NetworkManager 0.9.8 propose la création de points d'accès

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Benoît Sibaud, tuiu pol et NeoX. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
39
21
fév.
2013
Gnome

NetworkManager, outil d'aide à la gestion de votre connexion réseau adopté par un grand nombre de distributions ciblant le bureau, vient de sortir en version 0.9.8 que ce soit pour le cœur du logiciel ou ses greffons d'interface et de VPN. Bien que qualifiée de « version corrective stable » (« A new stable bugfix release, recommended for everyone »), cette version n'en apporte pas moins un certain nombre d'ajouts fonctionnels non négligeables en plus des corrections de bugs.

Logo NetworkManager

Les nouveautés de NetworkManager 0.9.8

Parmi ces nouveautés, la plus notable est certainement la possibilité de créer des hotspots wifi en mode point d'accès ( AP-mode WiFi Hotspots ), en plus du mode point d'accès simple, pour les pilotes qui proposent cette fonctionnalité bien sûr. Mais ce n'est pas tout. Cette nouvelle version :

  • améliore aussi sa capacité à gérer les réseaux étendus sans fil , alias WWAN, en gérant désormais les connexions 4G/LTE ;
  • autorise la création d'un pont entre deux interfaces réseau ;
  • active un VPN automatiquement à la connexion de réseaux spécifiques ;
  • corrige des soucis sur sa gestion d'IPv6 ;
  • supprime un certain nombre de petits problèmes agaçants liés au wifi, améliorant l'UX, l'eXpérience Utilisateur ! Par exemple, il ne tentera plus de se connecter automatiquement à un réseau sur le lequel aucune connexion n'a jamais été réussie ou encore ne vous demandera plus le mot de passe inutilement ;
  • ajoute la prise en charge de ModemManager 0.7 et 0.8 ;
  • etc.

Une liste plus détaillée des changement est disponible et le tarball des sources donne le détail complet.

Capture d'écran NetworkManager

Rappels sur NetworkManager

Comme précisé en introduction, NetworkManager est un outil permettant de simplifier l'utilisation d'un ou de plusieurs réseaux, notamment sans fil, sur certains Unix dont Linux. Initié en 2004 par Redhat, il repose sur plusieurs composants

  • un démon qui gère les connexions et les changement de réseau
  • des applets essentiellement graphiques (car il en existe aussi en ligne de commande : cnetworkmanager, nmcli et nm-tools) pour manipuler et configurer les connexions. Ces applets sont disponibles pour tout environnement graphique qui implémente D-Bus et le protocole System Tray de Freedesktop.org, à savoir GNOME, KDE Plasma Workspaces, Enlightenment et Xfce a minima.

Sinon, pour ceux qui trouvent NetworkManager trop compliqué et/ou pas assez proche des fichiers de configuration originaux, il y a Wicd.

  • # « irritants »

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Cet après-midi, j'ai voulu corriger ce « irritants » par « problèmes agaçants » sauf que la news est partie en modération au même moment, me frustrant énormément au passage :).

    Voilà, donc je pense que :

    supprime un certain nombre de petits « irritants » liés au wifi

    n'est pas correct et ressemble à une mauvaise traduction de l'anglais.

  • # .

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    « A new stable bugfix release »

    Quand on voit la liste des nouveautés… les mainteneurs ont eu leur permis de gestion de produit dans une pochette surprise.

  • # fonctionnalité Android

    Posté par . Évalué à 5.

    Ce logiciel est vraiment sympa, il me permet de me connecter sur à peu prêt tout eduroam, le wifi chez moi (ça heureusement …) les réseaux filaire en DHCP et IP fixe et bien d'autres. Il n'y a qu'un seul point que je trouve dommage : on se connecte généralement à un point d'accès avec des configurations données comme le proxy, dans Android, le proxy peut se configurer dans les paramètres avancés de la connexion, je trouve vraiment dommage que ça ne soit pas le cas dans NetworkManager, qui ne propose pas cette fonctionnalité !
    Si quelqu'un a réussi à trouver une solution pour paramétrer graphiquement son proxy lors de la connexion je suis preneur.

    • [^] # Re: fonctionnalité Android

      Posté par . Évalué à 7.

      NetworkManager n'intègre pas la gestion des proxy, et c'est pour moi une erreur, vu qu'un proxy réseau fait parti d'une configuration réseau.

