Insee Première parle du logiciel libre

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
10
16
avr.
2009
Presse
Le magasine de l'INSEE, Insee Première, en son numéro 1228 de mars 2009 et intitulé: E-administration, télétravail, logiciels libres : quelques usages de l'internet dans les entreprises, a une courte section sur le logiciel libre dans l'entreprise:

Le développement des nouvelles technologies dans l’entreprise peut aussi passer par une prise d’indépendance vis-à-vis des logiciels les plus utilisés. L’utilisation d’un système d’exploitation libre (open source) peut être le signe d’une plus grande maîtrise des systèmes d’information. Ces systèmes restent très minoritaires mais sont en légère progression (14 % des entreprises d’au moins 10 salariés qui ont un ordinateur en janvier 2008 contre 12 % en 2007). On retrouve ici les clivages habituels : ce sont les entreprises de 10 à 19 salariés qui utilisent le moins ces outils (10 %) particulièrement celles de la construction et du transport ; celles de 20 à 249 salariés (16 %) adoptent peu à peu les systèmes d’exploitation libres (près d’un quart des entreprises de 20 à 249 salariés des services aux entreprises en janvier 2008) ; tandis que la moitié des entreprises d’au moins 2 000 salariés disposent d’un système open source"


Dans les données complémentaires, on peut voir un graphique résumant la situation: Plus les entreprises sont grosses et plus elles utilisent du logiciel libre.
  • # Part serveur/desktop

    Posté par . Évalué à 6.

    Ce qui serait aussi intéressant ce serait d'avoir la répartition des systèmes open source pour les serveurs/desktop. On pourrait alors voir si le desktop progresse ou pas (signe d'une meilleure qualité perçue pour le travail en end-user).
    • [^] # Re: Part serveur/desktop

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      L'absence des logiciels libres des petites entreprises pourrait également être éclairée par l'analyse serveur/desktop : il y a fort a parier que les grosses entreprises ont plus de logiciels libres car elles hébergent [plus] souvent elles-même leur services.

      Une TPE qui utilise gmail n'a surement pas été comptabilisée comme utilisant du logiciel libre alors que de fait, Linux est au coeur de son système d'information ( même si elle ne le sait pas ).
      • [^] # Re: Part serveur/desktop

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ça vient peut être aussi du fait que les très petites entreprises n'ont pas forcement une personne pour s'occuper du parc informatique (tout confondu).
        Si on prend un artisan qui bosse seul avec un stagiaire (ou apprenti), qui utilise sa bécane pour faire un peu de compta, ses devis et son petit site Web, il y a fort a parier qu'il ne va pas s'embêter à passer à une solution libre (ou pas) alors que son win$XP fonctionne bien. D'ailleurs, on ne peut pas vraiment le blâmer pour ça. La migration de son système vers une solution libre serait un investissement (temps/argent) beaucoup top lourd pour lui et donc du temps qu'il ne passe pas à l'atelier. Pour avoir bosser chez plusieurs artisans je peux vous dire que ça n'est pas à l'ordre du jour (quand l'informatique existe chez eux d'ailleurs...).
        Les moyennes et/ou grosses structures ont sans doute du personnel dont le seul job est de faire marcher le parc et qui ont peut être connaissance su Logiciel Libre.

        - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

        • [^] # Re: Part serveur/desktop

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          La première question étant qui en PME connait Linux, ensuite quand un artisan peut acheter à la FNAC un logiciel de compta qui ne tourne que sous windows il ne va pas s'emmerder avec Linux (ou linux + wine)
        • [^] # Re: Part serveur/desktop

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          (histoire réelle)

          Justement, je viens de demander un devis pour des fenêtres. Je lui demande le devis par mail. Il me répond qu'il n'a pas Windows. C'est un comble pour un vendeur de ce type.
          • [^] # Re: Part serveur/desktop

            Posté par . Évalué à 2.

            Pour tester dans le ton, il aurait fallu justement lui répondre qu'il n'y a heureusement pas besoin de la concurrence pour envoyer des courriels. :-)

            Bon, certes, c'est vraiment une blague d'initié.
            Mais dans le fond, en adéquation avec le sujet et à titre d'éducation, on pourrait faire remarquer innocemment que «Windows» n'est absolument pas nécessaire pour cette tâche.

            Ainsi, aussi simpliste que cela paraisse, certains interlocuteurs sont interpelés par cette petite remarque, eux qui ne demandent qu'à trouver quelqu'un qui s'y connaît un peu afin de les guider dans l'aventure informatique.

            Car, tant qu'à faire, autant commencer avec le libre. Surtout quand des logiciels libres de type ERP/CRM existent. Il semble y en avoir de relativement simples à appréhender qui ne nécessitent pas de gros investissements, d'après ce que l'on peut lire ici de temps en temps.
  • # Libre vs OpenSource

    Posté par . Évalué à -3.

    L’utilisation d’un système d’exploitation libre (open source)

    Un appel au troll BSDvsGPL se cacherait-il dans ce passage ?

