Logram, environnement de bureau totalement différent, fête ses 1 ans.

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
15
4
avr.
2009
Serveurs d'affichage
Le 4 avril 2009, Logram fête sa première année d'existence.

Logram est un projet d'environnement de bureau qui a été lancé le 4 avril 2008. Au début, Logram ne devait être qu'un mini noyau de système d'exploitation. Vers le mois d'octobre, il a radicalement changé de voie pour devenir un environnement de bureau, se basant sur une distribution GNU/Linux.

Logram est unique, et très différent de ce que vous pouvez connaître. Les autres environnements de bureau que vous connaissez sont plus ou moins semblables sur le principe : un ou plusieurs docs, un papier peint, et des applications.

Logram reprend le principe de base, mais y ajoute plein d'éléments nouveaux : un menu circulaire à plusieurs étages, des languettes sur le bord de l'écran, des widgets de bureau, et d'autres choses. Fonctionnalités générales

Logram propose un ensemble normal d'applications pour un environnement de bureau : un gestionnaire de fenêtre, un gestionnaire de bureau (affiche les menus, les icônes et le papier peint), un explorateur de fichiers, un éditeur de texte, et une visionneuse d'images.

Logram utilise également des applications externes pour combler les trous : le LiveCD est basé sur Ubuntu (avec les outils d'Ubuntu), et utilise Arora comme navigateur web.

Aspect technique

Logram est écrit en C++, utilise la bibliothèque bien connue Qt, et est sous GNU GPL. Il est divisé en plusieurs parties :
  • Llibs : les bibliothèques de Logram, qui regroupent les widgets complexes de Logram, ainsi que la partie système (dont les Lios, qui agissent comme gvfs et les Kios : elles permettent d'accéder à des dossiers où qu'ils soient, en local, en distant, dans une archive, virtuels, etc)
  • Lartworks : les graphismes de Logram. Ainsi, ils sont tous rassemblés dans une même archive, ce qui évite, pour les designers, de devoir modifier plein de programmes dispersés dans tout Logram
  • Lbase : les applications de Logram. C'est la partie la plus importante

Ce qui rend Logram différent

Jusqu'à présent, Logram semble être un environnement de bureau comme les autres.

Logram ne se veut pas supérieur aux autres environnements de bureau, ni même leur faire concurrence. Son but est d'être utilisé par ceux qui veulent découvrir une nouvelle dimension de l'interface graphique.

Ainsi, Logram, et plus particulièrement son gestionnaire de bureau, comporte un certain nombre de fonctionnalités intéressantes :
  • Les languettes : dans KDE, vous pouvez placer des widgets sur votre bureau, comme par exemple des notes, un lecteur audio, etc. Malheureusement, si vous ouvrez des fenêtres, vous ne pouvez plus accéder facilement aux widgets (pour changer de musique, ou pour écrire une note).

    Logram ne place pas ces widgets sur votre bureau, mais bien sur le bord de l'écran. En fait, vous n'avez sur le bord de l'écran qu'une petite poignée, et rien d'autre. Quand la souris passe sur la poignée, le widget apparaît à l'écran (il glisse sur l'écran). Ainsi, vous avez votre widget à portée de souris, et il ne vous gêne pas quand vous travaillez.

  • Les Widgets de bureau : pour ceux qui ne supportent pas les languettes, mais qui veulent utiliser des widgets, Logram permet bien entendu de les placer sur le bureau

  • Le Menu Rond : Dans KDE, vous avez le menu K. Dans GNOME, vous avez la barre de menus. Logram propose un menu qui reprend le principe des languettes : pas de place inutilement prise.

    Ainsi, vous pouvez le placer sur n'importe quel bord de votre écran, et il ne laissera dépasser qu'un tout petit morceau du logo de Logram, de quelques pixels seulement. Quand la souris passe sur ce logo, il glisse sur l'écran (comme les languettes), et le menu rond suit.

    Le Menu Rond est organisé en plusieurs étages, comportant une infinité d'icônes. Il y a également moyen de mettre autant d'étages que votre écran peut en afficher. Chaque étage peut coulisser sur les autres, en utilisant soit les touches de direction, soit la molette de la souris.

  • Le Minidoc : Tout les éléments plus haut sont bien beaux, mais il ne sont pas toujours visibles sur l'écran. Il existe des informations qui doivent toujours être affichées, comme l'heure, et la zone de notification (la liste des fenêtres ouvertes est dans le menu rond, pour profiter du fait qu'il est virtuellement infini, plus de limite de fenêtres !).

    Logram affiche donc une petite "barre des tâches", dans un angle de l'écran, qui affiche l'heure et la zone de notification. Comme elle est soulagée d'un certain nombre d'éléments (le menu, la liste des fenêtres, les raccourcis, etc), elle est toute petite et toute discrète.

  • Le papier peint est dynamique. Il est en fait géré par des greffons, donc il est possible d'y mettre n'importe quoi : des animations 3D, une page web, etc. Le greffon par défaut affiche des nuages et un soleil, dont la hauteur varie en fonction de l'heure. Il est haut à midi, et bas le soir (heure de couché : ~ 18h)

Voilà pour les possibilités de l'environnement de bureau lui-même, appelé Panache. Notez également que Logram fait tout ça en respectant les normes FreeDesktop, et est donc compatibles avec l'immense majorité des applications et des autres environnements de bureau.

Du point de vue système, Logram dispose aussi de fonctionnalités intéressantes :
  • Ce n'est pas propre à lui, mais les LIOs permettent à Logram d'accéder aux fichiers en local, en distant, dans des archives, etc. Cette partie est encore en développement, et bien que les interfaces soient codées, les LIOProviders ne sont pas encore codés. On ne peut pour le moment accéder qu'aux fichiers locaux

  • C'est encore en projet, mais ça avance, Logram compte disposer d'un programme qui construit des interfaces graphiques à partir de fichiers XML. Oui, ça fait penser à XUL, et vous avez raison. Seulement, Logram ne compte pas utiliser ça pour des applications (c'est trop lent), mais bien pour des assistants de configuration.

    C'est simple : sous Linux, les développeurs utilisent des fichiers texte pour stocker les paramètres de leurs applications. Ils documentent ces fichiers, mais il faut savoir comment les modifier. Logram compte proposer aux développeurs un outil tellement facile pour créer des interfaces de configuration qu'ils l'utilisent en masse.

    Ainsi, Linux en général rattrapera son principal retard sur Windows : la GUI pour tout et n'importe quoi.

Les applications Logram

Tous les environnements de bureaux viennent avec une suite d'applications. Logram ne dispose pas encore de beaucoup d'applications, car il est tout jeune. Les voici :
  • Panache, qui s'occupe de l'interface graphique. Un membre a trouvé ce nom en se disant qu'en faisant les choses avec panache, on les faisait bien. Panache est divisé en deux partites :
    • Panache-desktop, qui affiche le bureau lui-même (languettes, menu, etc)
    • Panache-wm, qui est le gestionnaire de fenêtres (compatible ICCCM et normes FreeDesktop)
  • BLoQ, ou LNav (on ne s'est pas encore décidé), est le gestionnaire de fichiers. Il propose toutes les fonctionnalités nécessaires, et d'autres qui manquent habituellement dans les autres explorateurs de fichiers (arborescence qu'on peut "fixer" (vidéo de la chose), signets, onglets, etc)

  • Ugo, l'éditeur de texte (encore en intense développement par un contributeur)

  • Live, la visionneuse d'image (pour les curieux, le nom vient de Logram image viewer), qui non seulement affiche les images, mais permet de les tourner, les redimensionner, et d'afficher un album

Le LiveCD de Logram

Tester un environnement de bureau n'est pas facile. Pour remédier à ce problème, Logram vous propose un LiveCD contenant Logram pré-configuré, pré-compilé et pré-installé. Le LiveCD contient un minimum d'applications non-Logram, mais suffisamment pour être utilisable (il propose Arora, et des outils de configuration). Il est basé sur Ubuntu, et le lien pour le télécharger est dans le haut de cette dépêche. C'est une version Daily Build, donc elle peut ne pas démarrer, ne pas bien fonctionner, ou souffrir de bugs. Ce LiveCD est reconstruit tous les jours à minuit et à midi.

Aider Logram

Logram est déjà âgé, mais manque cruellement de contributeurs. 100% du code de Panache, des Llibs, de BLoQ et de Live est de moi. Un contributeur est en train de coder Ugo, et un autre a proposé Pixgrab, un programme de capture d'image, pas encore intégré (il n'est pas compatible ICCCM, donc pas compatible avec Panache-wm).

