COMT atteint la version 2.5.0, plus de maturité et une grande doc utilisateur

13
29
mai
2014
Internet

COMT est un moteur (publié sous AGPLv3) d'annotation de textes et d'écriture collaborative en ligne. COMT est utilisé notamment par le site web co-ment. Composé d'un environnement de rédaction de type wiki (supportant plusieurs formats), il permet de mettre en page du texte, des tableaux et des images, et offre des fonctionnalités avancées de commentaire (par exemple pour gérer des points de débat sur un passage donné).

COMT continue son développement serein pour atteindre la version 2.5.0, qui laisse présager de nombreuses améliorations, notamment dans la gestion des grands textes, leur vitesse et leur qualité d'affichage ainsi que leur importation.

L'intégration à Drupal 7 est également de la partie, mais ce n'est pas tout : une documentation utilisateur de près de 50 pages a également été publiée, couvrant de nombreux scénarios d'usage.

Module Drupal

NdM : Côté serveur, COMT utilise le framework Web Django avec MySQL ou PostgreSQL comme base de donnée.

L'ergonomie (icônes, polices HTML5) et les performances ont donc été sérieusement revues pour permettre de travailler sur de grands textes et des textes très commentés. Des tables de matières basées sur les titres permettent désormais de naviguer plus facilement à travers les textes structurés.

Une fonctionnalité d'import et d'export des textes et de leurs commentaires dans un format XML ouvert permet désormais de s'échanger un travail entre deux instances de COMT, ou de traiter facilement les données en vue de générer des formats de livres numériques.

L'import des textes au format HTML a été largement amélioré de manière à préserver le format du texte importé.

Un système de tri par catégories et donc de navigation à travers les commentaires à été ajouté.

L'interface utilisateur est désormais disponible en allemand.

Les usagers co-ment PRO peuvent à présent personnaliser l'apparence de leur espace (via CSS).

Enfin, une batterie de plus de 1300 tests a été dressée et sera encore largement complétée. Elle est basée sur Karma, Karma-e2e-dsl et Mocha qui permettent de dérouler les tests directement dans un navigateur (Firefox, Chromium…) au plus près des conditions réelles d'utilisation.

Sans compter, bien sûr, la mise à jour de la plupart des composants, qui se poursuit également.

  • # Comparaison avec Etherpad

    Posté par . Évalué à 0.

    Bonjour,

    Le site propose de l'essayer mais, il faut s'inscrire…
    Alors, à ceux qui l'ont essayé : ça s'inscrit comment par rapport à Etherpad (à essayer là http://framapad.org/ par exemple)?

    Merci

    • [^] # Re: Comparaison avec Etherpad

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Tu peux essayer sans être enregistré sur https://lite.co-ment.com/. Par contre il te faut donner ton nom et ton e-mail pour faire un nouveau pad.
      J’ai donc essayé sur un texte déjà là. Le premier ne voulait pas se charger et le deuxième n’est pas éditable.

    • [^] # Re: Comparaison avec Etherpad

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Ah, et j’oubliais, les licences ne sont pas très claires.

      • [^] # Re: Comparaison avec Etherpad

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Bonjour,

        Je trouve personnellement que "AGPL" c'est relativement clair comme licence :-)

        C'est précisé ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Co-ment entre autre, où on peut lire un poil plus bas le paragraphe suivant concernant la comparaison avec Etherpad :

        « Comparaison avec Etherpad

        Co-ment est comparable en de nombreux points à Etherpad, car ce sont deux outils dédiés à la gestion de textes en ligne. Toutefois, ils ne sont pas prévus pour le même usage. En effet, Etherpad permet des interactions rapides et se révèle pratique pour une courte phase dans un travail, pour un effort particulier, les différences de point de vue s’exprimant seulement dans la fenêtre de discussion intégrée, ou en dehors de l’outil. Co-ment lui, est adapté aux textes dont la durée d’élaboration est plus longue, et inclut les outils nécessaires pour mener des débats en différents points du texte. »

        Librement,

        La liberté ne s'use, que si on ne s'en sert pas.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.