Gnutella, Freenet ou Kazaa ... méfiez-vous

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
20
déc.
2001
Pirate
Sur le site du Monde, un article présente le site netpd.com. Pour lutter contre les échanges gratuits de musique sur le Net, l'industrie du disque utilise des robots. "Quoi que fassent les adeptes de l'échange gratuit, nous serons toujours là, juste derrière eux." Ou comment lutter contre les échanges gratuits de musique sur le Net avec des robots.
  • # comment ils font ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    qq'un sait t'il comment ils s'y prennent pour detecter les fichiers qui sont sur des systemes distribués tels que Gnutella ou Freenet ?
    • [^] # Re: comment ils font ?

      Posté par . Évalué à  10 .

      Avec un programme branché sur le client, qui lance des requetes sur des nom protégés, demmarre les connection de téléchargement et regarde les trames qui passent pour repérér les IP.
      • [^] # ainsi font font font

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        mmmm... les fichiers transitent en clair avec Freenet ?

        <FOI MODE="mauvaise">
        Le cryptage est peu-être interdit, mais découvrir a` l'aide d'un robot ce qui circule sur un lien crypte' c'est autre chose, non ?
        Pis je vois pas quoi ils se mêlent, les lois sur le cryptage c'est un domaine complètement en dehors de leur compétence !
        </FOI>

        En France leur capacité de nuisance se limite à la délation, car un échage peer to peer est considéré comme restant dans le cercle privatif. et j'ai parfaitement le droit de visionner/écouter ce que je veux dans ce cercle.

        Par ailleurs, je suis choqué que la surveillance des communications puisse être du ressort d'entreprises privées, dans quelque pays que ce soit.
        • [^] # Re: ainsi font font font

          Posté par . Évalué à  8 .

          mmmm... les fichiers transitent en clair avec Freenet ?

          L'entete se crypte pas (sinon, le paquet aurait du mal à trouver où aller), donc ils ont le nom d'un fichier (puisque ce serait eux qui initient la connection), et l'IP d'un Node. Ca leur suffit.Je ne connais pas le fonctionnement de freenet, mais il me semble qu'un node source voit passer le fichier, même si il ne l'a pas forcément en réserve.

          PS: d'accord sur le reste de ton discours. Je vote [NON] aux milices privées.
          • [^] # FREENETEUX, SI TU LIS CE MESSAGE...

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            éclaire notre lanterne !
            Je ne suis pas du tout sûr que le nom du fichier passe en clair.
            Pas le temps de vérifier.
            Et quand bien même, sur freenet on ne peut pas savoir d'où vient le fichier que l'on télécharge.

            Les VLAN, y a que ça de vrai.
            • [^] # Re: FREENETEUX, SI TU LIS CE MESSAGE...

              Posté par . Évalué à  4 .

              Je ne suis pas du tout sûr que le nom du fichier passe en clair.

              Je rapelle que dans le fonctionement que je suppute, c'est netPD qui initie le téléchargement, donc ils ont le nom du fichier avant de commencer à télécharger.
              • [^] # oui oui mais...

                Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

                ils ne savent toujours pas d'où vient se fichier. Ils connaissent seulement un noeud du transit.

                Etre un noeud, est-ce répréhensible ? là, on va rentrer dans des batailles de prétoires gagnées d'avance pour personne (à part que la présomption d'innocence oblige à fournir une preuve tangible et non falsifiable).

                Je maintiens que chez nous en France, leur capacité de nuisance les assimile au BSA : la délation, y a que ça de vrai comme modèle économique !
                • [^] # Re: oui oui mais...

                  Posté par . Évalué à  2 .


                  Etre un noeud, est-ce répréhensible ?


                  ca s apparente pas mal au recel.
                  • [^] # recel ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                    Alors
                    -un provider est coupable de recel pour routage illégal ;
                    -un hébergeur c'est même pas la peine.

