Dillo 2.0 : Le Web en toute légèreté

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
34
17
oct.
2008
Internet
Dillo est un navigateur internet multi plate-forme sous licence libre (GPLv3) ayant pour but principal la vitesse et la légèreté. C'est une solution attractive pour les utilisateurs d'ordinateurs anciens n'ayant que peu de mémoire et un processeur peu puissant.

Les distributions Linux qui visent ce segment (comme par exemple Damn Small Linux) choisissent souvent Dillo comme navigateur par défaut.
Alors que le développement de Dillo avait stagné depuis deux ans et qu'il devenait de plus en plus difficile de conseiller son utilisation, cette nouvelle version du projet fait le plein de nouveautés et marque le renouveau du navigateur léger. Le principal changement est l'abandon de la bibliothèque logicielle GTK+ au profit du très léger FLTK (Fast Light Toolkit). Cette bibliothèque est spécialisée dans les interfaces graphiques et n'essaye pas de proposer un environnement complet comme le fait GTK+ ou Qt. Écrite en C++ elle est habituellement compilée statiquement du fait de sa faible taille mémoire (300 ko). Évidemment cela signifie une dépendance de moins pour le projet Dillo.
Les développeurs ont également décidé de ne plus dépendre de Glib et d'écrire une bibliothèque spéciale pour leur projet. Cette Dlib est utilisée essentiellement pour la partie du code qui reste en C et elle permet là-encore de gagner en taille mémoire.
Le choix de FLTK a entraîné une réécriture en C++ de nombreuses parties de Dillo mais les bénéfices sont suffisamment importants pour que les développeurs du projet aient opté pour cette solution. L'empreinte mémoire globale du navigateur a été divisée par deux et Dillo 2.0 n'occupe plus qu'environ 2,5 Mo lors de son lancement.

En plus de ce changement de toolkit et l'abandon de Glib, Dillo 2.0 apporte la gestion des onglets (une fonction qui est vite devenue indispensable pour les utilisateurs des navigateurs modernes). L'anticrénelage des polices et la compatibilité avec l'encodage en UTF8 font partie des fonctions rendues disponibles par le choix de FLTK.

On trouve également la gestion de la compression des pages Web, l'amélioration du rendu des tables, le support amélioré des différents codages de caractères, un meilleur contrôle sur le chargement des images présentes sur les pages Web, etc.

Bien entendu, il ne s'agit pas de comparer directement les navigateurs modernes comme Firefox 3.0 avec Dillo 2.0. Le but des projets n'est pas le même et il est normal d'avoir de nombreuses fonctions supplémentaires et un rendu plus universel avec un gros logiciel comme Firefox. Si on utilise Dillo dans son rôle de navigateur rapide, léger et minimaliste (pas de Javascript ou de HTTPS par exemple) alors il s'impose sans peine comme la solution la plus adaptée sur les configurations peu puissantes.
  • # Quelle utilisation ?

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est une vraie question: on s'en sert pour quoi ? Avant j'utilisais le mode w3m d'emacs, mais à part pour lire de la doc en html, je ne m'en sert quasiment plus. Et pour cause, la quasi totalité des sites web regorgent de css/flash/javascript. Dur dur de vouloir faire léger dans ce contexte.
    • [^] # Re: Quelle utilisation ?

      Posté par . Évalué à -1.

      C'est clair,
      Comme alternative légère, autant Opéra avait le défaut de n'être pas libre, autant maintenant que Webkit se répand je vois de moins en moins quel avenir il peut y avoir pour Dillo...
      • [^] # Re: Quelle utilisation ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Il y a léger et léger...
        On est *très* loin des 2,5Mo de Dillo avec webkit, très très très loin !
        Que ce soit Webkit, Opéra ou Gecko, l'empreinte mémoire au démarrage est similaire, la différence n'est pas très significative, l'ordre de grandeur reste le même.
        Dillo est très loin en dessous.

        L'intérêt de Dillo peut être assez simplement de faire des docs en HTML sans fioritures, et de les lancer avec un logiciel vraiment léger.
        Ca tue sur un liveCD, puisque l'environnement est bien contrôlé, il est aisément possible d'envoyer des pages d'aide ou tout un tas de trucs du genre vers Dillo, en laissant un navigateur plus puissant et lourd pour la navigation en elle-même.