Tout le monde peut nous aider :
  • Des graphistes, pour créer un thème d'icône pour Logram, ou un thème Qt, ou des bannières pour les assistants, ou des fonds d'écran, etc

  • Des codeurs, bien entendu, maîtrisant Qt et le C++, et codant proprement (le code de Logram doit être extrêmement lisible et compréhensible, même si pour cela, il ne respecte pas les normes (commentaires en français, tabulations pour l'indentation, et autres aberrations))

  • Des traducteurs. Nous avons pour le moment un bug avec l'internationalisation, mais quand il sera résolu, Logram devra être traduit dans autant de langues que possible (en anglais correct (moi et l'anglais...), en espagnol, en chinois si vous voulez, etc)

Bien sûr, des gens qui ne viennent que pour nous soutenir moralement son acceptés, de même que ceux qui viennent sur les forums. Tout le monde est le bienvenu !

À bientôt.
  • # Pluriel ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Désolé, mais je crois que "ses 1 ans" ce n'est pas très correct grammaticalement parlant. "sa première année" ne serait pas plus agréable à lire ?
    Je me rends compte que beaucoup se posent la question:
    http://heme.typepad.fr/grain_de_poivre/2007/11/pluriel.html
    http://grincheux.typepad.com/weblog/2008/05/nicolas-sarkozy.(...)
    http://www.archivum.info/fr.lettres.langue.francaise/2007-10(...)
    Qu'en pensez-vous ?

    GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

    • [^] # Re: Pluriel ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      «ses un ans» est une erreur, «un» étant singulier par définition !
      • [^] # Re: Pluriel ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Pfff !!!
        Par définition tu dis une bêtise !
        Les uns et les autres seront bien d'accord avec moi ! D'aucuns n'oseraient me contredire !

        http://www.cnrtl.fr/definition/un
        "
        * UN1, UNE, adj. numéral cardinal
        * UN2, UNE, art. indéf.
        * UN3, UNE, UNS, UNES, pron.

        UN1, UNE, adj. numéral cardinal
        "
        • [^] # Re: Pluriel ?

          Posté par . Évalué à 2.

          On dirait que tu emploies "d'aucuns" comme si ça voulait dire "personne" (d'après ta construction de phrase). Ça semble erratique également, non?
        • [^] # Re: Pluriel ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Au fait, ses 1 ans correspond à "ses un ans" ou "ses uns ans" ("c'est zin nan" ou "c'est zinzan") ?

          GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

        • [^] # Re: Pluriel ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Dans le titre, «un» est un article singulier, par définition, je persiste.
          Dans ton exemple, «uns» est un pronom.
          Tu ne parles donc pas d'un mot de la même nature.
          • [^] # Re: Pluriel ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Dans le titre, «un» est un article singulier, par définition, je persiste.
            Dans ton exemple, «uns» est un pronom.
            Tu ne parles donc pas d'un mot de la même nature.


            Mais nous sommes bien d'accord !
            Mais quand on parle de définition... sans la donner, il vaut mieux être précis.Pinaillages, pinaillages, mais je souligne que j'apprécie la qualité des interventions sur linuxfr. le fond et aussi la forme. Cela change de ce qu'on trouve ailleurs.
            Fin de mon HS.
  • # Dommage

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Dommage de se refuser des développeurs non francophones...
    • [^] # Re: Dommage

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Je n'ai jamais dit que je les refusais. Ok, le site et les commentaire des sources sont en français, mais c'est parce que le projet est francophone.

      Et puis, pour les sources, le code lui-même est très facile à comprendre pour un anglophone, car justement, quand un francophone voit «Process->startDetached(processName, Qt::ProcessFork)» par exemple, il a du mal à comprendre.

      Un anglophone comprendra normalement tout de suite.

      Enfin, il n'est pas exclu que Logram s'internationalise un jour. C'est encore un bébé, ou plutôt un petit enfant pour le moment.
      • [^] # Re: Dommage

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Et puis, pour les sources, le code lui-même est très facile à comprendre pour un anglophone, car justement, quand un francophone voit «Process->startDetached(processName, Qt::ProcessFork)» par exemple, il a du mal à comprendre.


        Dans un bon code source (à mon avis), le code doit pouvoir se lire presque comme on lirait des phrases, grâce à un nommage approprié, des groupements d'instructions judicieux et un découpage fonctionnel assez granuleux et atomique pour ne pas perdre le fil de la lecture.
        Les seuls commentaires qui doivent rester doivent être à mon avis de deux types :
        - La documentation des API (du genre doxygen, jsdoc ou whatever)
        - La documentation des parties du code un peu délicates à comprendre, un calcul algorithmique pointu par exemple.

        Et ces deux types de commentaires, il est exclu à mon sens de les mettre en français pour que le code soit pérenne au niveau collaboration internationale car ce sont précisément des commentaires que tu ne retrouveras pas en lisant juste le code.

        My 2 cents.
        • [^] # Re: Dommage

          Posté par . Évalué à 3.

          herm... Un bon source code C++, ou PERL, pour ne citer que deux exemple, est parfaitement illisible pour un être humain normalement cablé...

          Tout dépend du niveau du langage utilisé en fait...
          • [^] # Re: Dommage

            Posté par . Évalué à 5.

            Un bon source code C++, ou PERL (...) est parfaitement illisible

            Et un mauvais code l'est encore plus !! ;)
          • [^] # Re: Dommage

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Fallait-il vraiment que je précise que je ne parlais que des développeurs du langage en question ? -_-'
      • [^] # Re: Dommage

        Posté par . Évalué à 7.

        [...]
        >Un anglophone comprendra normalement tout de suite.
        Je ne suis pas d'accord avec toi tu es en train d'expliquer que le commentaires sont inutiles.
        Les commentaires sont là pour donner des informations complémentaires, comme ceux expliquant le rôle d'une class que tu as mis, pour le peu que j'ai regardé.
        Pour les noms des fonctions tu dois commenter les paramètres indiquer le pré-requis & co.
        Dans les fonctions tu as mis des commentaires :
        extrait de llibs/lio/LDirModel.cpp
        > if (child != 0)
        > {
        > //Un enfant existait déjà, le mettre à jour
        > child->setInfo(info);
        > }
        Crois tu que là un développeur anglophone va comprendre ton commentaire grace au nom de la fonction ?

        Donc non un développeur anglophone n'est pas avantagé les commentaires ne doivent pas être une traduction des noms des fonctions ils sont sensés données des informations et tes commentaires semblent donner des informations.

        >Enfin, il n'est pas exclu que Logram s'internationalise un jour. C'est encore un bébé, ou plutôt un petit enfant pour le moment.
        Justement aujourd'hui le travaille ne sera pas titanesque.
        • [^] # Re: Dommage

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Ok ok, vous avez gagné (je répond aussi au message plus haut).

          Malgon est en ce moment-même en train de tout traduire (je n'ai pas vraiment le niveau pour des traductions poussées).

          Merci pour les commentaires :) .
    • [^] # Re: Dommage

      Posté par . Évalué à 6.

      Tu as bien raison, je crois qu'il serait urgent de traduire les commentaires le plus rapidement avant d'avoir une trop grosse masse de codes, il me semble qu'aujourd'hui le nombre de class est encore raisonnable.

      Le concept de Logram me semble vraiment intéressant, il serait dommage qu'il piétine pour une question de langage.
      • [^] # Re: Dommage

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Moui, c'est vrai.

        En même temps, je préfère travailler avec 3 codeurs que je comprend et qui me comprennent qu'avec 10 que je ne comprend pas.

        Néanmois, je vais voir si c'est faisable (mais traduire la documentation sera déjà plus difficile).
        • [^] # Re: Dommage

          Posté par . Évalué à 5.

          Je viens de traduire Panache-desktop, n'hésitez pas à relire le code au cas ou j'aurais fait quelques petites erreurs de traduction.
          • [^] # Re: Dommage

            Posté par . Évalué à 4.

            Resté en francais
            MenuManager.cpp lignes 206 et 207
            int mlevel = maxlevel - num; //Nombre de niveaux en moins par rapport au maximum
            int sublevel = mlevel * stagesize; //Taille à retirer


            TabPluginContainer.cpp ligne 196
            Le commentaire me semble bizarre "//Unfolde tab (le (7-d_i) make all fluid"
            Je ne comprends pas la fin et je ne vois pas le rapport avec le code mais c'est peut être moi.
            Sinon vous utilisez la variable privée 'deroule' je crois que c'est du francais ;)

            Je suis pas choqué par tes commentaires anglais, mais je ne suis pas une grosse référence.
    • [^] # Re: Dommage

      Posté par . Évalué à 2.

