KPhotoAlbum 4.2 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Florent Zara. Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags :
23
3
avr.
2012
Audiovisuel

KPhotoAlbum, une application de gestion d'images et de films sous KDE, vient de sortir sa version 4.2 depuis le 31 mars dernier. Les particularités remarquables de KPhotoAlbum sont les suivantes :

  • les images ne sont jamais modifiées (sauf à la marge et éventuellement les données IPTC) ;
  • les images ne sont pas classées dans des dossiers mais enrichies de mots clés ;
  • tout est fait pour que l'ajout et le classement de nouvelles images soient très rapides (entièrement possible au clavier, quelques secondes par image).

KPhotoalbum est un projet au développement régulier et continu, très ouvert aux participations et collaborations. C'est un très bon projet qui manque malheureusement de reconnaissance.

Voici une traduction rapide de l'annonce de la sortie

(je ne fais pas partie de l'équipe de développement, mais je traduit littéralement)

Nous sommes heureux d'annoncer la nouvelle version de KPhotoAlbum. Les changements principaux, y compris l'augmentation de la stabilité et de la vitesse ont été décrits lors de l'annonce de la version candidate 2. Seuls de légers changements ont été réalisés par la suite.

Annonce de la sortie du la version candidate 2 (9 mars 2012)

Les changements depuis la version 4.1.1 incluent les points suivants:

  • Réécriture de l'écran d'aperçu [écran principal d'accès aux images, NdT] avec amélioration de la vitesse, préchargement et génération des aperçus en tâche de fond.
  • Info-bulles et aperçus activés uniquement lorsque la souris ne se déplace pas.
  • Mise à jour de la documentation.
  • Copier-coller des tags d'une image à la suivante.
  • Gestion des RAW améliorée en vitesse et fonctionnalités. Elle utilise l'aperçu embarqué, s'il est disponible dans une taille décente, elle utilise aussi l'éditeur spécifique lors de l'ouverture d'un fichier RAW au lieu de l'éditeur JPEG et les recherches peuvent être limitées aux fichiers RAW.
  • Évaluation des images de 0 à 5
  • Amélioration des fenêtres d'annotation et de recherche
  • Amélioration de l'export HTML
  • Option permettant d’ignorer les liens symboliques lors de la détection de nouveaux fichiers
  • Amélioration pour les CPU multi-coeurs
  • Correction d'une multitude de plantages
  • Amélioration de l'ergonomie
  • # Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

    Posté par . Évalué à  1 .

    (titre un peu provocateur mais sans méchanceté particulière vis à vis de ce logiciel que je ne connais pas)

    Nul part dans la documentation on ne trouve mention de IPTC ou de XMP. Autrement dit, on n'est même pas sûr que les tags dont ils parlent sont stockés dans les photos et pas seulement dans la base de données du logiciel. Parce que si ce n'est pas le cas, après avoir taggué des milliers de photos, celles-ci deviennent "prisonnières" du logiciel (à moins d'accepter de tout re-tagguer sous un autre logiciel). J'imagine que KPhotoAlbum écrit ses tags dans des keywords IPTC mais si c'est le cas, le fait que ce ne soit pas mentionné en dit long sur le peu d'intérêt que ça semble avoir pour les développeurs ou les utilisateurs. Du moment que le logiciel est libre, hein…

    Je préfère un logiciel non libre (XnViewMP par exemple) mais tagguant les photos en IPTC ou XMP (de préférence via une librairie reconnue telle que Exiftool). Ma liberté de le quitter est ainsi préservée et elle m'est bien plus précieuse que celle de pouvoir le modifier…

    • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Bonsoir,

      les données sont enregistrées dans une base de donnée (sqlite, XML, possibilité d'utiliser un serveur de BD), et est exportable au format Kimdaba.
      On peut donc exporter des documents avec la base de données, afin de l'importer ensuite ailleurs.

      Voir la doc concernant les imports/exports.

      Comme les tags ne sont pas inclus dans les photos, les tags peuvent être hiérarchisés. C'est ce qui manque à tous les autres logiciels.

      J'utilise Kphotoalbum pour gérer près de 60000 photos maintenant, et je n'ai rien trouvé de mieux.

      Je regrette seulement de ne pas pouvoir filtrer les vignettes, ou d'ignorer les images en dessous d'une certaines taille. Cela dit, Kphotoalbum peut ignorer utiliser la vignette pour l'aperçu d'une image quand elle existe, afin de ne pas charger l'original, sauf au moment de l'affichage en grand.

      Kphotoalbum gère nativement le format xcf (gimp), et ça c'est simplement génial.

      Bonne soirée
      G

      • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        Cool, on se retrouve donc avec un fichier au format Kimdaba et on croise les doigts pour arriver à l'importer dans le logiciel vers lequel on veut migrer. Ça va pas le faire pour le commun des mortels…

        Par ailleurs, ce n'est pas le seul logiciel à gérer les tags hiérarchisés et la norme XMP le prévoit depuis fin 2008).

