Le catalogue libre de l'April édité à 7500 exemplaires

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
23
16
avr.
2011
Communauté

Suite à la souscription lancée en décembre dernier, l'April a réalisé une impression mutualisée de 7 500 exemplaires du catalogue libre. Retrouvez ce dernier dès maintenant dans la boutique En vente libre.

Photo d'une pile de catalogues libres

Notre objectif initial de réunir 5 000 promesses d'achat a été atteint en seulement quelques semaines, et c'est finalement 7 500 exemplaires qui nous ont été réservés par nos partenaires. C'est un succès qui n'aurait jamais eu lieu sans les nombreuses personnes ayant participé à ce projet et investi pour la distribution de cet ouvrage.

Le projet de catalogue libre avait dès le début été pensé dans le but d'obtenir un ouvrage papier afin de diffuser le logiciel libre au delà d'Internet. « Un des avantages d'un catalogue papier est de permettre sa distribution à l'occasion de différents évènements auxquels nous participerons (conférences, salons, etc). » explique Lionel Allorge, administrateur de l'April et co-animateur du groupe de travail Sensibilisation. « De plus, l'accessibilité offerte par un catalogue papier permettra d'atteindre le plus grand nombre, notamment ceux dont l'accès régulier à Internet demeure difficile. »

Pour cela, nous envisagions un tirage couleur à grande échelle, en organisant une commande groupée ouverte à tous ceux qui souhaitaient contribuer à la promotion du logiciel libre (particuliers, associations, collectivités, entreprises). C'est désormais chose faite. Le catalogue libre sera distribué par de nombreux partenaires qui le diffuseront dans leur réseaux respectifs.

L'April remercie encore une fois les nombreuses personnes ayant participé à ce projet, et tout particulièrement les associations Framasoft et Ubuntu-fr pour la mise en boutique de l'ouvrage.

  • # .50cts ?!

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Heu, si on me cherche, je suis en train d’engueuler le LUG local de ne pas avoir fait de près commandes, y a moyen de faire une commande groupé ?

    • [^] # Re: .50cts ?!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      y a moyen de faire une commande groupé ?

      Il est en boutique à prix coutant ; il ne tient qu'à vous de vous arranger pour le commander en volume. Et vu le cout du transport en comparaison, ça semble raisonnable de mutualiser.

      Autrement, n'hésitez pas à en profiter pour faire d'autres achats en boutique. :-)

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # Je les ai vus !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il y avait une Install Party aujourd'hui à la médiathèque de Haguenau (67) et j'ai eu l'occasion de voir (et tenir !) ce livret dans mes mains grâce à un membre de l'April qui a passé la journée avec nous. Il est vraiment très clair, parfait pour être distribué au "grand" public.
    Ahlala c'est sûr, vous ratez quelque chose ;o)

    Ad hoc et ab hac

    • [^] # Re: Je les ai vus !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Lors de Laval Virtual nous avons eu la chance d'en avoir 3 exemplaires (dont un imprimé-relié en A4 par nos soins) et bien ce sont de super support de com'.... à tel point que nous nous les sommes fait fauchés !

      ça c'est fait ....

  • # Open Office/Libre office

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Sympa ce petit catalogue, je vais envoyé le pdf à plusieurs amis tiens.

    Par contre c'est dommage d'avoir mit Open Office alors qu'il semble être abandonné...

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: Open Office/Libre office

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Par contre c'est dommage d'avoir mit Open Office alors qu'il semble être abandonné...

      Au moment de la rédaction de ce catalogue, the document foundation n'existait pas, ni libre office.

      Dans la version papier nous avons ajouté une note à ce sujet, en parlant des deux car même si openoffice se trouvait être abandonné, sa marque va persister un certain temps (documentation existante, forums, communauté, livres, utilisation au sein d'institutions et d'entreprises, etc.).

      Reste à voir comment tout ça va évoluer.

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # Windows ?

    Posté par . Évalué à 2.

    La plupart des logiciels sont pour Windows ? Je trouve ça plutôt dommage :(

    • [^] # Re: Windows ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      L'objection est recevable, cependant voila : de mon point de vue d'Aprilien, ce projet est avant tout un pied dans la porte pour aborder les logiciels libres et les enjeux associés. En bref : un auxiliaire de communication.

      Partant de là on peut préciser :

      • Notre objectif premier n'est pas tant de faire la promotion d'une sélection précise de logiciels « recommandés », que de faire de la sensibilisation avec les textes de présentation distillés tout au long du catalogue (24 encadrés, 1 texte général, des liens pour aller plus loin, un glossaire).

      • La cible visée est le grand public. Je pense en particulier à des gens que je rencontre régulièrement sur des évènements, qui ne font pas la différence entre « Firefox » et « Internet » (voir bien pire : entre « word » et web), car ils n'ont jamais été formé à ces technologies.

      • Il n'est pas pensable en l'état de faire auprès d'une telle cible une promotion efficace des OS libres par le biais d'un catalogue. Une migration d'OS est une opération lourde qui doit être assistée sur le terrain (d'où l'intérêt des GULLs et communautés d'utilisateurs de distributions). Et qui doit être préparée en amont par l'utilisation habituelle de logiciels libres, interopérables et multiplateforme.

