Où l'on reparle de la BSA et de son « piratage »

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
19
mar.
2008
Pirate
Le journal 7jours annonce que suite aux actions de BSA (Business Sofware Alliance), les entreprises françaises ont dû payer 36 % de plus qu'en 2006 pour un montant de 93.000 euros aux éditeurs de logiciels, au titre du préjudice matériel et d'image.

BSA est un consortium d'éditeurs de logiciels propriétaires dont fait partie Microsoft bien sûr. BSA s'était fait remarquer il y a une dizaine d'année par une campagne de menace auprès des entreprises et des administrations pour qu'elles se mettent en conformité de leur licences. Rappelez-vous : « le BSA est abusif » avait dit le CLUSIF. BSA continue donc ses activités et annonce que les sanctions contre les entreprises ont très sensiblement augmenté l'an dernier et que le nombre de jugements et d'accords à l'amiable rendus a augmenté de 50 % par rapport à l'exercice précédent.

Comment peut-on être - encore en 2008 - une entreprise assez stupide pour continuer à pirater des logiciels propriétaires plutôt que de s'équiper en logiciels libres ? Le piratage n'est-il pas un moyen officieux d'envahir le marché, quitte à réclamer par la suite une mise en conformité des licences ? Toute coïncidence avec des évènements passés n'est pas fortuite. Je trouve que BSA ne fait pas assez de publicité sur ses actions. Aidons-les avec ce nouveau slogan : « Ne piratez plus, utilisez des logiciels libres ».

NdM : bien faire attention à ne pas confondre « piratage » (terme connoté et non défini juridiquement), contrefaçon et manque à gagner. Pour mémoire : en 2001, le BSA était déjà considéré par certains comme marionnette de Microsoft ; en 2002, découverte d'une collusion entre la BSA et la Commission Européenne sur la brevetabilité du logiciel ; en 2003, la BSA épinglait un innocent serveur d'université offrant au téléchargement ... OpenOffice.org dans une distribution Mandrake Linux ; la BSA favorisait une migration chez Ernie Ball (retour sur la migration) ; une affiche parodique était réalisée aux RMLL, on parlait déjà des calculs antipirates simplistes ; en 2005, il était question de l'amendement amendement VU/SACEM/BSA interdisant les logiciels non équipés de mesures techniques et du BSA au CSPLA ; en 2006, Bertrand Lemaire dézinguait l'étude annuelle de BSA dans Moquons-nous de la BSA (Rendez-vous annuel) et Moquons nous de la BSA (suite).
  • # Vous voulez un whiskey ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Comment peut-on être - encore en 2008 - une entreprise assez stupide pour continuer à pirater des logiciels propriétaires plutôt que de s'équiper en logiciels libres ?

    Je pense que c'est pas une question de "stupidité" mais d'ignorance.
    Pas d'ignorance de l'existence des LL mais ignorance de ce qu'ils sont réellement et de leur coût.
    Il a aussi je pense une question d'habitudes prises sous OS fermés. habitudes dont il est difficile de se débarrasser sans perdre en production (les TCO).

    Pour les éventuels trolleurs, NON, je ne défends pas MS (ils ont des avocats pour ça), j'essaye juste de faire comprendre que les entreprises sont peuplées d'êtres humains.
    ----
    Merci de m'avoir lu.
    • [^] # Re: Vous voulez un whiskey ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Je plussois, le cas typique étant le veau de supermarché sous Vista réinstallé avec un Xp pirate.

      Des commes ça j'en voie tous les jours. Mais je suis heureux de constater que je vois aussi beaucoup de GNU/Linux.

      <troll> C'est surotu du Ubuntu mais bon .. </troll>
    • [^] # Re: Vous voulez un whiskey ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Effectivement, cette phrase de la news m'a pas mal choqué... Comment voulez vous que les gens n'aient pas une vision élitiste de GNU/Linux et des logiciels libres quand on dit qu'ils sont stupides s'ils ne les utilisent pas, alors qu'ils manquent la plupart du temps juste d'information ?

      Les seuls que je trouve stupide, ce sont ceux qui connaissent les alternatives libres, mais préfèrent tout de même pirater des logiciels, parce que c'est "plus simple", et "ça casse moins les habitudes"...
      • [^] # Re: Vous voulez un whiskey ?

