Nouvelle version pour EKD !

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
16
15
mar.
2010
Audiovisuel
EKD en version 2.0-0 vient de sortir. Il s'agit d'une application multiplateforme de post-production pour les vidéos et les images. EKD nécessite les dépendances suivantes: Python, PyQt4, Python Imaging Library, Numpy, ImageMagick, Mplayer-Mencoder, FFmpeg, ffmpeg2theora, MjpegTools et SoX.

Le logiciel est sous licence GNU/GPL version 3.

EKD devient plus facile d'utilisation grâce à une interface plus ergonomique. Vous pourrez réaliser des opérations plus ou moins complexes sur vos vidéos et images en peu de temps (de même pour vos fichiers audio).

Le logiciel possède une documentation facilement accessible via son interface ou sur son site officiel. Cette version 2.0-0 est une version majeure tant les changements sont importants, voici une liste substantielle des modifications apportées :
  • L'interface dans la partie vidéo a été radicalement améliorée ;
  • EKD peut maintenant gérer l'AVCHD (transcoder des fichiers mts ou m2ts vers le mov par exemple) ;
  • La gestion de projet a été intégrée (avec sauvegarde et chargement de fichiers .ekd) ;
  • Le logiciel Videoporama, dont le développeur a rejoint le projet EKD, a été intégré à l'application ;
  • EKD est devenu configurable à souhaits (des répertoires de chargement à l'apparence de son interface) ;
  • Le logiciel est plus performant dans nombre de domaines.


Et bien plus !.

Si vous faites du traitement vidéo et en imagerie, portez un œil attentif à cette application.
  • # EKD

    Posté par . Évalué à 4.

    Je voudrais tout d'abord féliciter toute l'équipe Ekd, pour son excellent travail et son sérieux. Cette dernière mouture est excellente, ergonomique et très facile d'emploi, fonctionne parfaitement sur EEEpc. Editer, transcoder,couper, coller etc...vos fichiers vidéos, audio et images devient un jeux d'enfant.
    EKD est un logiciel puissant que je conseil grandement, vous ne pourrez plus vous en passer.
    Amts
    Tez@
  • # concateneur contre non-linéaire

    Posté par . Évalué à 1.

    Je trouve que comme IMovie >HD, il sagit d'une regréssion dans ce qu'on peut attendre d'un logiciel de montage. Elle se rapproche plus de la méthode de faire analogique d'il y a 30ans que d'une solution sérieuse de montage numérique.

    C'est triste de voir que la plupart des projets de monteur vidéo suivre cette direction, on perd tout le côté flexible et précis d'un NLE.

    Et puis dans le genre playskool, l'interface se pose là.

    Dommage, et bien que je ne sois pas la cible je souhaite néanmoins une bonne continuation au projet car malgré tout, je l'ai vu grandir. :)
    • [^] # Re: concateneur contre non-linéaire

      Posté par . Évalué à 3.

      Bonjour,

      Utilisateur d'EKD (novice je n'ai pas beaucoup de temps pour faire de la vidéo), je ne pense pas que la fonction première d'EKD soit de faire du montage vidéo.

      Ce logiciel propose une interface graphique pour faire quelques opérations sur des vidéo ou images avant ou après l'utilisation d'un logiciel de montage au choix (cinelerra, kino, ...).

      Faire du transcodage de vidéo, séparer son et image, appliquer quelques filtres simples sur une vidéo ne sont que quelques fonctions du logiciel mais qui facilite grandement la vie et évite de devoir utiliser ffmpeg ou mencoder en ligne de commande ce qui n'est pas évident pour le commun des utilisateurs.

      Je laisse à d'autres utilisateurs plus expert que moi le loisir de développer toutes les autres fonctions utiles d'EKD, comme je le disais je suis novice dans le domaine de la vidéo.

      Après l'interface graphique est une question de goût en tout cas c'est facile d'accès.


      Yugues
    • [^] # Re: concateneur contre non-linéaire

      Posté par . Évalué à 3.

