BLAG 100% Libre reprend ses mises-à-jour et son développement.

Posté par . Modéré par tuiu pol.
Tags :
8
29
jan.
2009
Linux
Après l'abandon brutal de son développeur principal le projet BLAG (reconnue 100% libre par la FSF) était mal parti.

Un groupe d'utilisateurs et de militants du libre a décidé de poursuivre la maintenance et le développement de la distribution. Les mises à jour de la dernière version (90001) ont repris pour la version i386 et celles de la x86_64 devraient reprendre sous peu.
Le site de la distribution redevient peu à peu fonctionnel; le forum fonctionne toujours et l'espoir est permis. BLAG est une distribution 100% libre approuvée par la FSF et dérivée de Fedora. la version actuelle BLAG 90001 (oxygen) est dérivée de Fedora 9.

Il y à quelques semaines son développeur principal - sinon unique - a tout laissé tomber. Après un moment de panique, des utilisateurs et participants au projet ont décidé de tout reprendre en main (nouveaux serveurs, réactiver le site, etc.) et créer une liste de diffusion (BLAG Whereto) afin de relancer la maintenance et le développement de la distribution. Actuellement, le projet semble reparti sur de bons rails. La version actuelle est maintenue avec des mises à jour irrégulières mais qui fonctionnent. Cela devrait s'arranger rapidement et la version 64 bits devrait bientôt, elle aussi, bénéficier de mises à jour. Pour l'heure, il n'est pas prévu de nouvelle version basée sur Fedora 10 mais une version intermédiaire toujours basée sur Fedora 9.
La prochaine version de BLAG devrait donc être prête pour à la sortie de Fedora 11 et basée sur celle-ci.
  • # Mouhahaha

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Je savais bien que c'était que c'était une blague.... (Désolé, nul mais tout le monde y a pensé)
    • [^] # Re: about:black

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Milite pour un about:black sur les navigateurs ! (Sauvons la planète)
      Désolé, mais c’est ridicule. la couleur qui s’affiche vient du thème. À quoi bon un fond noir dans le navigateur si le fond est blanc dans toutes les autres fenêtres ? La bonne solution est de changer de thème graphique.

      On topic now : Est-ce que la Mandriva Free n’est pas déjà une distribution 100 % libre ? (et à jour)
      • [^] # Re: about:black

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        À quoi bon un fond noir dans le navigateur si le fond est blanc dans toutes les autres fenêtres ?

        Quelles autres fenêtres ? Je vois vraiment pas de quoi tu peux parler.
        • [^] # Re: about:black

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Euh… éditeur de texte, traitement de texte, tableur, mail, musique…
          • [^] # Re: about:black

            Posté par . Évalué à 3.

            Ben, il écoute de la musique dans son navigateur via YouTube, il utilise Google Docs, il utilise Gmail, il n'édite pas de texte :·D.
            En fait, son noyau, c'est son navigateur, et son système d'exploitation, c'est Google :·D.

            (ceci est une pure œuvre de fiction...)
      • [^] # Re: about:black

        Posté par . Évalué à 4.

        >On topic now : Est-ce que la Mandriva Free n’est pas déjà une distribution 100 % libre ? (et à jour)
        On parle ici de distributions libres au sens de la fsf:
        http://www.gnu.org/philosophy/free-system-distribution-guide(...)
        Donc à l'heure actuelle aucune distro majeure, même leurs versions libres, à part blag et gnewsense n'est réellement libre selon ce sens.
        Un exemple frappant c'est qu'on sait depuis janvier 2008 que la 3D sous linux n'était et pas libre à cause de la license d'un élément. Donc dès que tu installes une distro, si tu peux faire marcher la 3D, tu utilises un logiciel non libre donc une distribution de logiciels non libres selon ce sens.
        http://www.fsf.org/news/thank-you-sgi
        (Aux dernières nouvelles, on attendait la permission de certains contributeurs à ce code pour pouvoir le relicensier, dans le cas contraire il faudra réécrire leurs parties.)
        • [^] # Re: about:black

          Posté par . Évalué à 4.

          J'ai plussé mais je serais plus nuancé.

          J'ai du mal à considérer que la FSF a le monopole de la définition du Libre.
          • [^] # Re: about:black

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Tu ose mettre en doute les paroles de saint Ignucius !

