Domotique Libre : les débuts du projet DomoTab

Posté par . Édité par Davy Defaud, Pierre Jarillon, Xavier Claude et tuiu pol. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
34
1
juin
2013
Matériel

Il y a une quinzaine de jours une dépêche est parue concernant les smartphones et tablettes libres et cela rejoint en partie le projet évoqué dans cette dépêche : le projet DomoTab.

Le projet DomoTab a pour but de créer une plate‐forme matérielle ouverte destinée à la domotique d’aujourd’hui et de demain.

Faire de la domotique aujourd’hui nécessite soit un assemblage hétéroclite de solutions qui n’ont pas été conçues pour fonctionner ensemble, soit une solution « mono‐fournisseur » très coûteuse (sans parler de la liberté), ou encore un très haut niveau de bricolage.

Le DomoTab (qui sera entre autres décliné en « tablette », d’où la référence à la dépêche) est une centrale de contrôle qui n’est liée à aucun produit ou protocole particulier, mais au contraire conçue pour permettre le lien entre tous les protocoles existants et futurs par l’intermédiaire de modules matériels simples.

L’utilisateur pourra choisir ou créer les modules nécessaires à son installation, et utiliser les logiciels (libres, cela va de soi) de son choix pour les piloter, sans dépendre d’un fournisseur de service, contrairement aux solutions « low-cost » qui se développent.

Voilà, nous avons besoin de votre soutien, tant financier (campagne Ulule en cours) que moral (montrez‐nous qu’une solution domotique libre vous intéresse).

Bien entendu, contrairement à certains (référence aux récents événements concernant LinuxFr), nous acceptons toutes les remarques et toutes les critiques (évitez juste de citer des marques, pour la sauvegarde des administrateurs du site) !

À vous lire !
+++

  • # La domotique ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'aime bien le projet (ça fait vibrer des cordes sensibles), mais j'ai une question fondamentale:

    Ça sert à quoi, la domotique ?

    Ca fait longtemps que j'en entend parler, mais j'ai du mal à trouver des usages. J'ai beau regarder la page Wikipedia qui en parle, mais je ne vois pas de grandes applications qui font de la domotique un must-have. Vous pouvez me donner des exemples concrets ?

    En tous cas, bon courage pour votre projet !

    • [^] # Re: La domotique ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'ai beau regarder la page Wikipedia qui en parle, mais je ne vois pas de grandes applications qui font de la domotique un must-have.

      Exemple bête : tu pars une semaine en vacances, mais aimes le confort d'un logement chauffé quand tu arrives tout en n'aimant pas trop dépenser pour rien. Ben avec la domotique "de base de chez base" (juste pour faire comprendre), il y a une "personne virtuelle" qui va descendre le chauffage de tout l'appart un peu avant ton départ pour le remonter un peu avant ton arrivée.

      Ce n'est sont pas de "grandes applications", juste une série de petits conforts agréables.

      • [^] # Re: La domotique ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est typiquement ce qu'on mes parents avec un programmateur électrique de base qui gère le chauffage. Par contre, c'est vrai que si les vacances sont écourtées/allongées, ça ne marche plus.

        Et dans les appartements que j'ai loué jusqu'à la, on va dire que j'ai eu des voisins frileux :)

        • [^] # Re: La domotique ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Par contre, c'est vrai que si les vacances sont écourtées/allongées, ça ne marche plus.

          Euh, ben si, c'est domotique 2.0 : accès à distance, par Internet.
          C'est justement tout l’intérêt des prochaines années : connecter tout ça (du chauffage au frigo).

          • [^] # Re: La domotique ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Il parlait du programmateur électrique de ses parents, qui est trop rigide pour traiter ce cas.
            Du coup il est d'accord avec toi au final. ;)

    • [^] # Re: La domotique ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Un exemple multimédia : je veux lancer un film sur ma télé
      -ca baisse les stores
      -ca allume la stéréo
      -pourquoi pas passer le téléphone en silencieux

      Un exemple pour baisser les factures énergétique :
      -baisser les stores quand l'explosition au soleil est trop forte en été
      -l'inverse en hiver quand on veut capter la chaleur extérieure
      -piloter le chauffage

      Tu pars de chez toi, tu n'es plus présent sur ton réseau wifi :
      -la solution va s'occuper de fermer la porte du garage, le portail …

      • [^] # Re: La domotique ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pour le coup du multimédia, je fais ça à la main, sans soucis. Si ça se trouve, c'est même aussi rapide que d'aller choisir le mode correspondant sur le panneau de contrôle (au mur, sur le smartphone). Il faut voir comment il est conçu.

        Pour l'énergétique, c'est effectivement intéressant, et probablement encore plus quand on est dans une maison avec plein de fenêtres (ou tout simplement quand on est au boulot).

        Et pour le contrôle des portes, implémenté comme ça, il va y avoir beaucoup de faux positifs. Je préfère la télécommande dans la voiture pour contrôler l'ouverture :)

        Enfin, merci des exemples, c'est moins brumeux maintenant. C'est juste pas vraiment adapté pour moi, surtout étant étudiant et déménageant régulièrement.