      Il n'y a qu'à doubler les commentaires, laisser la VF et rajouter une version anglaise à coder.

      C'est carrement couillon de supprimer les commentaires en français alors que quelqu'un a suer pour les taper. Et continuer pareil par la suite.

      Ca permettra que les codeurs français n'aient pas à réfléchir pour comprendre les commentaires et que les défenseur des commentaires en anglais soient contents.
      • [^] # Re: Dommage

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En même temps, il faudra taper deux fois les commentaires, et ça alourdira le code (car des commentaires, c'est bien, mais quand il y a tellement de commentaires qu'on ne voit plus le code auquel ils se rapportent, c'est mal. J'ai déjà eu ce problème en lisant le bootstrap en assembleur du noyau Linux).
        • [^] # Re: Dommage

          Posté par . Évalué à 5.

          Et c'est là qu'on se dit : pourquoi les anglophones devraient être avantagés alors que l'anglais n'est pas la langue la plus parlée au monde, etc. ? Allez, hop, en chinois !

          Ou en esperanto… ;-)
          • [^] # Re: Dommage

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            C'est là qu'intervient la fourberie: mettre du mauvais anglais (ou mieux, un mélange de toutes les variantes de l'anglais) pour corrompre la langue!
            • [^] # Re: Dommage

              Posté par . Évalué à 2.

              Et c'est là qu'on se dit : pourquoi les anglophones devraient être avantagés alors que l'anglais n'est pas la langue la plus parlée au monde, etc. ? Allez, hop, en chinois !

              C'est là qu'intervient la fourberie: mettre du mauvais anglais (ou mieux, un mélange de toutes les variantes de l'anglais) pour corrompre la langue!

              Et, en se ralliant à l'opinion que l'anglais est la langue internationale,
              a) on ne s'exprime plus dans sa langue natale
              b) on s'exprime dans une langue que l'on ne maîtrise peut-être pas.

              Il en résulte bien plus de risques: se méprendre sur les termes et de mal s'exprimer, d'où confusion, flou, etc. Pour moi, ces risques sont bien plus importants que celui de ne pas attirer des développeurs étrangers.

              La doc. de développement, traduite, avec un code bien propre, reste, ÀMHA, la meilleure façon de faire. On ne jette pas la pierre à celui qui s'exprime correctement dans sa langue, pas vrai? :-) Donc, les gars, continuez de documenter votre projet dans la langue de Molière, puisque c'est la vôtre.
              • [^] # Re: Dommage

                Posté par . Évalué à 5.

                Excellente idée, je vais tout de suite appliquer ça au boulot. Si chaque développeur utilise sa langue maternelle, il fera moins d'erreur dans son code et dans ses docs. Son code devrait donc être meilleur et on aura moins de bugs.

                Maintenant chaque devel s'exprime aisément et avec peu de fautes. Bon le problème c'est que plus personne est capable de comprendre ce qu'il dit. De mémoire on a des français, des russes, des roumains, des espagnols, des portugais, des brésiliens, des chinois, des vietnamiens, des pakistanais, des polonais. J'en oublie certainement.

                Personnellement je préfère lire du code dans un anglais charabiesque qu'en roumain (variable comprises sinon c'est pas drôle). De même quand tu cherches quelques choses, t'es bien avancé si la seule doc est en russe... Avoir une langue commune permet d'éviter la duplication d'effort et favorise les échanges et la réutilisation. D'ailleurs pour suivre ton principe j'espère que tu ne lis jamais de documentation en anglais.
          • [^] # Re: Dommage

            Posté par . Évalué à 2.

            bah disons que l'anglais est actuellement la langue internationale de fait et que donc tu trouveras plus facilement un chinois qui parle anglais qu'un autrichien qui parle français... (juste un exemple hein!)
            • [^] # Re: Dommage

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Remettons les choses au clair. Ce n'est pas l'anglais la langue internationale en ce moment mais l'américains qui est un dérivée de l'anglais.

              Plein de mots sont différents entre l'anglais et l'américains. Je sais pour avoir eu des anglais à coté de moi que je parle plutôt l'américains (comme un pied) que l'anglais et que cela est valable pour une très grande partie des chercheurs que je cotois. Je ne vois pas pourquoi cela serait différent dans le monde de l'entreprise.

              Donc on répète tous ensenmble : << La langue dominante de nos jours est l'américains >>.
              • [^] # Re: Dommage

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Plein de mots sont différents entre l'anglais et l'américains

                s/américains/américain

                À ce titre là, le belge, le québécois et le suisse (et je ne parles pas des pays d'Afrique) sont des langues différentes du français.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Dommage

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  La question ne se pose pas. Lorsque le Français était la langue internationale, c'était le Français de métropole.

                  Par ailleurs, dans la cadre du francais, le francais de métropole est majoritaire. Le québécois, le belge... sont donc des variantes.

                  En ce qui concerne la langue que nous utilisons pour dialoguer à l'intertationale, c'est un charabia qui a plus une base proche de l'américain que de l'anglais. L'américain est un dérivée de l'anglais mais il est devenu majoritaire de nos jours.

                  Quand un anglais entend notre chariabia, il saute en l'air.

                  Bref, pour ces bonnes et mauvaises raisons, il est à mon sens préférable de dire que l'américain est la langue dominante et non l'anglais. Si le québécois le devient un jour, cela ne me dérange pas qu'on dise le québecois plutôt que le français. Mais bon, je pense que la future langue internationnale sera l'espagnol... Cela pourrait être le chinois mais c'est trop compliqué pour vraiment se généraliser et même en chine, il y a plusieurs chinois...
              • [^] # Re: Dommage

                Posté par . Évalué à 4.

                La langue dominante de nos jours est l'américain

                C'est spécieux comme argument, l'américain n'est pas une langue, même pas un dialecte, c'est une variante de l'anglais. Contrairement à ce que tu as l'air d'insinuer, une "frontière linguistique" se définit par l'absence de compréhension mutuelle; or jusqu'à preuve du contraire, les anglais et les américains se comprennent, donc ils parlent la même langue, qui s'appelle l'anglais.

                Au passage, les britanniques n'ont aucun problème avec le vocabulaire nord-américain, alors que le contraire n'est pas vrai (probablement du fait d'une asymétrie de l'échange culturel). Donc la variante commune est l'anglais nord-américain, qui a le bon goût d'être compris par la majorité des anglophones.

                Tout le reste n'est que de la politique (crainte de l'impérialisme américain etc). Si tu veux poster un commentaire politique, alors annonce la couleur, mais ne masque pas tes idées politiques derrière de la pseudo-linguistique de garage...
                • [^] # Re: Dommage

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  Je n'ai pas parlé de politique dans mon post et je n'ai aucun problème pour en parler sur linuxfr lorsque je le désire. Donc s'il te plait, n'insinue pas des choses et prends en la responsabilité si tu souhaites mettre le débat sur ce sujet là.

                  Moi, je dis juste que la majorité des gens pensent parler anglais alors qu'ils parlent américain. C'est tout. Si tu penses que dire cela, c'est faire de la politique, nous n'avons pas la même vision de la politique. Je fais juste une constatation.

                  Après on peut faire de la linguistique et parlé de frontière... Tu as toujours des cas particuliers qui sont à cheval.

                  Enfin, nous sommes d'accord sur un point : "Donc la variante commune est l'anglais nord-américain, qui a le bon goût d'être compris par la majorité des anglophones". En effet, c'est actuellement le dialecte international qui est parlé sur le continent nord américain. Heureusement que les anglais de souche comprennent ce dialecte (puisque même une grande partie des francais aussi ;-) ).

                  J'ai déjà fait des sites web en anglais et en 'anglais nord américain', il y a pas mal de mot qui change au niveau des menus... et dans le texte. Si tu es capable de basculer de l'un vers l'autre, tant mieux pour toi. Moi personnellement, je n'y arrive pas et je pense que nous sommes une grande majorité dans ce cas.
                  • [^] # Re: Dommage

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Des mots changent également entre la langue parlée par des français et des québécois. Vas-tu aussi oser leur dire qu'ils ne parlent pas français ?
                    • [^] # Re: Dommage

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      Si vous arrêtiez de déformer mes propos et si vous lisiez un peu mieux ce que j'écris, vous verriez que

                      -1- je n'agresse pas les gens

                      -2- je n'ai jamais dis que l'américain est une langue séparée de l'anglais

                      Donc reprenons. Au québec, les personnes ne parlent pas le francais de la métropole. Tu peux appeller cela le québecois ou le français du québec ou ce que tu veux. Donc je dis qu'ils ne parlent pas le francais de la métropole qui est le francais majoritaire. Donc le québecois est une variante du francais de métropole que pour simplifier et parce que nous sommes en métropole, nous appelons par simplification 'francais' tout court.