                    Hors on a deux jurisprudences récentes qui vont dans l'autre sens : front14 et je sais plus quoi.
                    Yahoo a perdu, mais il était éditeur/auteur, je ne sais pas, du contenu.
                    • [^] # Re: recel ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

                      "un provider est coupable de recel pour routage illégal"

                      Non, lui ne fournit qu'un service technique. D'ailleurs logiquement si on ne parle que de l'activité meme du provider (accessibilité) il ne garde nulle part d'information donc il n'y a pas recel. Pas la peine d'accuser FT si vous faites des trucs illégaux sur une ligne téléphonique (heureusement)

                      "un hébergeur c'est même pas la peine"
                      Et oui, altern.org en avait fait les frais dans le temps, (legerement) plus recement multimania. L'hébergeur fait bien de la publication (qu'il ne décide pas du contenu n'est pas le problème) et est donc bien responsable aux yeux de la loi française (la malcompréhension de ce qu'est Internet par les politiques et juges n'arrangeant rien). La politique actuelle est que l'hébergeur est tenu de toute façon pour responsable s'il a été prévenu ou est au courant et n'a pas fait le nécessaire. (attention pour les malins, le fait que l'hébergeur soit responsable n'enleve en rien la responsabilité de l'auteur).


                      Apres un node freenet est 'il un service ou une publication ? le principe meme c'est d'avoir une copie locale de certaines infos pour les redifuser. Cette copie et cette redifusion sont volontaire, il s'agit bien (aussi) d'une publication. Apres il reste le fait que le freenaute ne controle pas le contenu de son noeud, mais je doute que ca puisse servir comme argument de défense (ou plutot ca peut servir mais pas marcher).
                      Napster n'avait aucun controle sur quels fichiers étaient échangés, certains étaient légaux, d'autres non, ca ne l'a pas empeché de s'en prendre plein la gueule .... et lui n'avait aucune copie des fichiers (techniquement lui ne faisait que du transit) .... à méditer, il faut savoir que c'est celui qui paye le mieux ses avocats et qui peut les maintenir le plus longtemps sans couler qui finit par gagner dans ces trucs là, pas celui qui a raison. En même temps s'attaquer aux particulier serait long pour eux et leur couterait probablement plus que ca ne leur raporterait (enfin si on ne parle que des noeuds, pas de ceux qui encodent 150 cds).

                      C'est du recel, mais le risque est limité pour un particulier, par contre ca risque d'avoir les effets voulus sur des admins de fac ou d'entreprise.
                      • [^] # Re: recel ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        Merci pour toutes ces explications.
                        Profitons-en en effet pour rappeler la double peine en matière de propriété intellectuelle : l'entreprise est coupable au même titre que son employé si elle n'a pas fait de campagnes de prévention.

                        Pour revenir à ton post, tu ne m'as pas convaincu de la culpabilité d'un utilisateur de freenet parce qu'il a des données sur lesquelles il n'a aucun contrôle. Je veux voir le cas débattu en cassation !
                        On pourra en revanche aisément le condamner pour son usage de procédés techniques interdits.
                        La législation actuelle est parfaitement inadaptée à ce réseau à mon avis, en dehors de ces interdictions techniques.
                        • [^] # Re: recel ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                          "tu ne m'as pas convaincu de la culpabilité d'un utilisateur de freenet"
                          normal, la loi n'est pas claire (et/ou pas adaptée). Il faut se baser sur les décisions déjà prises en justice, et toutes ne vont pas dans le même sens (et à ma maigre connaissance aucune ne se raproche assez pres du cas freenet pour donner un avis réél, qui de toute facon ne serait qu'un avis).

                          Oui, il faudrait une législation claire et adaptées aux réseaux et à Internet en particulier (pas de frontières, qui fait de chaque particulier une chaine de publication, instantanéité ...). Mais je ne suis pas pressé de la voir car dès que j'entend des politiques parler d'Internet ils disent des énormités (je me rapelle avoir entendu un préfet qui disait que si Internet ne pouvait subir la loi francaise alors l'état devait envisager de déconnecter la France d'Internet pour en faire un propre) ....
                  • [^] # Re: oui oui mais...

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    J'en doute un peu, parce que tu es un intermédiaire à qui on ne demande pas son avis. À priori si les fichiers sont cryptés, tu ne peux même pas savoir de quoi tu es l'intermédiaire, puisque je peux très bien renommer mon Mature-ragondin.jpg en Cher-Lifting.mp3...
                  • [^] # Re: oui oui mais...

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Etre un noeud, est-ce répréhensible ?

                    Etre un noeud, c'est prendre publiquement une position politique: choisir de contribuer à la liberté de communiquer, lutter contre la censure.

                    Si cet acte devient répréhensible, c'est qu'on est dans un système totalitaire.
                    On va bien voir jusqu'où iront les Etats. ils ont plusieurs angles pour attaquer Freenet: utilisation illicite de la crypto, obtention des logs, divulgation des clefs aux autorités.
                • [^] # Re: oui oui mais...