        • [^] # Re: La domotique ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Il y a déjà eu quelques bons exemples donnés (merci :)) mais il y en a plein d'autres :
          - Si (comme moi) vous n'avez pas la main verte, un capteur d'humidité dans le pot d'une plante verte peut vous fournir un rappel.
          - Un capteur de luminosité couplé à un capteur de présence peut entrouvrir les stores qui avaient été fermés à cause du soleil et vous éviter d'allumer la lumière.
          - La sélection de la playliste audio peut dépendre des personnes présentes à la maison, ou dans la pièce (ça fait déjà très film, je ne vous ferais pas le coup des tableaux qui changent avec votre humeur, on va rester sur des choses abordables, mais c'est l'idée).
          - Je suis assez d'accord pour la porte du garage, je préfère la télécommande, mais la télé, la musique, et la lumière peuvent souffrir un faux positif et être éteints quand je ferme la porte du garage, justement avec la télécommande.
          - Sur le chauffage j'irais plus loin : il est possible de se baser non seulement sur la présence des personnes, mais aussi sur le nombre de personnes présentes (même avec un thermostat, qui n'a pas du couper le chauffage manuellement ou ouvrir les fenêtres car il avait des amis à la maison ?) ou sur les prévisions météo (à 12/24 heures elles sont relativement précises).

          Et la liste est encore longue :)

          • [^] # Re: La domotique ?

            Posté par . Évalué à 10.

            • Un capteur de luminosité couplé à un capteur de présence peut entrouvrir les stores qui avaient été fermés à cause du soleil et vous éviter d'allumer la lumière.

            Avec de bons gags potentiels s'ils avaient été fermés pour une autre raison que le soleil. ;)

            • [^] # Re: La domotique ?

              Posté par . Évalué à 3.

              +1

              C'est clair qu'il y a encore du boulot … vivement la commande par la pensée :)

              Mais en attendant il y aura la commande vocale (il existe quelques projets libres) et la puissance du DomoTab devrait largement le permettre.

              Et il y a d'autres projets dans les tuyaux, dont des "interrupteurs interactifs" basés sur une techno très ancienne mais d'un projet tout neuf : Nemopsys3D (sans l'écran bien entendu, la version avec écran 3D stéréoscopique est prévue, mais pas au prix d'un inter …)

        • [^] # Re: La domotique ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Il faut voir comment il est conçu.

          Conçu pour être adaptable à toutes les utilisations.
          Le DomoTab n'est qu'une carte électronique qui accueille un module processeur et qui a plein de connectique.
          Il sera décliné en version "Box", donc sans interface intégrée, en version "écran mural", et en version "tablette".
          Dans tous les cas pilotable par tout équipement qui pourra dialoguer avec (télécommande IR, téléphone portable ou tablette par le réseau ethernet, PC depuis le boulot …).

          C'est juste pas vraiment adapté pour moi, surtout étant étudiant et déménageant régulièrement.

          Oui et non, la domotique ce n'est pas nécessairement quelque chose de figé, intégré aux murs.
          Il y a de plus en plus d'éléments "mobiles" : douilles à intercaler entre une ampoule et la douille habituelle, interrupteurs et capteurs sans fil, et même sans pile, … il est possible de déménager sa domotique :)

    • [^] # Re: La domotique ?

      Posté par . Évalué à 10.

      J'ai envie de répondre que la domotique ne sert à rien, comme l'ordinateur individuel ne servait à rien quand il est apparu.

      Le différence c'est que pour le PC, une plateforme plus ou moins standard et interopérable c'est imposée. En domotique, jusque là, tous les fabricants proposent des systèmes fermés, peu évolutifs et très chers. Si la situation changeait, je pense que les usages pourraient se développer très vite.

      Je suis persuadé que les constructeurs se plantent complétement de modèle économique. A vouloir un client captif qui paye cher un service, ils ont au final très peu de clients…

      • [^] # Re: La domotique ?

        Posté par . Évalué à 6.

        +1 aussi

        C'est un des objectifs : offrir un système libre sur tous les plans, que nous (c'est à dire nous + vous) pourrons faire évoluer.

        Pour ce qui est de proposer un standard, je n'en ai pas la capacité seul, et pour moi un standard s'impose par ses qualités, pas parce qu'une société le vend comme tel (troll caché).

        Si le DomoTab permet de faire sortir un protocole du lot (actuel ou futur), et d'en faire un standard, ça serait super cool, mais je n'en demande pas tant :)

  • # Quelle différence avec d'autres projets domotique libre (y compris le hardware) et quel périmètre

    Posté par . Évalué à 7.

    Bonjour,

    Le principe est intéressant, mais ca fait un peu flou à voir comme ca et le périmètre couvert par la DomoTab.
    Réutiliser les protocoles existants, ok mais comment avec des modules divers et variés ?
    Quel logiciel pour piloter l'ensemble, un assemblage ou un projet qui part de 0 ?

    En gros, aujourd'hui pour la partie hardware en libre on trouve déjà des choses (pour la plupart issu du monde Arduino), pour citer les deux que je suis :
    -Open Energy Monitor (qui a déjà eu une dépêche ici) qui s'oriente sur tout ce qui est relevé environnemental (consommation électrique, eau, gaz, mais aussi températures …) comprend un logiciel de centralisation et des briques matérielles ouvertes (on trouve par exemple TinyTX pour augmenter le nombre de capteurs facilement)
    -XPLduino qui comme on s'en doute au nom est issu (aussi) d'Arduino et basé sur le protocole XPL pour le pilotage. C'est un ensemble de modules au format rail DIN pour être directement installer dans le tableau et piloter l'installation de facon autonome (c'est une force je trouve d'avoir un produit autonome et sans couche de produit complémentaire)

    Biensur ca ne remplace pas un produit complémentaire comme Domogik (qui justement marche main dans la main avec XPLduino) pour les interconnexions avec des protocoles autres (pas forcément ouverts) ou des modules arduino maison, d'autres logiciels comme les caméras de surveillance etc

    Alors, DomoTab veut prendre en charge la globalité ?