                      C'est pareil pour l'américain qui est une variante de l'anglais. Sauf que l'américain est majoritaire et que c'est ce que nous parlons globalement dans les échanges internationnaux. Les commentaires des codes sont principalement en américain, variante de l'anglais car celui-ci est le mieux parlé de par le monde.

                      Après, que vous ayez tous des noeuds parce que je dis que les commentaires sont en américain et pas en anglais, c'est votre problème. Cela commence à faire pas mal de fois que j'explique ma position dans ce post et que vous détournez le sujet pour essayer de monter les gens les uns contre les autres. Cela ne m'interesse pas.

                      Aujourd'hui, c'est l'américain, variante de l'anglais, qui est majoritairement parlé que vous le vouliez ou non. Les commentaires de mes codes, je l'ai fait en américain et non en anglais car pour moi, l'anglais tout court, c'est l'anglais de la grande bretagne et je ne le maîtrise pas.

                      Alors si tu veux, tu fait tes commentaires en anglais variante nord-américaine... Moi, je préfère appeller un chat un chat et dire que je les fait en américain directement. En pratique, nous faisons la même chose.
              • [^] # Re: Dommage

                Posté par . Évalué à 0.

                Remettons les choses au clair. La langue véhiculaire privilégiée de nos jours pour les communications internationales est une parodie de l'américain, qui est elle-même une parodie de l'anglais.
        • [^] # Re: Dommage

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est sur que trop de commentaires.. tuent le commentaire.

          D'un autre coté tu as les solutions suivantes :
          - Que des commentaires dans la langue maternelle du dev de base / des gens constituant le noyau dur de base. Tout le monde comprend tout parfaitement, mais tu met une barrière à l'entrée au niveau des codeurs qui parlent pas la même langue.
          - Que des commentaires en anglais. Tu te retrouves bien souvent avec une soupe de mot anglais mis bout à bout .Ce qui donnent non pas des phrases compréhensive, mais juste une concaténation de mot anglais. Concaténation incomprises par la plupart des gens de langue anglaise. Voir pire encore (j'en ai lu) des explications en anglais de cuisine, mais compréhensible mais qui expliquaient l'inverse de ce qu'elles auraient du expliquer.

          Utiliser uniquement la langue que la plupart des gens sont capable de baragouiner pour commenter ton code (sachant que commenter le code c'est super important tout de même, ca doit être clair, précis, concis, pédagogique, et surtout utile au lecteur) c'est à mon avis un nivellement par le bas dangereux.

          Après tu peux aussi refuser les dev qui ne savent pas parler anglais correctement. Pourquoi pas.

          Du coup, je propose une solution qui ménage la chèvre et le choux, en doublant les
          commentaires.

          Tu me diras d'un autre coté, proposer de doubler les commentaires dans la langue maternelle du créateur du projet, ou de celle du noyau dur, c'est bancale aussi. Parce qu'après tout même si effectivement le créateur du projet ne va pas changer souvent de langue maternelle, le noyau dur du projet peut dans le temps changer, et donc la "deuxième langue" des commentaires évoluer.. (Imagine que dans 4 ou 5 ans le noyau dur de Logram soit composé de 12 polonais .. c'est effectivement un problème).

          Au final, j'ai pas de solutions miracles. Ca serait carrement plus simple si les gens écoutaient coluche et que tout le monde parlait français :). Mais ce n'est pas le cas.

          Dans tout les cas, je pense que se rabattre sur une solution "bancale" de baragouiner de l'anglais parce que "l'anglais tout le monde le comprend a peu près et l'écrit presque", c'est vraiment loin d'être une panacée, au vu de l'importance que devraient avoir les commentaires.

          J'en viendrais presque à proposer des équipes de traducteurs pour les commentaires, comme il y en a pour la doc, avec des commentaires localisés, pour chaque pays. C'est peut-être pas si con en fait comme idée d'ailleurs ...
          • [^] # Re: Dommage

            Posté par . Évalué à 4.

            >- Que des commentaires en anglais. Tu te retrouves bien souvent avec une soupe de mot anglais mis bout à bout .

            Le code est écris en anglais, si les commentaires en anglais n'ont pas de sens je crains que le code n'est pas vraiment plus de sens.
            • [^] # Re: Dommage

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Le code est écris en anglais
              Le code est C++ non ? Tu veux sans doute parler des variables et autres noms sympboliques.

              Parce que bon, un langage informatique n'a strictement rien à voir avec un langage humain (il n'y a aucune ambiguité dans langage informatique alors que dans un langage humain...)
              • [^] # Re: Dommage

                Posté par . Évalué à 2.

                Oui, mais le code perso peut être en francais (sauf pour le polymorphisme)
                Là il est en anglais, de ce que j'ai lu les noms sont correctes et j'ai déjà vu des trucs bizarres...
    • [^] # Re: Dommage

      Posté par . Évalué à 2.

      Ceci dit, tu écris en français. Tu as donc toutes tes chances.
    • [^] # Re: Dommage

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est vraiment triste ce refus d'utiliser sa propre langue pour coder. On voit qu'un demi-siècle d'influence culturelle suffit à faire croire aux gens à des mirages :

      1/ D'abord l'argument "c'est international, personne comprend le français". OK bon, arrêtons d'écrire de la littérature française, commençons directement à tout écrire en anglais afin d'être le plus largement compris... Les pauvres écrivains français, ils sont stupides d'écrire dans leur patois !

      2/ Ensuite ça va décourager les contributeurs, mais rien de plus faux ! Si une doc de développement claire et détaillée existe, où est le problème ? De toute façon les personnes intéressées feront la démarche de lire la doc, pas les autres, et bon vent...
      • [^] # Re: Dommage

        Posté par . Évalué à 2.

        D’un autre côté, quand on code, les mot-clefs sont en anglais, les variables se retrouvent bien souvent en anglais (je ne suis pas une lumière en anglais, mais c’est une langue bien plus concise que le français, genre « set, get »). Et enfin la documentation des bibliothèques est bien souvent en anglais. Alors plutôt que d’alterner, ce qui au final rend le français des commentaires tout aussi catastrophique que l’anglais (un mixage des deux, un régal à relire), je passe tout en anglais.

        Quant à faire appel à ma fibre patriotique/linguistique… je la cherche encore…

        Et :
        1/ On paie un traducteur si nécessaire, un projet libre n’a pas forcément les moyens, et plutôt que de faire appel à un volontaire autant faire le boulot soi-même tant que ça ne coûte pas trop. De plus, comparer une œuvre littéraire à des phrases qui n’ont qu’un intérêt d’explication est très litigieux.

        3/ «les personnes intéressées feront la démarche de lire la doc, pas les autres, et bon vent... » bien pour les personnes intéressées il faut qu’ils apprennent le français ? Je doute que ce soit une bonne stratégie si on veut attirer du monde sur le projet, mais tout dépend de l’orientation que donne les auteurs principaux au projet, c’est à eux de faire le choix.
        • [^] # Re: Dommage

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour moi un projet libre doit s'ouvrir au maximum, l'anglais étant la langue la plus comprise de nos jours il me semble bon de l'utiliser.
          Je trouverais dommage qu'un projet soit limité, pour les développeurs, à un seul pays à cause de la langue.

          (Par contre en entreprise j'ai vu du C écris en francais et c'est bizarre au début.)
          • [^] # Re: Dommage

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Quand tu sais que 99% des logiciels libres ont un et un seul programmeur, permets-moi de rigoler à l'assertion "un projet libre doit s'ouvrir au maximum". S'il arrive à avoir deux développeurs actifs, il passe déjà dans le 1% restant, s'il en a 5, c'est merveilleux.

            Alors imaginer que tous les projets libres doivent être codés en anglais pour une improbable "diffusion internationale", ça me laisse perplexe.
            • [^] # Re: Dommage

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est sûr qu'en partant comme ça (coder dans une langue autre que l'anglais), tu risque pas d'augmenter tes chances d'attirer d'autres développeurs...

              D'autre part, même s'il n'y a qu'un seul développeur sur un projet, ça n'empêche pas d'autres gens de vouloir étudier le code, parce qu'il a des fonctionnalités intéressantes (éducation), ou tout simplement pour tenter de corriger un bug et ensuite soumettre un patch.

              Si le projet est abandonné par son développeur unique, mais que d'autres personnes sont intéressées pour reprendre le développement (ou du moins, la maintenance), et bien ça sera quand même plus simple si c'est en anglais...