      Il faut donc gérer la configuration du proxy avec un autre programme, qui va détecter le changement de réseau (par D-Bus) et changer la configuration du proxy.

      Tu peux par exemple regarder du côté de proxydriver.

      En espérant que cela t'aide un peu …

    • [^] # Proxy

      Posté par . Évalué à 4.

      http://cgit.freedesktop.org/NetworkManager/NetworkManager/tree/TODO

      C'est prévu au programme, il faut juste que des développeurs s'y intéressent !

    • [^] # Re: fonctionnalité Android

      Posté par . Évalué à 3.

      Le problème du proxy c'est que c'est géré PAR application, et non au niveau du système…

      • [^] # Re: fonctionnalité Android

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce n'est pas forcément un problème non plus. Arrêtons de toujours penser en variable globale ;-)

        • [^] # Re: fonctionnalité Android

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ouais enfin c'est chiant quand on a un proxy en entreprise et que chez soi on a rien de devoir switcher toutes les applications manuellement quand tu en as besoin…

          • [^] # Re: fonctionnalité Android

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Euh il me semblait que les applis ont généralement une option « utiliser le proxy système » ?

            • [^] # Re: fonctionnalité Android

              Posté par . Évalué à 2.

              D'ailleurs c'est quoi cette option ? Il va la chercher où la configuration ?

              J'ai vu des outils en cli qui vont chercher les variables d'environnement HTTP_PROXY ce qui est bien mais pas top (tu ne peux pas changer la configuration après le démarrage de l'application). Il me semble que le plus simple c'est encore d'avoir un proxy local de tout faire passer par lui et de configurer se proxy en fonction du réseau (un manière de le faire a était détaillée dans linux mag récemment).

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: fonctionnalité Android

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est pour ca que tu utilises un proxy local qui soit fait suivre au proxy de l'entreprise soit balance tout sur l'interweb selon le réseau sur lequel tu te trouves. Ca doit même s'automatiser dans trop de problème.

            Dans l'état actuel la solution au problème du proxy et donc un proxy de plus ;)

  • # Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

    Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 22/02/13 à 11:06.

    Bonjour!

    Je possède un portable avec dedans un Intel Centrino Ultimate N6300 ce qui a l'air d'être du lourd, et donc ça me rend triste de pas utiliser sous certaines fonctionnalités publicisées. Notamment j'ai toujours été intéressé par cette fonctionnalité de pouvoir créer un "point d'accès" d'après la spéc, mais j'ai jamais pu l'essayer puisque j'utilise pas Windows.
    A priori il semble que certains drivers Linux le permettent, et ce logiciel permettrait donc de gérer cela.
    Mais je me pose des questions:

    1/ est-ce que cette fonctionnalité signifie bien que je peux en même temps recevoir une connexion en wifi, et la partager comme point d'accès moi-même? Ou bien la carte wifi ne peut faire qu'une chose à la fois, donc je dois récup ma connexion ailleurs (autre carte wifi, éthernet…) et cette carte ne gère que le point d'accès?

    2/ Est-ce logiciel (pilote, etc.) uniquement ou bien aussi matériel? Genre n'importe quel puce wifi pourrait théoriquement avoir la fonctionnalité de point d'accès, ce n'est qu'une question de si quelqu'un a développé de pilotes pour cela ou non?

    Merci.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il y a quatre composants dans cette affaire : la carte elle-même (partie matériel), le pilote de la carte, les logiciels intermédiaires (qui causent avec le pilote) et éventuellement l'interface graphique (qui cause avec les logiciels intermédiaires). NetworkManager est "simplement" une interface graphique qui sait causer à wpa_supplicant, iwconfig, ifconfig, dhclient, vpnc et autres logiciels intermédiaires. J'ai mis des guillemets autour de simplement parce qu'en fait c'est loin d'être simple puisqu'il permet aussi à un utilisateur normal de configurer et faire tourner les logiciels intermédiaires qui ont besoin d'avoir des droits étendus.

      Ceci pour dire que

      j'ai jamais pu l'essayer puisque j'utilise pas Windows.

      Si les pilotes linux ne savent pas faire, NetworkManager ne sait pas faire puisqu'il se contente de donner accès aux possibilités sous-jacentes. Donc soit c'était déjà utilisable (mais un peu compliqué), soit ça ne le sera pas plus.

      est-ce que cette fonctionnalité signifie bien que je peux en même temps recevoir une connexion en wifi, et la partager comme point d'accès moi-même?

