Interview de Soren Jacobsen, release engineer de NetBSD 5.0

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
27
22
mai
2009
NetBSD
Il y a deux semaines environ, sortait NetBSD 5.0, avec son lot de nouveautés et d'améliorations. Derrière un processus de release se cache généralement un géant méconnu, véritable chef d'orchestre de ce processus, une personne qui doit faire des choix, qui décide du passage en BETA, RC puis RELEASE, et doit arbitrer les propositions de modifications plus ou moins lourdes dans ce processus.

Pour la release 5.0 de NetBSD, cette personne fut Soren Jacobsen, connu des aficionados par son login de développeur snj, et son travail fut pour le moins exceptionnel.

Les petits amis de NetBSDfr ont proposé à Soren de répondre à quelques-unes de leurs questions, ce qu'il a aimablement accepté. Il nous livre ainsi des réponses fort complètes, nous expliquant ce qui l'a poussé à utiliser puis développer pour le projet NetBSD, comment est-il devenu développeur officiel, combien de temps accorde-t-il au projet, et surtout, à quoi ressemble donc ce fameux processus de release.

L'interview est en français et en anglais, et pour tous ceux d'entre vous curieux de connaître le fonctionnement d'un projet Libre de grande envergure, il s'agit d'une lecture du plus grand intérêt.
  • # C'est vendredi et c'est sur du BSD alors tout est permis

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Et moi qui pensais que le processus de release de NetBSD se faisait en buvant des bières ...

    Si NetBSD à un vrai processus de release alors il ne leur manque plus qu'un projet Desktop et un gestionnaire de paquets/dépendance/téléchargement de binaire/kikoolol comme apt (en moins sale qu'en même faut pas déconner) pour que NetBSD ne soit plus un projet pour les vrais hommes qui en ont !

    ps : on m'annonce que Imil est en cours de développement du gestionnaire en question et que le projet Desktop existe suite à une discussion un peu animé (au moins 3 semaines de trolls digne des plus beaux échanges entre theo et linus) sur la ML NetBSD.

    Si ça continu il faudra se tourner vers Hurd pour avoir un vrai OS pour les hommes qui en ont : un kernel pas vraiment fini, des outils GNU, une communauté ultra réduite (tout le monde connait quelqu'un qui l'a essayé mais personne ne l'utilise vraiment) et surtout un vrai leader qui impose par son image le respect.



    Non sinon j'aime bien NetBSD. J'ai même installé une 5.0 sur mon desktop perso à force de l'utiliser au boulot.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.