Nouvelles des logiciels de navigation web

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
13
23
juin
2010
Internet
Test Pilot 1.0 bêta

Test Pilot est une campagne des Mozilla Labs pour collecter des remontées d'informations de manière structurée. Elle fonctionne par le volontariat grâce à l'utilisation d'une extension Firefox. La version Test Pilot 1.0 beta a été récemment publiée.

Une fois l'extension installée, l'utilisateur peut prendre part aux différentes études proposées, inspecter les données collectées, et choisir de les envoyer. Si une nouvelle fonctionnalité est proposée, il est demandé la permission de l'installer. Les résultats de ces études sont - après anonymisation - publiées sous licences libres, et c'est relativement intéressant : l'utilisation des onglets, le stockage des mots de passes, les entrées de menu les plus utilisées...

Jetpack SDK 0.4

Jetpack, également issu des Mozilla Labs, a pour but de faciliter la création d'extensions, par l'utilisation des technologies web standards ouverts. Google Chrome et Apple Safari ont également proposé leur système d'extension plus récemment, également basé sur les standards ouverts du web.

Le SDK (Software Development Kit) de Jetpack est disponible en version 0.4, et nécessite Python 2.5 ou plus. Il devrait faciliter le développement d'extensions Jetpack.

Firefox for Maemo 1.1 RC 1

Bien que Maemo soit abandonné au profit de MeeGo, Mozilla continue le développement de Firefox pour Maemo : la version 1.1 RC 1 est disponible. Elle apporte l'auto-complétion dans l'assistant de formulaire, une refonte de la page d'accueil, la mise à jour automatique des extensions, un meilleur système de tapping (clic du doigt), le mode portrait sur N900, un menu contextuel, une mise à jour du thème de contenu web, un menu "site" amélioré, l'utilisation des boutons de volumes pour zoomer, la capacité de sauver la page au format PDF, et un rapporteur de crash.

WebSocket Protocol Updated

WebSocket, le protocole et API du futur, mieux que HTTP couplé à AJAX, évolue rapidement car en cours de standardisation. Google Chrome suit en effet de près les changements dans les spécifications. Ainsi, les développeurs peuvent apporter de vrais commentaires, basés sur des expérimentations. Il faut toutefois bien garder à l'esprit que les changements peuvent induire des cassures et autres incompatibilités.

Google Chrome Frame

Google Chrome Frame est disponible en version Bêta, depuis le 8 juin 2010. Google Chrome Frame est un greffon gratuit pour Internet Explorer (Internet Explorer 6, 7 and 8 sous Windows 7 / Vista / XP SP2). Des applications comme Google Wave, utilisent déjà Google Chrome Frame pour vous permettre d'utiliser certaines fonctionnalités dans de meilleures conditions.

Plutôt que d'ajouter de clinquantes nouvelles fonctionnalités, l'équipe de développement s'est "contentée" de corriger plus de 200 erreurs afin de rendre l'intégration à Internet Explorer transparente, tout en "améliorant la sécurité, la stabilité et la performance". Ainsi, Google Chrome Frame gère maintenant la fonctionnalité de "navigation privée", le "nettoyage du cache" et le blocage de cookie. De même, toutes les améliorations présentes dans Google Chrome 5.0 sont dans Google Chrome Frame. On pense évidemment HTML5 avec l'audio et la vidéo, canvas, la géolocalisation, les ("workers") et les bases de données.
  • # Nouvelles des logiciels de navigation

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Vu le titre j'ai cru que cette dépêche allait parler les logiciels de navigation gps sous linux (genre navit), petite déception même si cette dépêche est intéressante.

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: Nouvelles des logiciels de navigation

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne dénoncerai pas celui qui a changé mon élégant "brouteur" en quelquechose de plus DGLFLF-compliant... :-p

      Quoiqu'il en soit, c'est mieux le titre là ?
      • [^] # Re: Nouvelles des logiciels de navigation

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Oui parfait.

        D'ailleurs je trouve plus jolie l'appellation "butineur" à "brouteur" m'enfin c'est une question de goût.
        Je viens de voir sur Wikipedia que ces appellations sont attestés par l'Académie française.

        S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

      • [^] # Re: Nouvelles des logiciels de navigation

        Posté par . Évalué à 7.

        Je ne vois pas l'intérêt de l'abscons (et très moche) "brouteur" lorsqu'on peut utiliser "navigateur web" ou "logiciel de navigation web"
        • [^] # Re: Nouvelles des logiciels de navigation

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est pour ceux qui ruminent ce qu'ils lisent.
        • [^] # Re: Nouvelles des logiciels de navigation

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour tout dire, je ne vois même pas l'intérêt de « logiciel de navigation web » par rapport à « navigateur web ». C'est plus long et ça n'apporte rien au sens.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Nouvelles des logiciels de navigation

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est simplement qu'un navigateur, en français, c'est un type qui navigue... tout simplement mais ça reste compréhensible !
            • [^] # Re: Nouvelles des logiciels de navigation

              Posté par . Évalué à 3.

              Autre contexte, autre sens.