        Posté par . Évalué à 5.

        STOP !!

        Pour des raisons d'interoperabilité peaucoup de petites structures sont obligées d'utiliser des des logiciels propriaitaires oui obligés

        Et croyez moi c'est pas faute d'essayer de convertir tous les acteurs principaux du marché, mais seul contre tous c'est lourd à porter :( alors pour survivre a on réellement pas le choix :(
        • [^] # Re: Vous voulez un whiskey ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Dans ce cas on dit "pour des raisons de compatibilité" et non pour des raisons d'interopérabilité, car avec le mot "interopérabilité" votr phrase perd absolument tout son sens.
    • [^] # Re: Vous voulez un whiskey ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Ignorance aussi de l'etat de ses licenses. Dans une petite boite, on ne fait pas forcement gaffe au CLUF, on ne se prive pas de reinstaller sur un oridnateur neuf quand on en change, on ne se met pas a payer une license serveur plus n clients des qu'on a plus que 10 postes en reseau, etc...
      La gestion des licenses est une chose complexe (qui presente un cout dont ne parlent jamais les editeurs de proprio).
  • # Linux, os de pirate ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Si je comprend bien, cette annonce consiste a insiter les pirates à utiliser du logiciel libre ?

    M'est avis qu'on est pas près de se débarasser de l'image d'os de pirate qui colle à linux.
    • [^] # Re: Linux, os de pirate ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ben, tu peux utiliser d'autres OS libres, y'a tout plein de BSD dans la nature, suffit d'en capturer un et de l'enfermer dans ta machine.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Linux, os de pirate ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Mais attention, sache qu'il faut impérativement respecter les trois règles suivantes :

        * ne pas l'exposer à la lumière,
        * ne pas le mouiller,
        * et surtout ne pas le nourrir après minuit.


        ----> [~]

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Linux, os de pirate ?

      Posté par . Évalué à 4.

      M'est avis qu'on est pas près de se débarasser de l'image d'os de pirate qui colle à linux.

      Tibia ou femur?
    • [^] # Re: Linux, os de pirate ?

      Posté par . Évalué à 7.

      En même temps, pirater sous Windows, c'est un peu comme appeler la police avant d'aller cambrioler une banque.
  • # Il faut pirater les logiciels libres !

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Afin de détourner les crakers des logiciels "privateurs" il faudrait qu'il existe des logiciels libres à pirater !

    Il faudrait pour cela que OpenOffice.org, Mozilla, Mandriva ... éditent une version "DeLuxe" dotée d'une clef d'activation mais pas trop difficile à cracker quand même ;-)
    • [^] # Re: Il faut pirater les logiciels libres !

      Posté par . Évalué à 5.

      une version "DeLuxe" dotée d'une clef d'activation mais pas trop difficile à cracker quand même ;-)

      Que l'on appelle corporate ? C'est pas la méthode habituelle des logiciels proprio à grande diffusion ?

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Il faut pirater les logiciels libres !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      A vrai dire certaines personnes utilisent par principe des logiciels payants (qu'ils ne paient pas), parce qu'ils pensent que c'est forcément mieux, et que les logiciels libres sont développés par des jeunes prépubères dans des caves.
      C'est assez significatif dans des pays comme la Chine. Windows domine mais personne ne le paye. Il faudrait des versions pirates de Linux pour espérer y avoir du succès :).

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

      • [^] # Re: Il faut pirater les logiciels libres !

        Posté par . Évalué à 3.

        [L]es logiciels libres sont développés par des jeunes prépubères dans des caves

        T’as oublié « [dans des caves] des universités, payés par nos sous. », voire un petit « sales glandeurs de hippies parasites » à la fin…
    • [^] # Re: Il faut pirater les logiciels libres !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Suse et Red Hat se retrouvent régulièrement sur des réseaux warez (en tout cas je les ai déjà vu disponibles sur certains trackers bittorrent et des newsgroups)
  • # Moi pas comprendre...

    Posté par . Évalué à 3.

