La loi de Moore pour toujours?

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
1
3
mai
2001
Matériel
Les chercheurs d'IBM ont reussi à produire des transistors d'une taille de 10 atomes. Ce qui pourrait conduire à la fabrication de circuits très dense, rendant la loi de Moore quasi éternelle (soit un doublement de puissance tous les N mois pour le même prix).
  • # un peu cher non?

    Posté par . Évalué à 1.

    "Gordon Moore avait parfaitement raison . . . Il faut ajouter que la loi de Moore a eu pour collaire la loi de Machrone qui s'est avérée vraie pendant de longues années et qui consiste à dire que la machine dont vous avez besoin coûte toujours 5 000 dollars (30.000 francs)."

    ben si pour eux on a besoin d'un P4 1.7GHz 256Mo de Rambus, oui c'est le prix, mais je suis tout à fait content de mon Duron 750....
    Boo pas bô Untel c'est trop cher.. :-(
    • [^] # quasi éternelle, mouarf....

      Posté par . Évalué à 0.

      je crois que Teresa Chang et Tequila Yuen devraient plutôt se trouver des nicks de clowns, plutôt que de se la peter à la kung-fu :p)

      parce que les 10 atomes, si on les divise par 2 tout les 6 mois, on va pas aller bien loin. et mettre 10 atomes dans un coin, c'est pas la même chose que 1000 millions. et un fondeur, ça ne travaille pas du tout comme un chercheur. en plus c'est du carbonne...

      la loi de moore n'a RIEN de scientifique, ce n'est même pas une loi, tout juste une remarque de marketeur. et elle n'est en rien reliée à toutes les experiences __FONDAMENTALES__ menées par des brutes comme IBM. c'est avant tout lié à un facteur cout, donc au mode de fonctionnement de l'industrie, mode constant jusqu'aux cycles.

      d'ailleurs les lois qui en découlent sont axées sur les $$, je suis persuadé que si cette pseudo-loi tient le coup, c'est uniquement parce que l'industrie du semi-conducteur est de l'industrie __LOURDE__ comme pas possible.

      ce n'est donc pas une loi mais une inertie, un mouvement...
      • [^] # Re: quasi éternelle, mouarf....

        Posté par . Évalué à 0.

        non t'as pas compris:
        les 10 atomes c'est l'arrivee.

        dans un premier temps, ca va couter super-cher.
        Donc on va faire du 100000 atomes.
        Et puis les coutes vont baisser et on fera du 50000 atomes.

        et ainsi de suite.

        Pendant ce temps, les performances vont vachement augmenter. D'ou la loi de Moore quasi eternelle
        (qui s'arretera, comme tu le remarques a la limite physique.) Jusqu'a que quelqu'un d'autre invente un ptit truc mieux.
        • [^] # et la marmotte...

          Posté par . Évalué à 0.

          100 000 atomes, à 10 atomes le transistor, ça te fait 10 000 transistors. Que dalle.

          que les performances vont vachement augmenter, c'est trivial : on ne se casse jamais le cul pour faire moins ou aussi bien que ce que l'on a déjà.

          et le chiffre de 10 atomes, ce n'est pas l'arrivée, juste un demonstrateur, même pas digne d'un "test chip".

          ce que je voulais dire, c'est que la "loi" de moore, c'est pas une loi mais une logique purement industrielle dans un secteur qui bouffe de plus en plus de capitaux.

          donc toute avancée technologique non liée aux capitaux est susceptible de transgresser cette loi à condition d'avoir un modèle et une démarche industrielle révolutionnaire qui le permettent. autrement dit cette loi est parfaite pour un dinnosaure comme intel.

          cf msg + bas sur les GPU...
          • [^] # Re: et la marmotte...

            Posté par . Évalué à 0.

            Toujours pas compris : les chercheurs de IBM ont montres qu'il n'y avait pas de limite physique au dessus de 10 atomes. C'est-a-dire qu'il est technologiquement possible d'encore augmenter la puissance des CPU tant qu'on utilise plus de 10 atomes par transistor. Par exemple, dans un premier temps on utilise 100 000 atomes PAR TRANSISTOR (1E5 est juste un exemple), puis 50 000, 25 000 (on peut tenir quelques annees avant d'arriver a 10 atomes).
      • [^] # Re: quasi éternelle, mouarf....

        Posté par . Évalué à 0.

        En fait, la loi de Moore sert de plan de développement aux fondeurs. C'est pour ça qu'elle est toujours vérifiée.

        - Euh, chef, on le sort le 2 GHz ?
        - Non, on est obligés d'attendre encore 3 mois pour respecter le loi de Moore...
    • [^] # Re: un peu cher non?

      Posté par . Évalué à 0.

      A la fin de cette annee Intel va inonder le marche avec des P4 2GHz graves en 0,13 , et
      la on va voir la gueule a AMD...
      • [^] # Re: un peu cher non?

        Posté par . Évalué à 0.

        Je recherche un cyrix à 300MHz :)))
        • [^] # Re: un peu cher non?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          J'ai un 386sx16 si tu veux, état - presque - neuf avec DD 40 Mo, lecteur disquette nické et - le clou - 3Mo (non, non, pas 4, seulement 3!) de ram.
          Prix à débattre.
          Ah oui, j'oubliais, c'est une machine extensible, il y a 2 (et oui pas un seul mais bien 2) ports ISA, vides bien évidemment.
          Slackware pré installée 8-)
          • [^] # Re: un peu cher non?

            Posté par . Évalué à 1.

            OK,

            je propose 5 francs, je prends en charge le transport.

            alors ?
    • [^] # Re: un peu cher non?

      Posté par . Évalué à 0.