              Et puis bon, pour du logiciel libre, ça serait quand même un comble de dresser une barrière à l'entrée de contributeurs étrangers sur le projet... le Libre c'est pas que technique, c'est aussi une philosophie.
      • [^] # Re: Dommage

        Posté par . Évalué à 3.

        Je sais bien que certains ici sont prompt à parler d'oeuvre d'art pour le code, mais bon, littérature et code ça n'a un peu rien à voir ...

        C'est largement plus facile d'écrire du code dans une langue qui n'est pas sa langue maternelle (haha) que d'écrire un roman dans une langue étrangère.
  • # Heu...

    Posté par . Évalué à 7.

    > C'est encore en projet, mais ça avance, Logram compte disposer d'un programme qui construit des interfaces graphiques à partir de fichiers XML. Oui, ça fait penser à XUL, et vous avez raison. Seulement, Logram ne compte pas utiliser ça pour des applications (c'est trop lent)
    Source ?
    Je doute franchement que le parsage d'un arbre XML soit ce qui prend le plus de temps lors de la construction d'une interface graphique...
    (pour mémoire, GNUstep utilise une technique analogue, dans le monde Qt il y a QtDesigner qui n'est pas vraiment marginal, et chez GTK+ Glade qui même si non majoritaire est couramment utilisé, et j'ai jamais entendu personne se plaindre "oui mais parser l'arbre xml c'est lent heu")
    • [^] # Re: Heu...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      dans le monde Qt il y a QtDesigner qui n'est pas vraiment marginal

      La construction des écrans à partir des .ui (génération de .cpp temporaires) est faite avant la compilation. Je pense qu'il parle de construire les IHM au runtime à partir des fichiers XML. Ce que Qt sait faire aussi et rapidement, et c'est là où je te rejoins mais bon, je pense qu'il est important de le préciser.
    • [^] # Re: Heu...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Effectivement, ce n'est pas le parsage qui est lent.

      Seulement, si on construit l'interface à l'exécution, il faut aussi l'exécuter, et donc rajouter un moteur de script. Non seulement c'est complexe, mais c'est aussi ça qui est lent (du JS ou autre est toujours plus lent que du C++ compilé).

      En se limitant aux interfaces de configuration, il suffit de dire «Je créer un contrôle, et sa valeur est ce qui se trouve dans le fichier de configuration x à l'endroit y», et hop, pas besoin de script, les deux sont liés :) .
      • [^] # Re: Heu...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Seulement, si on construit l'interface à l'exécution, il faut aussi l'exécuter, et donc rajouter un moteur de script.

        Euh, vous avez regardé du côté du QUiLoader ?

        Enfin bon, peut-être que vous recherchez une syntaxe de description d'écran plus abstraite que du Qt. Mais bon, je ne vois pas trop le rapport avec du scripting.
        • [^] # Re: Heu...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Waw !

          Heureusement que je n'ai pas encore trop avancé dans le codage de ce truc, tu viens de faire s'écrouler tout mon code !

          Ca m'apprendra à ne pas chercher partout dans la doc, maintenant, ça va être beaucoup plus facile de faire ce programme.

          En plus, les UI gèrent les slots, et encore plein de trucs. Par contre, intégrer le support des fichiers de configuration va être difficile.

          Merci :) .
          • [^] # Re: Heu...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Mais de rien !
            Messieurs, n'hésitez pas à passer sur #qt ou #qt-fr sur freenode (ou http://www.qtfr.org pour le forum) si vous voulez des coups de main ou des avis sur qt, c'est souvent très réactif, et ça pourrait vous donner des idées en plus pour des mises en œuvre.
      • [^] # Re: Heu...

        Posté par . Évalué à 6.

        Je pense qu'il faut arrêter de marginaliser les langages de script pour des raisons de performance et les utiliser aux bons moments : dans une application, le langage de script peut servir comme glue entre les widgets et les bibliothèques. En pratique, la glue est assez courte, contient un code trivial et le temps d'exécution perçu par l'utilisateur est nul. L'intérêt principal repose donc dans la facilité de modifier l'interface graphique ensuite pour tester de nouvelles choses :) (ce qui est beaucoup moins évident quand la gui est codée dans un langage compilé) (je pense par exemple aux modifications "à chaud" qui permettent de tester des idées sans redémarrer le programme).

        Bref, je dois reconnaître que je serais tout à fait fan d'un environnement qui me permettrait d'étendre les fonctionnalités d'un logiciel à la volée. Suppose que mon éditeur de texte ne propose pas de bouton pour sauvegarder d'un coup *tous* les fichiers en cours d'édition. Pourquoi est-ce que je ne pourrais pas en bricoler un ? (avec un code ressemblant à :

        files do: [ :f | f save ]
        Ou en Python (désolé pour l'indentation) :

        for f in files:
        f.save()

        Ça ne me semble pas très dur à mettre en place ni à utiliser. Avoir un langage à disposition fait de nous des humains et nous permet de développer notre imagination. Sans, on est juste bon à pousser des grognements et toutes les interfaces se ressemblent pour faire ça :) .
    • [^] # Re: Heu...

      Posté par . Évalué à 3.

      GNUstep utilise une technique analogue

      Euh, non. Par défaut, GNUstep construit ses interfaces à partir d'un format binaire vaguement dérivé des "property lists" (qui, elles, sont lisibles par un humain, mais pas vraiment XML). Depuis quelques années, il est également possible de charger le format binaire d'Interface Builder : les fameux fichier NIB.

      Il existe un framework tiers (Renaissance) qui permet de construire une interface depuis une description XML. Mais ça n'est ni le fonctionnement par défaut, ni inclus dans une installation "basique" de GNUstep.
      • [^] # Re: Heu...

        Posté par . Évalué à 6.

        c'est vrai que ça manquait vraiment de NIBs pour le rendre sexy, ce truc.
      • [^] # Re: Heu...

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est pour ça que j'ai dit "analogue", ça reste un fichier ressource externe à parser...
    • [^] # Re: Heu...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      De mon expérience, l'utilisation d'un fichier XML n'est certainement pas un problème coté performance (comme beaucoup d'autres l'ont déjà signalé). En particulier du fait de la nature de X qui requiert une communication client/serveur qui est elle très vite gourmande (en comparaison à la lecture d'un fichier).

      Par contre, il y a un petit inconvénient : l'application se retrouve décomposée en plusieurs morceaux interdépendants. En effet, le logiciel ne sait pas se "présenter" sans le fichier de description de l'interface. Il faut donc qu'il parte à la recherche de son fichier. Du coup, les phases de tests nécessitent une phase d'installation (dans un espace temporaire).

      Mais à part ça, c'est plutôt sympathique et allège le code de la partie "présentation" pure, pour s'attarder sur la dynamique.
  • # Mandriva et Logram

    Posté par . Évalué à 2.

    Vous avez déjà songé à une collaboration entre Mandriva et Logram ?
    • [^] # Re: Mandriva et Logram

      Posté par . Évalué à -10.

      Pourquoi collaborer avec des loosers ?
    • [^] # Re: Mandriva et Logram

      Posté par . Évalué à 8.

      Avec Lycoris, ça donnerait aujourd'hui « Mandrilocorygram ». Ça me plaît ! :-)
    • [^] # Re: Mandriva et Logram

      Posté par . Évalué à 7.

      Vous avez déjà songé à une collaboration entre Danette et Logram ? (pour la languette)

      À part cela, puisque personne n'en parle, je n'arrive pas à faire fonctionner le livecd, il fige au moment du démarrage (avec des carrés de toutes les couleurs), ceci sous virtualbox et qemu. N'ayant pas trouvé de md5, je ne peux vérifier l'iso.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Mandriva et Logram

        Posté par . Évalué à 8.

        La languette, c'est surtout sur les Flambys ...
      • [^] # Re: Mandriva et Logram

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bonjour,

        Il ne fige pas, simplement, on ne voit pas l'avancement (bug dans usplash je crois). Avec Qemu, il faut bien 5 ou 6 minutes pour qu'il démarre.

        Ensuite, j'ai testé avec succès avec Qemu 0.10.

        Finalement, le md5 se trouve sur l'image du CD, dans le fichier md5sum.txt :


        cd /mnt/cdrom
        md5sum -c md5sum.txt


        Et voilà ;) .
  • # Languette

    Posté par . Évalué à 4.

    Le principe est intéressant, mais lorsque vous dites :

    Les languettes : dans KDE, vous pouvez placer des widgets sur votre bureau, comme par exemple des notes, un lecteur audio, etc. Malheureusement, si vous ouvrez des fenêtres, vous ne pouvez plus accéder facilement aux widgets (pour changer de musique, ou pour écrire une note).