    • [^] # Re: Quelle différence avec d'autres projets domotique libre ...

      Posté par . Évalué à 5.

      Alors, DomoTab veut prendre en charge la globalité ?

      C'est l'idée.
      Sans forcément tout faire nous même, le format des modules étant ouvert (comme tout le reste) et chacun pouvant proposer (donner, vendre, …) ses propres modules (Il existe déjà plein de modules utilisant le connecteur UEXT de Olimex, qui est le connecteur des modules).

      Quel logiciel pour piloter l'ensemble, un assemblage ou un projet qui part de 0 ?

      Il existe déjà une solution en cours de développement : Domogik dont tu as parlé, et ce n'est pas la seule. Je suis déjà en contact avec des personnes du projet, et ils sont aussi assez intéressés :)
      Repartir de zéro … si quelqu'un est intéressé il peu, mais je ne le ferais pas, je préfère contribuer à un projet libre existant. (Et de toutes façon je n'ai pas les ressources ni le temps)

      Open Energy Monitor … XPLduino

      Oui, je connais aussi, mais ce sont des projets de briques individuelles, sans interface pour centraliser le tout, et qui donnent une installation qui ressemble à celle-ci au final.

      L'objectif est de tout centraliser en un minimum d'équipements, pour un prix équivalent ou inférieur.

      Typiquement le DTPlug permet de remplacer un arduino + shield ethernet + shield carte SD + un boîtier + une alim 30W + la possibilité de mettre 4 (+1) extensions (ce qui devient compliqué sur un arduino avec déjà deux shields).

  • # (référence aux récents événements concernant LinuxFR)

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Si vous développez aussi bien vos carte que votre site, ça va pas donner envie.

    C'est bon, on l'a la deuxième mise en demeure? :)

    • [^] # Re: (référence aux récents événements concernant LinuxFR)

      Posté par . Évalué à 6.

      Ouais alors paille, poutre, oeil, toussa :

      http://validator.w3.org/check?verbose=1&uri=http%3A%2F%2Fmediainfo.sourceforge.net%2Ffr

      (ne regarde pas mes sites, ils sont probablement tout aussi bourrés d'erreurs)

      Et puis le projet domotab ne vend pas du web. Je connais assez bien l'auteur, il est fortiche en dev noyau, en embarqué, en électronique, en shell, en kayak, mais l'html n'est pas son point fort, même si j'imagine qu'il va utiliser ta remarque pour essayer de corriger la plupart de ces problèmes s'il a le temps.

      • [^] # Re: (référence aux récents événements concernant LinuxFR)

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ouais alors paille, poutre, oeil, toussa :

        Pour ma défense, c'est que du "obsolete", ce qui veut dire qu'il fût valide un jour ;-) (l'époque où utiliser un tableau pour la mise en page était classique, on ne rigole pas)
        Et c'était juste une boutade sur la susceptibilité de l'autre, je te rassure!

    • [^] # Re: (référence aux récents événements concernant LinuxFR)

      Posté par . Évalué à 3.

      Mais non, j'suis pas comme ça, je fais un procès de suite moi !

      Sans déconner, j'ai passé le site sur un autre validateur, et il y avait plus de 80 erreurs (dont une bonne partie sur le "bloc" google+) mais je n'ai pas vraiment le temps de les corriger en ce moment.

      Par contre je n'avais pas regardé le validateur W3C, et 14 erreurs ça se tente … à l'occase, promis je met sur la todo-list :)

      • [^] # Re: Pinaillage

        Posté par . Évalué à 3.

        Dans le cadre du pinaillage (suite), voici quelques remarques constructives :

        Sur la page http://www.techno-innov.fr/technique_dtplug/
        - k octets prête à confusion (1000 ou 1024 octets ?),
        - Vous parlez de 220 V un peu partout mais je rappelle que la norme européenne depuis plus de 25 ans est 230 V.

        Mais c'est un projet très intéressant.

        • [^] # Re: Pinaillage

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 02/06/13 à 15:54.

          k octets prête à confusion (1000 ou 1024 octets ?),

          1024.
          Il s'agit des tailles des Flash / SRAM internes au micro-contrôleur, NXP n'essaye pas de gruger ses clients :)

          Vous parlez de 220 V un peu partout mais je rappelle que la norme européenne depuis plus de 25 ans est 230 V.

          Corrigé :)
          Merci :)

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 20/04/15 à 09:26.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Très intéressé

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Le projet m'intéresse.

    Je suis les projets domotique depuis un certain temps, sans avoir concrétisé pour le moment:
    - Des tas de solutions proprio (protocoles, câblages, éléments ) certes bien intégrés mais pas du tout ouverts , et ne favorisant pas l'innovation ou la sortie du sentier tracés par le constructeur,
    - Des solutions open-source, assez ouvertes, mais souvent qui ne traitent qu'un aspect précis de la domotique (Chauffage, ou qualité de l'air, ou contrôle énergétique, …) , donc des tas de projets hétéroclites difficiles à assembler pour faire ce que l'on veux.

    D'autre part, j'essaie , moi, de partir sur des solutions radio, et là c'est pareil, ça foisonne, entre le 802.15.4/6loWpan, le EnOcean en joule-thief, les RFM12 à pas cher mais proprio, … Bref des bonnes idées partout mais jamais d'élément qui rassemble tout.

    Donc il faut que je me penche sur ce projet et pourquoi pas même y contribuer, si j'arrive à dégager du temps.

    (A titre perso j'ai quelque espoir sur http://www.udoo.org/ , qui me parait sympa pour ce type de projet… on verra !)

