Le jeu "Baston de taverne" passe au libre

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
34
20
fév.
2015
Jeu

Baston de taverne est un jeu en 2D vue du dessus (assez semblable à un ancien Zelda sur le principe) dans un univers médiéval fantastique (sur Windows uniquement actuellement).

Suite à un message sur internet l'association LanPower a contacté l'auteur, Charles SEMPE, étudiant, pour lui proposer de passer ce jeu "gratuit" à plus que gratuit : une licence libre. Après une courte réflexion, et une prise de renseignement, l'auteur a basculé son jeu sur la licence GNU/GPL V3.
Nous vous proposons à la suite de la dépêche une interview de l'auteur.

Description du jeu :
Le jeu consiste, comme son nom l'indique, à se rendre dans les tavernes et déclencher des bastons ! Vous pouvez alors récupérer tout ce qui vous passe sous la main : les chopines, les jambons, les chaises, etc, afin de massacrer tous vos adversaires ! Il existe différents modes de jeu. Il y a tout d'abord un mode "Partie rapide" qui permet de bastonner rapidement. Ensuite vient le mode "Histoire", où il est possible de se promener dans un monde ouvert. Vous pourrez interagir avec de nombreuses personnes, changer d'apparence, éclater des poulets et j'en passe. Mais le point le plus important est que les bastons que vous réaliserez auront des conséquences sur votre prestige et votre argent, ce qui influencera bien sûr le jeu !

Interview :
Suite à mon courriel, vous avez décidé de basculer le jeu sous une licence libre. Finalement qu'est-ce qui vous motive ?

Je me suis renseigné sur les licences libres et je me suis rendu compte que c'est l'aspect légal qui manquait à mon projet. Pour un développement sur internet et une distribution du jeu, je pense que c'était quelque chose de vraiment essentiel à mettre en place.

Certains bruitages ou musiques ne semblent pas sous licence libre : donc pour l'instant ce jeu est classé en partiellement libre. Souhaitez-vous de l'aide pour que le jeu soit entièrement libre ?

J'ai personnellement veillé à ce que tous les sons que j'utilise soient libres de droits. Les sons ont trois origines différentes : Universal Soundbank, qui est libre de droit, Alban Lepsy, qui est libre de droit à partir du moment où il est cité (ce qui est fait), et le Naheulband pour la musique du menu principal, qui m'a accordé les droits pour le titre.

Pouvez-vous préciser la licence ? "libres de droits" est un terme utilisé par les majors mais qui ne veut pas dire grand chose en fait. "libres de droits" ne veut pas dire qu'on a le droit de faire ce qu'on veut. Les oeuvres sont-elles dans le domaine public ? Qu'a dit l'auteur en fait, c'est là la question ? Pour Naheuband, on le sait donc, mais les autres ?

Pour ce qui est d'Universal Soundbank, aucune précision n'est apportée quant au type de licence apposée. Le site nous informe juste que tous les sons récupérables sont gratuits et libres d'utilisation. Pour ce qui est d'Alban Lepsy, je dispose d'un document m'accordant la liberté d'utilisation de ses œuvres. L'auteur ne fait mention d'aucune licence précise comme j'ai pu en entendre parler lorsque je me renseignais à ce sujet.

OK, on pourrait supposer dans les 2 cas, que c'est équivalent à une licence de type cc-by-sa-nd http://creativecommons.org/licenses/by-nd/4.0/ (mais il faudrait vérifier, on s'en contentera pour le moment)

Quand à mon projet, il est entièrement sous licence GNU_GPL. Les logiciels ou bibliothèques que j'ai pu utiliser sont sous licence GNU_LGPL et j'ai réalisé moi-même l'ensemble des graphismes.

En quel langage le jeu est-il développé ? Utilisez-vous un moteur de jeu existant ? Pourquoi ces choix ?

Le langage utilisé est le langage C. Il s'agit du premier langage que j'ai appris ; c'est donc un peu mon langage favori. Je n'utilise pas de moteur de jeu existant, uniquement une bibliothèque graphique nommée SDL, qui permet la gestion de l'affichage, ainsi que d'autres bibliothèques affiliées pour la gestion du texte ou encore du son (SDL_ttf, SDL_mixer, …). Le projet de jeu était à la base un simple exercice pour m'entraîner à utiliser ce langage et ces bibliothèques, il a pris plus d'ampleur par la suite et j'ai donc continué avec les mêmes outils.