    Sous KDE4, il existe la couche widget accessible avec une seule touche ou bien avec la souris (en choisissant dans les préférences un coin ou un bord de l'écran).. Sous gnome aussi avec Compiz d'ailleurs.
    De plus avec les possibilités de KDE4, je suis sûr que l'on peut ajouter une barre spéciale contenant certains widgets sur le côté qui ressemble à une languette et qui se masque automatiquement...
    • [^] # Re: Languette

      Posté par . Évalué à 2.

      Et alors ? D'une part tel que tu le décrit ce n'est pas exactement la même chose que ce qu'il propose, d'autre part si personne ne l'a (encore) fait ça reste original ...


      Je crois que j'ai déja u des trucs qui ressemblent, genre dans les interfaces type "photoshop" avec les boites à outil manipulables par des genre d'onglets qui s'étendent quand tu passes la souris dessus, et que tu peux "pinner" sur le bord de l'écran. Rien de certain cependant.
      • [^] # Re: Languette

        Posté par . Évalué à 4.

        Wasn't all this done years ago at Xerox PARC? (No one remembers what was really done at PARC, but everyone else will assume you remember something they don't.)

        Déjà vu dans Squeak, entre autre : http://www.planete-sciences.org/robot/boiteabots/images/sque(...) (les machins avec du texte sur le bord de l'écran, ici avec la languette "Supplies" tirée). Peut être qu'il serait intéressant de se renseigner sur Squeak, étant donné qu'ils semblent avoir eu des idées qui te plaisent ? :) (histoire de pas réinventer la roue, mais je dis ça comme ça...)
        • [^] # Re: Languette

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Intéressant :) .

          Néanmoins, personnellement, je préfère les languettes de Logram (elles sont plus délicates, elles ont plus de panache).
          • [^] # Re: Languette

            Posté par . Évalué à 4.

            Je pensais ajouter que l'excuse "oui mais c'est moche Squeak" était irrecevable entre gens civilisés (les goûts et les couleurs...). Donc : certes, Squeak n'incarne pas le dernier cri de la mode en matière d'apparence, mais une bonne idée reste une bonne idée (c'est d'autant plus une bonne idée si tu l'as réinventée : c'est qu'elle était nécessaire). Je t'indiquais Squeak uniquement comme source d'inspiration intellectuelle, pas pour son design :) (car ils se sont pas arrêtés aux languettes, y a bien plus fort que ça si tu creuses un peu).
            • [^] # Re: Languette

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je ne compte pas m'arrêter au design, et je vais aller creuser plus loin ;) .
            • [^] # Re: Languette

              Posté par . Évalué à 1.

              (car ils se sont pas arrêtés aux languettes, y a bien plus fort que ça si tu creuses un peu)

              Notamment Squeak utilise un vrai langage objet ? Mouahahaha.
      • [^] # Re: Languette

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'avais déjà aussi utilisé un truc similaire sous KDE 3.x. Je ne me rappelle plus le nom de l'application en question, mais je l'ai utilisé un moment. Et puis finalement, j'en ai eu marre de ces bouts de pixels affichés en permanence, je préfère soit les widget, soit accéder à l'application avec un raccourci clavier (Alt+Tab ou F12 pour mes consoles yakuake :-) )
  • # Navigateur Arora.

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour l'instant je n'ai testé que Arora, et je suis assez impressionné par la qualité de ce navigateur, surtout en regard de sa jeunesse. Léger et efficace, donc parfaitement adapté aux petites configurations. :+)

    Le "Network Monitor" fait partie des fonctions qui manquent, selon moi, aux navigateurs modernes.

    Est-il prévu d'orienter le développement de Arora en direction du "bidouillage HTTP"? En ayant un mode interactif dans le "Network Monitor", qui permette de modifier les informations à envoyer, pour ensuite les valider? De l'édition de requête HTTP à la volée, en somme: modifier le referrer, le User-Agent, ou autre, juste pour une requête?

    Exemple: si je sais que l'adresse IP www.xxx.yyy.zzz héberge un serveur Web avec, entre autres, un virtualhost nommé "http://machin.tld", mais que (pour X raison) machin.tld ne résoud pas en www.xxx.yyy.zzz, ce serait intéressant d'avoir un navigateur qui permette de demander "http://machin.tld" à la bonne adresse IP, sans forcément bidouiller le fichier hosts pour taper "http://machin.tld" dans la barre d'adresse.
    J'ai eu ce besoin une fois, et c'est très frustrant de voir qu'aucun navigateur ne permette cela.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Navigateur Arora.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est pas du tout user-friendly ton truc. Tu peux coder une extension pour un navigateur, mais je doute que ce soit accepté de base pour un navigateur destiné aux utilisateurs non-développeurs/hackeurs.

      Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: Navigateur Arora.

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai eu ce besoin une fois, et c'est très frustrant de voir qu'aucun navigateur ne permette cela.

      En même temps si ça arrie une fois tous les 15 ans pour un geek est-ce que c'est bien la peine ?
    • [^] # Re: Navigateur Arora.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Extension "Modify Header" pour firefox...

      -> Add: Host: machin.tld

      et va sur http://www.xxx.yyy.zzz .

      Mais franchement je vois pas en quoi en navigateur devrait proposer cela, sous une autre forme qu'une extension (ou qu'un bloatware).
      • [^] # Re: Navigateur Arora.

        Posté par . Évalué à 1.

        J'aime pas Firefox :P

        (oui je sais, vendredi c'était hier, mais je tente).

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Navigateur Arora.

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Tu tu as la fonctionnalité que tu veux dans un navigateur mais tu veux pas l'utilisé parce que tu l'aime pas. Tu serais pas un peu difficile?

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Navigateur Arora.

            Posté par . Évalué à 5.

            Si, je suis difficile..
            Firefox m'énerve pour plusieurs raisons:
            - pour les petites configurations, je préfère Epiphany, qui est plus léger,
            - pour les grosses configurations, Konqueror est largement mieux foutu: gestionnaire de fichier, visualisateur de documents, client FTP, client SSH..
            - Firefox devient un "Internet Explorer bis": il m'arrive souvent de tomber sur des pages Web "conçues pour Internet Exporer et Firefox", qui s'affichent mal avec les autres navigateurs.

            En bref, je n'utilise pas Firefox sur mon netbook car il est trop lourd, je ne l'utilise pas sur mon fixe car il n'est pas assez complet, et dans les deux cas il participe à une hégémonie "IE+FF" sur le Web! Vive le droit d'utiliser "AnyBrowser", vive le W3C, vivent les standards, et à bas les sites "conçus pour Firefox": c'est tout aussi sale qu'un site "conçu pour IE".

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: Navigateur Arora.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Demande de te faire rembourser la licence
            • [^] # Re: Navigateur Arora.

              Posté par . Évalué à 2.

              Il existe tout de même une "légère nuance" entre Firefox et IE : le 1er essaie (et y arrive plutôt bien à ma connaissance, même si ce n'est pas parfait) de respecter les standards/normes.
              Il me semble bon de ne pas l'oublier quand on commence à faire ce genre de comparaison.

              Après je ne rentrerai pas dans le débat sur la comparaison des navigateurs libres, notamment parce que j'ai longtemps utilisé konqueror et qu'il est bien foutu, mais tous les avantages que tu cites sont en dehors du domaine du "navigateur web" et certaines personnes aiment bien avoir un outil pour une utilisation (c'est d'ailleurs comme ça qu'est né dolphin).

              Enfin comme d'habitude on se rend compte que dans le libre on a le choix, que tlm doit à priori pouvoir y trouver son compte (certains dont toi avec konqueror, d'autres avec firefox etc...), et ma foie tant mieux, c'est encore ça le plus important :)
              • [^] # Re: Navigateur Arora.

                Posté par . Évalué à 3.

                Oui, le plus important est d'y trouver son compte.

                Toutefois, même si Firefox respecte très bien les standards, je suis assez déçu de voir que, par exemple, certaines applications Google ne fonctionnent pas avec Konqueror (l'agenda par exemple), alors qu'elles fonctionnent avec IE et Firefox.
                Ou les légers bugs d'affichage avec Epiphany et Konqueror, par exemple des boutons avec un texte sur deux lignes, alors que sur FF et IE le texte prend une ligne et ne bave pas en dehors du bouton.
                Tiens, un truc tout con: quand je vais sur le forum Numerama, le menu "Accueil - Magazine - Tests.." chevauche l'indication du nombre de messages privés et le bouton "Déconnexion". Avec Firefox, pas de problèmes. Et je pense qu'avec IE il n'y en a pas non plus.
                Certes, je cherche la merde: Epiphany et une résolution de 640*480 (eeePC).