    A bientôt !

    • [^] # Re: Très intéressé

      Posté par . Évalué à 2.

      Le projet m'intéresse.

      Cool :)
      Nous avons besoin de l'entendre, il n'y a rien de pire que de faire un projet qui n'intéresse personne …

      • Des tas de solutions proprio [….]
      • Des solutions open-source, assez ouvertes, mais souvent qui ne traitent qu'un aspect précis de la domotique [….] donc des tas de projets hétéroclites difficiles à assembler pour faire ce que l'on veux.

      Oui, c'est aussi notre constat de départ et une des raisons d'être du projet DomoTab, répondre à un besoin qui nous semble réel : unifier les solutions hétéroclites sur une centrale unique et libre.

      A titre perso j'ai quelque espoir sur http://www.udoo.org/ , qui me parait sympa pour ce type de projet…

      Je confirme … bien que l'orientation ne soit pas domotique cette carte pourrait répondre à de très nombreux besoins en domotique.

      Nous avons décidé de notre côté des solutions techniques différentes, qui actuellement ne permettront pas de descendre aussi bas en terme de prix (dans un futur proche j'espère qu'il en sera autrement), mais avec un potentiel différent (plus adapté à une vraie installation domotique à mon sens).

      Reste qu'ils ont fait une magnifique campagne, qui fait un peu rêver je dois l'admettre.
      Mais même si Ulule a un peu moins de public (de toutes façon Kickstarter n'est pas ouvert aux Français à ce jour), j'ai confiance, la route est longue mais j'ai encore plein de petites surprises pour vous :)

      • [^] # Re: Très intéressé

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 03/06/13 à 17:05.

        Bon j'ai regardé un peu plus.

        Je suis pas forcément convaincu par tout:

        • Je suis un déçu de Texas en ce qui concerne les SoC, en particulier les OMAP . En ce sens le choix de l'AM3874 ne m'emballe pas (mais c'est aussi lié à un parti pris que j'ai envers les i.MX).
        • Je ne suis pas un fan de NXP, auxquels je préfère les atmel, aussi sans doute par habitude des outils et du matériel que j'ai déjà.
        • Je ne comprends pas trop non plus l'intérêt d'une domotab spécifique, qui a pour seul élément différenciant par rapport à une carte "existante" telle qu'une Wandboard (bon, ok, /me est monomaniaque sur les i.MX6, mais le raisonnement est valable pour une beagleboard aussi) le port UEXT : Dans ce cas-là, est-ce qu'une carte externe "UEXT sur USB" par exemple (ou autre type de connectique) ne serait pas plus pertinente ? De toute façon le port UEXT implique que la tablette sera forcément fixe. UEXT c'est "simplement" i2C+SPI+RS232, un NXP me parait amplement capable de gérer ça…

        Néanmoins, je trouve l'idée sous-jacente assez bonne, et l'idée d'avoir des modules hétéroclites excellente. A terme, mon idée est donc un soft open-source portable sur plusieurs types de CPU (UDOO entre autre), via des cartes d'interface UEXT entre autre. Perso ce sont les modules radio & le 6loWpan qui me semble être une voie à explorer.

        J'ai donc contribué à la mesure de mes moyens.

        A bientôt !

        PS: En plus, j'aime bcp ton pseudo.
        PPS: J'ai lu les commentaires ci-dessous. Effectivement, une option "boîtier rail DIN" me parait indispensable pour une installation définitive en domotique. D'ou l'intérêt de séparer la partie contrôle de la partie visualisation/GUI.

        • [^] # Re: Très intéressé

          Posté par . Évalué à 3.

          Le choix TI est aussi en partie lié à une préférence perso par rapport aux i.MX, et par des expériences plus positives sur divers projets à différents niveau (doc, support soft, support technique, commercial, ….) et aussi parce qu'ils collent à ce que je cherche en terme de perfs/d'interfaces et de communauté (autour des beagle/panda)

          Le choix du processeur AM3874 et non pas d'un OMAP est lié au fait que les OMAP n'ont pas d'ethernet, alors que le AM3874 a deux ethernet gigabit.

          Pour ce qui est de la connectique UEXT, ce n'est pas un mais quatre ports UEXT sur le DomoTab, comme sur le DTPlug. Donc quatre modules différents possible en même temps.

          Dans ce cas-là, est-ce qu'une carte externe "UEXT sur USB" par exemple (ou autre type de connectique) ne serait pas plus pertinente ?

          Oui si on ne veut pas faire un vrai produit fini, mais seulement une verrue de plus qui nécessite un quelque chose d'autre pour fonctionner, des câbles en plus, des boîtiers en plus, etc …
          Le but est de faire un produit fini, avec boîtier (comme le DTPlug), et dans ce cas la, partir sur un produit qui ne sera plus vendu une fois le moule du boîtier terminé parce que le fabriquant n'a plus envie n'est pas une option viable (c'était l'idée de départ).

          De toute façon le port UEXT implique que la tablette sera forcément fixe.

          Non, elle peut ne contenir que des modules "RF", communiquer en Wifi avec une Box ADSL ou un routeur Wifi et les modules "filaires" sont déportés sur le DTPlug ou le dock de la tablette.

          UEXT c'est "simplement" i2C+SPI+RS232, un NXP me parait amplement capable de gérer ça…

          oui, c'est ce qu'il y a dans le DTPlug : un LPC1764 de NXP, avec aussi 4 ports UEXT (plus un port non UEXT pour un module CPL)

          Perso ce sont les modules radio & le 6loWpan qui me semble être une voie à explorer.