            INFIDÈLE ! Brulez le sur le bucher !
          • [^] # Re: about:black

            Posté par . Évalué à 4.

            C'est quand même la FSF qui est à l'origine des concepts de "Free Software" et de "copyleft".
            Je pense que l'approbation de la FSF constitue un label éthique de valeur.

            Sinon, les critères distinguant une distribution libre selon la FSF ont été formalisé avec la communauté.
            Pour la petite histoire, la discussion a été lancée par Fedora (en particulier, Rahul Sundaram, Community Manager pour RedHat). Au final, Fedora n'est pas "libre" selon la définition de la FSF à quelques détails près. Ce n'est pas grave, ça ne remet pas en question l'attachement de Fedora envers le libre et de continuer son lobbying.
            Fedora et la FSF divergent sur certains points mais chaque entité a une politique cohérente avec ses idéaux.
            Je souhaite à Blag de perservérer et de prouver qu'une distro FSF-compliant n'est pas qu'une branlette intellectuelle mais bel et bien un effort vers un système à la fois libre et fonctionnel !
            Et je souhaite qu'il y ait plus de collaboration avec la communauté Fedora dans les deux sens.


            http://fedoraproject.org/wiki/FreeSoftwareAnalysis
            • [^] # Re: about:black

              Posté par . Évalué à -2.

              Je te trouve agressif. Tu remarqueras qu'a aucun moment je n'ai dénigré ni la FSF ni Blag.
              • [^] # Re: about:black

                Posté par . Évalué à 3.

                hein, à quel endroit, me suis-je montrer agressif ?
                • [^] # Re: about:black

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pardon, pas toi mais ta réponse (ou toi mais c'est juste le "Général" dans ton pseudo qui fait peur)

                  En me répondant, je suis en droit d'attendre une validation ou un démontage de mes propos. Or tu me semble "hors sujet", et comme tu dis des choses dont j'ai conscience, comme si tu parlais à un abruti (peut être un excès de pédagogie?), j'ai eu la sensation d'une agression.

                  Quelques exemples...

                  > C'est quand même la FSF qui est à l'origine des concepts de "Free Software" et de "copyleft".

                  Certes je sais, mais que l'on soit l'inventeur d'un concept n'implique pas que l'on en est le propriétaire (sauf à déposer un brevet type brevet logiciel... et il me semble que la FSF est contre).

                  > Je pense que l'approbation de la FSF constitue un label éthique de valeur.

                  +1, mais ça n'implique pas que les autres labels et valeurs n'aient aucune légitimité. Même si comme toi, je me fie a priori à la FSF, j'écoute ensuite les autres.

                  > Sinon, les critères distinguant une distribution libre selon la FSF ont été formalisé avec la communauté.

                  C'est sur ce point qu'on s'oppose franchement. Communauté de quoi? de développeur GNU? d'utilisateurs de lave linge?
                  Le terme "communauté" comme justification de vérité n'a pas plus de valeur que "peuple". La communauté est elle homogène, omnisciente et omniprésente? C'est comme un président qui dirait "de toute façon, je fais ce que je veux, j'ai été élu démocratiquement".
                  Tirer son pouvoir et sa légitimité "du peuple", n'est pas la définition au sens propre d'un tirant?

                  Pour ma part (et c'est strictement politique, ça n'engage que moi), par définition la liberté ne se formalise pas.

                  > Je souhaite à Blag de perservérer et de prouver qu'une distro FSF-compliant n'est pas qu'une branlette intellectuelle mais bel et bien un effort vers un système à la fois libre et fonctionnel !

                  Je suis absolument d'accord avec toi et je n'ai JAMAIS dit le contraire. J'ai utilisé Blag avant d'aller sous Fedora (à quoi bon utiliser Blag si je suis obligé d'installer un firmware propriétaire pour utiliser ma carte wifi?)
                  • [^] # Re: about:black

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Désolé, pas tirant mais Tyran... pardon Cypsélos.
          • [^] # Re: about:black

            Posté par . Évalué à 1.