      Non. Une carte wifi ne peut pas être connectée à deux réseaux distincts en même temps (à ma connaissance). Au mieux, tu pourras relayer un wifi donc le faire aller plus loin.

      Est-ce logiciel (pilote, etc.) uniquement ou bien aussi matériel?

      C'est matériel.

      • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

        Posté par . Évalué à 2.

        Non. Une carte wifi ne peut pas être connectée à deux réseaux distincts en même temps (à ma connaissance). Au mieux, tu pourras relayer un wifi donc le faire aller plus loin.

        Si si http://research.microsoft.com/en-us/downloads/994abd5f-53d1-4dba-a9d8-8ba1dcccead7/

        C'est même proposé sous windows 7 (virtual wifi miniport) http://msdn.microsoft.com/en-us/library/dd815243(VS.85).aspx

        • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

          Posté par . Évalué à 3.

          Il existe plusieurs possibilités pour un appareil WLAN pour se connecter à deux SSID ou plus, mais en fait c'est assez foireux, car dans tous les cas c'est assez mauvais pour les performances:
          - répétiteur WDS. Au lieu de connecter plusieurs APs d'un même SSID par cable, ils sont connectés entre eux aussi par WLAN à l'aide de quelque subtiles modifications dans le protocole.
          - AP virtuels: un AP crée plusieurs AP virtuels, chacun présentant par exemple un niveau de sécurité différent où l'accès à différents VLAN.
          - STA + AP (ou APSTA, ou soft AP): la station est connectée à un AP1, et elle crée elle même un AP2 virtuel pour qui retransmet vers AP1 les données. L'intérêt est très limité, ça permet d'avoir une sécurité différente que l'on peut communiquer aux autres STA sans leur donner l'accès à AP1. Il semble que c'est le lien que tu donnes. Par contre, si l'appareil est connecté par exemple à la 3G ou à Ethernet et propose un service soft AP, là ça devient très intéressant.
          - STA + STA connectées chacune à un AP différent. Ça permet juste de faire du « fast roaming », c'est à dire que l'on passe d'un AP à un autre instantanément.

        • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

          Posté par . Évalué à 3.

          Ce que ton lien dit (et qui est possible, mais pas encore sous linux) c'est d'avoir une station connecté à deux (voire plus) AP sur des canaux différents. Il suffit que les APs supporte le powersave buffering et que les balises des AP soit suffisamment désynchronisées entre elles. Suffit juste de changer régulièrement de canal, mais avant de changer, dire à l'ancien AP que tu met ton interface wifi en veille pendant ce temps là. C'est de la bidouille, mais ça marche.

          Par contre faire AP sur un canal et station non-AP sur un autre, ce n'est pas possible avec une seule radio, ou du moins pour l'instant: il n'y a pas encore de mode d'économie d'énergie pour AP qui soit suffisamment supporté par les stations.

    • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

      Posté par . Évalué à 3.

      1) Savoir si tu peux le faire dépend de la carte wifi (et de la version de ton noyau). Si tu veux quand même savoir si ta carte peut le faire, regarde la sortie de iw phy | grep -A 5 "interface combination". Mais note que, si ta carte n'a qu'une seule radio, l'AP que tu crée devra utiliser la même fréquence que l'AP que tu utilise. D'autres restrictions sur les paramètres de ton AP peuvent s'appliquer.

      Mais de toute façon, NetworkManager ne sait pas gérer ça nativement (le contraire m'aurai surpris). Au pire, si tu lui crée une autre interface à la main (iw dev wlanXX interface add ap0 type managed), il verra l'interface comme si c'était une interface différente, et ça risque de marcher.

      2) Ça dépend de la carte. Les cartes FullMAC font plein de choses en matériel, donc il faut que le matériel/firmware soit prévu pour. Les cartes SoftMAC font pas grand chose, et elles supportent généralement mieux des fonctionnalités pour lequel elles n'ont pas été prévues, mais elles ont parfois certaines limitations qui empêche de faire tout ce qu'on veut avec. Dans tout les cas, pour qu'une fonctionnalité soit utilisable, il faut que quelqu'un le code ;)

      • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Salut,

        1) Savoir si tu peux le faire dépend de la carte wifi (et de la version de ton noyau). Si tu veux quand même savoir si ta carte peut le faire, regarde la sortie de iw phy | grep -A 5 "interface combination".

        Damn, il semble que non!