Une dernière question : vous lancez un appel à contributeurs. Pouvez-vous préciser votre message ? (J'ai vu qu'il y avait sur le site un appel à porter le jeu sur d'autres systèmes d'exploitation que Windows)

Je ne recherche pas d'aide en particulier. La question des systèmes d'exploitation est un point sur lequel je compte travailler par la suite de toute façon. Il s'agit juste de prévenir les gens que s'ils sont capables de m'apporter des renseignements à ce sujet ce serait un gain de temps pour moi et un moyen de partager le jeu avec plus de personnes.

Merci Charles SEMPE d'avoir répondu à mes questions.

  • # Windows seulement

    Posté par . Évalué à 8.

    Je sais que c'est écrit vers la fin de l'interview, mais ce serais possible de mettre un tag windows ou le dire dès la présentation que le jeux n'est pas porté sous linux. C'est pas comme si on était sur linuxfr.

    Le jeux avait l'air fun, merci de nous tenir aux courants si il y a un portage.

  • # libre de droits

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 20/02/15 à 22:06.

    même si la formulation est controversée (et parfois mal utilisée, à la limite de la clause léonine…)

    OK, on pourrait supposer dans les 2 cas, que c'est équivalent à une licence de type cc-by-sa-nd http://creativecommons.org/licenses/by-nd/4.0/ (mais il faudrait vérifier, on s'en contentera pour le moment)

    Le ND est non libre, ce serait plutôt du CC0 qui se rapprocherait du libre de droits ; si ce n'est pas le cas, mieux vaut s'en assurer au plus vite

    • soit il y a au minimum les droits de redistribuer, même avec des modifications
    • soit ce n'est vraiment pas libre de droits…
    • le ND étant potentiellement encore plus gênant pour du libre que du NC… cf. Pourquoi une licence libre ?
    • [^] # Re: libre de droits

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      La notion "libre de droits" telle qu'elle est aujourd'hui utilisée par certains est pour dire qu'on n'a pas tnat de droits que ça, ça va dire "libre de droits à payer par diffusion chez moi", bref c'est un forfait, et tu peux filer qu'à un utilisateur final (qui ne peux utiliser lui).
      Aucun droit de modfiication non plus.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Libre_de_droits

      ce serait plutôt du CC0 qui se rapprocherait du libre de droits

      Dans le sens utilisé par une tonne de monde, absolument pas.
      Tu confonds avec domaine public.

      • [^] # Re: libre de droits

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 21/02/15 à 08:39.

        Dans le sens utilisé par une tonne de monde, absolument pas.

        oui, c'était le sens de mon commentaire, je suis bien conscient de cet état de fait déplorable :/
        Le tonne de monde ne correspondant qu'à ceux qui cherchent à induire en erreur.

        Tu confonds avec domaine public.

        pas moi, la notion intuitive de libre de droits ; le reste n'étant que de l'arnaque.

        • [^] # Re: libre de droits

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          C'est vrai que le terme "Libre de Droits", je ne sais pas trop ce que ça veut dire. Merci pour ces éclaircissements.

          • [^] # Re: libre de droits

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            le terme a été complètement dévoyé par certains comme l'indique Zenitram<

            Il serait temps de rétablir un peu de sens aux mots libre et droits ;-)
            Bref, autant récupérer la licence octroyée pour identifier ses limites et l'analyser à plusieurs (voire par un juriste).

            Pour le fichier compressé, séparer entre moteur et données éviterait d'avoir à récupérer plus de 300 Mo pour une nouvelle version…
            Puis bon, la plateforme OneDrive pour du libre, c'est un peu une vaste blague ? (je veux bien comprendre que chacun fait avec ce qu'il connaît, mais bon en terme de respect de la vie privée, traçabilité et autres, on a vu mieux…).

            • [^] # Re: libre de droits

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Puis bon, la plateforme OneDrive pour du libre, c'est un peu une vaste blague ?
              Gardons à l'esprit que l'auteur est passé au libre, suite à mon message et que toutes ces questions ne le préoccupaient pas précédemment.

              • [^] # Re: libre de droits

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Même pour du pwivateur, un exécutable à télécharger sur monsupersitededl.fun ça ne donne pas envie.

                http://devnewton.bci.im

                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à -8.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: libre de droits

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    C'est subjectif, mais on s’attend généralement pour un jeu supermariole édité par naintendo:

                    • à trouver son site sur une url du type supermariole.com, supermariole.naintendo.com ou naintendo.com/supermariole.
                    • à pouvoir télécharger le jeu sur ce site, supermariole.com/setup.exe, supermariole.com/downloads ou dl.supermariole.com par exemple.
                    • pour un jeu libre, à trouver les sources sur le site lui même ou sur une forge connu: git.supermariole.com ou github.com/naintendo.