      Bonjour pour ou contre le logiciel, ça c'est a vous de voir. EDK n'a jamais prétendu etre un logiciel de montage, il y a déjà tout ce qu'il faut dans le monde du libre et largement utilisé dans la production cinématographique internationale pour ça stabilité.
      EKD a pour fonction première d'etre et il le fait très bien, une trousse à outils avec des fonctions précises qui facilitent la vie. L'interface graphique est fonctionnelle et c'est ce qu'on lui demande, l'apparence est pour moi secondaire, il y a tellement de belles interfaces avec rien derrière.
      Juste une dernière chose a propos de votre signature, cela pèse aussi lourd que Windaube, aucun intérets.
      Amts
      Tez@
      • [^] # Re: concateneur contre non-linéaire

        Posté par . Évalué à 0.

        Au temps pour moi, je ne sais plus pourquoi je l'ai assimilé à cette catégorie d'application, °_O

        Juste une dernière chose a propos de votre signature, cela pèse aussi lourd que Windaube, aucun intérets.
        Tout comme votre commentaire à ce sujet dont, d'ailleurs, la comparaison me passe au dessus.

        Vous n'avez pas aimé l'attribut "playskool" pour votre interface, désolé de vous avoir blessé mais n'essayez pas de détourner le fil à votre convenance.

        L'interface mériterait une meilleure attention et il ne sagit pas de cosmetique uniquement.
    • [^] # Re: concateneur contre non-linéaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Mauvais choix de logiciel : essaye Kdenlive.

      EKD vise très claierment autre chose : la post-production, je dirais même la seconde vie d'une vidéo ;-)

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.online.fr

  • # Précisions

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Bonjour à tous,

    J'ai crée EKD fin 2004 (pour un projet de court-métrage amateur avec Blender, que j'avais mis en place). Le projet en lui-même n'a jamais été finalisé, mais j'ai malgré tout décidé de poursuivre l'aventure (le développement d'EKD). Le projet a suivi son petit bonhomme de chemin, je l'ai enrichi de fonctionnalités diverses. Depuis quelque temps nous sommes une petite équipe de développeurs.

    EKD est un logiciel qui fait de la post-production et non du montage vidéo, même si on peut sans aucun souci concaténer des vidéos et des fichiers audio avec EKD, ce n'est pas ce qu'il sait faire de mieux jusqu'à présent (dans le domaine du montage vidéo il y a des logiciels bien plus pertinents qu'EKD, c'est une certitude).

    Un des buts d'EKD est de pouvoir donner accès, aux utilisateurs peu aguerris dans le domaine du traitement vidéo, image et audio, à la possibilité de réaliser des choses plus ou moins complexes (un exemple, pour des images, la découpe de fond bleu ou vert et ensuite le compositing, pour finir la transformation des images en vidéo).

    EKD se veut ergonomique car il peut être utilisé avec des élèves de collège (je suis enseignant en arts plastiques en collège), voire d'école primaire (le côté abordable et didactique du log a toujours été ce vers quoi s'orientait EKD). Ce n'est donc pas une application pour les spécialistes (à la pointe) dans le domaine.

    Dernière chose, Lanus Tordable (ton pseudo ne manque pas d'humour !) quand tu mentionnes [le genre playskool] et [L'interface mériterait une meilleure attention et il ne sagit pas de cosmetique uniquement.], que veux-tu dire exactement ?, tu peux développer un peu ?. Je respecte sans aucun problème ton point de vue, mais j'aimerais tout de même avoir des éclaircissements à ce sujet.

    Voilà, voilà.

    a+
  • # Présentation dans le dernier Linux Pratique

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Pour les personnes intéressées, il y a une présentation relativement détaillée et visuelle des possibilités de cet outil dans le dernier numéro de Linux Pratique (n°58 de mars/avril) sur 4 pages.
    • [^] # Re: Présentation dans le dernier Linux Pratique

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Merci de le préciser Florent. Je n'en ai pas parlé car cet article (bon article en passant) est basé sur l'ancienne version 1.4-5 (l'article en question est paru avant la sortie officielle de la 2.0-0). La version 2.0-0 est bien plus performante que la 1.4-5.

      a+

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.