            J'ai pas dit que la fsf avait le monopole de la définition de "Logiciel Libre". J'ai précisé que le contexte de cet article était la définition de la fsf (puisque c'est l'objectif de BLAG) et j'ai précisé ce qu'on considére comme une distribution de logiciels libres dans ce contexte.
            Il est important de noter que ce sont des recommandations et un travail en cours.
        • [^] # Re: about:black

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Donc à l'heure actuelle aucune distro majeure, même leurs versions libres, à part blag et gnewsense n'est réellement libre selon ce sens.

          Effectivement, généralement les points d'achoppements sont :
          - utilisation du noyau de http://kernel.org : il y avait eu un travail de Debian pour permettre d'identifier les pilotes dont le microcode restait à externaliser, je ne suis pas sûr que ce travail est complètement terminé (chargement via le module firmware_class, permettant d'avoir un paquet séparé pour le firmware, pouvant de fait être exclus pour constituer une distribution avec uniquement des paquets libres).
          - la gestion de l'OpenGL "suppression de GLX non-libre de X/mesa d'après http://linuxfr.org/2008/05/02/24017.html
          - la proposition de dépôts de paquets non-free : c'est le cas avec Debian GNU/Linux, Mandriva Linux, Ubuntu... ils peuvent ne pas être activés par l'utilisateur, encore faut-il le savoir ;-)
          - la proposition d'installer des codecs propriétaires avec Codeina par exemple (des codecs "libres" sont aussi proposés si je me rappelle bien)

          Comme bien souvent, c'est une question de position du "curseur" ;-)
          La FSF a un discours cohérent : elle promeut le libre, pourquoi accepterait-elle de mettre sur un pied d'égalitaire libre et propriétaire, même si les deux existent ?
          D'un point de vue utilisateur, à chacun de faire ses choix mais, àmha, il y a effectivement ce travail à faire au niveau des distributions pour expliquer ce qui est proposé, éventuellement, recommander une solution ; parfois la solution libre est franchement suffisante voire la meilleure, parfois la solution libre marchotte ou a des fonctions manquantes : à l'utilisateur de voir s'il peut s'en passer, parfois ni la solution libre ni la solution proprio ne sont très satisfaisantes : dans ce cas autant prendre la libre puisqu'il y a moyen de la faire évoluer.
          • [^] # Re: about:black

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            La FSF a un discours cohérent : elle promeut le libre, pourquoi accepterait-elle de mettre sur un pied d'égalitaire libre et propriétaire, même si les deux existent ?
            Je suis très d'accord avec ça. La FSF, tout comme d'autres (OpenBSD par exemple) ont une position qui peut sembler exagérée, mais c'est leur fonction. Ces gens là militent pour le 100% libre, et comme pour le moment ce n'est pas facile, le résultat est forcément un peu extrémiste. Encore une fois, c'est leur job, c'est leur fonction.
            Chaque utilisateur/décideur/etc choisi en fonction des critères qui lui sont propres, mais ce choix serait bien plus réduit si la FSF et autres "extrémistes" n'existaient pas.

            Pour schématiser:
            FSF = poursuite d'un idéal
            utilisateur = la vraie vie avec tous ses défauts

            Merci à tous les empêcheurs de privateuriser en rond, même si souvent (pas pour moi, mais je comprends que ça puisse agacer) ils sont vraiment chxxxts. :-)
          • [^] # Re: about:black

            Posté par . Évalué à 2.

            Salut
            J'ai suivi à un moment de près ou de loin le développement de BLAG et comme tu évoque les points qui concernent le liberté d'une distro, voila ce qu'il en est pour BLAG
            - Le kernel, baptisé linux-libre, est fait maison et débarrassé des blobs binaires. cf http://linuxfr.org//comments/1002838,1.html
            - Pour OpenGL, plus de problème: http://www.linux.com/feature/148339
            - TOUT est libre dans BLAG, à l'exception de w32codecs. Voir à ce sujet une discussion entre RMS et jebba, l'ex-développeur:
            http://forums.blagblagblag.org/viewtopic.php?t=571&sid=d(...)
            - les choix fait dans BLAG ne sont pas guidés par la technique, mais par l' "éthique", et ça se voit très vite sur le forum d'ailleurs. Solution propriétaire meilleure ou pas, peu importe (en règle très générale, cf w32codecs)

            Sinon le thème par défaut est très "original". On apprécie ou on vomit quoi.
            Il est également possible d'installer un peu de musique via le gestionnaire de paquets.
            Le gestionnaire de paquets est au choix yum (avec l'interface graphique kivabien) ou apt-get et synaptic.
            • [^] # Re: about:black

              Posté par . Évalué à 2.