    Comment le BSA fait-il pour savoir que telle entreprise n'a pas acquitté ses licences ?
    Il se pointe dans tes locaux et te demandent les serials ? O_o

    Parce que bon, aux dernières nouvelles, le BSA n'est rien d'autre qu'un organisme, une association, un regroupement, <mettre ici le terme de votre choix>, et non un organe officiel autorisé à perquisitionner !

    Donc, j'imagine que leur dire "vous avez un mandat ? Non ?!? Ça va pas être possible, alors..." ne coûte rien et met à l'abri des ennuis judiciaires (que l'on ait quelque chose à se reprocher ou non).
    • [^] # Re: Moi pas comprendre...

      Posté par . Évalué à 5.

      par délation probablement. Je n'arrive pas à retrouver le lien mais il me semble (à vérifier) que la BSA incitait les gens à dénoncer leurs boite si elles utilisaient des logiciels sans avoir la licence (avec une petite récompense à la clé).
      • [^] # Re: Moi pas comprendre...

        Posté par . Évalué à 2.

        ça ne répond qu'à une partie de la question (le BSA sait quelles entreprises contrôler), mais il reste l'autre partie : comment entrer dans l'entreprise et pouvoir contrôler toutes les licences quand on a aucun droit légal d'investigation, de saisie, de contrôle, ... ?
        • [^] # Re: Moi pas comprendre...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Probablement, parce que la ou les dites sociétés alors portent plainte....
          Le BSA (dont elles font partie) les ayant informées !
          Et puis une lettre bien tournée, bien menaçante aux près des PMEs un peu faibles juridiquement, cela fait mouche... Donc ?
        • [^] # Re: Moi pas comprendre...

          Posté par . Évalué à 4.

          Facile.

          Lettre type à envoyer au responsable informatiquejuridique d'une entreprise :

          "Bonjour monsieur, j'ai entendu dire que vous utilisiez certaines applications sans les licences kivonbien. Pourriez-vous vous mettre en conformité sinon, on va le dire à la police.

          Nous pouvons aussi vous aider en venant chez vous et en vous présentant la liste des licencesfacture."

          Et voilà ! C'est fait !
        • [^] # Re: Moi pas comprendre...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ils viennent avec un agent assermenté, qui a le droit de faire une investigation.
          Ils viennent soit au hasard, soit par délation.
          Le grand public ne le sait pas, mais beaucoup d'assoc de défense des droits sont assermentées, et ont le droit de faire constater des infractions. C'est le cas aussi de l'ALPA pour la contrefaçon des films.
    • [^] # Re: Moi pas comprendre...

      Posté par . Évalué à 10.

      Hello,

      La boite dans laquelle je bosse à reçu à deux reprises des courriers de la BSA (section Belgique).

      Nous bossons dans l'industrie graphique. Le courrier contenait plusieurs papelards, dont certains signés Adobe. Le contenu en était grosso modo : "Nous savons que tout le monde dans votre milieu utilise nos produits, et nous en somme très fiers. Néanmoins, savez vous que le non respect des licenses d'utilisations est condamnable de la pendaison par les couilles ? bla bla bla, si vous n'en sortez pas ou vous ne savez pas ou vous en êtes, nous pouvons vous aider, bla bla bla, sachez que nous contrôlons beaucoup les PME actives dans le domaine graphique actuellement.

      Une deuxième lettre, signée Adobe nous "rappelait" que nous devions aussi être en ordre de licence pour les polices de caractères utilisées dans n'importe quel document transitant dans la boite... Voilà bien un truc réaliste. Il nous proposaient d'ailleurs une super promos sur un DVD Adobe contenant X polices à X milliers d'euros.

      Une quinzaine de jours après la première lettre, le patron à reçu un coup de fil d'une charmante madame de la BSA, qui souhaitait s'assurer que l'on avait bien reçu et compris la lettre, qu'on n'avait pas de questions supplémentaires...

      Etant en ordre à 95% (en partie car nous utilisons pas mal de libre, à chaque fois que c'est possible et réaliste en fait), nous n'avons pas donné suite. En fouillant sur le net, j'avais aussi cru comprendre qu'un simple 'pas de mandat ? vous n'entrez pas chez moi' nous mettait sans doute à l'abri.