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  De toute façon ils ne semblent s'en prendre qu'aux universités américaines (pour l'instant). Le droit américain ne s'applique que chez eux.

                  Enfin, tu peux assimiler ça à de la délation, mais ce qui compte pour eux c'est les résultats qu'ils vont présenter à leurs clients. NetPD n'a aucune légitimité, et leur action ressemble à de l'intimidation comme certains avocats savent si bien le faire.

                  Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

            • [^] # Re: FREENETEUX, SI TU LIS CE MESSAGE...

              Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

              Kad a raison, il faut bien à moment donné chercher un nom de chanson et celui-ci est en clair.

              En revanche, quand on se connecte à Freenet, on offre une certaine quantité de son disque dur au réseau. Plus un fichier sera demandé, plus il sera répliqué dans ces espaces de stockage.

              Mais quand je clique pour télécharger "Madonna...mp3" je vais recevoir des morceaux de ce fichier qui vont venir de plusieurs machines qui ignorent qu'elles hébergent un morceau de "Madonna...mp3" puisque les données sont cryptées.

              Et s'ils renouvellent leur requête un peu plus tard, se sera d'autres machines qui répondront.

              Alors, c'est sûr NetPD peut toujours regarder les paquets pour retrouver les IP, mais dans ce cas, c'est tout utilisateur potentiel de Freenet qui peut être concerné.

              Maintenant, je viens de remarquer que le site NetPD ne parle pas de Freenet. Seul Le Monde en parle.

              Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

              • [^] # Re: FREENETEUX, SI TU LIS CE MESSAGE...

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                merci pour tous ces éclaircissements. J'ai plus de vote alors je te fais une grosse bise si tu es rasé.

                Kad a raison, il faut bien à moment donné chercher un nom de chanson et celui-ci est en clair.
                oui, mais est-ce que la machine qui fait la requête est identifiable pour autant ?
                • [^] # Re: FREENETEUX, SI TU LIS CE MESSAGE...

                  Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                  oui, mais est-ce que la machine qui fait la requête est identifiable pour autant ?

                  Du point de vue Freenet : non car les adresses sont cryptées. Elles sont du style :

                  http: //127.0.0.1:8888/SSK@npfV5XQijFkF6sXZvuO0o%7EkG4wEPAg/Madonna.mp3 (en général on utilise un proxy local pour pouvoir naviguer sur Freenet dans son browser préféré, d'où le 127.0.0.1)

                  Du point de vue IP : à moins de surveiller tous les paquets d'une machine connue pour être connectée à Freenet, je ne vois pas comment on peut le faire. Mais là, ça s'apparente à de l'espionnage et à de la violation de la vie privée. NetPD n'est pas la police.

                  Pour la bise... scritch... scritch... ah non pas rasé aujourd'hui, une autre fois alors ;)

                  Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

    • [^] # Re: comment ils font ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Je pense qu'ils ne vont pas le dire afin qu'on ne trouve de moyen de contourner leur méthode, mais à mon avis c'est quelque chose de très basique du style :

      L'IP untel possède "Madonna - Ray of light.mp3" => envoi d'un e-mail au propriétaire du bloc.

      Ils ne vont pas se casser la tête à trouver un système qui "reconnait les chansons" : trop complexe, trop cher, trop long.

      Leur arme, c'est la peur : ils envoient un grand nombre de mails et même si peu d'administrateurs prennent des mesures ils auront assez de réponses pour justifier leurs "honoraires" à leurs clients fortunés.

      Un dernier mot sur Freenet : avec ce réseau on ne sait pas d'où on télécharge. Tout est crypté et décentralisé. Donc quand ils disent qu'ils cherchent aussi sur Freenet, ils prennent leurs rêves pour des réalités

      Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

      • [^] # Re: comment ils font ?

        Posté par . Évalué à  0 .

        "L'IP untel possède "Madonna - Ray of light.mp3" => envoi d'un e-mail au propriétaire du bloc."

        ... pour dire que le mec qui a l'IP untel a vraiment mauvais goût...

        -1 car c'est vraiment une connerie et que je vais avoir tous les fans de Madonna sur le dos ;)
  • # solution ....

    Posté par . Évalué à  10 .

    [kadreg@rincevent]$ping www.netpd.com
    pinging 128.241.180.132 with 64 bytes packets
    [kadreg@rincevent]

    [kadreg@rincevent]$iptables -A INPUT -src 128.241.180.132/24 -j DROP
    [kadreg@rincevent]echo "et hop !"
    et hop !
    [kadreg@rincevent]
    • [^] # Re: solution ....