              J'ma gourré pour le kernel, c'est la FSFLA qui s'en occupe maintenant (voir plus bas)

              (Cool le petit strip d'autosatisfaction récursive :)
              • [^] # Re: about:black

                Posté par . Évalué à 1.

                Pour le noyau, j'allais le confirmer de manière absolue car je viens de poser la question à Alexandre Oliva sur l'IRC de BLAG.
                La personne en charge des mise-à-jour vient de me le confirmer.
            • [^] # Re: about:black

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Solution propriétaire meilleure ou pas, peu importe (en règle très générale, cf w32codecs)

              Interdire les blobs binaires qui ne s'exécutent jamais sur la machine cible, et autoriser un blob binaire qui s'exécute toujours sur la machine cible, c'est de la cohérence? Ha ha ha.
              Priorité à la liberté, mais alors c'est une "liberté" bizarre... Le "pragmatisme" est une bonne excuse!
            • [^] # Re: about:black

              Posté par . Évalué à 2.

              Tu t'es gouré aussi pour les codecs. A la fin du topic la décision prise est 100% libre et les 32codecs ne sont pas dans BLAG. Quand on met un lien, il faut lire ce qu'il y a deans entièrement.
              • [^] # Re: about:black

                Posté par . Évalué à 2.

                Je retournerai mon clavier 7 fois dans mes mains la prochaine fois.
          • [^] # Re: about:black

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Moi je ne les trouve pas si cohérent que ça. La preuve ils font des exceptions pour les œuvres qui n'ont initialement pas de fin fonctionnel (œuvres artistiques disons). Pire ils donnent comme exemple les jeux vidéo, alors que dans ces œuvres, les parties artistiques sont indispensables à leur utililisabilité.

            J'en ai parlé à RMS et il a dit qu'il verrait, mais ça doit bien faire de moi.

            D'ailleurs il m'a même grosso-modo dit qu'il trouvait que je poussait la cohérence trop loin. :P
            • [^] # Re: about:black

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              on sait tous ici que tu es un grand malade.

              Si maintenant, même RMS valide, il faudrait sans doute que tu te poses quelques questions.
            • [^] # Re: about:black

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Tant la FSF que RMS s'occupent de logiciel, ce qu'ils "connaissent" (je soupçonne Eben_Moglen en tant que juriste d'avoir "cadré" les choses pour avoir un discours clair).

              En ce sens, j'ai l'impression qu'ils ne s'aventurent pas sur des terrains connexes, genre l'art, ou aussi la biologie (quand la question des brevets sur le vivant se pose, par exemple), mais bon je peux me tromper ;-)
              Mais sinon, pour te rassurer, oui par moment tu pousses la cohérence trop loin, mais pas forcément, c'est tellement plus simple d'appliquer un peu toujours la même règle à des "bits" (même si ça peut vite devenir tétra-capillotracté).
              • [^] # Re: about:black

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Mais sinon, pour te rassurer, oui par moment tu pousses la cohérence trop loin, mais pas forcément, c'est tellement plus simple d'appliquer un peu toujours la même règle à des "bits" (même si ça peut vite devenir tétra-capillotracté).

                Ben disons qu'un jeu qui a le moteur libre, mais pas les graphismes/sons, c'est tout sauf un jeu jouable!
                Donc la, c'est RMS qui n'est pas cohérent : si on veut pouvoir modifier/diffuser un jeu, il faut qu'on puisse diffuser le tout, pas seulement le moteur, car un jeu est composé à 90% de son "code" de graphisme/son... Un produit libre à 10%, c'est quand même bof.
                Autant on se fou du copyright du logo et du nom Firefox car ce n'est pas important pour l'oeuvre (alors que la FSF trouve ça "inacceptable"), autant le graphisme/son fait partie intégrante d'un jeu (que la FSF n'ai rien à dire sur ça alors qu'il font chier pour le logo de Firefox, c'est trop gros!)
                • [^] # Re: about:black

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Ah mais je le comprends très bien le Mathieu Stumpf hein :-) (pas inconditionnellement tout de même) et la demande à RMS me paraît légitime (même si j'ai constaté qu'il a du mal à appliquer la même logique à quelque chose qui est sans doute moins "concret" que du logiciel pour lui).