                Cela n'est pas imputable à Firefox, bien sûr. Mais le Web commercial a très mal compris le message de Firefox, qui se voulait être "respectez les standards": la domination de IE et la montée de Firefox font que les sites sont codés pour fonctionner avec ces deux navigateurs, tant pis pour les autres. En bref, les sites respectent les particularités de ces deux navigateurs, au détriment de tous les autres.
                Alors que les sites pourraient s'afficher correctement avec Konqueror, Firefox, Epiphany, Opera, Arora.. mais pas du tout avec IE.
                Un exemple vu ici même sur Linuxfr:
                http://covoiturage42.fr (à regarder avec autre chose que IE ou FF).

                Firefox a échoué à faire respecter les standards, de même que la gestion des .doc par OpenOffice a échoué à détrôner les .doc de leur statut de standard de fait..
                Du coup, Ms n'est pas pressé de mettre IE en conformité avec les standards, et ce sont les navigateurs autres que IE et FF qui en font les frais.

                THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                • [^] # Re: Navigateur Arora.

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ça je suis bien d'accord avec toi, les sites doivent respecter les standards et on en est encore loin.
                  Cependant je pense que nous devons faire preuve de patience (et d'efforts pour ceux qui sont en place de faire bouger les choses) : ça ne fait pas si longtemps que ça que Firefox est en bonne place sur le marché. Les choses peuvent continuer à évoluer dans le bon sens et la démocratisation de plus en plus de navigateurs différents (et pas seulement Firefox) fera à mon avis que ça ira dans le bon sens (voir Chrome et Safari entre autre, qui ont une bonne visibilité chez le "grand public")

                  Maintenant pour l'anecdote :
                  - je ne vois pas de soucis ni de différences entre firefox 3.0.7 et konqueror 4.2.1 pour l'affichage du site covoiturage42 dont tu parles
                  - il existe encore des sites "importants" (qui ont donc les moyens de faire un développement correct) du type sfr.fr (une fois connecté du moins) qui ont un affichage "à chier" (désolé mais il n'y a pas d'autre mot pour décrire ça) que ça soit sous konqueror ou firefox
                  • [^] # Re: Navigateur Arora.

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Pour covoiturage42.fr, tu ne te fais pas jeter en arrivant avec le UserAgent par défaut de Konqueror?

                    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                    • [^] # Re: Navigateur Arora.

                      Posté par . Évalué à 2.

                      ah si pardon, je pensais que tu parlais de l'affichage.
                      C'est vraiment ridicule ce genre de tests, je ne comprends pas que ça existe encore ...
                      • [^] # Re: Navigateur Arora.

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Pas testé avec Konqueror, mais le site a quelques bugs avec Epiphany (pas de quoi en faire un drame non plus).

                        Ce qui est con avec les tests de ce genre, c'est que ce n'est pas un simple "disclaimer" mais un vrai refus.. Obligé de faire un "wget" de la page de test, avec le UserAgent de Firefox :D

                        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                • [^] # Re: Navigateur Arora.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Mais certains probleme d'affichage ne sont-ils pas lie a une mauvaise implementation de la part de konqueror (il me semble qu'actuellement KHTML ne respecte pas trop bien les standard (vivement le passage a Webkit)).

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # ça a l'air sympa mais...

    Posté par . Évalué à 2.

    Je suis désolé de m'incruster alors que je suis un "semi-débutant" mais... vous avez vraiment réussi à tester quelque chose graphiquement? Moi, après quelques secondes de "brouillard" j'ai un bureau qui a l'air de s'afficher correctement... je veux jouer l'ogg qui m'est proposé... pas de son, je regarde un peu le menu circulaire et tente de démarrer le nabigateur de fichiers... pas de bol il s'affiche complètement décapité et je n'arrive pas à le manipuler... en plus comme un boulet je fais un clique de droite sur le menu et je fais "envoyer en haut"!! bref je sais plus rien faire. Je tente la TTY... de 1 à 6 ça me donne juste un écran brouillé dans lequel je peux rien taper, à 7 ça me renvoie quand même dans le mode graphique, et après ça me donne juste un écran tout noir. Je ne sais même pas comment j'ai réussi à demander un reboot, en tous cas ça a fini par s'arrêter, mon lecteur cd s'est ouvert, et j'ai compris qu'en lieu et place de...l'écran brouilllé devait se tenir le traditionnel message "vous pouvez maintenant retirer le cd bla bla bla"...
    Même en admettant que je n'ai pas tout saisi au niveau des concepts de l'inerface graphique on dirait qu'il aime pas ma carte graphique... pourtant une GeForce 5 ça me semble pas un matériel très exotique...
    C'est moi qui suis complètement naze?
  • # Complètement différent... Ou pas.

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'ai pas tellement envie de faire mon rabat-joie, mais faut pas non plus pousser. Beaucoup de concepts "totalement révolutionnaires" de Logram existaient déjà bien avant ! (Apparemment les listes HTML sont pas dispo, désolé) :
    * Les languettes : D'autres l'ont déjà dit, ça existait dans Squeak depuis perpette ;
    * Les widgets de bureaux : Laissez moi rire, n'importe quel environnement de bureau "moderne" en a ;
    * Le menu rond : OK, je ne connais pas de tête un DE qui en utilise, mais plus généralement, c'est pas une idée nouvelle (wouhou le menu radial de NeverWinter Nights %) ;
    * Le minidoc, ou comment cacher sous un autre nom une barre de statut banale ;
    * Le papier peint dynamique : Ça existe déjà, je pense par exemple au kwebdesktop ;
    * Les LIOs, des KParts au rabais.
    Au final, beaucoup de prétention pour pas grand chose de nouveau.
    • [^] # Re: Complètement différent... Ou pas.

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Par rapport à GNOME en tous cas, Logram est différent. Maintenant, si on prend KDE, là ça change déjà un peu (Kio (et non Kparts, qui sont autre chose) et widgets de bureau).

      Ensuite, si on va chercher encore plus loin, alors oui, on trouve tout. C'est le principe du Libre, tout est codé, et on ne peut que reprendre des bonnes idées. Sache simplement qu'avant hier, je ne savais pas que Squeak existait.

      Donc oui, tous les éléments de Logram existent déjà, mais ils ne se trouvent pas réunis et intégrés comme Logram le fait.

      Pour finir, je n'ai pas eu de prétention. Je sais que Logram est intéressant, mais pas révolutionnaire. Il faut bien avouer que les seuls éléments phares de Logram sont les languettes et le menu rond, et que le reste n'est qu'un ensemble de gadgets intéressants et pas spécialement communs (tout le monde n'a pas un papier peint animé).
      • [^] # Re: Complètement différent... Ou pas.

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Ensuite, si on va chercher encore plus loin, alors oui, on trouve tout. C'est le principe du Libre, tout est codé, et on ne peut que reprendre des bonnes idées. Sache simplement qu'avant hier, je ne savais pas que Squeak existait.
        Ça n'empêche pas qu'on ne peut pas prétendre faire quelque chose de, je cite, « totalement différent», « unique », quand ça existe déjà. Après, faut se renseigner et voir si c'est vraiment nouveau :) .

        Pour finir, je n'ai pas eu de prétention. Je sais que Logram est intéressant, mais pas révolutionnaire.
        Ce n'est pas l'impression que donne le titre, malheureusement. Je sais bien que dire "Logram, une glue conceptuelle totalement révolutionnaire" ça accroche moins, mais c'est plus proche de la réalité.
        • [^] # Re: Complètement différent... Ou pas.

          Posté par . Évalué à 9.

          Bon alors tu vois le monsieur il a jamais parlé de breveter ses idées ni de commercialiser son produit, il fait ça pour le fun, il le partage avec la communauté et en plus il a la gentillesse de répondre à ton post un tantinet agressif. Le "totalement unique" est à prendre au second degré je pense.

          Moralité: lâche-lui la grappe.
    • [^] # Re: Complètement différent... Ou pas.

      Posté par . Évalué à 3.

      Les languettes, ca existait dans MacOS 9, au moins (je ne connais pas Squeak, peut etre que je devrais). En tout cas, c'est une tres bonne idee de remettre ce principe a la mode, c'est tres pratique, et ca m'a bien manqué par la suite.