        Yth.
        • [^] # Re: Quelle utilisation ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Perso je viens de porter NetSurf sur BeOS et Haiku, et il marche assez bien sur beaucoup de pages qui restent utilisable avec seulement html+css, sans la lourdeur de JS+flash. mais bien sur y a toujours ceux qui n'ont pas compris ce qu'était une page web (un document servant à distribuer de l'*information* à *tout le monde*, pas un screenshot interactif qui devrait avoir la même tronche au pixel près partout).
          http://www.netsurf-browser.org/

          Dillo pourquoi pas... mais FLTK par définition veut éviter d'être natif, perso je préfère avoir une interface vraiment native, c mieux pour la cohérence.
          • [^] # Re: Quelle utilisation ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Salut,

            Désolé mais je tilte sur ta phrase : "mais bien sur y a toujours ceux qui n'ont pas compris ce qu'était une page web".

            Dis moi si j'interprète bien, (on ne sait jamais sur les forums ;o):
            Est-ce tu veux dire qu'à partir du moment ou il y a autre chose que du html dans la page, on est dans le bling bling inutile et lourd?

            L'interet d'une page web, à mon sens, réside dans son interactivité. Sinon autant mettre un fichier rtf en ligne.

            Et autant je ne suis pas fan du flash, autant une belle page, sobre, avec quelques additifs jquery pour fluidifier la navigation, je trouve très convenable.

            Ensuite, il existe des standards xhtml, css qui permettent de donner un rendu correct à ta page à partir du moment ou ton navigateur respecte ces normes. C'est le cas de la (grande) majorité des navigateurs.

            Par exemple, un client web tout en html, php pur, je trouve ça hyper lourd et penible à utiliser.
            Alors qu'un client javascript qui t'évite le chargement systématique des pages, l'affichage de tes contacts en cours de frappe etc.. en terme d'utilisation, il n'y a pas photo.
            Alors oui il faut activer JS. Mais nous sommes en 2008 pas en 2001,ou c'est vrai à cette époque les scripts javascripts étaient une plaie.
            Et les ordinateurs d'aujourd'hui sont bien assez suffisant pour afficher nos pages web (sauf pour le flash on est bien d'accord).
            • [^] # Re: Quelle utilisation ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Il y a une différence entre imposer Javascript pour la lecture d'un document et proposer Javascript pour améliorer "l'expérience utlisateur", tu sais...

              Une page web, c'est un bout de base de données. Après, tu peux mettre un peu plus d'intelligence dedans, mais ça devrait pas devenir nécessaire pour pourvoir accéder à l'information.
            • [^] # Re: Quelle utilisation ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              le typeahead et autres en JS oui c'est utile, sauf que quand plus rien ne marche parce qu'on a pas JS, c'est ennuyeux.
              Ennuyeux aussi quand le JS est mal écrit et qu'il se met à prendre 100% de cpu (typiquement les commentaires sur /.). Et je parle pas de 2001.
              Là c'est le JS qui devient lourd.
              De plus tout le monde n'a pas un ordinateur "d'aujourd'hui". Il y a beaucoup de gens qui n'ont pas les moyens, à qui on "refile nos poubelles", depuis les assos aux gens du tiers-monde... Ou ceux qui ont un téléphone mobile. Sans parler de Contiki sur C64 :)
              • [^] # Re: Quelle utilisation ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                >Il y a beaucoup de gens qui n'ont pas les moyens, à qui on "refile nos poubelles", depuis les assos aux gens du tiers-monde"

                Ben je suis bien placé pour te dire que dans le "tiers monde", on est loin d'avoir des ordinateurs pourris car justement on essaie de ne pas transformer les populations en poubelle. On essaie toujours de préparer des ordinateurs assez puissants pour être utilisables sous Windows ou sous GNU/Linux.
                Si c'est pour fournir un accès à l'informatique obsolète cela ne sert à rien. Et puis, si OpenOffice tourne (c'est en général le but), je pense qu'on a pas à s'inquiéter pour JS ;o)

                Après oui tu as raisons, si plus rien ne marche parce qu'on a pas JS d'activé c'est dommage. Mais qui désactive JS à part les geeks ?