                  Perso, ma définition de jeu libre est http://faq.tuxfamily.org/JeuLibre/Fr mais cela ne m'empêchera pas d'essayer de comprendre ceux qui essaient de tergiverser (si leurs explications tiennent la route). Par exemple, je ne comprends pas ceux qui essaient de distinguer le code d'un jeu et les graphismes / personnages / sons / musiques associés : si l'on fait du libre pour l'un et que cela semble naturel, cela me semble normal de faire du libre pour le reste, en tout cas ça me semble plus simple et cohérent.
                  Néanmoins, parfois, il y a peut-être de bonnes raisons (je n'ai jamais réussi à être convaincu), ce pourquoi je continue de demander.
                  • [^] # Re: about:black

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Il y a des restrictions sur le type d'éléments artistiques qu'on peut distribuer avec une distribution libre dans ces recommandations quand même. Je vois la cohérence perso.
                    La seule contrainte qu'ils ont retiré c'est le droit de modifier, non?

                    même si j'ai constaté qu'il a du mal à appliquer la même logique à quelque chose qui est sans doute moins "concret" que du logiciel pour lui
                    A mon avis, c'est pas que le domaine artistique est moins concret pour lui ou qu'il du mal, c'est que c'est un domaine différent de celui du code et qu'il se restreint à ce qui est son domaine. C'est déjà assez de boulot.
                    Si l'élément graphique est utilisable et redistribuable sans restriction, il permet d'utiliser le moteur de jeu selon les quatre libertés et donc c'est suffisant pour les logiciels libres.

                    Par exemple, je ne comprends pas ceux qui essaient de distinguer le code d'un jeu et les graphismes / personnages / sons / musiques associés : si l'on fait du libre pour l'un et que cela semble naturel, cela me semble normal de faire du libre pour le reste, en tout cas ça me semble plus simple et cohérent.
                    Il me semble qu'il y a 2 choses différentes là dedans. La nature de ce dont tu parles et les intentions de leurs auteurs. Je suis d'accord avec toi sur les intentions:
                    si l'on fait du libre pour l'un et que cela semble naturel, cela me semble normal de faire du libre pour le reste, en tout cas ça me semble plus simple et cohérent.
                    mais pas sur ta définition des données artistiques libres:
                    les données utilisées (cartes, mods, persos, musiques, textures, ...) sont aussi sous une licence libre
                    Pour qu'elles soient libres il faudrait aussi avoir leurs sources libres (fichiers photoshop complets et pas le fichier résultant, pour une texture par exemple) (allez dans un contexte libre, tous les fichiers xcf, les .blend, les fichiers ardour etc etc).
                    • [^] # Re: about:black

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Pour qu'elles soient libres il faudrait aussi avoir leurs sources libres (fichiers photoshop complets et pas le fichier résultant, pour une texture par exemple) (allez dans un contexte libre, tous les fichiers xcf, les .blend, les fichiers ardour etc etc).

