Mtp Target 1.5

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
1
16
fév.
2008
Jeu
Mtp Target est un jeu vidéo d'action multijoueurs en ligne disponible sur GNU/Linux, Mac et Windows sous licence GPL.

Vous incarnez un petit pingouin tout rond qui doit dévaler une rampe afin de prendre de la vitesse. Une fois en l'air, il doit planer afin de s'approcher le plus possible d'une cible et s'y poser.

Étant un jeu multijoueur, vous devez composer avec les joueurs qui vont tout faire pour vous éjecter de votre cible. Lors des niveaux en équipes, vous devez vous organiser pour faire le score le plus grand et seule l'équipe ayant fait le plus de points remporte le pactole. Il faut 5 minutes pour apprendre les règles et des semaines pour maîtriser les différents niveaux et les interactions avec les autres joueurs. Fin 2007 et après une demi-douzaine d'année dans l'industrie du jeu vidéo, je décide de monter Vialek mon propre studio de développement de jeux vidéo. Mais je voulais tenter l'aventure en faisant les choses différemment. J'ai alors décidé de suivre le mouvement de plus en plus présent des studios indépendants qui réalisent des "indie game". Comprenez des jeux autofinancés, avec donc des moyens très limités.

Je décide aussi d'innover sur le business plan en laissant le jeu gratuit pour tous et en disant « si le jeu vous plaît, si vous voulez voir de nouvelles choses dans le jeu, alors faites un don ». La majorité de l'industrie du jeu vidéo part du principe que tout joueur est un voleur (pirate) né et que si l'on ne protège pas les jeux, personne ne les achètera. Je suis convaincu du contraire, à savoir que les joueurs sont prêts à payer pour un jeu qu'ils aiment. La donne change complètement, les joueurs ne payent plus pour avoir un bout de plastique (CD), mais donnent afin que le jeu s'améliore. Ce n'est plus de la vente de bien, mais de la vente de service. Dans ce paradigme, la valeur ne se trouve plus dans le contenu présent, mais dans le contenu futur. Donc, il n'y a plus d'intérêt à cacher, protéger le contenu présent, alors autant le libérer et le mettre sous licence libre (GPL dans mon cas) afin d'en faire profiter un maximum de monde.

Afin de remercier les généreux donateurs, quelques fonctionnalités supplémentaires sont offertes comme la personnalisation de leurs avatars, la suppression de la publicité ainsi que la possibilité de jouer en avant-première aux nouveaux niveaux et nouvelles fonctions du jeu (une sorte de bêta test).
  • # Sympa

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le jeu est assez addictif. Sinon, je suis curieux : développer des jeux libres et ne compter que sur les dons, ça marche ?
    • [^] # Re: Sympa

      Posté par . Évalué à 2.

      Garder le code libre + assez de donné gratuites (voir libres) pour faire une démo et rendre le reste payant ne serait pas plus efficace ? (Il me semble que c'est le principe de pingus)

      C'est une vraie question, hein, pas une tentative de troll.
      • [^] # Re: Sympa

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Pingus ne propose rien à vendre!

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.online.fr

        • [^] # Re: Sympa

          Posté par . Évalué à 2.

          Toutes mes excuses, je dois confondre avec un autre jeu.
  • # Coquille dans le jeu + syntaxe wikilien

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour info, prêt = être prêt à quelque chose et près = être près de quelque chose.

    Donc dans le jeu c'est près qu'il faudrait utiliser (quand vous êtes près de la cible, pressez Ctrl).

    PS : rien à voir mais je viens de m'apercevoir que la syntaxe wikilien est indiquée dans le cadre donnant la syntaxe utilisable dans les commentaires, ça c'est chouette ! Merci !
    • [^] # Re: Coquille dans le jeu + syntaxe wikilien

      Posté par . Évalué à 1.

      sur la carte ou il faut se "planter dans la cible"

      l'intitulé de la carte est
      " se mettre dans la cible en mode planage "

      en mode plané serait plus francais.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.