L'administration du Massachusetts passe sous Linux.

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
3
oct.
2003
Presse
L'administration du Massachusetts passe sous Linux. On commence à s'habituer à ce genre de déclaration en Europe ou en Asie, mais c'est la première fois qu'un état des USA franchit le pas. Il faut se souvenir que le Massachusetts est l'un des états qui a poursuivi Microsoft en justice.

Les annonces se succèdent à un rythme qui s'accélère. Les cinq liens ci-dessous montrent que le monde bouge mais ne permettent pas de lister toutes les conquêtes d'envergure du logiciel libre. Que les Anglais, les Péruviens et tous les autres me le pardonnent !

Pour tous ces pays, il sera intéressant de voir leur évolution deux ans après l'annonce. Il faut compter une année pour la mise en place des solutions libres et au moins autant pour une bonne prise en mains.
  • # Re: L'administration du Massachusetts passe sous Linux.

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Mais j'y pense : Le Massachusetts, c'est le pays de Rchard Stallman !
    MIT = Massachusetts Institute of Technology.
  • # O tempore, O mores !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    C'est du latin et ça veut dire "Autres temps, autres moeurs"

    Il y a un an, cette dépêche serait passée en première page !
    Elle ne merite que la deuxième cette année, et quand le 12ème état des USA en fera autant, on n'en parlera même pas.
    C'est bon signe tout ça !

    Souvenez vous, il y 3 ou 4 ans, on faisait un article parce que le mot Linux était apparu dans une revue. Maintenant, on peut chercher la revue informatique qui réussit à ne pas en parler !
    • [^] # Re: O tempore, O mores !

      Posté par . Évalué à 5.

      Dans Astérix, ils disent "O tempora O mores". Mais j'ai jamais fait de latin, alors bon :(

      (-1 parce que coupage de cheveux en quatre)
      • [^] # Re: O tempora, O mores !

        Posté par . Évalué à 9.

        Si mes souvenirs de latin sont exacts, c'est du vocatif pluriel de la 2ème déclinaison, neutre, donc bel et bien tempora.
        D'ailleurs, au passage, cela signifie plutôt "Ô temps, ô moeurs".

        (donc, -17 parce que découpage de cheveux au niveau atomique)
      • [^] # Re: O tempora, O mores !

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Quelle bévue ! Et dans le titre en plus. Heureusement que vous m'avez repris. Pourtant j'ai tous les Astérix (ma mère m'en offrait un chaque fois que je réussissait un examen) et je connaissais la phrase bien avant que Astérix ne s'en empare (le pirate en fait).
        J'ai même fait un an de latin, mais ne ne m'en vante pas :-(.
        • [^] # Re: O tempora, O mores !

          Posté par . Évalué à 0.

          Pourtant j'ai tous les Astérix (ma mère m'en offrait un chaque fois que je réussissait un examen)

          waouh !! tu es a bac +cbien ????
          • [^] # Re: O tempora, O mores !

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            J'ai fini par un doctorat en physique.
            • [^] # Re: O tempora, O mores !

              Posté par . Évalué à 6.

              Les boules merde,

              rassures toi j'ai des potes qui en sont sortis

              maintenant ils ont une vie sociale ( sur #caramail )

              et leurs cheveux repoussent !!!

              bon, ok , d'accord je retourne à ma console ;) => []
            • [^] # Re: O tempora, O mores !

              Posté par . Évalué à 0.

              C'est bien la France:
              bepc, bac, deug, licence, maitrise, dea, doctorat.

              Dans d'autres pays:
              bachelor, master, doctorat.

              Ca fait tout de suite moins d'albums d'Asterix...
        • [^] # Re: O tempora, O mores !

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          J'en profite pour rappeler que les avantures d'Astérix le gaulois sont publiées par les éditions albert rené, qui ont attaqué un logiciel libre en justice en Allemagne sous le prétexte que le nom ressemble trop à Obélix : Mobilix.
          Et ils ont gagné.

          -> boycott.
          (c'est pas dur, depuis le décès de Goscinny, les derniers albums parus sont NULS).