                      ah, tu vois on y vient au tétra-capillotractage ;-)
                      C'est notamment pour cela qu'un projet tel qu'OpenArena me plaît beaucoup, il pousse la logique jusqu'au bout en ayant retenu la GPL2 qui amène à identifier "la source préférée pour les modifications".
                      - cela a amené à supprimer les textures non libres issues de Quake ou d'autres jeux : il s'agit ensuite de les remplacer par des textures pour lesquelles on dispose du xcf (c'est en fait ce qui pose quelques soucis, certaines personnes ayant tendance à ne pas faire attention à cela et ne pas hésiter sans y penser à utiliser des textures non libres)
                      - pour les personnages, les fichier .blend sont généralement disponibles et ça c'est déjà bien, bon MakeHuman ne semble pas utilisable car générant trop de vertex si j'ai bien compris
                      - pour les maps, pas trop de souci non plus
                      - pour la musique, il y a eu récemment une restriction aux musiques générées par Tracker_(musique), permettant facilement d'avoir une source identifiée et modifiable
                      Ce qui est intéressant pour moi, c'est que cela entraîne de revoir toute la manière "habituelle" de produire le volet "artistique" du jeu et - à ce titre - c'est tant un projet avec un produit utilisable (le jeu OpenArena) que l'identification d'un process cherchant à se conformer à l'esprit du libre (et pour un fork de quake il y a quelques couacs, ne le cachons pas, mais sinon ce ne serait pas rigolo ;-) ).
                      Au passage, cela permet de voir aussi des réactions épidermiques quand certains se rendent compte des implications de la GPL2 :
                      - cela demande une certaine rigueur pour choisir sur quoi se baser, pour être en mesure de respecter justement la GPL2, ce qui complique les choses pour certains qui n'ont pas envie de s'embêter avec cela :/
                      - ce qui me désole le plus, c'est que certains sont trop heureux de pouvoir modifier le travail d'autres, mais une fois qu'ils ont "fini" ils ne sont pas forcément prêts à ce qu'on applique la même démarche sur leur travail et seraient prêts à restreindre la licence pour leur confort personnel, bon heureusement c'est relativement rare
                      - le plus intéressant, c'est l'adhésion d'un noyau dur qui a bien compris la démarche et qui continue d'avancer (en dépit des prises de bec avec le chef du projet qui a ses humeurs aussi...). Il faut bien voir que ce n'est pas évident non plus d'amener une population aussi hétéroclite (graphistes 2D et 3D, joueurs, musicos) avec des niveaux éparses de connaissance du libre à s'investir ainsi.

                      Désolé pour ce parallèle un peu long, mais cela me semblait faire le pendant aux réactions épidermiques que l'on peut de même voir pour quelque chose d'aussi "maîtrisé" qu'une distribution GNU/Linux pour laquelle le consensus devrait être plus facile à obtenir, les sujets (de troll) étant largement connus ;-)
                      • [^] # Re: about:black

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        ah, tu vois on y vient au tétra-capillotractage ;-)

                        C'est ce qui fait la différence entre un logiciel open-source et un logiciel "seulement" gratuit...
                        • [^] # Re: about:black

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          C'est ce qui fait la différence entre un logiciel open-source et un logiciel "seulement" gratuit...

                          vi, ça te paraît évident. Mais combien de temps t'a-t-il fallu pour arriver à cette conclusion ? Perso, je pense que cela demande de l'ordre de 2-3 ans et être amené à se poser les bonnes questions (et avoir l'introspection suffisante pour choisir de continuer dans cette voie).

                          En revenir aux fondamentaux, "fournir la source préférée pour les modifications" cela tient en 7 mots, mais faut-il encore s'y tenir et cela peut demander des efforts. Je ne suis pas certain que tout le monde a l'énergie pour ne faire que du libre. À mon avis, il est aussi facile de faire du proprio à son insu que de faire du libre avec les bonnes bases posées dès le départ. Notamment, réaliser que "ce que l'on a fait peut être vendu par d'autres" et réussir à affirmer - sans flancher - "tant mieux pour eux", je peux comprendre que ce n'est pas forcément facile.

                          Et pour raccrocher aux branches de la dépêche, tu vois bien qu'il y a du boulot pour enlever ce qui a été mis dans le noyau Linux et qui devrait être remplacé par du libre (quelques blobs, ou tableaux de données permettant à du matériel de fonctionner). Ce qui m'embête c'est que le 2ème volet "devrait être remplacé par du libre" n'est pas forcément mis en avant :/ Mais je reste optimiste, surtout quand je vois que certaines personnes poussent le raisonnement jusqu'au bout http://linuxfr.org//2009/01/12/24870.html permettant de disposer du firmware en libre (ça ne semble pas grand chose, c'est pourtant la concrétisation de ta "simple" phrase du départ).
                          • [^] # Les firmwares...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            (ça ne semble pas grand chose, c'est pourtant la concrétisation de ta "simple" phrase du départ).