                (Quelqu'un sait-il comment désactiver JS sur IE par exemple? ;o))
                • [^] # Re: Quelle utilisation ?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Mais qui désactive JS à part les geeks ?

                  Quelque chose me dit qu'un site qui nécessite du JS va globalement être assez peu accessible aux aveugles, par exemple.
                  • [^] # Re: Quelle utilisation ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Tout à fait, tout le monde n'a pas la possibilité de lire le texte dans la grosse image interactive qu'est flash vue depuis le navigateur...
                    Et il y a aussi les administrateurs systèmes qui désactivent ce genre de choses pour des raisons de sécurité.
                • [^] # Re: Quelle utilisation ?

                  Posté par . Évalué à 6.

                  > Mais qui désactive JS à part les geeks ?
                  Comme dit plus haut, les aveugles par exemple.
                  Mais ça, c'est l'arbre qui cache la forêt. Ce que tu montres par cette phrase, c'est que tu n'as rien compris au web. Pour toi, le web c'est un humain devant un navigateur. Effectivement, vu comme ça, refuser le Javascript n'est qu'une lubie de geek réactionnaire nostalgique de links et emacs-w3m.
                  Sauf que le web, ce n'est pas ça. Le web, c'est une gigantesque base de données décentralisée, accessible entre autres par un navigateur -- mais pas seulement (tablettes brailles, robots,...). Rendre nécessaire un langage impératif pour accéder aux données, c'est complètement dénaturer le web.
                • [^] # Re: Quelle utilisation ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Et puis, si OpenOffice tourne (c'est en général le but), je pense qu'on a pas à s'inquiéter pour JS ;o)

                  C'est sûr qu'avec des critères comme ça... on ne va pas non plus lancer le troll OO, celui-la a déjà été trop loin, non ?


                  Mais qui désactive JS à part les geeks ?

                  - les noobz qui écoutent docilement ce qu'on leur dit et qui croient qu'avec Javascript, quand ils iront sur Google, ils vont se faire voler le contenu de leur DD
                  - les fans de sobriété incommodés par des effets qui piquent les yeux
                  - les gens qui veulent une navigation plus simple et sans pubs

                  Effectivement, ça fait beaucoup de geeks, tout ce petit monde...


                  Quelqu'un sait-il comment désactiver JS sur IE par exemple?

                  En même temps, quand tu utilises IE, tu n'es pas à une lourdeur JS près...


                  En même temps, quand on en est à dériver de "JS est-il indispensable ?" à "nous refilons nos poubelles au Tiers-monde", on n'a plus à s'inquiéter pour grand-chose...
            • [^] # Re: Quelle utilisation ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Par mais bien sur y a toujours ceux qui n'ont pas compris ce qu'était une page web j'interprèterais volontiers «il y a ceux qui n'ont toujours pas compris que fournir une seule méthode non standard, demandant plus qu'un simple navigateur, pour afficher une page web peut empêcher certaines personnes de profiter au maximum de l'intérêt du Web».

              Ce qu'il voulait peut-être dire c'est que ceux qui fournissent uniquement du non-HTML pour la navigation négligent trop souvent de fournir une solution alternative pour tous ceux qui ne disposeraient pas de l'outil adéquat, en plus du navigateur. Trop souvent on voit des sites ne contenant qu'une solution Flash et rien d'autre, alors que la politesse la plus élémentaire consiste à ne pas négliger ceux qui n'ont pas le lecteur.

              Mais quand on réalise que, pour fournir une solution alternative, on doit passer le temps nécessaire à apprendre HTML à fond, on comprend vite, une fois HTML maîtrisé, que Flash peut être évité la plupart du temps. Trop nombreux sont les sites sur lesquels Flash n'est utilisé que pour certaines astuces que l'on aurait très bien pu réaliser en DHTML, par exemple.

              Et si Javascript peut améliorer la navigation, il ne doit être en aucun cas le seul moyen pour naviguer sur un site. Fort heureusement, Javascript ne souffre pas encore du même mal que Flash.