      Posté par . Évalué à  10 .

      Oui, enfin bon.

      S'ils sont pas trop cons, l'IP que tu présentes est juste un front end.
      Et les robots sont sur une autre machine.

      Je dis ça comme ça, mais à leur place, c'est ce que je ferais.

      Bloquer tous leurs sous-réseaus est déjà un peu mieux.
      • [^] # Re: solution : marche pas !

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        Afin d'être vraiment furtifs, je crois que ça risque même d'être des IP prises au hasard chez des providers. S'ils avaient pas eu l'idée ils vont l'avoir bien vite, en lisant linuxfr ! ( ;-) )
    • [^] # contre l'utilisation de robots d'autres robots ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      il faudrait faire comme les fameux matchs de robots ...
      à chaque attaque de leur part .. répondre à une autre attaque ..
      Si tout le monde répond à leurs attaques ils risquent de bien s'amuser et de bien bouffer leur bande passante :)

      P.S.: euh je m'y connais pas assez dans tout ce qui est rezo mais vous pensez qu'un tel système est faisable ? je suppose que oui ..
    • [^] # Re: solution ....

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      <utopie>
      Vous voulez une VRAIE solution aux traîtres qui programment contre la communauté pour le pognon ?

      Voici : créons un format de fichier semblable à Ogg Vorbis, mais dont les caractéristiques sont complètement différentes. Mettons un brevet dessus pour qu'on ne puisse pas l'utiliser sans permission, et ne donnons le brevet qu'à la condition qu'un produit l'utilisant ne puisse servir même indirectement contre la copie. Ensuite, encodons tous nos morceaux avec, et partageons-les sur OpenNap/Gnutella/CeQuiVousChanteP2P. Imparable ! Une sorte de pirouette à la copyleft, quoi...
      </utopie>

      Envoyé depuis mon PDP 11/70

      • [^] # Re: Solution

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

        Je pense que tu as une courte vue : je pense que ce format devrait être interdit à toute personne proférant un jugement défavorable à la copie.

        La licence devrait demander à l'utilisateur de jurer avec la main droite levée qu'il est pour la copie et qu'il fera du lobbying pour qu'un référendum dans ce sens soit organisé !
    • [^] # Re: solution ....

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      (nan, ca marche po pisque les mails arrivent depuis

      un relai SMTP qui n'est probablement pas chez eux !)



      Sinon, l'idée du iptables est rigolote et a au moins le mérite de clairement signifier sa position.



      Je vote pour,

      et zou, $> su -c"iptables -A INPUT -src 128.241.180.132/24 -j DROP"



      A+
  • # Les clients sont des pigeons

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    "Clients to date include Sony, Zomba, TVT, the RIAA, Paul Simon, George Michael, Destiny's Chiild, Manic St Preachers and several other high profile artists."

    Quand je pense que des artistes payent une boite comme NetPD pour chasser les pirates. Faudra que quelqu'un leur explique qu'ils se font bien pigeonner par eux aussi, car ils n'arriveront jamais à éviter que certains systèmes d'échange soient intraçables (type Freenet).

    Le concept de NetPD est vraiment très fort : gagner de l'argent en chassant les pirates alors même que cette chasse est perdue d'avance. Quand est-ce que les majors du disque et de la vidéo prendront enfin le problème par le bon bout i.e. baisser leurs marges colossales en vendant moins cher (même Jean-Marie Messier, J6M, patron de Vivendi Universal, reconnait dans son bouquin, que l'industrie du disque est la plus rentable au monde, au vu des investissements de départ !!!).
    • [^] # Les clients sont des pigeons

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Je pense qu'on devrait mettre tous ces client en contact avec i2bp pour leur plan mondial de diffusion sur internet. Au moins on aura sauvé une start down.
      Ou alors demander au Monde s'il a vérifié ces assertions avant de les publier.
      Pour ma part je vais faire des courses de noël.
    • [^] # Re: Les clients sont des pigeons

      Posté par . Évalué à  0 .

      Le concept de NetPD est vraiment très fort : gagner de l'argent en chassant les pirates alors même que cette chasse est perdue d'avance.

      Bah encore heureux, il ne manquerais plus qu'ils tuent leur business en ayant un truc qui marche :)
      • [^] # pigeon vole !

