Les codes sources de Microsoft Word 1.1a et DOS 1.1 et 2.0 publiés

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Davy Defaud, Florent Zara et ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
15
2
avr.
2014
Microsoft

Le 25 mars dernier, le code source de Microsoft Word 1.1a (1990) a été publiquement publié via le Computer History Museum. Ne rêvez pas trop, ce n’est pas libre et tout code dérivé n’est pas autorisé à être diffusé :

You may not distribute or publish the software or Derivative Works. You may not use or test the software to provide a commercial service unless Microsoft permits you to do so under another agreement.

N’espérez donc pas trop avoir ce splendide logiciel ergonomique qu’est Microsoft Word for Windows version 1.1a sous GNU/Linux prochainement (les polémistes habituels vont sans doute prétendre que LibreOffice n’arrive pas à la cheville de cette merveille).

Accessoirement, vous pouvez obtenir également le code de Microsoft DOS v1.1 (1982) & v2.0 (1983).

NdM : merci à fravashyo pour son journal. Sinon, vous pouvez aussi lire du vieux code libre, comme GCC 1.42 de 1990, LaTeX 0.90 de 1983, etc.

  • # Les DOS des années 80

    Posté par . Évalué à 3.

    Wahou, ça remonte tout ça … et ça nous rajeunit pas !

    J'en perds d'ailleurs la mémoire, j'ai oublié qui avait édité le DOS pour Amstrad CPC que j'avais utilisé à l'époque. Soit j'avais raté quelque chose, soit ça ne ressemblait pas beaucoup au MS DOS 5/6 que j'ai connu plus tard. Celui du CPC permettait uniquement d'aller trifouiller sur les disquettes, et peut-être aussi en mémoire. Ah les heures passées à essayer de trouver l'octet qui donnait le nombre de vies initiales dans Sorcery ;)

    • [^] # Re: Les DOS des années 80

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      AMSDOS et son Locomotive BASIC ?

      Pour ta dernière phrase, tu utilisais la méthode de Seth pour trouver des vies infinies dans les jeux qui sont trop difficiles (LMDSPTDVIDLJQSTDS) ?

      • [^] # Re: Les DOS des années 80

        Posté par . Évalué à 1.

        Ça y est, je me rappelle du nom de DR-DOS. Mais la page wikipédia ne parle pas de la version Amstrad ? Je crois qu'il était fourni avec le lecteur de disquettes que j'avais acheté pour améliorer mon pauv' 464 (qui ne lisait que des K7).

        LMDSPTDVIDLJQSTDS, malheureusement, je n'ai pas connu cette méthode, ni aucune autre d'ailleurs. Je ne suis arrivé qu'à rendre mes jeux sur disquettes inexploitables :( Sauf les quelques astuces Hebdogiciel pour des jeux en particulier.

    • [^] # Re: Les DOS des années 80

      Posté par . Évalué à 2.

      J'en perds d'ailleurs la mémoire, j'ai oublié qui avait édité le DOS pour Amstrad CPC que j'avais utilisé à l'époque.

      C'était CP/M de Digital Research. On y accédait avec la bonne disquette en tapant |cpm ou ùcpm sur les CPC adaptés pour la France.

    • [^] # Re: Les DOS des années 80

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 03/04/14 à 20:36.

      Waaaahhhh les souvenirs… Le bloc supplémentaire sur CPC qui permettait de démarrer un jeu, de le freezer à volonté et d'en analyser le code assembleur. Pour les même raisons : infinite dreams ;) (bin ouais c'était Maiden qui beuglait derrière ;)
      Joystick hebdo qui nous publiait quand on avait fait la découverte du saint grââââl ;)
      DiscUtils aussi sur amiga.
      Aaahahhhh que de souvenirs !

      http://www.freemedforms.com

  • # Redistribution

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Est-ce qu'on peut au moins distribuer un patch qui s'applique à ces sources ?

    • [^] # Re: Redistribution

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 03/04/14 à 13:50.

      Probablement pas: un patch c'est probablement une œuvre dérivée, et donc couvert par les droits d'auteurs, et donc par la licence.

  • # À quand les autres versions ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Croyez-vous que l'on verra un jour les sources des versions plus récentes ?
    À partir de quand ont-ils rajoutés des fonctionnalités cachés à l'utilisateur final, du tracking, des hacks affreux, des commentaires insultants, etc. ? :-D

  • # La raison de tout ça

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Pour moi c'est une saine réaction de Microsoft devant la concurrence acharnée de Freedos. Quels stratèges tout de même !

  • # des codeurs comme les autres

    Posté par . Évalué à 1.

    % grep -Rn fuck *     
    Opus/asm/wordgrep.asm:1171:; BP  is used as always, the other registers are free to fuck with.
    Opus/asm/wordgrep.asm:1201: je  another_fucking_out_of_range_jump
    Opus/asm/wordgrep.asm:1204:another_fucking_out_of_range_jump:

    :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.