          Oui, ils sont en cours d'étude, parmis tant d'autres :)

          Effectivement, une option "boîtier rail DIN" me parait indispensable pour une installation définitive en domotique. D'où l'intérêt de séparer la partie contrôle de la partie visualisation/GUI.

          Le DTPlug n'a pas directement le format rail DIN, mais j'ai prévu deux trous dans le fond avec un renfort de plastique pour permettre la fixation sur un adaptateur sans devoir percer le boîtier.

  • # Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je trouve que ca manque un peu d'infos sur les réels objectifs et différences/avantages par rapport aux solutions de domotiques libres qui existent déjà. Et je ne comprends pas vraiment la signification de cette phrase:

    une centrale de contrôle qui n'est liée à aucun produit ou protocole particulier, mais au contraire conçu pour permettre le lien entre tous les protocoles existants et futurs par l'intermédiaire de modules matériels simples.

    Le monde de la domotique n'est pas simple, quand on voit le nombre de protocoles, technos, et matériels qui existent (cf. http://linuxfr.org/news/domotique-libre-ou-en-sommes-nous), je me pose vraiment la question sur ce que le projet domotab apporterait. Car on a déja des passerelles vers pleins de protocoles utilisés dans la domotique libre. En recréer n'a pas vraiment de sens.

    Donc de ce que j'en comprends le projet n'a rien de plus que du logiciel qui fera "le lien entre les protocoles existants et futurs".
    Quel interet alors par rapport a des solutions libres comme Domogik ou Calaos qui fonctionnent et qui ont déja un paquet de protocoles implementés avec des interfaces graphiques fonctionnelles? Ne serait-il pas plus judicieux de se rapprocher des ces projets pour implementer vos idées?

    J'en profite aussi pour rajouter que le projet Calaos a été entierement libéré il y peu (graphisme également)
    Futur de Calaos
    Le code est dispo sur gihub et le canal IRC est #calaos sur freenode.

    • [^] # Re: Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

      Posté par . Évalué à 4.

      Bonjour,

      L'objectif du projet est de créer une centrale matérielle.

      Comme précisé plus haut, nous savons qu'il existe des logiciels libres déjà très avancés, et nous ne voulons pas en créer un nouveau, mais fournir à ces logiciels une plateforme matérielle unifiée.
      Nous sommes d'ailleurs déjà en contact avec un des développeurs de Domogik par exemple, et tout nouveau contact similaire est le bienvenu :)

      Actuellement il n'existe pas (à ma connaissance) de plateforme matérielle et libre / ouverte (En dehors d'un PC, et encore) qui permette de s'interfacer avec n'importe quel nombre de protocoles utilisés en domotique, et qui ne soit pas limitée à quelques protocoles.

      Pour comparer à Calaos, d'après leur site ils utilisent un PC (ou quelque chose de similaire) et un automate wago. Ils ne donnent pas accès à tout le reste, seuls des équipements pilotables par un automate wago sont aujourd'hui accessibles.

      • [^] # Re: Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

        Posté par . Évalué à 2.

        Bonjour,

        J'utilise personnellement et a des fins domotiques différentes cartes a base de processeur ARM qui sont entièrement Open Hardware. Par exemple la cubieboard ou la carte Olimex olinuxino a13. Ce sont des plate formes permettant de connecter tout type de Hardware, via les ports IO, les bus USB et ethernet. Pour un produit plus fini j'utilise des mele a2000, qui bien que plus chère ont un boîtier fini platique que l'on peu placer pas loin du boitier elect, mais ayant un nombre d'IO limitées. Et j'utilise Calaos dessus, sans avoir besoin de la centrale wago qui effectivement a un coût non négligeable.
        Calaos étant un logiciel libre il peut être exécuté sur tout système GNU/Linux, y compris les cartes embarqués. Je dirai même que c'est un environnement dans lequel il excelle.

        Dans tous les cas une nouvelle plateforme matérielle openhardware et opensource est la bienvenue.
        Si je devais en développer une sans contrainte de temps et d'argent voila ce que je souhaiterai :

        Option Boîtier Rail DIN boîtier standard

        Ethernet Gigabit
        4 USB
        Ecran en face avant (2 lignes 16 caractères ou graphique genre 128x64px)
        4boutons en face avant
        Disque Dur SATA 2,5p
        Consommation <5W
        Wifi
        Zigbee
        ZWave
        433/866Mhz de type JeeLink
        Bus OneWire
        Bus IO pour carte d'extensions
        Nand/flash interne 2GB
        512MB de ram
        lvds + touchscreen pour écran tactile ou hdmi.

        Un design OpenHardware et des logiciels OpenSource : Barebox/uboot + linux + distro GNU/Linux par exemple

        Voila ma lettre au pere noel :)

        • [^] # Re: Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

          Posté par . Évalué à 3.

          Ça c'est une liste comme je les aime :)

          Option Boîtier Rail DIN boîtier standard

          Cf réponse au dessus à C. OB : le DTPlug n'a pas directement le format rail DIN, mais j'ai prévu deux trous dans le fond avec un renfort de plastique pour permettre la fixation sur un adaptateur sans devoir percer le boîtier.
          Il en sera de même pour le boîtier du DomoTab.