      Sinon pour déborder un peu, j'ai trouvé aussi la phrase "Comment peut-on être - encore en 2008 - une entreprise assez stupide pour continuer à pirater des logiciels propriétaires plutôt que de s'équiper en logiciels libres ?" franchement déplacée et contre-productive.

      Je suis clairement pro-libre et c'est moi qui prends les décisions au niveau info, mes collègues/patrons sont loin d'y être opposés, et on en utilise pas mal (toute l'infrastructure serveurs, OpenOffice, thunderbird, Firefox et pleins d'autres), mais il y a pleins d'endroits dans la boite ou je ne peux tout simplement pas proposer de solution libre. Soit l'alternative n'existe pas (besoin très spécifiques, qui en général fonctionnent avec d'abominables formats proprios), soit je n'ai pas d'équivalent aussi fini/fonctionnel/intégré/pratique pour l'end-user à proposer. Faut aussi se rappeller qu'en entreprise, le temps c'est de l'argent...
      • [^] # Re: Moi pas comprendre...

        Posté par . Évalué à 2.

        un simple 'pas de mandat ? vous n'entrez pas chez moi' nous mettait sans doute à l'abri.

        J'imagine que c'est similaire à la France. Si un expert se pointe, il est accompagné d'un juge ou de la police avec une réquisition faite par un juge d'instruction.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Moi pas comprendre...

          Posté par . Évalué à 2.

          Et la police / juge se déplace sans suspiçions sérieuses ? Une déconciation (externe) suffit ?
          • [^] # Re: Moi pas comprendre...

            Posté par . Évalué à 2.

            Non justement.

            Il faut un dépôt de plainte et qu'elle soit prise en compte.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Moi pas comprendre...

              Posté par . Évalué à 3.

              J'imagine que ce genre de lettres vise donc principalement à "intimider" les PME.
              • [^] # Re: Moi pas comprendre...

                Posté par . Évalué à 2.

                Même si ils viennent avec des flics, ils n'ont pas forcément le droit de rentrer.

                Un flic ne peut rentrer chez toi que dans le cadre d'une enquête. Cela ne peut pas être le beau-frère d'un membre de la BSA qui donne un coup de main.

                "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Moi pas comprendre...

              Posté par . Évalué à -1.

              ca c'est la théorie.

              Maintenant en pratique ...
            • [^] # Re: Moi pas comprendre...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Non. Les sociétés et assoc de défense des droits, comme la BSA, sont assermentées et peuvent intervenir même s'il y a pas eu de plainte, uniquement sur soupçons.
              • [^] # Re: Moi pas comprendre...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Et tu risques quoi à refuser l'accès de tes locaux à une association assermetée ?

                Et sinon si tu as une source de ce cas particulier, merci :)
                • [^] # Re: Moi pas comprendre...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Tu risques rien c'est juste du bluff de leur part. Assermente cela ne donne aucun droit de perquisition.

                  C'etait le meme bluff utilise par les inspecteurs pour la redevance tele. Lettre avec tampon en rouge: "Rappel vous avez pas paye votre de redevance." (j'avais pas de tele a l'epoque donc cela partait directos a la poubelle).

                  Visite de l'inspecteur: "Je suis la pour verifier la redevance tele". "Ah et?" "Je dois rentrer verifier si vous avez une tele" "Euh non au revoir".

                  Comme ils etaient pas couillon, a l'epoque ou les teles noirs et blancs existaient encore c'etait du style: "C'est pour un sondage, vous avez encore votre tele noir et blanc?"

                  Enfin tout ca pour dire que sans flic/juge, ils peuvent pas verifier quoi que ce soit surtout sur delation cela etant interdit par la loi me semble t'il (mauvais souvenir de la seconde guerre mondial...)
                • [^] # Re: Moi pas comprendre...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Tu peux leur refuser l'entrée, mais alors ils vont systématiquement demander une commission rogatoire, en disant qu'ils soupçonnent une infraction, et là, ils reviennent avec un huissier et un OPJ.
                  Ils le font systématiquement à chaque refus.
                  • [^] # Re: Moi pas comprendre...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et ça leur est accordé ?
                    Je veux dire : vu le nombre de contrôles qu'ils doivent faire, et vu le nombre de refus qu'ils doivent recevoir, les flics et/ou l'huissier acceptent à chaque fois de se déplacer sur une simple "supposition" ?