        Ceci dit, je reconnais que je profitais de l'occasion pour troller un peu sur le fanatisme du "logiciel privateur" curieusement parfois moins regardant sur la situation des données associées :-)

        • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Concernant la lisibilité des données, il y a deux modes:

          • rapide à l'enregistrement mais humainement illisible,
          • plus lent à l'enregistrement, plus volumineux, mais humainement lisible. Je suppose que c'est en XML.

          Quels sont les autres logiciels à gérer les tags hiérarchisés? (fspot ne le faisait pas la dernière fois que je m'en suis servi).

          Kimdaba ne pose aucun soucis, c'est connu depuis des années. Si un logiciel n'est pas capable d'importer des données kimdaba, c'est que le logiciel en question est mauvais. Pas kimdaba.

          J'ajouterai que Kphotoalbum est fourni avec un tas de scripts d'exportations vers une génération statique d'album en html, et des trucs vers d'immonde services sur le web tels que Pica..sa et autres (une petite dizaine).

          A+

          PS : aucun troll ne s'est glissé dans ma réponse, parce que j'ai retiré les miettes de pain qui les attirent.

          • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

            Posté par . Évalué à  1 .

            1) Je n'ai pas fait de remarque sur la lisibilité des données, juste sur la possibilité de les récupérer dans d'autres logiciels.

            2) Je n'ai pas dit que Kimdaba était mauvais, juste que c'était loin d'être une garantie pour migrer ses données facilement et que l'adoption d'un standard (en l'occurrence IPTC ou XMP) semble plus naturel qu'une initiative isolée aussi bien faite soit-elle.

            3) "Si un logiciel n'est pas capable d'importer des données Kimdaba, c'est que le logiciel en question est mauvais" : no comment.

            4) Digikam, XnViewMP et d'autres qui ne me reviennent pas à l'esprit à l'instant. En tous cas, beaucoup plus que le "aucun autre ne fait ça" de ton précédent commentaire.

            5) Hélas, il restait une miette de pain, voir point 3 :-)

        • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

          Posté par . Évalué à  3 .

          Cool, on se retrouve donc avec un fichier au format Kimdaba et on croise les doigts pour arriver à l'importer dans le logiciel vers lequel on veut migrer.

          Beuh, les données sont dans un format libre, si tu veux les importer dans un autre logiciel libre, tu peux le faire. Le principe du logiciel libre c'est de te laisser la liberté d'implémenter tes propres solutions, mais ça ne dit rien du tout sur les choix techniques que fait le développeur.

          Comparer ça au logiciel privateur me semble carrément hors sujet.

          • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

            Posté par . Évalué à  -1 .

            Complètement hors sujet, je suis d'accord. Mais ce n'est pas ce que j'ai fait.

            J'ai juste dit (de façon inutilement sarcastique, je le regrette) que la "liberté" des données étaient aussi importante que celle du logiciel, ce que l'expression "logiciel privateur" peut faire parfois oublier. Si une solution libre m'impose de croiser les doigts pour qu'un jour un développeur fasse un outil de migration Kimdaba --> XMP, j'aurai tendance à considérer que mes photos ne sont pas si libres que ça. En tous cas, elles ne sont pas libres là, maintenant, quand je voudrais qu'elles le soient pour les utiliser aussi avec d'autres logiciels, d'autres environnements (ce qu'on appelle l'inter-opérabilité). Ce qui m'amenait à préférer, si nécessaire, un logiciel privateur mais respectant les standards du domaine. Je ne vois pas dans ce raisonnement de "comparaison" avec quoi que ce soit.

      • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        les données sont enregistrées dans une base de donnée (sqlite, XML, possibilité d'utiliser un serveur de BD), et est exportable au format Kimdaba.

        Bonjour la pérennité ! Dans 50 ans, on ne saura plus à quoi correspondent les photos. Si je donne quelques images, il faut que je donne en plus les informations à part.

        Les commentaires JPEG ne sont pas faits pour rien, eux, au moins, voyagent avec l'image et lui sont indissociables. Un exemple d'application est Squarely http://www.framasoft.net/article4569.html dont je possède une version légèrement améliorée : http://pjarillon.free.fr/docs/squarely_v1.0.2.tar.gz

    • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

      Posté par . Évalué à  6 .

      Je préfère de loin un logiciel qui ne tripote pas mes fichiers image, soigneusement sauvegardés, comme je préférais ne pas griffonner au feutre sur mes négatifs.
      Et pour hiérarchiser des IPTC, bonjour !!! et rebonjour pour changer de logiciel !!!
      En 3 secondes avec Kphotoalbum, je visualise mes images d'Italie, mais en excluant celles de Sicile, prises entre mai 2005 et juin 2008, sur lesquelles ne figure aucune personne par moi répertoriée, et que j'ai imprimé en A4; et je visualise et zoome sans problème les raw de toute espèce (pas seulement le micro jpeg intégré) et les xcf.
      Et quand j'envoie une image à quelqu'un, je pends soin de supprimer toutes les données.
      Cela dit, je serais totalement rassuré si d'autres logiciels prenaient en compte la base de données créée par KPA sans manipulation complexe.

      • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Je préfère de loin un logiciel qui ne tripote pas mes fichiers image, soigneusement sauvegardés…

        Perso j'aimerais trouver un logiciel qui:

        • ne touche pas du tout aux originaux - entre autre parce qu'ils sont sauvegardés avec un rsync (via snapy), avec des versions datées, et qu'une modification risque de produire un transfert complet et recopie d'un quasi duplicata.
        • stocke les infos complémentaires dans des bêtes fichiers textes à côté des photos - qu'elles soient sauvegardées en même temps et au même endroit que les photos, et qu'elles soient facilement réutilisables dans d'autres logiciels.
        • duplique ces infos dans une base de données au format de son choix afin d'avoir des requêtes efficaces - et soit capable de repartir des fichiers textes pour recréer cette base.
      • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        1) Bonjour pour hiérarchiser des IPTC : c'est transparent pour l'utilisateur dans Digikam ou XnViewMP (et d'autres). Par ailleurs, XMP le permet depuis 2008.

        2) griffonnage des photos : XMP permet de stocker les meta-données dans un fichier "sidecar" associé à l'image. C'est notamment utilisé pour les raw.

        3) Rebonjour pour changer de logiciel : c'était justement l'objet de mon premier commentaire (sur un ton que je regrette un peu) ! La durée de vie espérée d'une collection de photos peut atteindre des dizaines d'années. J'ai plus confiance dans un standard adopté par tous les professionnels de la photo que dans l'avenir d'une solution isolée. Et au delà de la pérennité dans le temps il y a aussi l'inter-opérabilité au présent. Aujourd'hui je peux gérer ma collection dans XnViewMP ou Digikam sous Linux, ou bien dans un logiciel Windows (je n'ai pas encore pu convaincre mes enfants d'abandonner Windows sur leur PC) sans devoir faire aucun import/export.

        4) Je ne doute pas que Kphotoalbum soit un excellent logiciel permettant des recherches sophistiquées et capable de visualiser des raw ou du xcf mais ce n'est pas le seul, d'autres offrent ces possibilités tout en supportant le standard, permettant ainsi une inter-opérabilité sans prise de tête.

      • [^] # Re: Le logiciel est libre mais les données le sont-elles ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Cela dit, je serais totalement rassuré si d'autres logiciels prenaient en compte la base de données créée par KPA sans manipulation complexe.

        Et pourquoi ça serait aux autres logiciels de prendre en compte le format propre de KPA ? Il existe des solutions conçues pour ce cas de figure (XMP inclus ou sidecar, IPTC) c'est à KPA de les prendre en compte.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Digikam

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Vu le poids pris par Digikam ces dernières années, une comparaison points forts/faibles serait intéréssante.

    Pour ma part, je peux garantir que Digikam:
    - écrit les tags dans les photos (option désactivable présentée dans l'assistant de premier lancement)
    - sait utiliser les vignettes ou pas
    - propose des vues par date, tags, dossiers, personnes (la reconnaissance automatique arrive dans la version 2.6, en Beta).
    - propose de ne jamais modifier les photos (gère en fait la notion des version d'une image)

    J'ai malheureusement la flemme d'essayer KPhotoAlbum…

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

    • [^] # Re: Digikam

      Posté par . Évalué à  1 .

      Important: Digikam fonctionne avec Mysql. Indispensable quand on a à gérer des dizaines de milliers d'images. Avec Sqlite, c'est terriblement lent, même sur machine performante.

      "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

      • [^] # Re: Digikam

        Posté par . Évalué à  1 .

        En tout cas, pour faire un tri sur mes 12000 images, c'est instantané

        • [^] # Re: Digikam

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          mes 12000

          Ça, c'est une dizaine de milliers, pas plusieurs ;-)

          ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

    • [^] # Re: Digikam

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      A chaque fois que j'ai accepté que Digikam importe les photos de ma clef USB, j'ai toujours été obligé de le killer avant que toute la swap soit bouffée.

      un bug, quelque part.. dommage.

      • [^] # Re: Digikam

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Digikam permet de gérer les tags de Nepomuk… et donc de les retouver dans Dolphin ou Krunner sans avoir à relancer le, plutôt lourd, Digikam. Ça c'est génial.

        • [^] # Re: Digikam

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          je viens de voir que si on met à jour kipi-plugin, il dépend de digikam.

          Bon, ben… je vais tester digikam alors :)

          D'ailleurs, entre lui laisser importer les images d'une clef USB ou lancer digikam, c'est bien différent.

          Je vous tiens au jus.

      • [^] # Re: Digikam

        Posté par . Évalué à  2 .

        Cela dépend peut-être de la version de Digikam ? J'utilise la 1.9 avec Debian testing et je n'ai pas de problème de mémoire (40 000 images dans la base.

        "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

      • [^] # Re: Digikam

        Posté par . Évalué à  9 .

        Je n'ai jamais rien trouvé de plus rapide pour "importer" des photos que de sortir la carte de l'appareil et de copier/coller (et en plus, ça m'évite d'avoir à retrouver ce fichu câble!)

        • [^] # Re: Digikam

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          et en plus, ça m'évite d'avoir à retrouver ce fichu câble

          Mais ça t'oblige à retrouver ce fichu lecteur… parfois intégré aux machines.

          ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.