              C'est sans doute très long, ce que je viens de raconter mais c'est mon interprétation de ce qu'a écrit François.
        • [^] # Re: Quelle utilisation ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Perso, j'utilise Midori (webkit, navigateur léger à l'instar de XFCE)

          5.8 Mo avec la page actuelle ....
          7.1 Mo avec cette page + Lemonde (flash) dans un autre onglet

          cela ne me parait pas non plus très très très loin

          comme quoi il faut toujours vérifier avant de dire n'importe quoi ....

          pour info : 10.1 Mo linuxfr + Lemonde (flash) avec iceweasel

          mais là ou je suis d'accord :
          ldd /usr/bin/midori | wc -l
          80
          • [^] # Re: Quelle utilisation ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Weez, mes derniers test m'amenaient à des valeurs comprises entre 14 et 18 Mo selon le navigateur (Konqueror, FF, Seamonkey, Opera, et je ne sais plus lequel avec webkit), en fait j'étais rapidement arrivé à la conclusion que le moteur de rendu était quasiment seul responsable de l'empreinte mémoire au démarrage (tout les Gecko étaient dans une fourchette de 2Mo environ, j'avais aussi essayé epiphany et galeon il y a plus longtemps).
            Je suis assez, agréablement, surpris de tes chiffres, ça mérite plus d'attention qu'il y a un an ou deux, ils font donc des efforts vraiment probant pour la légèreté !

            Merci de m'avoir éclairé sur un avenir pas si noir des navigateurs web...

            Ah oui, j'avais essayé Amaya aussi, léger, rapide, pas mal du tout. Son seul problème étant qu'il est à peu près inutilisable, parce que son but n'est pas de permettre de naviguer en tant qu'utilisateur normal sur le net.

            Links est un bon candidat aussi, avec l'option -g il a un rendu graphique et non plus texte, qui vaut celui de Dillo, avec un peu de javascript en plus. Et très léger aussi, plus que Dillo 1 quand j'avais testé. Mais il a d'autres limitations, pas conçu pour ça, c'est juste une fenêtre graphique avec un rendu SVGA dedans (il tourne aussi avec la SVGA_lib pour avoir un navigateur graphique en mode console, et je pense que c'est exactement le même système de rendu entre les deux, simplement plaqué dans une fenêtre X).

            Yth, apparemment plus complètement à jour...
          • [^] # Re: Quelle utilisation ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et avec les libs ca passe à combien de centaines (ok j'éxagere que dizaines normalement) de Mo?
  • # je l'utilise

    Posté par . Évalué à 4.

    surtout pour eviter les pub sur certain site, et pour la rapidité de chargement des pages qui contiennent beaucoup de photo

    par contre je viens de l'essayer, c'est facile a compiler mais lors de l'acces a une page https:



    *** Dillo's prototype plugin for https support is disabled now ***

    If you want to test this alpha support code, just remove
    line 72 from dpi/https.c, recompile and reinstall.


    pas tres user friendly.


    par contre les tabs, sont super pratique
    • [^] # Re: je l'utilise

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est précisé dans la dépèche...
      • [^] # Re: je l'utilise

        Posté par . Évalué à 2.

        bon j'ai essayé avec le https activé, il n'y a pas de verification du certificat sinon ca marche pas trop mal.
  • # embarqué

    Posté par . Évalué à 4.

    Ce navigateur internet aurait été génial pour l'embarqué tel que l'openmoko Freerunner(armv4@400Mhz,128M ram) s'il avait le javascript et l'https(impossible de lire ses mails sans l'https)
    • [^] # Re: embarqué

      Posté par . Évalué à 1.

      Source: http://starkravingfinkle.org/blog/2008/10/fennec-m9-user-exp(...)
      "Fennec - M9 (User Experience Alpha)

      October 16, 2008 at 10:38 pm · Filed under Mobile, Mozilla

      Fennec (Mobile Firefox) has reached milestone 9, which is also our first alpha! We’re calling this release the User Experience alpha. The last eight milestones were building up to getting a stable browser with an easy to use interface. We really want to get Fennec in front of as many people as possible and get feedback."
      ...
      That’s right, you can install Fennec on your Windows, OS X or Linux desktop too! We want you to be able to experiment, provide feedback, write add-ons and generally get involved with the Mozilla Mobile project, even if you don’t have a device.
  • # FLTK

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je super étonné qu'ils changent pour FLTK
    J'aurais plutot vu Dillo comme un composant/widget pour Qt ou GTK facilement integrable dans d'autres programmes (comme Scintilla http://fr.wikipedia.org/wiki/Scintilla ).