      Question (parce que je n'ai pas lu la doc sur le site): comment fait on pour mettre en place un languette ? Est-ce qu'il suffit d'un drag-drop d'une fenetre de l'explorateur de fichier contre le bord de l'ecran ?
      • [^] # Re: Complètement différent... Ou pas.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour créer une languette, c'est un peu plus compliqué ^^ .

        En fait, on ne peut pas (encore ?) mettre une vrai fenêtre dans une languette, mais seulement un plugin de Panache. J'avoue cependant que c'est une bonne idée, et que je vais peut-être créer un plugin "conteneur de fenêtre", quoique ça risque d'être difficile (mettre la fenêtre dans la languette, ça va, mais comment déclencher cette absorption ?).

        Merci pour l'idée.
  • # Bonne continuation!

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je trouve vraiment dommage que la majorité des commentaires de cet article soient négatifs: erreurs de grammaire, originalité remise en cause, fonctionnalités critiquées, etc...

    J'ai lu récemment un blog (j'arrive malheureusement plus à mettre la main dessus) qui parlait justement de ce problème récurrent dans le monde du libre: à peine un projet voit le jour que tous le monde lui tombe dessus pour différentes raisons. Au final, le(s) développeur(s) perdent courage et finissent par abandonner le projet.

    La grande force du libre, c'est sa diversité.

    Certes, au niveau environnement de bureau, il en existe déjà beaucoup et certains sont très complets au niveau fonctionnalités. Lagram aura donc de la peine à se faire une place. Certes, la nouvelle exagère un peu sur les termes "totalement différent", "unique", etc... (on sent la motivation et l'implication de l'auteur dans le projet). Certes Logram manque encore un peu de maturité. Cependant, il demeure qu'il s'agit d'un projet opensource intéressant et qu'il est déjà impressionnant de voir ce qui a été fait.

    Par ce commentaire, je souhaite donc bon courage et bonne continuation aux développeurs et autres contributeurs de Logram.
    • [^] # Re: Bonne continuation!

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Je trouve vraiment dommage que beaucoup de gens se comportent comme des bisounours, prompts à éluder les critiques en disant qu'elles sont pas gentils.
      • [^] # Re: Bonne continuation!

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Je n'ai rien contre les critiques (d'autant plus si elles sont constructives). C'est plutôt le ton hautain, je-sais-tout et moralisateur qui est utilisé dans certains commentaires qui me dérange.
    • [^] # Re: Bonne continuation!

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour,

      Je pense que les critiques ne sont pas à prendre au sens premier : Si le projet était nul, on ne réagirait pas. Le but est avant tout d'aider l'auteur en lui indiquant les faiblesses actuelles, de lui proposer des pistes, des idées... Après, libre à lui d'en faire ce qu'il veut, on est pas là pour briser son projet, bien au contraire, on en attend encore beaucoup plus :) .

      Le libre, c'est avant tout un échange de connaissances qui permet le développement de nouvelles (ou l'enrichissement d') idées (existantes) (que ça soit d'une manière verbale ou via du code). La diversité n'est qu'une conséquence de ce modèle :) .

      Cela dit, c'est bien qu'il y ait aussi des commentaires qui complimentent le travail, parce que c'est vrai que ça fait plaisir et que ça motive à continuer :) . Donc bonne continuation à Logram, un travail impressionnant a déjà été abattu !
  • # Chiant à tester.

    Posté par . Évalué à 4.

    Le LiveCD c'est bien, mais on n'a pas forcément un lecteur de CD.

    Je recherche l'interface idéale pour un eeePC. Pour l'instant, j'utilise XFCE mais Logram, pourquoi pas?

    Le problème, c'est qu'il n'y a pas de paquet Debian ou de moyen simple pour l'installer.. une piste?

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Chiant à tester.

      Posté par . Évalué à 1.

      Même reproche...
      Je ne vois pas trop l'avantage du coté distribution alors que le principale atout semble être l'environnement graphique.

      Vous dites vous même que c'est sur une base Ubuntu. Alors pourquoi ne pas proposer sur Ubuntu des paquets contenant l'environnement Graphique...

      Dommage, parce que les screenshots me font bien saliver.
      • [^] # Re: Chiant à tester.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Bonjour,

        Il existe une méthode pour transformer une image de LiveCD en image de LiveUSB.

        Pour les paquets, je n'ai absolument pas envie de le faire, car les paquets Debian sont certes très faciles à installer, mais c'est une horreur de les créer (et il en faudra pas mal pour Logram). Enfin, si quelqu'un me propose un script qui génère un Daily package, je suis preneur :) .

        A plus.
        • [^] # Re: Chiant à tester.

          Posté par . Évalué à 3.

          Il faut regarder du côté de Enlightenment alors: ils ont créé un espèce de paquet virtuel qui télécharge le SVN et le compile, avec plein de script et de petits oignons dedans.
          ça s'ajoute aux dépots, ça s'aptitude install et aptitude remove très facilement.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # vraiment différent ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,
    Au vue de la description et de la vidéo de présentation, cet environnement ne me semble pas véritablement différent de ce que l'on connaît. Il apporte certes des innovations mais l'esprit reste le même, la logique de fonctionnement ne change pas.

    Par exemple avec WMII (http://wmii.suckless.org/), on change vraiment d'état d'esprit en n'utilisant que le clavier.

    De plus, je ne vois aucune indication du point de vue de l'utilisation des ressources, ce qui laisse penser (peut-être à tort) que Logram est lourd.
    • [^] # Re: vraiment différent ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour les ressources, c'est simple, il est encore plus léger que xfce : Logram se compose de deux processus quand il est lancé (3 avec BLoQ), qui consomment :

      * 20 Mio pour Panache-wm avec une languette contenant le plugin lecteur audio, avec un fichier .mp3 de 4 Mio en train de jouer
      * 2 Mio pour Panache-desktop
      * 4 Mio pour BloQ dans le dossier ~/ contenant une dizaine de dossiers et une 20aine de fichiers.

      Logram est vraiment tout léger :) .
      • [^] # Re: vraiment différent ?

        Posté par . Évalué à 3.

        et globalement lorsque le livecd est démarre ? vous utilisez des libs toute fait comme QT/Gtk non ? Je pense qu'il faut donc les compter dans le poids utilisé par Logram.
        • [^] # Re: vraiment différent ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Qt n'est pas énorme en occupation mémoire (et comme c'est en mémoire partagée, c'est bon). Panache-wm utilise 9,2Mio de mémoire partagée, donc ça doit être la place occupée par Qt à peu près.

          Pour le LiveCD, je ne sais pas (on n'a pas le Moniteur Système avec le LiveCD). Je devrait une fois l'installer et tester (sachant qu'on aura GTK+ en plus de Qt chargé à ce moment-là).
          • [^] # Re: vraiment différent ?

            Posté par . Évalué à 2.

            ok il n'y a pas de pbs, je tenait à préciser ce que l'on peut entendre par occupation mémoire. Sinon étant donné que l'un des objectifs semble d'épurer l'écran pour laisser la place aux fenetre et d'occuper peu de mémoire (moins de kde et consort) vous avez pensez aux netbooks ? ca pourrait être interessant de developper une interface plus appropriés pour ces machines.
  • # système de paquetage de Logram

    Posté par . Évalué à 1.

    Je voudrais savoir quel système de paquetage Logram utilise ?
    Le .deb (Debian) ou le .rpm (Fedora) ou un système propre à Logram ?
  • # Du retard ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ainsi, Linux en général rattrapera son principal retard sur Windows : la GUI pour tout et n'importe quoi.

    Euh, pas vraiment, j'ai pas testé les derniers windows mais il ne me semble pas qu'ils aient de l'avance dans ce domaine.

    Les principaux «retards» qu'à le libre par rapport à windows pour un poste de bureau, c'est la vente lié et le support par des applications pas fournie dans la distribution.
  • # Uwm!

    Posté par . Évalué à 1.

    Dans la catégorie « ça m'y fait penser, il faudrait regarder », je m'étonne que personne n'ait cité ude/uwm ( http://udeproject.sourceforge.net/ ) qui utilise(ait?) lui aussi des menus ronds à tort et à travers. Il y avait de vraies bonnes idées dedans pour le contrôle des fenêtres à la souris, comme de pouvoir les déplacer en même temps sur l'écran et en profondeur par rapport aux autres fenêtres. Comme vous avez l'air de tenir à ne pas gâcher les précieux pixels (ce qui est une très bonne initiative), ça vaudrait peut-être le coup de reprendre leurs concepts de gestion des fenêtres, et ainsi avoir encore plus de menus ronds.
  • # KO le site ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Marche plus le site ? Ca fait quelques jours que je tente de télécharger le liveCD mais impossible.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.