        # iw phy | grep -A 5 "interface combination"
                interface combinations are not supported
                Supported commands:
                         * new_interface
                         * set_interface
                         * new_key
                         * new_beacon
        
        

        J'utilise un kernel 3.4.32 (packagé par Mageia 2) avec un driver iwlwifi.
        Mais alors maintenant je me demande vraiment ce qu'Intel promeut à ce point avec cette fonctionnalité "hotspot" (qui est la même chose qu'access point, non?) si on peut même pas à la fois recevoir et émettre en wifi!

        Merci pour la réponse en tous cas. Un jour, j'essaierai peut-être de fouiller un peu plus le sujet pour voir exactement ce qu'il est possible de faire avec ma carte et l'état du dév des drivers pour cela.

        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

        • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

          Posté par . Évalué à 2.

          « fonctionnalité "hotspot" (qui est la même chose qu'access point, non?) »

          J'avoue que je ne comprend pas cette partie de la news. D'un point de vue générique, un hotspot est un AP avec accès internet. Il existe aussi un standard particulier Wi-Fi nommé Hotspot (ou Passpoint) qui définit des méthodes pour communiquer des informations additionnelles à une STA avant qu'elle se connecte. Mais aucun de ces possibilités n'a l'air de cadrer. Je dirais plutôt que quelqu'un s'est emmêle les pinceaux quelque part entre l'explication d'un développeur et la news.

          • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Salut,

            Je dirais plutôt que quelqu'un s'est emmêle les pinceaux quelque part entre l'explication d'un développeur et la news.

            Bon bah j'ai regardé plus en détail. Apparemment cette technologie s'appelle 'wifi-direct', cela permet apparemment de faire facilement du p2p entre deux machines, mais a d'autres usages, comme celui de partager une connexion donc. La pub intel semble vraiment dire qu'on peut recevoir une connexion wifi puis la re-partager en hotspot, bien que les termes utilisés soient vraiment imprécis/mauvais, et en effet probablement écrit par des gens du marketing ("Connect your PC to the WLAN or the Internet, then securely share the access" -> c'est assez marrant comment ils mettent le WLAN et l'internet en parallèle, plutôt que Wifi et Ethernet, ce que "je pense" était le but).

            Donc j'ai cherché si des gens avaient effectivement réussi à faire une telle chose, puisque je ne peux pas tester moi-même sans Windows. J'ai finalement trouvé cet article en anglais où l'auteur dit qu'il a partagé sa connexion wifi comme un hotspot wifi avec succès grâce à cette technologie.

            I tested sharing of both a LAN and WiFi internet connection successfully but the My WiFi application could not share a Bluetooth DUN connection that I set up.

            => en français, il dit qu'il a testé et partagé avec succès une connexion wifi et une connexion ethernet (par contre pas une connexion bluetooth).

            Donc apparemment si c'est possible, ça existe, c'est en vente, ça marche sur des plateformes Windows, y a des logiciels avec GUI qui permettent de gérer cela sans se poser trop de question sur cet OS, et y a des gens qui ont pu testé et le disent sur des sites génériques. Ça n'a vraiment pas l'air d'un gars du marketing Intel qui s'est "emmêlé les pinceaux" avec l'explication du développeur.

            Donc moi j'ai ce genre de matériel, et ma question est vraiment de savoir si la partie logicielle existe sous Linux aussi (même un peu plus austère s'il le faut, des lignes de commande me vont aussi; du moins c'est mieux que rien).

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

            • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

              Posté par . Évalué à 2.

              C'était en fait le terme « AP-mode WiFi Hotspots », qui ne signifie pas grand chose, qui me gênait. Le Wi-Fi Direct permet effectivement de se connecter à un AP normal plus simplement sans devoir entrer le SSID ou la clé (en plus de se connecter à une autre station, un peu comme du Bluetooth) ; il suffisait juste d'appeler un chat un chat !

        • [^] # Re: Questions sur la fonctionnalité de point d'accès

          Posté par . Évalué à 2.

          interface combinations are not supported

          Met à jour ton noyau.

          Les dernières versions d'iwlwifi supportent les combinaisons d'interfaces (mais pas forcement celles que tu veux, même s'il y a des chances que si).

  • # Configuration

    Posté par . Évalué à 3.