    Il y a beaucoup d'applications qui ont besoin d'un moteur HTML léger pour afficher l'aide, ou par exemple les lecteurs audio pour afficher la page Wikipedia d'un artiste. Pour ce type de fonctionnalités, sortir les bulldozeurs Webkit/Mozilla est inadapté.
    • [^] # Re: FLTK

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Gtk+ a déjà son moteur de rendu html, qui est utilisé par exemple dans evolution. GtkHTML-3

      Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout. \n -- Jules Claretie

      • [^] # Re: FLTK

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Perso j'utilise QTextBrowser de Qt-4.4, mais pour afficher une page Wikipedia c'est pas franchement le top : trop limité. GtkHTML n'est il pas aussi trop limité ?

        Dans mon cas un composant plus performant comme Dillo aurait ete utile, j'ai pas trop envie de me trainer QtWebKit qui pompe bien 10Mo en plus :/

        Sous Windows il est assez facile d'embarquer Internet Explorer via ActiveX et ca prend pas beaucoup de ram (puisque deja en memoire au final) mais c'est quand meme moyen comme solution pour un libriste (!)
    • [^] # Re: FLTK

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il y a beaucoup d'applications qui ont besoin d'un moteur HTML léger pour afficher l'aide

      Je cherche un moteur HTML pour afficher l'aide aussi, sous Windows c'est simple j'utilise le moteur embarqué (je suis sûr qu'il est la), mais sous les autres OS c'est le bordel.
      Dillo avait l'air utile pour ça sur le papier (léger, peu de dépendance), mais... Pas de javaScript donc? Désolé, mais même dans une aide on a des trucs du style texte caché, avec un clic ça déroule le texte caché, si on ne peut pas faire ça avec Dillo ben... Même pour de l'aide (moderne), c'est pas utile! Un peu de dynamisme dans les pages (avec du code standard : HTML+CSS+JS) ne fait pas de mal...
      Dommage...
      • [^] # Re: FLTK

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Dans quel cas tu caches une partie d'une documentation ?

        Un lien vers une autre page de documentation ne serait-elle pas plus pertinente ?
        • [^] # Re: FLTK

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Par exemple :
          http://notepad-plus.sourceforge.net/fr/site.htm

          Une FAQ par exemple, avec une liste de liens au début (genre sommaire), qui renvoient soit à une nouvelle page, soit au texte plus bas, ça fait, de mon point de vue, un peu "old school", et j'aime pas trop.
          • [^] # Re: FLTK

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ici c'est typiquement le genre d'horreur qui pourisse le web. Le replis devraient correspondre à des titres, par exemple avec une balise h2, avec éventuellement une table des matière qui pointe vers le bon titre. Très mauvais exemple donc.
            • [^] # Re: FLTK

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Nous n'aurons définitivement pas la même vision du web...
              Autant je suis d'accord avec le h2 qui manque coté syntaxe plutôt que le style codé en dur, autant la table des matières qui pointe vers un truc un peu plus bas... Beurk, ça me rappelle les années 90 du web, il a évolué depuis.

              Ce genre d'horreur, comme tu dis, est plus agréable à l'œil pour d'autres!
              • [^] # Re: FLTK

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Ouais il a tellement évolué que c'est ce que tu trouves par défaut sur tous les sites utilisant mediawiki...