                    Parce que bon, refuser de les laisser entrer ne prouve en rien ta culpabilité...


                    En tout cas, ça laisse quelques jours pour formater les ordis et d'installer Linux/OOo en catastrophe :-D
                    • [^] # Re: Moi pas comprendre...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      oula utopiste.

                      Je te rapelle qu'on est dans un pays ou quand tu achete un cdr pour faire tes sauvegarde, on suppose que c'est pour effectuer une copie privée d'une chanson de lorie (autorisé pourtant par la loi, sans avoir besoin de quelques accord ou licence que ce soit).

                      Idem avec l'adn est les coups de fils aux ex, etc...
                      • [^] # Re: Moi pas comprendre...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Oui, j'habite un pays où les utilisateurs de CD-R sont soupçonnés - forfaitairement - de plagiat. C'est pourquoi je suis heureux d'habiter une région non loin d'un pays qui ne prend pas les utilisateurs pour des délinquants. Un quart d'heure en bus...

                        Tiens, comment je fais si je veux payer la taxe sur la copie pour mes CD/DVD - R/RW achetés chez mes teutons voisins ?
                  • [^] # Des sources

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je suppose que tu as des sources fiables pour écrire cela ?
                    • [^] # Re: Des sources

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Ben oui ! Mais pas sur le web, malheureusement... Tu auras comme moi remarqué qu'on trouve presque rien, sur le web, à propos des actions de la BSA...
      • [^] # Re: Moi pas comprendre...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Sinon pour déborder un peu, j'ai trouvé aussi la phrase "Comment peut-on être - encore en 2008 - une entreprise assez stupide pour continuer à pirater des logiciels propriétaires plutôt que de s'équiper en logiciels libres ?" franchement déplacée et contre-productive.

        Je suis clairement pro-libre ... mais il y a pleins d'endroits dans la boite ou je ne peux tout simplement pas proposer de solution libre. Soit l'alternative n'existe pas, soit je n'ai pas d'équivalent aussi fini/fonctionnel/intégré/pratique pour l'end-user à proposer. Faut aussi se rappeller qu'en entreprise, le temps c'est de l'argent...


        Je ne comprend pas bien cette réaction, l'auteur du journal critique les entreprises qui piratent plutôt que d'utiliser du libre, pas celles qui utilisent du proprio en étant en règle.

        Si le libre n'offre pas de solution satisfaisante, bien sûr qu'il n'est pas stupide d'utiliser du propriétaire, mais dans ce cas il faut en assumer le coût.
      • [^] # Re: Moi pas comprendre...

        Posté par . Évalué à 1.

        "Etant en ordre à 95% (en partie car nous utilisons pas mal de libre, à chaque fois que c'est possible et réaliste en fait)..."

        Si les 5% restant sont du libre, pourquoi parler d'en règle à 95%? C'est 100% du coup!
        Pourquoi être en règle signifierait utiliser du proprio et s'acquitter de la license? Être en règle, c'est être en règle, point!
        • [^] # Re: Moi pas comprendre...

          Posté par . Évalué à 3.

          Ma phrase peut prêter à confusion. Le "en partie" ne signifie pas qu'il y aurait 5% de libre + 95% de proprio en règle. Je voulais dire que le libre est une des raisons qui font que nous sommes en règle.

          Sinon, le 100% dans une PME ou tout est géré à la mano, c'est vraiment pas simples, avec toutes ces licenses proprio remplies de termes imbitables sur la notion d'un utilisateur, d'une machine, de restrictions OEM, ...
          • [^] # Re: Moi pas comprendre...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            C'est clair que c'est la jungle dans le monde des licences et autre EULA propriétaires.
            Il est bien plus simple de recenser les licences libres utilisées, c'est d'ailleurs dommage que ceux en charge des licences oublient bien souvent de compter les licences libres...
          • [^] # Re: Moi pas comprendre...

            Posté par . Évalué à 6.