                            Vaste débat que les blobs!
                            Mais la, je n'irai pas aussi loin que toi, je fais la différence entre ce qui tourne sur ma machine et ce qui tourne sur une autre machine, entre ce qui sert le produit vendu (jeu = moteur + graphisme + son) et ce qui sert à un autre produit (Linux sans les blobs ne l'empêche pas de fonctionner, c'est juste de l'argent gagné par le constructeur de ne pas mettre le firmware dans sa carte) . Et quand Linux contient des blobs binaires juste pour faciliter le transport de l'information, sans qu'un seul octet ne tourne sur la machine, ben... Ca ne me dérange pas de dire que Linux est libre, car les blobs sont pour d'autres machines et que ça n'a rien à voir avec Linux (ou alors, faudrait demander à avoir un CPU libre etc... Car le blob tourne sur une carte qui a juste la flemme de garder en mémoire son firmware, rien de plus, demander une carte libre, c'est demander un CPU libre aussi... Ce serait bien, mais pour Linux c'est un peu trop extrème de demander tous les blobs libres).

                            Comme quoi, je sais que ce n'est pas évident, je sais :).
                            • [^] # Re: Les firmwares...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Comme quoi, je sais que ce n'est pas évident, je sais :).

                              ah mais, c'est du logiciel le firmware, pourquoi ne serait-il pas libre ? Perso, je préfère être cohérent et me réjouir quand c'est disponible en libre (d'autant quand ça concerne le réseau, que ce soit un foutu modem usb ou une pourriture de wifi, sachat que je suis plutôt pour le wirefull :D).
                              • [^] # Re: Les firmwares...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Mauvaise interprétation, je reprend : je préfère avoir tous mes matériels libres, oui. Maintenant, si ma machine à café n'est pas libre, je fais avec.
                                Si pour fonctionner, ma machine à café a besoin d'un blob, je fais avec et ça ne empêche pas dire que mon PC est libre.

                                A chaque produit la gestion de sa licence. Ce que je reprochent aux anti-blobs est de vouloir mélanger des produits différents (la machine à café et le PC lui-même), sans refuser de faire fonctionner leur Linux sous un CPU non-libre.
                                Quitte à être cohérent, il faut refuser les CPU non libre et les firmware non libre ensembles (les deux sont "liés" à du matériel), ou accepter un CPU non libre et des firmware non-libres. Faire entre les deux n'est pas très cohérent, de mon point de vue.
                                • [^] # Re: Les firmwares...

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  mais euh, tu n'as pas une machine à café, un grille pain, un micro-onde sous OpenBSD ? /o\

                                  pour le matériel, comme le CPU ça arrive aussi ; perso ça me semble logique de d'abord regarder le logiciel et ensuite aussi le matériel bien sûr (notamment obtenir les en:Blueprint, pour ceux à qui cela peut servir).
                                • [^] # Re: Les firmwares...

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  d'ailleurs, c'est d'autant plus important pour les cartes graphiques avec leur GPU.
                                  L'approche d'Intel et de ATI/AMD est importante à mes yeux même si nous en sommes encore aux prémisses.
                                  Contrairement à c e que tu sembles croire, je ne suis pas un "anti-" je suis plutôt pro-libre, cela peut expliquer mes réserves sur des technos pourries comme Flash par exemple, même si Gnash et Swfdec avancent bien : c'est un détournement du web pour l'instant, même si un jour il est possible que cela soit entériné par le W3C (qui a de tout temps eu une approche "le source est disponible pour tout un chacun"). Mais je digresse je le crains...
                                  • [^] # Re: Les firmwares...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Contrairement à c e que tu sembles croire, je ne suis pas un "anti-" je suis plutôt pro-libre,

                                    Euh... Ou est-ce que je t'ai laisser penser le contraire?
                                    On commence à se connaitre, tu devrais savoir comment je pense ;-)
        • [^] # Re: about:black

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Et Ututo aussi est listée pas la FSF:
          http://www.gnu.org/links/links.html

          Gobuntu devrait être dans la liste si toutefois la FSF daigne se pencher sur son cas et l'analyse pour pouvoir la valider ou non.
        • [^] # Re: about:black

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pour la 3D, tous les auteurs ont maintenant été contacté et ont donné leur authorisation d'après ce que j'ai lu dans la liste de diffusion «user» de gnewsense.
          • [^] # Re: about:black

            Posté par . Évalué à 1.

            Bonne nouvelle, ils ont précisé combien de temps avant la réactivation de dri dan gnewsense?
      • [^] # Re: about:black

        Posté par . Évalué à 3.