                Le confort visuel passe après l'accessibilité. Ici, je n'aurais rien contre des titres "dépliables" pour avoir les paragraphes sous-jacent. Du moment que ce comportement est complétement lié au css et disparaît quand on choisi "aucun style", où qu'on à pas activé javascript (par défaut on affiche tout, et on cache ensuite avec le javascript, pas le contraire).
                • [^] # Re: FLTK

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Je t'ai filé le premier lien qui me soit venu à l'esprit, mais raté il n'était pas valide :( il y a moyen de faire "standard", avec du h2, tout déplié par défaut, et caché par Javascript. Sur ça, je te suis à 100%, il faut faire valide, et regardable pour ceux qui ne veulent ni CSS, ni javascript (règle de l'HTML, faire compatible avec le plus petit navigateur)

                  Bon, si on revenait à la discussion initiale : le fait d'avoir besoin de JavaScript même pour un rendu d'aide (pour ceux qui acceptent CSS et JavaScript et veulent un rendu joli)! J'ai juste donné une idée de ce qu'on peut faire avec du JavaScript, pour dire "si, on en a besoin, même pour afficher de l'aide".

                  Un navigateur sans JavaScript, c'est plus vraiment du web actuel. En tous cas peut-être le tien, mais pas le mien. C'est mon point de vue, et je le partage avec moi-même :), note que je ne force personne, juste que je ne le prendrai pas, ni pour moi ni pour les logiciels que je développerai, car le manque de JavaScript me fera éliminer cette solution (pour moi, j'essaye de faire des pages lisibles sans javascript).
                  • [^] # Re: FLTK

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Oui c'est vrai que je me suis éloigné du sujet, et sur le fond tu as raison, du moment que ça reste accessible.
            • [^] # Re: FLTK

              Posté par . Évalué à 1.

              Sans compter que le code n'est pas valide et que la page en question est illisible sans Javascript...
          • [^] # Re: FLTK

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Et voilà le bel exemple dont j'allais parler:
            les logos et titres de pages en Flash, complètement inutiles
            ça aurait pu être fait avec un GIF, mais ouais, le GIF ça fait oldschool et c'est sûrement un poil moins facile à créer ..
            Merci Adobe :(
            • [^] # Re: FLTK

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              On passera sur le petit pic, mais juste pour info : un .swf, c'est aussi un bout de code beaucoup plus léger que plein d'images GIF que le format il ne sait même pas voir que l'image 2 contient 99% de l'image 1, donc côté bande passante c'est un plus non négligeable pour l'éditeur (c'est le visiteur qui télécharge Flash, l'éditeur s'en fout de la bande passante dans ce cas).

              De plus, le .swf permet aussi "d'agrandir" l'image quand le visiteur passe la souris dessus par exemple. De plus, Flash n'est pas limité à 256 couleurs chiant pour une photo d'une personne par exemple (c'est moche un GIF de nos jours)

              Donc, non, GIF ne remplace pas Flash pour plein de raisons.
              Après, il y a SVG+JPEG qui peut faire pas mal de choses comme Flash, mais on manque encore d'outils pour créer, et d'un bon support des navigateurs.
              • [^] # Re: FLTK

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Au temps pour moi, je n'avais pas pensé à toutes ces limitations du GIF

                Mais.. quel pic ? Je n'ai fait que constater quelque chose qui m'agace un peu (surtout que je vois bien les animations Flash bloquées avec flashblock) je n'ai souhaité piquer personne
      • [^] # Re: FLTK

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est exactement ce que j'ai fait sous BeOS et Haiku avec NetSurf.
        Il est réplicable.
        C'est à dire "clonable" dans une appli qui l'accepte comme le Tracker (le bureau), et utilisable par d'autres, comme le navigateur de docs BeHappy, qui avant utilisait NetPositive (j'ai eu 6 lignes à changer :).
        http://revolf.free.fr/beos/shots/shot_haiku_netsurf_replicat(...)
        Il manque juste le JS (mais ça viendra).
  • # navigateur intermédiaire

    Posté par . Évalué à 2.

    Personnellement je suis plus à la recherche d'un navigateur intermédiaire entre dillo (très bien, mais quand même un peu top austère à mon goût) et les usines à gaz du genre de Firefox.

    je surveille ce que va donner midori
    http://www.twotoasts.de/index.php?/pages/midori_summary.html

    Le projet a l'air vraiment intéressant et s'intégrera très bien dans mon environnement xfce (puisqu’il est rattaché à ce DE depuis peu)

    En tout cas, ça fait très plaisir de voir dillo renaitre de ses cendres
    Vive la diversité du monde libre \o/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.