Beyond Linux From Scratch (BLFS) 7.6 en français

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
26
4
oct.
2014
Communauté

myou a publié un journal pour annoncer la sortie de Beyond Linux From Scratch (BLFS, Au-delà de Linux From Scratch) 7.6 le 23 septembre dernier et pour faire son retour d'expérience sur la traduction du projet :

Comme je [myou] l'annonçais dans la dépêche de sortie de LFS 7.6, je viens vous annoncer la sortie de BLFS 7.6 en français. Cette version est sortie en anglais en même temps que LFS 7.6, mais la finalisation de la traduction m'a occupé pendant quelques jours ;o).

Il est donc possible de lire BLFS 7.6 en français.

On retrouve dans cette version l'ensemble des paquets habituels tous testés avec LFS 7.6.

NdM : dans la seconde partie de la dépêche, il revient sur pourquoi traduire un pavé de 1500 pages, pourquoi ce n'est pas inutile et pourquoi vous pourriez participer.

Mais pourquoi traduire ce pavé de 1500 pages ?

J'ai commencé à aider sur la traduction de BLFS il y a déjà 3 ans. Pour moi, il s'agissait de contribuer au libre pour donner un peu de la grosse part que je prenais. Il est vrai que j'aurais pu contribuer à un gros projet, et je l'ai fait d'ailleurs puisque j'ai commencé en contribuant à la traduction de debian qui était ma distribution de l'époque. Mais je me suis senti plus à l'aise dans la petite équipe LFS.

Le but à l'époque était de rattraper le retard afin de pouvoir avoir une version de BLFS qui soit synchronisée avec la version anglaise qui était quasiment pas maintenue à l'époque.

Et puis la version anglaise est redevenue active, je me suis alors pris au jeu de maintenir la version française synchronisée et à jour.

J'ai ensuite développé des outils (des scripts) pour nous aider dans les mises à jour.

Si, à la base, je me suis pris au jeu, je me suis également vite aperçu que cela m'apportait beaucoup de réaliser cette traduction.

veille technologique

En effet, en assurant la traduction au jour le jour, et comme BLFS est maintenant un livre très à jour par rapport aux versions des paquets, je suis informé des améliorations dans les principaux paquets assez rapidement.

une connaissance du système

Traduire, c'est lire avec l'obligation de comprendre pour retranscrire le mieux possible dans une autre langue. Traduire BLFS m'a permis d'améliorer fortement mes connaissances sur les principaux paquets, que ce soit sur leurs fonctions, ou sur la façon dont ils s'articulent entre eux (par les dépendances). De plus en traduisant BLFS, je suis amené à intervenir sur le canal IRC français afin d'aider ceux qui rencontrent des problèmes dans leur construction. Et le meilleur moyen de maîtriser un sujet est de devoir l'expliquer ou de résoudre les problèmes rencontrés par les autres.

J'ai également construit de nombreuses fois LFS… et des paquets BLFS. Mais comme le disait appzer0 dans son billet sur 0linux, l'importance d'avoir une méthode de gestion des paquets est primordiale.

LFS/BLFS propose des pistes, mais ne donne pas une méthode pour la gestion des paquets. J'ai choisi de gérer mon système en utilisant la méthode des utilisateurs-paquets. Mais les scripts donnés avec l'astuce n'étaient pas de mon point de vue suffisants, j'ai donc apporté des modifications afin de pouvoir gérer mon système selon mes règles.

Une fois ce travail effectué, j'ai pu construire mon système et il est devenu mon OS principal depuis 4 mois maintenant.

Mais c'est inutile !

Je sais que pour la majorité d'entre vous, la première remarque qui viendra sera, c'est inutile, il existe beaucoup de distributions pour ne pas avoir à faire le boulot soit même. Oui je suis d'accord avec eux. Mais il existe beaucoup de constructeurs de voitures, pourtant on trouve des personnes qui construisent dans leur garage leur propre voiture en y passant des centaines d'heures… Pour moi c'est exactement la même chose, et construire son système ne doit pas être vu en comptant le temps passé à la construction…
Par exemple, sur ma construction, je connais l'utilisation de chaque paquet. J'ai un système avec une installation minimale (comprendre dans le sens ou j'ai installé seulement ce que j'utilise !!), mais cela ne m'empêche pas d'avoir un interface graphique (openbox avec cairo-dock).
J'aurais pu avoir la même interface en faisant des apt-get dans une Debian… mais même si le résultat avait été le même, je n'aurais pas pu avoir une connaissance de mon système aussi approfondie.

Pourquoi pas vous ?

J'ai évoqué mon histoire dans le projet BLFS, mes expériences en construisant mon propre système (qui est une parenthèse par rapport à la traduction)… et pourquoi pas vous ?
Le projet de traduction accueillera volontiers ceux qui veulent aider en faisant de la traduction, de la relecture, de l'aide à la mise en place d'outils pour aider la traduction… ou pour échanger sur vos projets liés à LFS/BLFS.

Pour nous rejoindre, il y a la liste de diffusion (lfs-traducfr@lists.linuxfromscratch.org , inscription requise pour y écrire) , ou IRC (canal #lfs-fr sur freenode.org).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.