          Yann
          • [^] # Re: O tempora, O mores !

            Posté par . Évalué à 9.

            Je rappelle que l'appel au boycott est illégal en France, donc contentez vous de n'en achetez aucun, jamais.
          • [^] # Re: O tempora, O mores !

            Posté par . Évalué à -1.

            -> boycott.
            (c'est pas dur, depuis le décès de Goscinny, les derniers albums parus sont NULS).


            Ils sont peut-être nuls pour toi, mais d'autres apprécient (je ne les lis pas, si ça t'intéresse de le savoir). Soit plus tolérant dans tes propos. Si jamais tu as un scénario d'aventure qui te semble bien mieux, propose le à l'auteur. On critique toujours, mais sait-on faire mieux ?

            Ouais, je sais ----->[ ]
    • [^] # Re: O tempore, O mores !

      Posté par . Évalué à 5.

      Il y a aussi:

      « Flam centurio, non e galaxia nostra »

      Issu de:
      http://www.cledut.net/xylo.htm(...)
    • [^] # Re: O tempore, O mores !

      Posté par . Évalué à 2.

      Linus et os gratis tabas Caius Billus et os quisus...

      Ils sont fous ces latins...
    • [^] # Re: O tempore, O mores !

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est du latin et ça veut dire "Autres temps, autres moeurs"

      Il y a un an, cette dépêche serait passée en première page !
      Elle ne merite que la deuxième cette année, et quand le 12ème état des USA en fera autant, on n'en parlera même pas.
      C'est bon signe tout ça !


      Quand il ne sera plus du tout nécessaire de parler de l'adoption de Linux par quelque administration, là alors vraiment c'est que la révolution aura bien été installée...
  • # Re: L'administration du Massachusetts passe sous Linux.

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    L'Andalousie qui avait annoncé son intention de promouvoir les logiciels libre en avril 2003 -soit un an après l'Estrémadure- adopte des mesures concrètes comme par exemple l'installation de 34 000 nouveaux pc avec Linux pour permettre à 590 000 élèves de disposer d'un ordinateur à l'école ou l'organisation de journées d'informations comme celle-ci à Huelva http://www.softwarelibrehuelva.info/(...)

    Pour rappel, l'Andalousie représente 20% de la population espagnole.

    Voir aussi : http://www.guadalinex.org/(...) le site de la distribution officielle de l'Andalousie
  • # Info contradictoire: L'administration du Massachusett préconise les standards et n'a pas choisi le freeware !!!!

    Posté par . Évalué à 1.

    http://www.infoworld.com/article/03/10/03/HNmassopen_1.html(...)

    A senior state official said Friday that reports about a planned shift to open source software platforms by the Commonwealth of Massachusetts were inaccurate and that the state has no "Freeware Initiative," as stated by a number of software industry lobbying groups opposed to the plan.

    Eric Kriss, the state's secretary for administration and finance, said that statements released by groups like the Council for Citizens Against Government Waste (CCAGW), based in Washington D.C., were "very inaccurate." The state is simply considering ways to integrate disparate systems using open standards such as HTTP (Hypertext Transfer Protocol), XML (Extensible Markup Language) and Java, he said.

    Reports about a plan to favor open source platforms like Linux over proprietary software platforms surfaced in the media last week and claimed that state Chief Information Officer Peter Quinn was instituting a "Freeware Initiative" to invest in open source software such as Linux whenever possible. Those reports followed a leaked memo from Kriss to Quinn, Kriss said.

    In that memo, Kriss mentioned Linux but did not say that the state should give any preference to that operating system over proprietary systems such as Windows. No mention of a Freeware Initiative was made in the memo, he said. "I never heard that term. I never said it. We're not pursuing any kind of 'Freeware Initiative' and anyone who is saying that is making inaccurate statements," he said.

    "We're seeking systems and components and software functionality that use open standards," he said.

    Going forward, the state will evaluate both proprietary and open source products to see how well they fit the Commonwealth's needs, he said.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.