              P.ex, une loupe, ça peut être :
              — un objet pourvu d’une lentille qui permet de grossir ;
              — une tumeur ou excroissance ronde (médecine, botanique) ;
              — une pierre précieuse…
              • [^] # Re: Nouvelles des logiciels de navigation

                Posté par . Évalué à 1.

                certes mais ce genre de mot est d'un usage ancien pour toutes ces champs lexicaux... suffisamment pour être dans les dictionnaires, je ne sais pas si c'est le cas pour "navigateur"...
  • # Toutes ?

    Posté par . Évalué à 2.

    De même, toutes les améliorations présentes dans Google Chrome 5.0 sont dans Google Chrome Frame.

    Y compris le support de css3 ?
  • # websocket

    Posté par . Évalué à 4.

    Quelle est l'idée derrière?

    C'est un "protocol" ou un protocol qui implémente le sien et concatene des protocols existants et d'autres couches?

    L'utilisateur moyen sait de plus en plus configurer un pare-feu, ceux-ci sont entre autre bien plus "userfriendly"© et quand bien même, le manque de connaissance ne peut pas justifier l'insécurité ou le baclage de concept fondamentaux.

    Bref ne seraît-il pas temps de redonner ses lettres de noblesse aux pare-feux?

    Un protocol par type de flux, un port par type de protocol!
    • [^] # Re: websocket

      Posté par . Évalué à 3.


      C'est un "protocol" ou un protocol

      Non, en fait, c'est un protocole


      L'utilisateur moyen ... "userfriendly"© ...

      ... de noblesse aux pare-feux?


      Tu voulais sans doute parler de firewall ?

      Ah le franglais nous perdra tous. Moi c'est avec les licen(c|s)es que je me gourre toujours.

      Sinon je suis d'accord avec toi pour les utilisateurs mais en ce qui concerne les admins réseaux, les architectes et les DSI, y'a encore beaucoup de chemin à parcourir.
    • [^] # Re: websocket

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je ne comprends pas bien la question, mais WebSocket est un protocole de couche application pour faire de la pagination. Comme HTTP, en plus générique.
      • [^] # Re: websocket

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne comprends pas bien la question,...

        T'as jamais entendu parlé d'encapsulation de paquets TCP dans HTTP pour contourner les Firewall, entre autre?
        Ça s'avérait être une astuce somme toute un brin déontologiquement douteuse.

        Le pire étant de créer des services web qui au lieu d'utiliser des protocols faits pour, s'amusent joyeusement à tout réimplémenter dans HTTP.
    • [^] # Re: websocket

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Malheureusement, en effet, WebSockets est un protocole en plus d'être une API. Alors qu'il aurait suffit de faire une API javascript standard donnant accès à des sockets TCP et laisser les gens implémenter des bibliothèques au-dessus pour les protocoles les plus courants (et ça aurait permis d'interfacer une application web avec n'importe quel serveur existant, sans avoir besoin de développer des proxy « protocole X <-> WebSocket).

      Quelqu'un sait pourquoi ça n'a pas été la solution retenue ?
      • [^] # Re: websocket

        Posté par . Évalué à 2.

        Parce que TCP+WebSocket c’est plus léger, portable, extensible et moins rempli de bogues, incompatibilités et chausse-trappes que TCP+HTTP+Javascript+BibWebSocket ?
        • [^] # Re: websocket

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je ne comprends pas ta réponse : WebSocket, c'est juste une surcouche à TCP dont le handshake se présente comme une demande d'Upgrade HTTP (pour que le serveur puisse être commun à un serveur HTTP justement, en tournant sur le même port) et une convention de formattage des frames pour distinguer données textes et binaires.

          Dans les deux cas, une fois la communication établie, avec un handshake totalement trasparent du point de vue de Javascript (que ce soit un handshake TCP comme je le suggérais, ou WebSocket comme c'est le cas), tu te retrouves avec quelque chose de très bas niveau, qui n'a plus rien à voir avec du HTTP, sur lequel tu fais passer n'importe quoi comme données. Donc la couche Javascript est présente dans les deux cas (c'est le code exécuté côté client), et il n'y a pas de couche HTTP à gérer explicitement en plus dans mon idée.

          Par contre, je viens de lire le draft WebSocket, du coup, et les considérations sur la sécurité développées par un autre commentateur me semblent une très bonne raison.
      • [^] # Re: websocket

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il me semble que cette solution n'a pas été retenue pour des questions de sécurité. Il aurait été possible de s'en servir pour envoyer des spams, forger des requêtes HTTP POST, outrepasser le Single-Domain Policy, accéder à des services locaux qui ne tournent que sur 127.0.0.1 justement pour ne pas être accessible depuis ailleurs, etc.

        Bref, la sécurité dans le monde du web est déjà bien assez compliquée comme cela. Je suis bien content que ce ne soit pas la solution retenue.
  • # Une dernière petite info

    Posté par . Évalué à 3.

    Dans le même thème, j'ajouterais que la dernière version de Firefox, la 3.6.4 est sortie.

    Elle apporte l'execution des plugins dans un processus séparé pour éviter les plantages et d'autres corrections.

    Par contre, elle n'apporte pas la correction d'une faille critique qui vient d'être dévoilée par son découvreur croyant qu'elle serait corrigée (ce qui est en fait prévu pour la 3.6.6).

    Mettez à jour quand même (enfin, si la version apparait dans votre dépôt).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.