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        > >Le concept de NetPD est vraiment très fort :
        > >gagner de l'argent en chassant les pirates
        > >alors même que cette chasse est perdue
        > >d'avance.
        > [...]il ne manquerais plus qu'ils tuent
        > leur business en ayant un truc qui marche :)
        vaporware ?

        Tout à fait, c'est le même business model que pour les antivirus à ceci près que Norton a assis sa réputation sur des produits systèmes solides.
    • [^] # Re: Les clients sont des pigeons

      Posté par . Évalué à  8 .

      Clients to date include Sony, Zomba[...]

      Zomba est un des labels des daftpunk et j avoue
      etre tres surpris qu ils soients client de cette
      société. Je vous rappelle que dans le dernier
      album des DP , un numero de serie etait
      fourni afin de recevoir des chansons supplementaire
      accompagnées d un lecteur qui ne marche que sous
      windows et dans leur FAQ on trouve :

      http://www.daftclub.com/mac/english.html(...)

      The software used to run the Daft Club are unfortunately not yet supported by Mac technology. We hope that the Apple O.S. will soon be compatible with this new technology. For your information, we have been told that the new Daft Punk track "Ouverture" is already available as a MP3 file on many popular sharing file sites, such as Napster and Macster, accessible with a Mac.

      Best regards.

      The Daft Club team.


      surprenant non !

      En gros t as pas windows

      C est pas grave tu peux trouver les meme chansons
      sur les systemes d echange .
      • [^] # Re: Les clients sont des pigeons

        Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

        Ils ont dû oublier de se faire censurer par leur agent commercial, c'est pas possible ;-)

        -1 parce que je le vaux bien
      • [^] # Re: Les clients sont des pigeons

        Posté par . Évalué à  2 .

        En plus ce qui est bizarre, c'est que zomba n'a que des artistes en licence (dont les Daft).
        C'est vraiment etrange qu'ils ait adheré à cela...
        Sinon, les majors savent parfaitement que l'Internet represente pour eux un support media au meme niveau que la radio: c'est à dire un support de promo.
        Les echanges sur le net sont en quelque sorte des "domages colateraux" de la distribution massive.
        Ca ne represente rien par rapport au "buzz" et à la promotion éffectué, parfoit même, au contraire, ca leur permet d'introduire des artistes dans le circuit...chose difficile à faire (faut pas se leurrer, si charly et lulu sont ou ils sont, c'est qu'il y a une raison...)
        Ces techniques sont destinés à dissuader plus qu'autre chose.. -->FUD??? :)
  • # Pour une lutte non violente efficace

    Posté par . Évalué à  7 .

    Luttons contre l'absurdite ! Je pense qu'il serait de bon aloi de renommer immediatement tout projet libre. Que diriez vous de nommer la prochaine version Debian 'Madonna'. Vous ne savez comment nommer votre prochain logiciel qui rulez a mort et sera telecharge par le monde entier,et meme au-dela ? Qu'il s'appele 'CelineDion' ?
    Par definition, un robot est idiot, soyez plus intelligent que lui. Quoi de plus stupide que reconnaitre la "legalite" d'un fichier a son nom ?

    @1f

    PS : A propos de legalite, qui est le plus dans le cadre de la loi : ceux qui partagent leurs fichiers dans un cadre _prive_ ou netpd ??? Pas sur que la reponse soit evidente ...

    PS2: Desole, toujours pas trouve les caracteres accentues sur la Silicon.
  • # Mais?... Mais c'est Ignoble!!!

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    C'est drôlement méchant d'utiliser (quel mot affreux) des robots pour ce genre da tâches, oh combien ingrates. Vous rendez-vous compte de la vie de ces pauvres robots? Et vont-ils scanner la nuit? Et le dimanche? Quel est leur tarif syndical?

    Las de réduire les humains en esclavage, voici que les World Companies s'attaquent aux robots. Les robots sont des êtres humains commeux les zautres, vive le Front de Libération des Robots Furtifs!

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

  • # *

    Posté par (page perso) . Évalué à  -10 .

    net pd -> les pd (pédés) du net

    pas drole, -1
  • # Illégal ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    Il n'y a rien d'illégal de mettre des mp3 sur un serveur, pour moi (ce n'est pas de la diffusion genre radio, streaming,...). Pour moi, ca me semble équivalent à poser son cd sur étagère à la vue de tout le monde : rien d'illégal. C'est le fait de les downloader et de ne pas avoir les originaux qui illégal (ce qui est pratiquement indétectable pour des protocoles du type gnutella).