            Et dire qu'il y en a qui se plaignent de la variété de licence dans le monde du libre .....
  • # Stupide ou dans l'impasse ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Comment peut-on être - encore en 2008 - une entreprise assez stupide pour continuer à pirater des logiciels propriétaires plutôt que de s'équiper en logiciels libres ?

    Tous simplement parce que les acteurs principaux du marché sont assez stupides ou ignorants des LL et de l'intéropérabilité.

    Combien de fournisseurs, de grossistes d'organismes de crédits ... sont ignorant et se contre foutent complètement des LL ?

    Dans beaucoup de domaines d'activités (et de commerces en particulier que je connais mieux) il est impossible aujourd'hui de travailler avec des grossisses / fournisseurs sans passer par windows et parfois même IE. Pourquoi ?
    Parce que leurs solutions de commandes / facturations / livraisons / documentation de pièces détachées sont totalement incompatibles avec des OS Libres, déjà avec le voisin propriétaire OS X à la mode en ce moment c'est pas gagné, alors avec linux ou freebsd, n'y pensez pas.
    En plus il n'est pas rare de se voir obligé d'utiliser MS Office.

    Voila pourquoi il est souvent impossible de se passer de solution propriétaires et quand on est un fervent défenseur des LL c'est vraiment dur à avaler d'être obligé d'utiliser ces solutions proprio. Et croyez moi c'est pas faute d'avoir milité auprès des différents organismes pour au minimum les orienter vers l'intéropérabilité, mais quand on est une petite structure c'est vraiment dur de se battre contre les gros mammouths du marché :(
    • [^] # Re: Stupide ou dans l'impasse ?

      Posté par . Évalué à 7.

      L'auteur de la dépêche ne dit pas qu'il est stupide d'utiliser les logiciels propriétaires, mais de les pirater alors qu'il existe des alternatives libres

      Je partage cet avis :

      - soit une entreprise utilise des logiciels propriétaires, et elle paye les licences correspondantes (et c'est son droit le plus strict) ;

      - soit elle fait le choix des logiciels libres.

      Mais le piratage est dans tous les cas la seule position indéfendable.
  • # L'AFUL est bien d'accord avec la BSA !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    En 2004 déjà, l'AFUL soutenait activement la BSA !!! Cette association d'utilisateurs de Linux souhaite elle aussi que la lutte contre le piratage soit renforcée !
    J'aime beaucoup le second degré de ce communiqué, moi ! :-)
    http://www.aful.org/communiques/pr-20040426-ompi
    • [^] # Re: L'AFUL est bien d'accord avec la BSA !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ce communiqué est excellent :D J'adore le passage concernant le système d'exploitation. Jeu de mot réutilisable à outrance, par ailleurs.

      Tiens, je vais essayer d'aller le répandre par delà les cercles libristes, tant qu'à faire \o/
  • # mouahahha

    Posté par . Évalué à 5.

    ma société a eu le culot de me dire que leur plateforme microsoft était plus rentable que le logiciel libre

    c'est sur

    ILS PAYENT LES LICENCES que POUR UN SEUL POSTE


    :D

    un jour ça va leur tombé sur la gueule ><
    • [^] # Re: mouahahha

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    • [^] # Re: mouahahha

      Posté par . Évalué à 3.

      Merci de votre collaboration.
      Une équipe d’intervention est en route.
      Votre tee-shirt de remerciement aussi.

      Au fait, c’est bien Tuttle sàrl ?
    • [^] # Rentabilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je ne vois pas bien le rapport entre le prix d'achat des licence (ou le non achat) et la rentabilité.

      Les machines Linux que nous administrons dans notre entreprise seraient "rentables" même si nous avions donné 150€ HT pour chaque à Debian par exemple. Rentables par rapport à du Windows.

      Combien de temps je mets pour ajouter un nouveau site à notre vpn ? entre 10 et 15 minutes tests compris. Pas possible avec du Windows (nous utilisons OpenVPN, et rien que le temps de l'installer sous Windows...).

      Combien de temps nous faut-il pour changer TOTALEMENT un serveur de fichier sur un site ? Entre 20 et 30 minutes (manipulations logicielles uniquement). Pas possible non plus avec Windows (rien que la copie des fichiers est 100% à 400% plus longue avec Windows, ne me demandez pas pourquoi).