    […] un outil permettant de simplifier l'utilisation d'un ou de plusieurs réseaux […]

    C'est aussi (surtout ?) un outil qui fait passer la configuration réseau d'un travail d'administrateur à un travail d'utilisateur. Ce qui est nécessaire avec les ordinateurs portables et sur réseaux sans fils.

    Sinon, pour ceux qui trouvent NetworkManager trop compliqué et/ou pas assez proche des fichiers de configuration originaux, il y a Wicd.

    Je ne sais pas trop ce que c'est que les fichiers de configuration originaux, mais s'il s'agit de /etc/network/interfaces de Debian par exemple, peut être que lire la doc et remonter un bug dans au près du packageur de leur distribution leur permettrais de se reposer un peu (au lieu de s'égosiller) :

    https://live.gnome.org/NetworkManager/SystemSettings

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Configuration

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 22/02/13 à 12:32.

      C'est surtout que NetworkManager est extrêmement limité comparé à ifupdown. ìfupdown ne fait pas grand chose de base mais peut-être étendu assez facilement par des scripts shells. Pour étendre NetworkManager, il faut, selon ce qu'on cherche à faire, soit coder des plugins en C, soit causer en D-Bus (directement (pouah) ou indirectement via nmcli), soit modifier directement NetworkManager, soumettre le patch, se faire ignorer royalement par l'upstream et voir son patch intégré par les mainteneurs de certaines distributions ;)

      • [^] # Re: Configuration

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour étendre NetworkManager, il faut, selon ce qu'on cherche à faire, soit coder des plugins en C, soit causer en D-Bus (directement (pouah) ou indirectement via nmcli), soit modifier directement NetworkManager, soumettre le patch, se faire ignorer royalement par l'upstream […]

        Ou alors on regarde un peu comment ça marche.

        Dans NETWORKMANAGER(8), on peu lire :

        NetworkManager will execute scripts in the /etc/NetworkManager/dispatcher.d directory in alphabetical order in response to network events.
        […]
        Each script receives two arguments, the first being the interface name of the device just activated, and second an action.

        Les actions c'est up, down, vpn-up, vpn-down, hostname, dhcp4-change et dhcp6-change. C'est déjà un peu mieux que les {pre,post}-{up,down} que propose interfaces. Mais ce n'est pas tout, si on regarde ce qu'il y a dans ce répertoire on trouve un fichier /etc/NetworkManager/dispatcher.d/01ifupdown

        Dont voici le contenu : http://pastebin.com/CNJGU57n

        Je ne sais pas si c'est ça le plugin ifupdown, mais en tout cas il est capable de récupérer au moins une partie de ce que tu fait avec ifupdown et il est possible :

        Bref en s'informant un minimum c'est largement faisable.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Configuration

          Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 22/02/13 à 14:03.

          Ça reste extrêmement limité. Qu'est ce que tu fait lorsque tu veux toucher au paramètres passés à wpasupplicant ? Que tu veux toucher aux paramètres d'une autre interface quand tu en uppe une autre ? Que tu veux choisir à ce moment si NetworkManager à le droit de toucher à cette interface ? Est ce que tu peux modifier les paramètres IP dynamiquement à ce moment la ? Et si tu regarde ton rapport de bug, faire ce que tu décris n'est pas recommandé.

          Avec ifupdown, tu peux totalement débrayer tout les machins automatiques en utilisant le mode manual.

          • [^] # Re: Configuration

            Posté par . Évalué à 1.

            Ça reste extrêmement limité.

            Pétard, tu cite 3 cas très pointu et tu dis que c'est « extrêmement limité », que ce ne soit pas parfait je le comprends bien. Mais de là a dire qu'il est extrêmement limité.

            Et si tu regarde ton rapport de bug, faire ce que tu décris n'est pas recommandé.

            Oui alors je me suis raté je voulais écrire un troisième point qui est : c'est géré de base par nm, tu peut simplement le configurer lui.
            Mais ce qui n'est pas recommandé avec nm ne l'est pas plus avec ifupdow ou n'importe quel autre solution. Ce que je sous-entendais c'est que oui ce n'est pas recommandé mais si tu le fait c'est toi qui l'a mis en place et tu sais ce que tu fais.

            Avec ifupdown, tu peux totalement débrayer tout les machins automatiques en utilisant le mode manual.

            C'est pas très courant de faire ça, c'est bien pour ça que je ne pense pas qu'il soit extrêmement limité.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Configuration

              Posté par . Évalué à 3.

              Faire un équivalent de guessnet pour NetworkManager, c'est un cas "très pointu" ?