                    Après rien ne prouve que ce soit plus sérieux qu'un jeu dont la homepage est un post dans un forum, dont l'installeur est téléchargeable sur un site de directdownload avec des sources sur demande à l'auteur via un message privé sur fb, mais bon…

                    http://devnewton.bci.im

  • # Vidéo? Captures d'écran? Source?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Il est un peu difficile de se faire une idée du jeu. Une petite vidéo et des captures d'écrans plus grandes sur le site aiderait beaucoup. Héberger les téléchargements et les sources soit sur le site même, soit sur une forge connu donnerait plus confiance aussi.

    http://devnewton.bci.im

  • # SDL vs GLX

    Posté par . Évalué à -1.

    J'en profite de cet article qui parle de jeux video , pour demander quel est la différence entre le mode GLX et SDL de Xonotic ?

    Quel est le plus performant ? , quel sont les differences techniques ?…etc

    Merci car ce sujet m'interesse

  • # Réponse collective de l'auteur :

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    "Je tiens à remercier tous ceux qui ont laissé des commentaires, j'ai pu recueillir de précieux conseils ! Une aimable personne m'a contacté et m'aide actuellement à porter le jeu sous Linux. Je suis également en train de faire en sorte de ne plus avoir à utiliser Onedrive. Ainsi, sous peu, il sera possible de télécharger le jeu depuis le site.Pour ce qui est des sources, je ne les ai pas mises en téléchargement, mais reste néanmoins dans le cadre de ma licence étant donné que je suis en mesure de les transmettre à quiconque en ferait le demande, comme la fait la personne dont je parle plus haut.Encore merci.Charles SEMPE."

    • [^] # Re: Réponse collective de l'auteur :

      Posté par . Évalué à 3.

      Histoire d'éviter de remettre ça sur le tapis, tu peux d'ores et déja mettre les sources sur github, bitbucket, et mentionné ailleurs, tuxfamily. Comme ça en plus tu recevras peut être des contributions plus facilement. Je t'imagine mal répondre à chaque email en mettant un zip des sources en piece jointe.
      Le truc bateau qui pourrait ariver , c'est que quelqu'un te demande les sources, et les diffuse lui même, comme la licence l'autorise. Autant garder un oeil sur le mode de diffusion, amha. Bonne continuation.

  • # retour sur le jeu

    Posté par . Évalué à 4.

    Sommaire

    J'ai testé vite fait hier.

    le site

    Le site est… moche. Ben oui, faut admettre, même si j'aime les sites sobres et clairs (dont il fait partie), il y à des choses à dire.
    Par exemple, les couleurs. Bon, ça, à la rigueur… pourquoi pas, question de goûts. Mais, devoir scroller sur mes écrans à 1080 pixel de haut pour tout voir, c'est dommage.
    Pourtant, avec i3, la déco des fenêtres et de la barre des tâches est pas super grosse. Réduire la taille de l'icône de bière (moche, en plus, à minima, remplacer le fond noir par de l'incolore permettrais peut-être de moins voir les pixels) et du screenshot résoudrait probablement ce problème.
    Vu la sophistication de l'ensemble, j'ai un doute sur le fait qu'il existe une newsletter, aussi, mais bon.
    Enfin, je ne le trouve ni moyen, ni bien, ni très bien. Je le trouve mauvais, mais pas trop, le site. Donc le sondage… ne sert qu'a te flatter l'égo j'imagine?

    téléchargement et installation

    Allez, téléchargement. 4 fichiers, à dézipper et déplacer manuellement? Euh, ok, pourquoi pas… par contre les instructions ne sont pas claires: au début j'ai pensé que l'avertissement avait trait à la casse du mot musique, mais c'est une habitude de linuxien et de dev, de faire gaffe à la casse: manque de bol, je suis les deux à la fois… bon, peu importe.
    Je télécharge, dézippe, et déplace les fichiers. Un simple script .bat, ou une archive unique, aurait peut-être été plus pertinent, m'enfin… je lance.

