GOG.com distribue maintenant des jeux pour GNU/Linux

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
33
7
août
2014
Jeu

Le service de distribution et de vente de jeux vidéo en ligne sans DRM GOG.com annonce l’ajout de GNU/Linux aux plateformes pris en charge.

Pour rappel, « le service vend des vieux classiques sur PC mis à jour pour tourner sans encombre sous les dernières versions de Windows. » et depuis mars 2012 propose des titres plus récents comme The Witcher 2, Alan Wake, et Assassin's Creed entre autres. Merci Wikipédia francophone et anglophone.

Outre l’ajout d’une nouvelle plateforme prenant en charge GNU/Linux, on apprend que 50 jeux sont déjà disponibles pour GNU/Linux, dont 23 (et un en préparation) pour la première fois disponibles sous GNU/linux.

La prise en charge de GNU/Linux était l’un des souhaits les plus populaires sur la liste de souhaits de la communauté, ce qui a donc poussé GOG.com à la concrétiser.

Le 18 mars 2014, GOG.com annonce qu’il commence à y travailler, et que cela arrivera quand 100 jeux seront disponibles pour GNU/Linux. Finalement, le 24 juillet 2014, GOG.com annonce qu’il ne sert à rien d’attendre plus et que 50 jeux sont déjà disponibles pour cette nouvelle plateforme !

À cette occasion, plus de la moitié de ces jeux ont été mis en promotion avec 75% de remise sur leur achat pendant une semaine.

GOG.com distribue un .tar.gz indépendant de la distribution (reste à voir si effectivement cela fonctionne sans problème sur toutes les distributions), ainsi que des paquets DEB pour les versions LTS actuelles et futures d’Ubuntu et de Linux Mint.

GNU/Linux (ou en tout cas Ubuntu) devient une alternative de plus en plus crédible à Windows pour le jeu, et cette annonce ne fait que confirmer la tendance.

Et peut-être un jour, GNU/Linux première plateforme pour le jeu vidéo ?

  • # Cross-distro

    Posté par . Évalué à  2 (+2/-0) .

    En ce qui concerne la compatibilité cross-distro, j'ai pu tester quelques jeux sur une Fedora et sur une Arch sans aucun souci.

  • # Certains jeux tournent via WINE

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 (+4/-0) . Dernière modification : le 07/08/14 à 13:01

    À titre d’avertissement, certains de ces jeux sont des versions Windows fournies avec une version standalone de WINE.

    Ce qui ne retire rien au respect que j’ai pour GOG.com en général, et pour avoir rajouté un support officiel de ces jeux sous Linux, mais pourra être un point important pour certains.

    • [^] # Re: Certains jeux tournent via WINE

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 (+0/-0) .

      Est-ce que cela est indiqué pour chaque jeu?

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Certains jeux tournent via WINE

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 (+16/-0) . Dernière modification : le 07/08/14 à 14:50

      Ce qui est justement un des deux usages de Wine, probablement le moins connu, puisque ce logiciel permet :

      • de faire tourner des logiciels conçus et compilés pour Windows, sous une couche de traduction ;
      • et donc, de compiler des logiciels conçus pour Windows, en les liant à la libwine, de façon à produire des binaires natifs pour GNU/Linux.

      Ce qui est intéressant, c'est que les binaires résultants ne tournent pas sous Wine mais sont bel et bien des binaires natifs pour GNU/Linux, qui appellent simplement des fonctions de la libwine. Cela a également ceci d'intéressant que ces logiciels peuvent même éventuellement être ensuite partiellement adaptés et utiliser en même temps des fonctions tout à fait indisponibles sous Windows. Autrement dit, avoir accès aux deux API Win32 et POSIX.

      • [^] # Re: Certains jeux tournent via WINE

        Posté par . Évalué à  2 (+1/-0) .

        Tiens, je ne connaissais pas cette utilisation possible de Wine :)

        Par contre, GOG ne recompile pas ses jeux pour Linux avec Wine – je ne pense d'ailleurs pas qu'il disposent des sources pour cela. Il s'agit bien du binaire Windows, exécuté via Wine. Idem pour les "portages" de jeux DOS, qui sont en fait exécutés dans DOSBox.

        Ils font ça depuis un moment pour OSX, ça marche du tonnerre, et ça reste transparent pour l'utilisateur.

        • [^] # Re: Certains jeux tournent via WINE

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 (+1/-1) .

          Par contre, GOG ne recompile pas ses jeux pour Linux avec Wine – je ne pense d'ailleurs pas qu'il disposent des sources pour cela.

          Si ce sont eux qui s'occupent du portage, j'espère bien que si ! Si je m'occupais d'un portage et qu'un éditeur de jeux me refusait les sources, je crois que je l'enverrai chier illico : je ne peux pas bosser correctement sans cela.

          • [^] # Re: Certains jeux tournent via WINE

            Posté par . Évalué à  4 (+2/-0) . Dernière modification : le 08/08/14 à 08:26

            J'avais lu sur le site de gog qu'ils recuperent justement les sources et les droits de publication des jeux.
            C'est pour ça que certains vieux jeux mettent si longtemps à arriver : quand la boîte de développement ou l'éditeur est mort ça devient compliqué de récupérer les droits ou les sources.

            Exemple de jeu où les sources ont bel et bien été modifié : dungeon keeper 2 utilise un nouveau renderer pour la 3d nommé Gog renderer (c'est d'ailleurs la seule version jouable chez moi que ce soit sous Windows ou linux)
            Par contre, version gogo ou pas, vampire la mascarade : rédemption était identique à ma version boîte de 1998, avec juste le patch officiel tout aussi vieux préinstallé. Les deux avaient les mêmes problèmes, y compris l'impossibilité de sauvegarder à moins d'utiliser Windows xp ou wine

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Certains jeux tournent via WINE

            Posté par . Évalué à  3 (+2/-0) .

            Je viens de vérifier avec ce que j'ai sous la main : pour la version Linux de Flatout 2, comme pour la version OSX de Baldur's Gate, il s'agit bien de la version Windows du jeu, bundlée avec un Wine préconfiguré, et avec le script qui va bien pour lancer tout ça de façon automatique.

            Donc pas de recompilation avec la libwine ici.

  • # C'est du propriétaire, tout ça.

    Posté par (page perso) . Évalué à  -3 (+3/-6) .

    Petit rappel. Je désire plutôt des jeux libres. Le « sans DRM », ce n'est pas assez.

    C'est bien d'avoir des jeux propriétaires portés sous GNU/Linux, mais les gens devront migrer un jour pour éviter un tas de problèmes.

    • [^] # Re: C'est du propriétaire, tout ça.

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 (+0/-0) .

      Tout à fait, il faut rappeler qu'il vaut mieux sandboxer un jeu pwivateur avant de le lancer sur son PC…

      Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.