettre un garde fou. Après, si on me demande explicitement le mdp, je le donne, faut juste pas compter sur mézigue pour réparer le caca.

              Et y'a aussi ceux à qui je donne le mdp root, qui s'en servent "un peu" pour installer des paquets, tout en préférant me laisser la main quand il s'agit de migrer leur /home d'un disque vers un autre par SSH (vécu).

              'fin bref.. </ma vie>.

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

                Posté par . Évalué à 1.

                Hello,
                ah ben tout va bien avec le reste de l'explication ^^.
                Il y a finalement quand même un choix . Cela m'étonnait aussi de la part d'un linuxien.
                Vu comme ça, c'est une autre histoire (bien mieux).
                Merci pour la précision, j'ai vraiment bien fait de demander ^^.
            • [^] # Re: Paquets pour Ubuntu

              Posté par . Évalué à 4.

              Il y a des gens qui utilisent des postes de travail en milieu professionnel. Et je dis bien "utilisent", d'ailleurs ce qui compte pour eux c'est généralement que l'ordinateur est l'outil qu'on leur a confié pour mener une tâche à bien. Ils n'ont pas besoin d'installer des logiciels, si ils ont besoin de quelque chose pour travailler ils demandent à leur admin (d'ailleurs, souvent, ils refusent de mettre les mains dans le cambouis). La liberté là dedans ? Ben au final c'est pas eux les utilisateurs (ils ne font pas de choix), c'est ceux qui choisissent (et éventuellement adaptent) les logiciels (y compris l'OS).

              Pour prendre une analogie, l'ouvrier n'a pas toujours le choix de ses outils. D'ailleurs, ce qui compte, pour lui, c'est pas forcément que son tournevis soit un facom ou un stanley. Ce qui compte, c'est qu'il arrive à l'utiliser pour faire (bien) ce qu'il est payé pour faire.

              Je connais aussi des gens qui ont besoin, personnellement, d'un ordinateur, pour avoir accès à internet, à leurs mails, et faire un peu de traitement de texte. Parmis ceux-là, il y en a qui ne font pas vraiment la différence entre un environnement ou un autre : l'important c'est que le navigateur soit une icône, le client de messagerie une autre, et le traitement de texte une troisième. Linux, windows, ou autre, ils ne veulent même pas le savoir. Ce qu'ils veulent, c'est que quelqu'un soit là pour réparer si ils cassent quelque chose par mégarde (leur hantise). Eux sont bien contents de ne pas être admin sur leur machine (et les logiciels libres, si tu leur en parle, ils te disent "ah oui c'est bien,met donc ça, tu fais ce que tu veux de toutes manières si il y a un souci je t'appelle" (et généralement ils appellent parce qu'ils n'arrivent pas à cliquer sur tel ou tel lien dans un mail vérolé).

              Allez un dernier exemple : dans une salle informatique d'un établissement scolaire, la liberté des élèves à bricoler le poste qu'ils utilisent, à aller sur les sites qu'ils veulent, et à choisir les logiciels qu'ils vont employer, heu... ben c'est pas le sujet. Le sujet c'est celui déterminé par le programme, et généralement c'est juste aller consulter des documents sur le web pour étayer un exposé ou compléter un cours. Si ils ont de la chance ils auront droit à firefox sur un système libre qui marchera bien, sinon ils auront une surcouche (propriétaire) à windows XP pour les empêcher d'aller tripatouiller le système ou bypasser le proxy, surcouche qui est tellement mal intégrée qu'elle va planter régulièrement.

              Bref la liberté, c'est aussi de pouvoir brider les utilisateurs, dans certains contextes.
  • # Soft de synchro pas un OS pour téléphone

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ah zut ! Je suis déçu : avec le titre, j'ai cru qu'il s'agissait d'un Linux pour remplacer l'OS du Blackberry. En fait, il ne s'agit "que" d'un soft pour synchroniser son PC avec son BB. Bon travail quand même. A quand un soft de synchronisation de téléphone générique prenant en charge les téléphones par plugin ?
  • # C'est excellent

    Posté par . Évalué à 1.

    J'utilise la version de barry fourni dans les dépôts de Fedora 11. Il est couplé avec le plugin pour kdepim 4 et ça marche impeccable et dans les 2 sens.
    Bravo aux auteurs.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.