      Et les pannes ? Ah ben là je ne peux pas en parler, nous n'avons pas encore eu de pannes avec nos machines Linux. Par contre celles à base de Windows doivent être réinstallées de temps en temps pour certaines. Raisons inconnues mais symptomes gênants :-)

      Même si nous avions la gratuité des licences Microsoft, et que nous avions à payer 150€ HT pour chaque Linousque, la rentabilité serait la même, à un chouillème près.
      • [^] # Re: Rentabilité

        Posté par . Évalué à -1.

        Mettre un serveur openvpn sosu windows je sais pas, mais on utilise nous aussi openvpn pour le VPN, et en tant que client c'est tranquillou.
        La conf du poste windows prend ... 1 minute même pas. install de la gui openvpn.
        Dézippe l'archive contenant les certifs et le fichier de conf (conf générer par un script simple lors de la création des certifs).
        Voila c'est fait ;)
        • [^] # Vitesse ou précipitation

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu installes ça en une minute sur une machine destinée à la production, vrai de vrai ? Tests compris ? Chapeau.

          Et le temps pour te connecter à ton Windows via vnc ou mstsc. Puis de vérifier que tu es bien sur la bonne machine, de jetter un oeil que tout va bien, etc. La minute est déjà dépassée.
          Je ne parle même pas d'aller sur place, c'est une hérésie informatique.

          Et ensuite il faut récupérer ton fameux zip. Il te faut le télécharger. Il faut donc ouvrir un navigateur web, ou copier/coller un script ftp. Puis décompresser.

          Vient ensuite l'installation. Clic clic clic. Et tu ne vérifie pas la tête que ça a dans les propriétés du réseau ? Et dans les processus lancés ? Et dans les logs ? Car si tu fais ça, ta minute est encore largement dépassée.

          Et tu récupères le certificat pour ta machine comment ? Il te faut lancer une connexion (ssh ou partage de fichiers, ou clef USB ou etc). Car si le certificat est déjà inclus dans l'archive, alors il faut bien entendu compter le temps de faire l'archive.

          Avec Debian c'est ssh qui fait tout. Ca prend 20 secondes pour tout faire sur une machine qui est située n'importe où. Et j'ai précisé que le temps total comprend les tests. Ca comprends aussi le fait de jetter un oeil dans les logs, de voir si la machine semble en forme.

          Peut-être que vous utilisez Cygwin, ou des scripts bien fait. Sans ça, la minute ne tient pas.
          • [^] # Re: Vitesse ou précipitation

            Posté par . Évalué à -2.

            tu installe ça en 20 sec sur une machine linux destinée à la production , vrai de vrai ? test compris ? chapeau.

            Mon post précédent c'était pour signifier que la mise en place d'openvpn sous windows est AUSSI LONGUE que celle sous linux. Mais ça visiblement ça te plait pas.
            Ensuite ça dépend de ta batterie de test.

            Si tu veux avoir des arguments contre ms, tu en as, mais ne vas pas en inventer des faux.


            ensuite s'amuser a jouer sur les mots avec le "une minute", ca montre juste la qualité de ton précédent argument ...
            Mais bon on peut jouer à deux sur ce type d'argument.

            Avec Debian c'est ssh qui fait tout. Ca prend 20 secondes pour tout faire sur une machine qui est située n'importe où.
            oh pas mal : donc lancé aptitude, faire un update, installer openvpn, vérifier les propriété réseau, les routes toussa, puis faire l'archive (tu as compatibilisé ce temps, sans prendre en compte que les certificats et les archives pouvaient être fait bien avant le déploiement), l'envoyer/installer (pas directement vu que tu ne peux pas te connecter en root ... tu n'as quand meme pas laissé un accés root par ssh sur tes machines de prod, si ?), relancer le service, vérifier la connectivité et les logs et faire les différents tests.

            Tout ca en "20" secondes ? Tu utilise l'ipot, c'est pas possible autrement.

            Déja rien que lancer aptitude et faire l'update tu as perdu tes 20 secondes.

            Si tu veux joue à celui qui à la plus mauvaise foi , on peut essayer.

            Ps pour ton information, mon poste et le serveur openvpn est sous debian, donc je sais aussi de quoi je parle.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.