              Oui alors je me suis raté je voulais écrire un troisième point qui est : c'est géré de base par nm, tu peut simplement le configurer lui.

              C'est exactement le cas d'utilisation de guessnet: selon le réseau détecté, tu change les paramètres dynamiquement. Tu ne peux pas le décider à l'avance. Et si tu modifie les paramètres de NetworkManager pendant ce temps là, c'est la merde.

              • [^] # Re: Configuration

                Posté par . Évalué à 1.

                hum… guessnet quand je l'avais utilisé, c'était un équivalent au plugin keyfile de networkmanager, je suis passé à coté de quelque chose ?

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Configuration

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ça n'a absolument rien à voir.

                  Je branche un câble réseau. À quel réseau suis-je connecté ? selon le réseau sur lequel je suis, j'ai besoin d'utiliser une IP statique, du DHCP avec plus ou moins de bidouilles (genre utiliser des DNS custom, ignorer les suffixes DNS, changer la métrique de l'interface, et autres), utiliser autoconf IPv6, ou bidouiller les paramètres de certains programmes, notamment des proxy apt et des services que je veux activer sur le réseau. Je fais comment pour automatiser ça ?

                  guessnet, comme son nom l'indique, fourni des outils pour détecter sur quel réseau je suis, souvent en utilisant de l'ARP, mais d'autres méthodes sont disponibles. À travers le mapping d'ifupdown, il auto-détecte la configuration à utiliser au moment ou l'interface est configurée.

                  Et tout ça, sans modification d'ifupdown. Même si les mapping d'ifupdown n'étaient pas disponibles, une fonctionnalité équivalente aurai pu être scriptée en changeant les paramètres à la main et en utilisant le mode manuel.

                  Avec NetworkManager, tu fait ça comment ? certains paramètres sont gérées automagiquement, et NetworkManager écoute les modifications faites à ses interfaces via netlink. Autrement dit, c'est un bordel complet si tu modifie ses paramètres en même temps.

                  Et on parle d'une fonctionnalité vielle de 10 ans. Remarque, le support des bridges n'est apparu que dans cette version…

                  • [^] # Re: Configuration

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je comprends, mais si l'usage me paraît logique, la possibilité de configurer ça est à mon avis hors de porter de la majorité des utilisateurs. D'ailleurs ce qui te semble la fonctionnalité minimum est implémentée presque nulle part (ou alors avec de la bidouille).

                    Je pense que ça viens du fait que l'énorme majorité des réseaux filières sont de l’Ethernet avec du dhcp dessus en IPv4 et que pour les réseaux sans fils, le SSID suffit généralement pour discriminer les réseaux.

                    Je comprends que ça puisse être très utile mais il me semble qu'avec les fonctionnalités de nm, on a quelque chose qui marche bien, qui réponds de lui même à une grande quantité d'usage et qui est relativement hackable (contrairement à ce qui me semble être une pensée bien établie).

                    De plus je ne suis pas un spécialiste, j'ai parlé du script que j'ai trouvé, je ne sais pas si c'est réellement ça le plugin ifupdown. Il parlais dans la doc de lecture du fichier /etc/network/interfaces, peut être que nm offre déjà une meilleure intégration.

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Configuration

                      Posté par . Évalué à 6.

                      Je comprends, mais si l'usage me paraît logique, la possibilité de configurer ça est à mon avis hors de porter de la majorité des utilisateurs. D'ailleurs ce qui te semble la fonctionnalité minimum est implémentée presque nulle part (ou alors avec de la bidouille).

                      Windows en implémente une version limitée (utiliser une IP statique seulement s'il n'y a pas de DHCP). Et inutile de compter le nombre de logiciels Windows pour changer la configuration réseau en un clic.

                      Je comprends, mais si l'usage me paraît logique, la possibilité de configurer ça est à mon avis hors de porter de la majorité des utilisateurs.

                      Et alors ? À l'époque, configurer un réseau WPA2 sous Linux était hors de portée de la majorité des utilisateurs. Ça l'est toujours, mais NetworkManager simplifie ça pour le mode station et maintenant AP.

                      Je pense que ça viens du fait que l'énorme majorité des réseaux filières sont de l’Ethernet avec du dhcp dessus en IPv4 et que pour les réseaux sans fils, le SSID suffit généralement pour discriminer les réseaux.