          Ethernet Gigabit <--- x2
          4 USB <--- 5 en fait
          Disque Dur SATA 2,5p <--- Yep, Avec alimentation en prime
          Nand/flash interne 2GB <--- Carte microSD : aucun risque de créer une brique, simple a changer
          512MB de ram <--- 1Go
          Wifi <--- Via clé USB (bon, on repasse à 4 ports USB)
          LVDS + touchscreen pour écran tactile <--- prévu, avec même une version "touchless" (cf Nemopsys 3D pour la techno)
          HDMI <--- hum, présent sur le processeur, présent sur les protos, mais licence à 10K $ … alors il faudra une campagne de financement juste pour ça, ou des préventes conséquentes, ou un fer à souder.

          Zigbee, ZWave, 433/866Mhz de type JeeLink, Bus OneWire, Bus IO pour carte d'extensions : Via des modules, 433/866Mhz en cours de design (planté sur une empreinte de composant sur les premiers proto :( ), OneWire : Module et cours de test (j'en ai deux de montés juste devant moi :)
          Les autres à venir :)

          Écran et 4 boutons en face avant : prévu par le biais d'un module ou (mais peu de chances) du LPC1224 intégré.

          Consommation <5W <--- dépendra de l'utilisation. La plateforme de démo du processeur consomme 18W avec rétro-éclairage à fond (7W pour le rétro-éclairage), animation 3D sur l'écran tactile, décodage vidéo 1080p sur le HDMI, transfert sur les deux interfaces gigabit, et écriture continue sur un HDD Sata et une clé USB.

          Uboot fonctionne déjà sur le module processeur, Linux en cours de portage, distribution Debian GNU/Linux dans un premier temps, mais pas de contrainte à l'utilisation d'une autre distrib ou d'un androîd.

          Design OpenHardware : presque : CC-by-sa-nc. En l'état actuel des finances je ne peux pas faire mieux.

          Plus qu'une solution : nous soutenir sur notre campagne Ulule et ramener plein de monde :) :) :)

          • [^] # Re: Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

            Posté par . Évalué à 1.

            Super tout ça !

            Pour la partie 433/866Mhz tu t'oriente vers quels type de modules ?

            J'utilise pas mal les RFM12B que l'on peut se procurer assez facilement en tant que particulier et qui sont utilisés sur les modules arduino jeelink. J'ai un capteur de température basé sur cette techno en cours de test en ce moment. Pour le moment je me cantonne aux température, mais j’espère par la suite pouvoir faire des commutateur fil pilote également basé sur ces technos, l'idée étant de minimiser les prix des capteurs et bien sur d'avoir un truc openhardware/opensource. Ca serait cool d'accorder les technos.

            Je peux te proposer également d'intégrer le "support" de te carte dans la distrib calaos que l'on est en train de faire, on utilise openembedded, donc ca devrait pas être trop compliqué ni me prendre trop de temps.

            • [^] # Re: Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

              Posté par . Évalué à 1.

              Tout d'abord merci pour la contribution :)

              Pour la partie 433/866Mhz tu t'orientes vers quels type de modules ?

              Actuellement le chip CC1101 + ampli CC1190 de TI.
              Mais créer un module avec le RFM12B est très simple, je regarderais ça à l'occasion :)

              Je peux te proposer également d'intégrer le "support" de te carte dans la distrib calaos que l'on est en train de faire, on utilise openembedded, donc ca devrait pas être trop compliqué ni me prendre trop de temps.

              Yep, aucun soucis pour le support de la carte par calaos, je suis preneur, mais niveau hardware il ne faut pas compter sur la centrale DomoTab avant quelques mois :(

              Je te tiens au courant :)

      • [^] # Re: Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ok, c'est plus clair. Une plateforme matérielle est effectivement plus interessant. Pour Calaos on utilise en effet un automate avec une carte x86 sous linux. Mais on est entrain d'implémenter le support d'autres chose que l'automate. Un membre de la comunauté travaille sur des modules RF basses consomation avec des IO dessus. Tout ca sera ouvert.
        On est aussi entrain de passer a Open Embedded pour l'OS, et on a des images qui supportent déja plusieurs cartes: x86, Mele A1000/A2000, Cubieboard, RaspberryPI. Le support de nouvel plateforme sera tres facile a ajouter (domotab par exemple?)

        Mais cette partie n'est que le "morceau" informatique d'une installation domotique. Comment se positionne donc Domotab dans une installation domotique complete? Je veux dire que pour pouvoir allumer une lumiere en cliquant sur un bouton, il faudra derriere pas mal de materiel: 1 ampoule (qui doit etre compatible si on veut faire de la variation), un element pour piloter cette ampoule (comment cela se passera pour les elements existant qui sont souvent proprio?), souvent une passerelle vers du reseau ou vers la centrale. En fait je trouve que c'est un poil ambitieux de vouloir supporter n'importe quel protocole domotique en sachant que la plupart sont fermés et qu'on est entierement dependant des fabricants (ampoules, volets, chauffage, etc…).

        Chez Calaos on s'est toujours battu contre tout le monde pour avoir le moins de produits exotiques dans une maison et le plus de produits standard/ouvert possible. Un exemple tout simple que je peux donner de mon experience sont les volets roulants et stores d'un grand fabricant de fenetres de toit. Ils installent par defaut des moteurs qui se pilotent sans fils avec des telecommandes, le tout est entierement propriétaire et fermé. Impossible de faire quoi que ce soit avec. On s'est donc toujours battu avec les architectes/construteurs pour qu'ils mettent en places des volets filaires sans quoi on ne pouvait pas les piloter. C'etait vraiment pas simple de se battre contre ca, parce que par defaut les volets/stores sont toujours installés en sans fils dans une maison neuve (moins cher et plus simple/rapide a installer)… Ce qui est completement absurde…

        • [^] # Re: Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          (Note - je connais l'orientation "industrielle" de Calao) Dans un tel cas ne serait-il pas possible de hacker la télécommande, par exemple en en sacrifiant une , souder les fils à demeure sur la télécommande, et piloter comme ça ? Ok c'est moche, mais ça marcherais, du moins tant que qqun n'a pas trouvé comment piloter ces volets directement.
          Et je suppose qu'il n'y a pas de canal de retour dans ce genre d'installation ?

          domotab

        • [^] # Re: Avantages par rapport aux autres solutions tels que Calaos?