      • L'utilisation de logiciels permettant l'interopérabilité réduit l'adhérence à la plateforme. Tu auras toujours plus de succès à migrer des utilisateurs de firefox/tbird/libreoffice de n'importe qu'elle plateforme vers n'importe quelle autre en comparaison à des utilisateurs de MS IE/Outlook/Office (voir par exemple la stratégie de migration de la gendarmerie, qui semble assez exemplaire).

      • De ce fait on accepte la contrainte que le premier pas à faire pour beaucoup de gens est d'installer du logiciel libre sur l'OS qui lui a été imposé à l'achat. Je ne crois pas que ce soit à interpréter comme un quelconque affaiblissement de conviction.

      • D'autre part, on n'imagine pas le casse tête que c'est de faire un catalogue multiplateforme sur un support contraint comme du papier. Par exemple : propose moi une icône pour désigner les plateformes libres (posix) qui ne soulève pas le troll gnu vs linux ; ou gnu vs bsd. Ça supposerait également d'expliquer de nombreux détails techniques qui n'intéressent pas les gens, en pratique, et donc nous couperaient de notre cible. Et qu'on ne me parle pas de cette saloperie de mac, sinon je tue un chaton.

      La voie que nous avons suivie consiste donc à faire l'hypothèse que le public ciblé ne sait pas ce qu'est une plateforme et qu'il utilise l'OS hégémonique. De ce fait, vous remarquerez que la mention « plateforme » ou « OS » n'est pas présente dans les notices de logiciel. C'est probablement critiquable, mais ça permet d'avancer à partir des contraintes qui s'imposent.

      Du coup il eu fallu écrire :

      La plupart des gens sont soumis à Windows ! Je trouve ça plutôt dommage :(

      (monde de merde ; mauvais monde, changer monde ; toussa ...)

      Mais il faut faire avec, soit. Nous avons donc privilégié des logiciels multi-plateformes, et lorsque ce n'était pas possible nous avons retenu le choix de ce qui fonctionne sous MS Windows. Tous fonctionnent sous Windows à l'exception de Digikam (dont un port est en cours, me semble t'il).

      La conséquence de tout ça est que jusqu'ici, ce sont plutôt des associations orientées « éducation populaire » qui se sont appropriées l'ouvrage. Les libristes et notamment les GULLs ont plus de mal à s'approprier l'ouvrage ; c'est un fait. Mais s'il y a des gens qui ont de l'aversion pour faire de la publicité en faveur de logiciels libres tournant sous Windows, je ne peux que leur expliquer que c'est aussi une façon de trouver de nouveaux publics. Combien d'entre eux ont ils découvert le libre sur une plateforme proprio et ont adhéré en premier lieu à la seule commodité de le télécharger gratuitement ? Combien d'entre eux sont ils au contraire des utilisateurs « natifs » qui ont découvert l'informatique sur une base 100% libre ?

      Sinon une autre façon de résoudre le problème : tu es libre de porter ces logiciels libres sur les plateformes de ton choix. :D

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: Windows ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        (monde de merde ; mauvais monde, changer monde ; toussa ...)

        Si c'est une femme, je veux savoir quelle femme. Si c'est un cheval, je veux savoir dans quelle course !

        Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

      • [^] # Re: Windows ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        ouais, ben moi le pied dans la porte, je le connais depuis, disons, 10 ans. Je dois être pas doué car je n'ai jamais réussi à le faire marcher. Le pied dans la porte c'est le "c'est gratuit et légal", oui ca marche et oui il y a plus de gens, mais ca change rien.
        Ca n'a fait basculé personne dans le radar de ce que je peux observer. Tout au plus ils ne piratent plus un office ou une suite CS5 jusqu'à ce qu'un "pote" montre le truc plus mieux qu'ils ont pas sur leur openoffice ou inkscape ou gimp et ils retournent sous l'autre à la vitesse d'un cheval au galop. Sans même savoir si c'est mieux.

        La comparaison (donc foireuse) c'est un peu comme être avec quelqu'un et papillonner : c'est plus facile et plus valorisant de papilloner, mais ca ne construit rien : oui expliquer linux et faire basculer du monde dessus pour sa philosophie, c'est pas facile, c'est pas valorisant (parce que winou sept c'est trop top la classe), ca rapporte pas grand chose, mais ca change le monde à son échelle. Faire utiliser openoffice sous windows, ca change rien du tout, word doit être donné sur pratiquement toutes les machines de vendues. Ca change quoi pour un péquin d'avoir vlc libre ou un shaware qui fait la même chose ?

        DE MON point de vue, le changement ce n'est pas de windo média player à vlc : ca change quoi ? que dalle, un outils contre un autre et rien de plus :le changement c'est l'acte "politique" de vouloir un autre monde différent. Mais ce n'est que MON opinion. Je pense qu'il vaut mieux avoir 200 utilisateurs de linux par conviction que 2000 utilisateurs de openoffice parce que c'est gratuit.

        • [^] # Re: Windows ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          le changement c'est l'acte "politique" de vouloir un autre monde différent

          Tu as donc des raisons pour apprécier l'initiative, alors.

          Adhérer à l'April, ça vous tente ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.