Formation OpenStack Boot Camp I à Paris du 9 au 11 mars 2015

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco et Xavier Teyssier. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
6
23
fév.
2015
Commercial

Mirantis étoffe son programme de formations "Mirantis Training pour OpenStack" avec deux nouveaux cours ainsi qu’un portail de vérification des certifications.

Depuis 2011, Mirantis Training pour OpenStack permet de se former à OpenStack, un ensemble de logiciels libres pour une infrastructure de cloud computing ou infrastructure en tant que service, et obtenir une certification. 88 % des employés en formation notent mieux cette filière que toute autre formation de branche professionnelle en raison de la qualité et de l’expertise de ses formateurs, de son format flexible et de ses contenus indépendants, exclusivement focalisés sur OpenStack.

Selon le cabinet de recrutement Hays France, les ingénieurs en cloud computing peuvent toucher jusqu'à 10.000 euros de plus par an que leurs homologues généralistes, dont le salaire annuel avoisine les 36.000 euros brut. Des chiffres en pleine croissance ; le rapport BSA Global Cloud Scorecard 2013 (*) prévoit la création d’environ 14 millions d’emplois liés au cloud en 2015.

Le programme de formations Mirantis Training pour OpenStack est proposé sur 70 sites à travers le monde. La prochaine formation à Paris a lieu le 9-11 mars 2015.

NdM : la formation est en anglais et coûte environ 2200 € (2515 $). La société Mirantis est notamment connue dans le monde OpenStack pour son logiciel libre de gestion et de déploiement Fuel.
(*) le rapport BSA cite en fait en page 1 une étude IDC 2012, consultable chez Microsoft par exemple.

Le programme :

  • jour 1 : présentation d'OpenStack et de son architecture, ses buts, ses cas d'utilisation ; les opérations de base, les principes de déploiement ; etc.
  • jour 2 : le stockage et le réseau avec OpenStack ;
  • jour 3 : Heat et Ceiliometer, supervision et orchestration, préparation à la certification OpenStack.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.