          Posté par . Évalué à 4.

          Le support de nouvel plateforme sera très facile a ajouter (DomoTab par exemple?)

          You're welcome :)
          C'est là tout le principe du projet :)

          Mais cette partie n'est que le "morceau" informatique d'une installation domotique. [….] Je veux dire que pour pouvoir allumer une lumière en cliquant sur un bouton, il faudra derrière pas mal de matériel:

          Oui

          1 ampoule (qui doit être compatible si on veut faire de la variation),

          Le but est de pouvoir utiliser ce qui se fait sur le marché.

          un élément pour piloter cette ampoule

          Idem, ce qui se fait sur le marché, même si un module peut être utilisé "retourné" (au lieu de faire passerelle entre la centrale et le protocole, il devient passerelle entre le protocole et l'ampoule).
          Si les modules que nous produisons sont plus intéressants financièrement que les autres solutions existantes, achetez des modules :) (bon, d'accord, ils ne sont pas encore disponibles, mais ils arrivent).

          (comment cela se passera pour les éléments existant qui sont souvent proprio?),

          Plusieurs solutions :
          - Le fabriquant créé et commercialise le module, parfait
          - Le fabriquant n'est pas intéressé : il est autorisé en France de faire du reverse engineering pour raisons de compatibilité (la majorité des protocoles proprio ne sont que du soft au dessus du quelque chose de très simple (868MHz, 802.15.4, …))
          - Ne produire que des modules génériques (868MHz, 802.15.4, … ) que l'utilisateur peut programmer selon son désir … avec ce que la communauté propose. (De toutes façon, tous nos modules intégreront un LPC1224, très simple à reprogrammer sans aucun outil spécifique)

          souvent une passerelle vers du réseau ou vers la centrale.

          Oui, les modules.

          En fait je trouve que c'est un poil ambitieux de vouloir supporter n'importe quel protocole domotique en sachant que la plupart sont fermés et qu'on est entièrement dépendant des fabricants (ampoules, volets, chauffage, etc…).

          Yep, très ambitieux, mais j'y crois … j'espère que les fabriquants joueront le jeu, et sinon, que la communauté me donnera raison quand je pense qu'elle a largement les connaissances/compétences pour se passer d'eux.

          [….] les volets roulants et stores d'un grand fabricant de fenêtres de toit. [….]

          Cf mes remarques précédentes.
          Difficile pour une personne qui vend du soft de s'opposer à eux.
          L'idéal serait qu'ils acceptent de créer un module compatible avec leur matériel (après tout, ils vendent du matos, ils ont tout intérêt à ce que l'utilisateur puisse l'utiliser !)
          Mais dans tous les cas, notre positionnement est de vendre du matériel. Libre. Ouvert. Ce qu'en fait l'utilisateur … bah comme pour un PC. Le fabriquant d'une carte mère ne sais pas si elle servira à gérer une halte garderie ou à autre chose.

  • # Et KNX dans tout ça ?

    Posté par . Évalué à 0.

    KNX est un protocole ouvert et la plupart des grosses entreprises d'électricité font des produits que l'on peut mixer. Schneider Electric, ABB, Siemens, Hager…

    Tu prends une alim Hager, un interrupteur Jung, un module variateur Schneider Electric et tout marche bien…

    Ah ouais, j'oubliais, l'avantage de KNX c'est que l'intelligence est déporté dans chaque élément un peu comme dans un réseau internet. Du coup, le contrôleur principal ne peut pas tomber en panne. Au pire tu perds un interrupteur, un variateur, un module ON/OFF…

    • [^] # Re: Et KNX dans tout ça ?

      Posté par . Évalué à 4.

      KNX est au programme, et même plus, le module est aussi sur mon bureau pour tests :)
      Je suis malheureusement en cours toute la semaine et je ne pourrais pas avancer dessus :( (il faut bien manger aussi).

      Par contre, une petite photo en avant première avec les prototypes les plus récents, avec le 1Wire dont j'ai déjà parlé plus haut, le KNX, le RS485, et en haut le module GPIO-Démo :

      Prototypes modules KNX, RS485 et 1Wire

  • # Matériel pas libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Dommage que le matériel ne puisse pas être vendu, il est sous licence non libre CC BY-SA-NC, ce qui est incohérent avec les licences libres des logiciels. Si on veut intéresser une communautés de contributeurs et récupérer leur travaux, il faut tout mettre en libre ou sinon, c'est prendre les gens pour des idiots en leur supprimant une liberté.
    Sans compter les futurs problèmes de droits d'auteurs soulevés par Richard STALLMAN (et il sait de quoi il parle) : http://www.framablog.org/index.php/post/2013/01/31/stallman-creative-commons-non-commercial

    • [^] # Re: Matériel pas libre

      Posté par . Évalué à -1.

      Donc la license du matériel lève un problème aussi.
      Pour mon avis, j'ai du mal à comprendre la logique en plus d'une passerelle libre vers des protocoles fermés …
      Sur le site de Calaos j'ai pu lire un avis sur les telles passerelles qui ne permettent pas d'aller au fond des choses et je suis d'accord. Une vraie solution de pilotage libre serait déjà la base. Si c'est juste pour piloter des protocoles fermés, des adaptateurs USB existent et avec un simple Raspberry on fait tourner domogik pour les utiliser.