    le jeu lui-même

    Première chose, on se sent complètement perdu quand on arrive. Le jeu nous propose de «configurer» le clavier, mode azerty, qwerty, ou un autre (ça, c'est pas mal comme idée au fond, je ne compte plus les jeux pour lesquels il faut reconfig les habituelles combinaisons de touches zqsd versus wasd). Bien.
    On arrive sur le jeu, on voit une vue de dessus, et moi qui ait joué à quand même pas mal de jeux dans ma vie, je me dis que vu que je n'ai aucune idée de comment le jeu marche, je teste les touches fléchées. Rien. Bon, du coup je teste zqsd, ah, ça marche.
    Maintenant… bah… je peux me déplacer, et je constate un 1er bug: la vue étant centrée sur le personnage en permanence, quand on s'approche des bords de la carte, la carte sors du cadre! Sans parler du fait que ça saccade drôlement, mais ça, c'est une feature non implémentée. Je n'ai pas regardé l'usage CPU, sous windows je perds un peu beaucoup mes repères maintenant, surtout que ma version obsolète de windows XP est assez endommagée (elle suffit à faire tourner les 2-3 jeux que j'ai que je n'ai jamais tenté de faire tourner sous linux, ceci dit) mais je parie que ça bouffe pas mal (les saccades ne peuvent pas provenir uniquement d'une feature pas implémentée quand même, pas à ce stade!).
    Bon, je fais comme si je n'avais rien vu, après tout c'est un projet pour le fun, et je veux vraiment tester la mécanique du jeu: je pourrais toujours corriger les bugs plus tard si le code est pas trop mal fait, ou au pire faire un rapport.
    J'essaie d'interagir, alors je teste, au «hasard» les touches entrée et espace, près des poulets, ou des gugusses dans la rue. Rien. Bon… je m'approche des portes, et idem, mais toujours rien. Je teste la touche F1, la meilleure amie de l'utilisateur PC des années 90, rien. Bon, tant pis.
    En désespoir de cause, je me rabats sur la «technique» que j'employais avec mes frères quand on avait un nouveau jeu copié sur ces bonnes vieilles disquettes début années 90, je spamme toutes les touches du clavier, les unes après les autres. Il semble que la touche o permettre de rentrer dans les tavernes. J'avance… J'ai (un peu tard, c'est vrai) l'idée d'utiliser la touche échap, pour voir s'il existe un éventuel menu plus précis de config des touches, et je me maudit pour ma bêtise: il est là, i pour interagir, o pour ouvrir. Mouai. Pourquoi pas.
    Je vais sur un personnage, je fais i, et… euh, c'est quoi ça? il me faut bien 30s pour comprendre qu'en fait, ce que je vois à l'écran, ce sont les touches sur lesquelles il faut appuyer, le plus vite possible.
    Je commence à les saisir, et… à un moment, je tombe sur un caractère des plus étranges, complètement illisible (pourtant, j'ai de bons yeux, promis) ce qui fait que je perds. Bon, pas grave, je me balade encore un peu, pas très motivé pour retenter, et là, c'est le crash. Probablement une segfault, il doit y avoir quelques pointeurs mal gérés ici et là.

    J'abandonne donc, je vais sur le site voir si je peux émettre un rapport de bug, rien. Bon, pas de sources, mais j'étais prévenu via linuxfr, et pas de rapports de bugs non plus (j'ai peut-être zappé le commentaire ou c'est dit).

    conclusion

    Utilises une forge logicielle. Souvent, elles sont bien plus simples à mettre en place qu'un site perso, et intègrent tous les outils nécessaires pour 1) récupérer le code source 2) envoyer des patchs 3) donner la possibilité d'émettre des rapports de bugs (ou feature requests) 4) gérer le versionning.
    En général, il y à aussi un wiki, et sur nombre de forges, tu peux même mettre en place une page html statique. Je me souviens avoir utilisé sourceforge et gnat, à l'époque ou je n'utilisais pas git, et je t'assure que la simplicité est enfantine.

    Pour le jeu lui-même, le gameplay… j'imagine que je n'ai pas vu comme prendre un poulet ou un jambon pour foutre sur la tronche des autres, mais ce que j'en ai vu, c'est que ça manque d'infos pour le joueur.
    Pour un jeu de cette envergure, je ne vais sûrement pas RTFM, et afficher un texte (qui clignote éventuellement, pour rester dans les clichés simples à coder, mais un fondu serait au moins aussi bien) 5s-10s quand le joueur arrive dans la partie pour indiquer ce qu'il faut faire et comment ne serai pas du luxe. Pourquoi pas mettre la possibilité de le désactiver.

    Mon retour est plutôt négatif, c'est vrai, mais ce n'est pas pour casser du sucre, juste pour indiquer les zones à travailler. Donc ne le prend pas mal (si j'ai pris la peine de l'écrire, au lieu d'un simple: tout est pourri, c'est qu'il y à une raison) et essaies d'améliorer un peu.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.