      La loi de Moore a un autre corollaire, c'est la loi de Gates qui dit que tous les 18 mois la vitesse des logiciels est divisee par 2.
      • [^] # La loi de Gates

        Posté par . Évalué à 0.

        y'a des lois equivalentes:
        Loi de Gnome
        Loi de KDE
        Loi de Mozilla
    • [^] # Re: un peu cher non?

      Posté par . Évalué à -1.

      Oui, mais la loi de Tasca dit que vous serez taxé sur votre espace de stockage, qui suit la loi de Moore (cf évolution de la capacité des mémoires et des disques durs), alors que le prix hors taxes de votre ordinateur restera constant. Donc, le montant des impôts à payer va augmenter jusqu'à arriver au point où le montant de la taxe dépassera le prix de l'ordinateur.
      Si pendant ce temps les salaires ne suivent pas également la loi de Moore (grâce au retour de Raymond Barre au ministère des finances?), il deviendra impossible d'acheter un ordinateur.

      Moralité, il faut que je demande à mon employeur de doubler mon salaire tous les 18 mois :)
  • # la loi de Moore.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Un excellent article sur la loi de Moore dans la revue "Pour la science". En gros ça dépend aussi du contexte social, c'est à dire que Lara Croft a accéléré la mise au point des cartes vidéo/3D :)

    http://www.pourlascience.com/numeros/pls-283/logique.htm(...)

    Tonton Th.

    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

    • [^] # Re: la loi de Moore.

      Posté par . Évalué à 0.

      Ouaip il est vraiment pas mal cet article. Il dit bien que la "loi de Moore" telle qu'elle est citée dans les médias régulièrement (x2 tous les 18mois) est fausse puisqu'en réalité c'est plutôt tous les deux ans (comme l'a dit Moore dans les années 70).
      Cependant ce sur quoi il ne développe pas beaucoup à mon gout, c'est le fait que cette "loi" est devenu un instrument marketing redoutable entre les mains d'intel qui la sort comme poulain sort qu'il font du chocolat depuis 1848 : une sorte de légitimité historique, qui n'a aucun sens dans la technologie.
      Le gros problème avec la loi de Moore c'est que par définition on s'intéresse à la technologie de fabrication et on évacue l'architecture. Ca les arrange bien chez intel, ils sont compétitifs sur les technos de fabrication mais l'architecture du x86, bon ben heu...
      Ils ont été obligés d'aller chercher HP pour faire une nouvelle architecture moderne (ia64), et ils ont quand même réussi à boussiller le travail derrière.
      De toute façon de plus en plus de transistors sont bouffés par les mémoires caches et non pas par des unités de calcul.
      • [^] # Re: la loi de Moore.

        Posté par . Évalué à 0.

        clair...c'est bien bo la course au MHz, mais l'architecture, elle, ne bouge pas trop (je sais toujours pas c'est quoi la diff entre les derniers pentium, a croire que maintenant, ca compte plus autant que le passage x86->pentiumS)
      • [^] # Re: la loi de Moore.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Le gros problème avec la loi de Moore c'est que par définition on s'intéresse à la technologie de fabrication et on évacue l'architecture. Ca les
        arrange bien chez intel, ils sont compétitifs sur les technos de fabrication mais l'architecture du x86, bon ben heu...


        Pour une fois, je vais défendre la grosse industrie. Enfin, un peu. La force d'Intel est d'avoir su améliorer sans cesse une architecture totalement obsolète (le CISC) alors que des concurrents auraient pu s'échapper (voire des bêtes de course comme l'ALPHA).

        En continuant à coller au marché (bien forcé par MicroSoft), ils ont eu les moyens (forcément, sans quasiment de concurrence, et à $1000 la puce...) de développer une industrie sans réel concurrent sans être pour antant des cracs particuliers.

        Il faut savoir, mise à part l'amélioration sans cesse du x86, que le seul réel point fort d'Intel sont ses rendemements exceptionnels et leur maîtrise du processus de fabrication de leur circuit. Les mauvaises langues diront que c'est facile car il ne produit essentiellement qu'un type de circuit.

        D'un point de vue technologique, la seule boîte tirant les nouvelles technologies à base de silicium est... IBM. Peu ou prou, tous les fondeurs ne cherchent qu'à les rattraper.

        Ils ont été obligés d'aller chercher HP pour faire une nouvelle architecture moderne (ia64), et ils ont quand même réussi à boussiller le travail derrière

        Il me semble qu'Intel avait sorti un RISC superscalaire à 64 bits dans à la fin des années... 80. Ta remarque est donc déplacée... S'ils ont gardé le x86, c'est parce que MicroSoft à l'époque avait boudé le circuit (normal: leur OS n'est pas portable...). Évidemment, si Linux avait existé à l'époque, le marché actuel n'aurait peut-être pas le même visage...

        De toute façon de plus en plus de transistors sont bouffés par les mémoires caches et non pas par des unités de calcul

        Oui et non. Il est vrai que l'intégration à tout va de la mémoire dans une puce a une incidence notable sur la proportion de transistors non dédiée au « cablage » des instructions.

        Mais la partie la plus importante des transistors est maintenant dédiée au respect du timing (on ne ballade pas une horloge à 1 GHz sur un circuit comme cela... De mémoire, la surface de silicium dédiée à l'horloge sur 21264 est de l'ordre de... 40%). Il y aussi la partie « test » (pour valider un circuit en fab...) qui prend des proportions gigantesques.

        Il faut aussi davoir que la course à la super-intégration a un coût faramineux. Une « fab » moderne, en 0.1x micron, coûte plus de 1 milliards de dollars d'investissement de base.

        PK

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.