    Si c'est le cas il s'agit d'envoyer de suite une cohorte d'archers abattre ce monstre poilu.
    • [^] # Re: Libre vs OpenSource

      Posté par . Évalué à 9.

      L’utilisation d’un système d’exploitation libre (open source)

      Un appel au troll BSDvsGPL se cacherait-il dans ce passage ?

      Si c'est le cas il s'agit d'envoyer de suite une cohorte d'archers abattre ce monstre poilu.


      Je ne pense pas. L'insee est du genre sérieux et précis. D'ailleurs ce qu'ils entend par système d'exploitation libre (open source) est défini lorsque l'on clique dessus : Logiciel libre ou ouvert (open source) : logiciel qui offre aux utilisateurs la liberté d’utiliser, copier, modifier et redistribuer sans restriction. Cette liberté est reconnue par une licence libre sous réserve du respect du nom de l’auteur et du copyright. Ce qui est à saluer car juste.
    • [^] # Re: Libre vs OpenSource

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le débat Libre/OpenSource n'a rien à voir avec GPL/BSD. La GPL comme la BSD est à la fois libre et opensource.

      Tu confonds avec libre/copyleft, et éventuellement GNU/pas GNU.
  • # A dire .. et répéter ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    L’utilisation d’un système d’exploitation libre (open source) peut être le signe d’une plus grande maîtrise des systèmes d’information.

    Si cette simple petite phrase pouvait être utilisée pour chaque article sur le logiciel libre, cela serait bien.
    Ne jamais oublier de le mentionner.
    Pour qu'un jour cela soit une évidence ... pour tout le monde.
    • [^] # Re: A dire .. et répéter ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai envie de dire que corrélation n'est pas causalité...

      Est-ce le logiciel libre qui apporte une plus grande maîtrise des systèmes d'information, ou est-ce parce qu'il faut au préalable avoir une certaine maîtrise des systèmes d'information pour ne serait-ce qu'envisager sereinement passer aux logiciels libres?

      Faut pas se voiler la face, c'est principalement parce que les logiciels libres sont moins conviviaux[1] que leurs pendants fermés qu'ils nécessitent d'avoir ou d'acquérir une plus grande expertise en informatique.

      D'ailleurs les contre-exemples sont légions: je ne pense pas qu'il y ai en moyenne une grande différence en maîtrise de l'informatique entre un quidam qui a adopté Firefox et un autre qui aurait adopté Opera ( parce que Firefox n'est pas moins convivial qu'un autre navigateur internet , il ne faut donc pas d'autres compétences pour l'utiliser que d'avoir la curiosité d'installer un navigateur alternatif ).

      [1] Ils sont perçu comme moins conviviaux soient en raison de leur caractéristiques propres, soit du fait qu'ils luttent sur un marché orienté par la concurrence. En valeur absolue je suis convaincu qu'un Ub^W GNU/Linux orienté desktop est aussi convivial qu'un Windows ou un OSX, seulement l'écosystème fait qu'il est perçu comme moins convivial.
    • [^] # Re: A dire .. et répéter ...

      Posté par . Évalué à 3.

      Désolé ce ne sera jamais une évidence.
      Ce qui est une évidence c'est que si tes données sont dans un standard dont tu as la définition exacte tu peux les exploiter.
      Ce qui n'a strictement rien a voir avec le logiciel qui les exploite.
      Le reste est un problème économique, utiliser un logiciel libre ne te donne pas plus de liberté(la seule véritable c'est a dire la liberté économique) en cas d'abandon du logiciel. Au plus tu peux espérer que ce sera moins cher de le reprendre que d'en écrire un autre, et dans le cas d'un logiciel propriétaire a donnée standardisée, tu peux espérer alors qu'un concurrent prenne la place a cout inférieur.

      C'est une simple histoire de cout, pas d'ouverture ou de fermeture du code exploitant les données.

      La lutte doit être dans la création d'une loi qui interdit un format de donnée propriétaire. A partir de la la concurrence se fera, et il est loin d'être certain que le modèle open source l'emporte.
      • [^] # Re: A dire .. et répéter ...

        Posté par . Évalué à 2.

        "La lutte doit être dans la création d'une loi qui interdit un format de donnée propriétaire"

        Ce serait vraiment utile à l'interop , mais le premier pas ce serait une règelmentation que les administrations publiques utilise des formats ouverts / standards / libres / publiques lors d'interactions avec le citoyens , et surtout lors d'interaction entre administration publiques .

        Ce serait déjà une grande masse , aussi ensuite dans l'éducation .


        Utilisé du publique dans le public quoi de plus logique ? "Simplement" la volonté politique de les mettre en oeuvre .
  • # Plus les entreprises sont grosses ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    "Plus les entreprises sont grosses et plus elles utilisent du logiciel libre"

    A voir : plus une entreprise est grosse, plus elle a de machines. Et plus elle a de machines, plus il est probable que l'une d'entre elles utilisent un système libre... Car d'après ce qui est dit le critère est "disposer d'UN système open source". J'ai l'impression qu'il y a un gros biais, c'est surprenant pour des gens de l'INSEE !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.