        Madriva Free, comme la plupart des distributions utilise un noyau linux contenant une quantité de "blob". BLAG utilise le noyau linux-libre de la FSFLA: http://fsfla.org/svnwiki/selibre/linux-libre/
        • [^] # Re: about:black

          Posté par . Évalué à 2.

          Mieux encore: BLAG utilise le noyau linux-libre de BLAG:

          http://forums.blagblagblag.org/viewtopic.php?t=4665&sid=(...)

          After talking to Jaromil from dynebolic, looking at the gnewsense approach (which has to remove additional non-free blobs that ubuntu adds), and debian's approach I felt a single clean source tarball would be of benefit to everyone who wants a truly Free Linux kernel. This new cleaned kernel source has been dubbed "linux-libre" and I am its janitor.
          • [^] # Re: about:black

            Posté par . Évalué à 1.

            Merci! Mais c'est le même maintenant puisque c'est le même système de "déblobage" qui est utilisé. Par contre ce n'est pas la même script que gNewSense.
            Si tu cliques sur Linux-libre sur le site de BLAG, tu aboutiras sur le site linux-libre de la FSFLA.
            D'ailleurs, les utilisateurs de fedora peuvent utiliser le noyau libre Freed-ora (ne pas oublier les paquets dev, header et firmware). Ma blag a un noyau freed-ora car je voulais le dernier disponible et les mises-à-jour n'avaient pas encore repris.
            Jebba est la personne qui a tout largué sans préavis et sans transmettre les clefs.
            Comme je m'occupe de la maintenance du site et que je suis partie prenante des débats sur le futur de blag, je peux te garantir mon information.
            En tout cas merci de m'avoir lu,
            jean-Luc
            • [^] # Re: about:black

              Posté par . Évalué à 2.

              (??? Mon commentaire est pas passé :( )

              Merci pour l'info donc !
              Je n'utilise plus BLAG depuis un moment en fait (trop lent de chez moi, max 5ko/s pour les install est les mises à jour :( )

              PS: j'espère que vous garderez les bookmarks firefox pour la prochaine version. Ça m'a passé une bonne grosse journée la première fois :)
        • [^] # Re: about:black

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          J'aimerais bien savoir comment le noyau de la Mandriva Free (ou la mandriva tout court) peux contenir une quantité de « blob » ?

          Je l'utilise tous les jours et les blobs sont bien séparés pour moi :
          - dkms-nvidia*

          Après un peu de recherche j'ai bien un kernel-firmware qui inclus 3 fichier et est nécessaire pour le noyau.

          Après dé-installation sans vérifier les dépendances et un reboot ça marche toujours...

          Bref, la mandriva est tout aussi libre qu'une autre distribution gnewsense et consort...

          C'est juste qu'il te laisse la possibilité d'être libre au lieu d'aller ergoter...
          • [^] # Re: about:black

            Posté par . Évalué à 2.

            >J'aimerais bien savoir comment le noyau de la Mandriva Free (ou la mandriva tout court) peux contenir une quantité de « blob » ?
            Ce sont des blobs qui arrivent avec le kernel linux. Toutes les distros les ont. Rien à voir avec les nvidia et autres.
            C'est un sujet complexe:
            http://www.linux.com/feature/142772
      • [^] # Re: about:black

        Posté par . Évalué à 3.

        "Milite pour un about:black sur les navigateurs ! (Sauvons la planète)"

        Désolé, mais c’est ridicule. la couleur qui s’affiche vient du thème. À quoi bon un fond noir dans le navigateur si le fond est blanc dans toutes les autres fenêtres ? La bonne solution est de changer de thème graphique.


        Rhaaaaaaa... Encore un n00b qui s'est fait avoir par un troll vieux comme «Le Monde». :-D
        • [^] # Re: about:black

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Oh ! Désolé, je croyais que c’était sérieux… En effet, j’en connais qui utilisent
          http://www.blackle.com/
          au lieu de Google précisément pour cette raison (« Sauvons la planète »)…

          Yves.
    • [^] # Re: Mouhahaha

      Posté par . Évalué à 0.

      Ouvres un blog, on va pas en faire un gloubiboulga :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.