      Je viens de découvrir Calaos mais j'approuve le fonctionnement.
      Je retrouve la même chose qu'avec XPLduino + domogik (mais qui n'a pas besoin de la puissance/connectique du DomoTab et qui je suppose lui donne un tarif bien supérieur non ?)

      Les passerelles protocoles sont utiles quand on peut pas faire autrement et qu'on veut se bricoler une solution.
      Pour faire du libre et ouvert aujourd'hui avec les arduinos on peut le faire en choisissant son protocole et donc sans besoin d'une passerelle vers du fermé.

    • [^] # Re: Matériel pas libre

      Posté par . Évalué à 7.

      Bonjour !

      Dommage que le matériel ne puisse pas être vendu

      Il peut être vendu, par nous (Techno-Innov), mais pas par quelqu'un qui ne nous a rien demandé.

      il est sous licence non libre CC BY-SA-NC, ce qui est incohérent avec les licences libres des logiciels.

      Non, l'investissement n'a aucun rapport.
      Quelques jours de travail d'un côté pour le soft, et une vingtaine d'euros pour une carte de démonstration du microcontrôleur LPC1114.
      Deux ans de travail et plusieurs dizaines de milliers d'euros de l'autre, pour le hardware.

      Le logiciel est donc sous licence GPL. Un paquet Debian sera prochainement créé pour l'utilitaire de programmation des LPC*.

      Et le matériel est sous une licence qui permet à l'utilisateur d'étudier, de modifier, et de produire pour son usage personnel et non commercial l'ensemble de notre travail !
      Bref, vous pourriez tous produire vos propres modules !
      Mieux, j'ai écrit une série d'articles à paraître dans Open Silicium expliquant comment faire !
      Donc non, je ne vous donne pas en plus le droit de vendre le fruit de mon travail à ma place.

      Maintenant, si la campagne de financement dépasse quelques centaines de milliers d'euros, on en reparle, pas de soucis :)

      Et de même lorsque nos produits se seront vendus à quelques milliers d'exemplaires, nous pourrons changer la licence des produits en question.

      Si on veut intéresser une communautés de contributeurs et récupérer leur travaux, il faut tout mettre en libre ou sinon, c'est prendre les gens pour des idiots en leur supprimant une liberté.

      L'objectif n'est absolument pas de "récupérer les travaux des contributeurs", mais bien de leur permettre d'étudier librement ce qu'ils achètent, rien de plus. Quoi que si, au risque de me répéter : je leur permet aussi de se passer de moi … dans certaines limites.

      Sans compter les futurs problèmes de droits d'auteurs soulevés par Richard STALLMAN (et il sait de quoi il parle) : http://www.framablog.org/index.php/post/2013/01/31/stallman-creative-commons-non-commercial

      Alors la non.
      Oui, Richard STALLMAN sait de quoi il parle, et c'est pourquoi il précise bien le cadre de ses propos.
      Je cite, deuxième paragraphe de l'article indiqué : "dans le champ considéré ici." Et le champ considéré est celui des œuvres à usage pédagogique dans le cadre de l'éducation, œuvres bien souvent payées par nos impôts.

      Je ne suis pas payé par l'état. L'état a même refusé de subventionner mon projet, parce que justement il était "trop libre".

      Je cite encore, un peu plus loin :
      "Selon moi, les licences non libres qui permettent le partage sont légitimes pour des œuvres artistiques ou de divertissement."

      Richard STALLMAN n'est donc pas contre l'utilisation des licences "CC BY-SA-NC" qu'il qualifie de "non libres" (et elle le sont au sens strict "FSF" du terme, c'est pourquoi j'essaye autant que possible de parler de matériel ouvert).

      Et pour ce qui est des "futurs problèmes de droits d'auteurs" que Richard STALLMAN évoque ensuite concernant les licences CC BY-NC et CC BY-NC-SA, nous sommes dans un domaine différent, celui du matériel.
      Je vais prendre un exemple pratique très concret : celui de l'Arduino. Il y a effectivement plein de monde qui créé des produits ou des montages à base d'Arduino, mais très très peu de proposition d'évolution de la plateforme Arduino elle même. Très peu de contributions à la plateforme arduino, ou de versions modifiées de cette plateforme qui ne soient pas créées par Arduino.
      On ne peut pas ici parler de croissance exponentielle du nombre de contributions, donc aucun risque de tomber dans le cas de figure présenté dans l'article publié sur Framasoft.

      Voilà,
      Une bien longue réponses, mais c'est une remarque qui m'a déjà été faite, et je souhaitais y répondre correctement, de façon argumentée.
      Merci à ceux qui ont tout lu :)

  • # Information calaos

    Posté par . Évalué à 0.

    Bonjour
    J ai commencé une installation calaos en 2011 que j ai mis en attente car je continuer les travaux de la maison moi même, aujourd hui je n arrive plus à rentrer en contact avec la société calaos que se soit par téléphone ou mail . Le site n est plus accessible, je me pose des questions est ce que la société est toujours en activité ou pas ? J ai vu que mr hecky écrivait sur le forum pourrait il me donner des informations ou bien est ce que quelqu un est au courant. Je me trouve avec une installation incomplète et je ne sais pas comment la terminer…. Merci de vos réponse. Je suis désole ce n est sûrement pas le lieu pour se genre de question mais suis vraiment perdu….

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.