                      Oui, mais ils ne sont pas forcement tous bien configurés, ou alors ils sont configuré de manière intentionnellement mauvaise: DNS ou suffixes DNS menteurs, filtrage de ports, proxy HTTP ou serveur SMTP obligatoire, et autres joyeusetés de réseau néo-nazis qui obligent à ne surtout pas utiliser la configuration proposée par DHCP et à dérégler ses programmes pour qu'ils fonctionnent.

                      Et pour les réseaux sans fils, le SSID ne suffit pas toujours. Dans la ML de NetworkManager, il y a notamment le cas d'un universitaire qui utilise eduroam qui à besoin de choisir lequel de ses deux comptes radius utiliser en fonction de l'université dans lequel il est, parce que les filtrages de port ne sont pas les mêmes si tu fait partie de l'université ou si tu viens d'une université extérieure.

                      On peut aussi parler du verrouillage du BSS, qui, du temps ou NetworkManager ne le supportait pas, était la mort à bidouiller en parallèle de NetworkManager.

                      Je comprends que ça puisse être très utile mais il me semble qu'avec les fonctionnalités de nm, on a quelque chose qui marche bien,

                      À l'usage, désolé mais … non. Le fait qu'il mette trois heure à se connecter sans dire ce qu'il est en train de faire, alors que à la main ça met trois secondes, le fait que ses messages d'erreurs sont dignes de Windows ("La connexion réseau a été déconnecté", il manquerai plus qu'un "contactez votre administrateur système") et ne servent absolument à rien, ou le fait qu'il fasse n'importe quoi lorsqu'il voit deux réseaux connus, en roamant de l'un à l'autre comme si c'était la même chose.

                      NetworkManager ça marche bien dans les cas simples. Mais si il suffisait de respecter les RFC pour avoir un accès au réseau qui marche, la vie serai bien meilleure.

                      qui réponds de lui même à une grande quantité d'usage et qui est relativement hackable (contrairement à ce qui me semble être une pensée bien établie).

                      Ce n'est pas parce que tu à quelques hooks dans un coin que tu peux prétendre que NetworkManager est un logiciel extensible et bidouillable. Franchement, un gestionnaire réseau sur lequel tu à des hooks dans lequel tu ne peux même pas changer la configuration IP sous peine de bordel général, j'appelle ça une blague. Dans un vrai logiciel hackable, on peut aussi changer le comportement par défaut. Dans le cas de NetworkManager, c'est codé en dur en C, et pas vraiment désactivable.

                      Dans le cas d'ifupdown, c'est un metascript compilé en dur (mais bidouillable par celui qui compile) désactivable avec le fameux mode manual, et avec ifup -v, tu connais les commandes qu'il exécute.

                      De plus je ne suis pas un spécialiste, j'ai parlé du script que j'ai trouvé, je ne sais pas si c'est réellement ça le plugin ifupdown.

                      Le plugin ifupdown (qu'il faudrai plutôt appeler module, pour être honnête intellectuellement) est écrit en C. Il est capable de lire les cas de configuration basiques de /e/n/i et de les appliquer, ou alors d'ignorer les interfaces listées dans ce fichier et de laisser un vrai ifupdown les configurer. Les distributions mettent généralement la deuxième option par défaut.

  • # Bonne nouvelle ! Mais...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 22/02/13 à 13:22.

    Quid de la connexion simultanée à plusieurs VPN ? Est-ce du ressort de NetworkManager ? Si oui, est-ce dans la roadmap ? (que je n'arrive pas à trouver par ailleurs)

    • [^] # Re: Bonne nouvelle ! Mais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je n'utilise plus NM pour me connecter en VPN mais je ne me souviens plus de ce qui empêche de se connecter à plusieurs réseaux ? Est-ce qu'il essaye de déconnecter les autres ? Je ne me souviens plus avoir essayé ou non à l'époque où j'avais à jouer avec plusieurs VPN.

      • [^] # Re: Bonne nouvelle ! Mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui actuellement lorsqu'on essaye de se connecter à un second VPN, il déconnecte le premier.

        Tu dis ne plus utiliser NM pour cet usage, as-tu une autre appli à me conseiller ?

        • [^] # Re: Bonne nouvelle ! Mais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'utilise la ligne de commande directement tout simplement. Ce n'est pas forcément mieux, c'est juste différent. Et là, à moins d'avoir des réseaux qui se marchent sur les pieds, je n'ai pas ce genre de problème.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.