    Par contre espionner les gens et établir des fichiers contenant des données personnelles (sans en avertir le concerné) est totalement illégal. Il est également interdit, dans nos pays, de faire de la provocation (par exemple mettre un fichier pour attirer le chalant dans le but de le coincer)
    • [^] # Re: Illégal ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Demande confirmation à ton avocat parce que c'est pas comme ca que ca marche.
      - on peut recuperer de la musique sans avoir l'original, via la radio et la tévé par exemple.
      - quand on diffuse de la musique hors du cercle privé, il faut avoir l'autorisation des auteurs.

      La FAQ: http://www.01net.com/rdn?oid=133647(...)
      • [^] # Re: Illégal ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Je ne la diffuse pas, je la mets sur mon disque dur ! Mais je fais rien pour le proteger, il y a quelque chose d'illegal la-dedans ?
        • [^] # Re: Illégal ?

          Posté par . Évalué à  7 .

          rhô la mauvaise foi. ;)
          Je crois qu'un serveur web est largement considéré comme un outil de publication et donc tu es responsable de ce que tu publies. Nier cela, ce serait se moquer du tribunal. Leur expliquer : j'ai trouvé Jean Marie Messier ligoté sur mon paillasson ce matin, alors je l'ai installé sur la chaise pour lui montrer comment on nettoie un pistolet. Le coup est parti tout seul, M. le Juge, c'est un tragique accident. ;)

          Freenet est plus efficace. tu balances le fichier sur Freenet et il se débrouillera tout seul, se repliquant sur les serveurs sans que quiconque puisse le controler ou remonter jusqu'à toi. Un node freenet n'est pas un outil de publication mais un relai technique.
          • [^] # Re: Illégal ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            >rhô la mauvaise foi. ;)
            Oui, je savais ;-)

            Mais j'avais envie de troller de façon plus ou moins discrete ca faisait tellement longtemps. Ca fait du bien ;-)
  • # Legalité

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    1) Si je depose un xor du fichier et que quelqun'un d'autre possede l'autre moitié, techniquement parlant moi je ne peux pas reconstituer un seul bit d'information je ne suis donc pas dans l'illegalité ?
    2) Si chaque noeud echange des cles avec les autres, a aucun moment la requete ne passe en clair.Ils ne peuvent donc juger que sur leur r
    equete et personne d'autre ne po urra intercepter ces requetes
    3) freenet est fait pour multiplier les fichiers demandés donc se serais mauvais pour eux, à la rigeur ils peuvent mettre des faux fichiers et utiliser une grosse bande passante pour spammer freenet.

    http://freenet.sourceforge.net/wiki/index.php\?Internals(...)
    est assez interessant à lire (Anglais).

    ps : si quelqun pouvais me dire comment inserer des ? dans les adresses.
  • # boycott

    Posté par . Évalué à  3 .

    cibles du jour : Clients to date include Sony, Zomba, TVT, the RIAA, Paul Simon, George Michael, Destiny's Chiild, Manic St Preachers and several other high profile artists.

    Les seuls choses qui vont me faire mal c'est Nothing/TVT (maison de prod de Trent Reznor, de NIne Inch Nails), Paul Simon et les MSP.

    Franchement j'aimerai connaitre les noms des autres "artistes" pour savoir lesquels éviter.

    Les artistes qui souscrivent à ce service sont vraiment des artistes commerciaux pour la pluspart (a part TVT, bizaremment... Trent Reznor aurai t'il a ce point peu de respect pour ses fans ?) qui gagnent plus en vendant leur daube qu'en faisant des concerts.

    Je lance un appel : ne téléchargez ni n'écoutez ces pseudo-artistes.
    • [^] # Re: boycott

      Posté par . Évalué à  0 .

      Zomba = Daft Punk
      je crois pas trop qu on peut appeller
      ca des pseudos-artistes.
      Quant a destiny-child , c est peut etre une grosse
      bouze "commerciale" , mais en attendant j appelle
      ca un travail d artiste.

      vala.
  • # Un nom qui dit tout.

    Posté par . Évalué à  -3 .

    Il ont bien choisis leur nom. En français, Net PD, c'est une insulte au net. On voit bien leur point de vue.
    • [^] # Re: Un nom qui dit tout.

      Posté par . Évalué à  -3 .

      Ce ne serait pas une blague homophobe gratuite toute moche?! T'étais pas obligé de la faire celle là.

      -1, pas la peine d'attirer l'attention.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.